s
19 708 Pages

La Dépêche de Kabylie est un tous les jours algérien en français. Sa fondation (par Amara Benyounes) est récente: la première question était en fait 13 Juin 2002, à la veille du premier anniversaire de l'événement colossal tenu à Alger de présenter au Président Bouteflika la plate-forme El Kseur contenant des revendications de démocratie noir de ressort de Kabylie.

Le document est le premier à contenir dans le titre le nom de la Kabylie, et ce, en même temps que la date symbolique de sa création, lui a fait penser à beaucoup de Kabyles qu'il était une organisation de nouvelles destinées à revenir sans manipulation des aspirations démocratiques et le respect la langue et de la culture berbere la population de cette région (la frustration au sujet de la désinformation avec laquelle la presse et la télévision algérienne avaient traité l'événement faisant apparaître une attaque contre la démocratie et inimicando les luttes de kabyle une grande partie de la population) était encore très ressenti.

En fait, son créateur, Amara Benyounes était un ancien ministre du gouvernement Bouteflika, et il était à prévoir que la ligne politique n'a pas été amené à remettre en question le gouvernement des actions et tendant plutôt à une approche pro-gouvernementale du journal. La chose est apparu très clairement quand, lors des élections présidentielles de 2004, au lieu d'épouser la thèse de abstinent de la grande majorité des Kabyles (même selon les statistiques officielles abstenus près de 90%), le journal a suivi la politique UDR, un parti fondé (2003) et présidé par le Benyounes, qui a réclamé l'élection de Bouteflika.

Bon nombre des premiers admirateurs, puis abandonné le papier, marqué, le mépris, avec le surnom estropiés La Débauche de Kabylie ( « Le recul de la Kabylie »).

liens externes

Site de journaux