s
19 708 Pages

Albatros W.1
description
type hydroscout
équipage 2
fabricant Allemagne Albatros
Date premier vol 1914
l'utilisateur principal Allemagne Kaiserliche Marine
développé par Albatros B.II
propulsion
moteur un Benz Bz.iii
puissance 150 PS (110 kW)

Les données sont extraites de Avions allemands de la Première Guerre mondiale[1]

entrées d'avions militaires sur Wikipédia

L 'Albatros W.1, aussi appelé Albatros B.II-W, était hydroscout biplan, et un seul moteur à deux places, développé par la société alors impériale allemande Albatros Flugzeugwerke GmbH en dix ans la XX siècle.

Conversion du précédent hydravions de reconnaissance basée sur la terre B.II, Il a été construit en petite série et adopté par les unités aériennes Kaiserliche Marine, la marine Empire allemand, au cours des premières étapes de Première Guerre mondiale.

Historique du projet

Au début de Première Guerre mondiale la Kaiserliche Marine, la marine Empire allemand, a décidé de créer une petite flotte d'avions pour effectuer des missions de reconnaissance aérienne des traits de mer Baltique avec vue sur ses propres bases navales.

Après avoir marqué au cours de 1913, B. II, dans un seul moteur basé sur des terrains destinés aux services de reconnaissance Luftstreitkräfte, la composante aérienne la Deutsches Heer, et qui est devenu le principal avion de reconnaissance non armé en service dans la première partie du conflit, l'Albatros a décidé de développer une variante de proposer à la Marine impériale de faire quelques changements pour le rendre utilisable par la surface de l'eau. Le programme de développement a été basé sur la variante avec trois voiles montants interalari.

La société est intervenue principalement sur le fond, ce qui élimine la train d'atterrissage et le remplacer par une paire de grands flotteurs, en préservant la structure en bois recouvert de feuilles de contre-plaqué de fuselage couplé à une paire de coulisses également avec une structure en bois et recouvert de toile traité.

La production qui était sur un nombre limité de copies.

technique

L'Albatros W.1 a été un modèle à la recherche pour la période, l'approche conventionnelle et réitérant le général de B.II, le modèle à partir duquel dérive directement à l'exception de l'adoption des deux flotteurs: moteur unique, à deux places et biplan .

la fuselage, une semi-monocoque faite avec une structure en bois avec un revêtement à couches multiples, a été caractérisée par deux cockpits ouvert en tandem, l'avant et l'arrière de l'observateur destiné pilote. fini arrière dans un Archerie mono classiquedérive caractérisé par une nageoire dorsale triangulaire jointe à barre et des plans horizontaux entretoisées par une paire d'entretoises obliques de chaque côté, en forme de « flèche » qui caractérisent également les modèles successifs de la société.

la configuration de l'aile ère biplan avec l'aile supérieure de 'ouverture dell'inferiore légèrement supérieure, à la fois caractérisé par une sensible angle dièdre positive. Dans les premiers modèles ont été reliés entre eux par une paire de trois messages pour le côté intégré par liens en câble d 'acier.

La flottaison a été assurée par une paire de grandes bottes reliée à la partie inférieure du fuselage à travers l'enveloppe tubulaire.

Propulsion a été fournie par un moteur Benz Bz.iii, un 6 cylindres en ligne Refroidissement liquide capable de fournir un puissance égale à 150 PS (110 kW), Placé au sommet du fuselage avant, incorporés dans la structure avec la partie supérieure exposée, et combiné avec un 'hélice deux lames en bois hauteur fixe.

Comme son homologue sur le terrain pour W.1 a été inclus pas d'allocation de l'équipage de l'armement et de la défense contre les attaques de l'ennemi possible a été confiée aux seules armes personnelles.

utilisateurs

Allemagne Allemagne

notes

bibliographie

  • (FR) Peter Gray, Owen Thetford, Avions allemands de la Première Guerre mondiale, 2e édition, Londres, Putnam, 1970 [1962], ISBN 0-370-00103-6.
  • (DE) Günter Kroschel, Helmut Stützer, Die deutschen Militärflugzeuge 1910-1918, Wilhelmshaven, 1977 ISBN inexistante.
  • (DE) Heinz J. Nowarra, Die Entwicklung der Flugzeuge 1914-1918, München, Lehmanns, 1959, ISBN inexistante.
  • (FR) Michael John H. Taylor, L'encyclopédie de Jane de l'aviation, 2e édition, Londres, Editions Studio, 1989 ISBN 0-517-10316-8.

liens externes