s
19 708 Pages

Ruth Stranger Than Richard
artiste Robert Wyatt
art album studio
publication mai 1975
durée 39:31
disques 1
traces 9
sexe rock progressif[1]
rock Art[1]
fusion
étiquette Virgin records (V 2034)
producteur Nick Mason
Robert Wyatt
inscription un Manor studio entre Octobre 1974 et Mars 1975
Sonia enregistré dans les studios de CBS
notes Les ingénieurs du son
Richard Palmer et Steve Cox
Robert Wyatt - Histoire
précédent album
(1974)
suivant
Film Animaux
(1982)

Ruth Stranger Than Richard est le troisième album du chanteur et musicien britannique Robert Wyatt, 1975 publié par la belle Virgin records.

le disque

La plupart de l'album est dans les arrangements, les adaptations et l'ajout de certains textes Wyatt la musique composée accomplit par des artistes dans la formation. Une opération similaire a été faite par l'artiste dans l'exécution de Petit enregistrement rouge de Matching Mole, quand il avait abstenus de la composition des chansons.

La formation comprend Wyatt au chant et aux claviers, Phil Manzanera à la guitare, Fred Frith le sol, Mongezi Feza à la trompette, son ancien partenaire Matching Mole Bill MacCormick et John Greaves de Henry Cow à la basse, l'ancien batteur gong Laurie Allan, saxophonistes George Khan et Gary Windo, et le synthétiseur et guitare Brian Eno.[1] Le titre de l'album est un jeu de mots sur l'expression « La vérité est Stranger Than Fiction » (La vérité est étrange que la fiction).

Ruth Stranger Than Richard est enregistré à la fois des difficultés économiques et Wyatt, les données de haut rang des studios d'enregistrement les frais de location, est enregistré assez rapidement. Le résultat est discret mais loin du niveau du précédent Rock Bottom, et même Wyatt déclare par la suite que ce n'est pas entièrement satisfait de l'album.[2] L'idée originale était d'enregistrer un trio avec Gary Windo et Mongezi Feza, mais le manque de fonds ne lui permettait pas de lui.[2]

Bien qu'il soit moins articuler ce qui précède, le disque conserve de bonnes signaux de jazz, comme dans le passage Sonia Feza de l'architecture et dans les duos de chansons de Frith. Une contribution importante du saxophone et de la clarinette jazz Windo.

  • chanson soupe Il est la renaissance d'une vieille chanson de Wilde Flowers composé Brian Hopper, Wyatt avait déjà repris avec Jimi Hendrix en 1968 sous le titre Ralentissez Talk » Walkin, l'enregistrement sera publié dans une compilation Wyatt Et Jetsam Flotsam 1994.
  • Sonia Il est peut-être la chanson la plus captivante de l'album et est composé par le trompettiste Feza, l'un des artistes qui ont promu la combinaison de la musique africaine et blanc jazz, et célèbre pour son talent musical.[3] Il est un morceau instrumental construit sur un rythme jazzy gai, dans lequel le Feza vole la scène solo de trompette à la voix de Wyatt avec des solos soutenus par sax Windo.
  • Esprit d'équipe Il avait été fait, et non publié, par MacCormick et Manzanera avec le titre Frontera au début des années soixante-dix, quand militaient en Soleil calme. Il contient des idées intéressantes et est le remaniement du morceau de jazz publié dans cette même année Phil Manzanera dans son premier album diamond Head, où Wyatt avait chanté en espagnol.
  • Song For Ce Il est une réinterprétation de la chanson jazz bass Charlie Haden dédié au héros argentin Che Guevara, une mars commémorative lente qui a cédé la place à des opinions critiques mitigées.[1][2]
  • boueuse souris Trois duos entre la voix de Wyatt, qui joue ici dans son style typique mélancolie non-sens, et le plan Frith. Ils créent une atmosphère intrigante et détendue en même temps.
  • éruptions solaires est la seule piste composée par Wyatt, une pièce intéressante dans laquelle la voix du contrepoint de Wyatt de clarinette Windo.
  • 5 Notes de blanc et 1 noir Notes de Il est un air du compositeur du XIXe siècle Jacques Offenbach arrangé par Wyatt. Le rythme plutôt lent, cependant, crée une atmosphère agréable qui se jette dans une finale expérimentale, dont le son est pas sans rappeler Matching Mole. Affecté par la contribution Brian Eno, apparaissant comme un invité sur l'album que dans ce passage et Esprit d'équipe.

L'album est produit par Wyatt et Nick Mason de pink Floyd, gravé dans Manor studio de Virgin records Entre Octobre 1974 et Mars 1975 à part Sonia qui est enregistré dans les studios londoniens de CBS, et publié par la Vierge (V 2034) en mai 1975. Le premier CD est sorti, encore une fois par Virgin (2034 CDV), en 1989. Les ingénieurs du son qu'ils sont Richard Palmer et Steve Cox . La conception de la couverture bizarre est comme toujours le travail de l'épouse de Wyatt, Alfreda Benge.

La création de l'album arrive à un moment où a été ternie veine de composition Wyatt.[4] En même temps, Wyatt avait enregistré le single Man Hier, qu'il n'a pas été publié par Virgin, dont le patron Richard Branson Elle l'avait trouvé trop triste. Wyatt avait si inutilement payé l'incision et donc rompu le contrat qui le liait à la Vierge, que, dans la période suivante lui a interdit d'enregistrer avec d'autres maisons. Il reviendrait à ne publier que quelques années plus tard avec Rough Trade.[5]

traces

côté Ruth

  1. (RU1) chanson soupe (Brian Hopper, Robert Wyatt) - 04h03
  2. (Ru2) Sonia (Mongezi Feza) - 04h18
  3. (RU3) Esprit d'équipe (Bill MacCormick, Phil Manzanera, Robert Wyatt) - 08h33
  4. (RU4) Song For Ce (Charlie Haden) - 03h42

Richard Side

  1. (Ri1) Boueux Mouse (a) (Fred Frith, Robert Wyatt) - 00h49
  2. (Ri2) éruptions solaires (Robert Wyatt) - 05h36
  3. (Ri3) Boueux Mouse (b) (Fred Frith, Robert Wyatt) - 00h50
  4. (RI4) 5 Notes de blanc et 1 noir Notes de (Offenbach arr. Robert Wyatt) - 05h00
  5. (RI5) Muddy souris (c) ce qui mène à la bouche boueuse (Fred Frith, Robert Wyatt) - 06h15

musiciens

  • Robert Wyatt - voix, piano, piano électrique imitation (RI4), organe (Ri2), la batterie (Ru2, Ri2)
  • Brian Eno - Guitare (RI4), synthétiseur (RI4), "rayons jazz anti-armes à injection directe" (RU3)
  • Gary Windo - clarinette basse (Ri2, Ru2), saxophone ténor (RI4, RU1, RU3, RU4), saxophone alto (RI4, Ru2, RU4)
  • Nisar Ahmad "George" Khan - sax ténor (RI4, RU4), sax baryton (RU1, RU4)
  • Mongezi Feza - trompette (Ru2)
  • Fred Frith - étage (Ri1, Ri3, RI5)
  • Bill MacCormick - faible (Ri2, RI4, RU1, RU3, RU4)
  • John Greaves - faible (Ru2)
  • Laurie Allan - Batterie (RI4, RU1, RU3, RU4)

notes

  1. ^ à b c (FR) Mills, Ted: examen disque sur allmusic
  2. ^ à b c e. g. (Non): Wyatt Biographie, de sands-zine.com
  3. ^ (FR) Mongezi Feza, de allaboutjazz.com
  4. ^ (FR) Wyatt Biographie, de disco-robertwyatt.com
  5. ^ (FR) The Making of ... Je suis croyante - par Robert Wyatt, sur disco-robertwyatt.com. Récupéré le 2 Septembre, ici à 2015.

liens externes