s
19 708 Pages

Alatri
commun
Alatri - Crest Alatri - Drapeau
Alatri - Voir
Panorama acropole
localisation
état Italie Italie
région Lazio Manteau de Arms.svg Lazio
province Province de Frosinone-Stemma.png FROSINONE
administration
maire Giuseppe Morini (Parti démocratique) De 20/06/2016
territoire
Les coordonnées 41 ° 43'35 « N 13 ° 20'32 « E/41.726389 13.342222 ° N ° E41.726389; 13.342222(Alatri)Les coordonnées: 41 ° 43'35 « N 13 ° 20'32 « E/41.726389 13.342222 ° N ° E41.726389; 13.342222(Alatri)
altitude 502 m s.l.m.
surface 96,96 km²
population 28807[1] (30-4-2017)
densité 297,1 ab./km²
fractions vue liste
communes voisines Collepardo, Ferentino, FROSINONE, Fumone, Guarcino, Morino (AQ), Trivigliano, veroli, Vico nel Lazio
autres informations
Cod. Postal 03011
préfixe 0775
temps UTC + 1
code ISTAT 060003
Cod. Cadastral A123
Targa FR
Cl. tremblement de terre zone 2B (Moyenne de sismicité)
Cl. climat zone E, 2 102 GG[2]
gentilé alatresi, Alatrensi ou alatrini
patron Le pape saint Sixte
Jour de fête mercredi après Pâques - 11 janvier
cartographie
Carte de localisation: Italie
Alatri
Alatri
Alatri - Carte
Positionner la municipalité de Alatri dans la province de Frosinone
site web d'entreprise

Alatri (AFI: / Alatri /[3]) Il est commune italienne de 28,807 habitants province de Frosinone en Lazio.

Il est l'une des principales villes de ciociaria et le troisième de la province dans la population après FROSINONE et Cassino. Il est l'ancien Aletrium, qui, en plus d'être l'une des villes les plus anciennes en Italie, il a été l'une des principales villes de les italiens de Ernici, l'un des soi-disant Saturnie Ville.

« Quand, je me suis retrouvé devant le bâtiment titanesque noir, conservé en excellent état, importait peu, mais des siècles années seulement, je me sentais admiration pour la force humaine beaucoup plus de ce qui me avait inspiré la vue Colisée... une course qui pourrait construire ces murs, doit posséder déjà une importante lois culturelles et l'ordre « (Ferdinand Gregorovius)

« Il est un jour historique, aujourd'hui, même pour la ville historique et diocèse de Alatri, qui est juste autour de son Acropole, avec vue sur l'horizon de Ernici, embrassant les vallées fertiles et pittoresques de cette terre bénie de Ciociaria. » (Pape Giovanni Paolo II lors de sa visite, le 2 Septembre, 1984[4])

Mieux connu pour 'acropole paroi pré-romaine murs mégalithiques, bien conservé, qui se distingue par la grandeur Porta Maggiore, suivie Porta Minore ou de Dicks[5], aussi il a une richesse considérable de monuments d'un grand intérêt architectural et artistique, comme la collégiale roman-gothique de Santa Maria Maggiore, la Basilique-cathédrale de Saint-Paul, les églises de Saint-François et San Silvestro protocenobio de San Sebastiano, les fontaines monumentales du XIXe siècle, palais Gottifredo et le palais Gentile-Conti décorée avec un grand cadran solaire murale.

On sait que les habitants de Alatri comme alatresi, Alatrensi ou alatrini[6].

index

Géographie physique

territoire

Alatri
Panorama de Alatri

La ville de Alatri bigemina se dresse sur une colline au coeur de la Ciociaria, au pied de Ernici qui forment la frontière naturelle de la Lazio avec 'Abruzzes.

Le vaste territoire alatrense, au sud plat et montagneux ou vallonné pour le reste, comprend égalementAdministration île de Pratelle, entre la municipalité de Collepardo et que des Abruzzes Morino, où il y a la plus haute altitude de 2064 m s.l.m. (Passeggio amont); De là, il se dégrade jusqu'à un minimum de 175 m de la plaine de Tecchiena[7], y compris son extension une grande partie du bassin fluvial quoi, affluent Sacco qui se dirige vers l'est du centre-ville dans un nord-sud.

D'après la carte géologique de l'Italie préparé par la Commission géologique de l'Italie[8] territoire alatrense se compose en grande partie des sols de « calcaire granulaire blanc jaunâtre avec un grand rudistes traits sénonienne« :[8]

En outre, certaines zones sont formées par calcaire jaunâtre appartenant peut-être Miocène inférieur et grès glaiseux ou de calcaire et parfois gessifere.[8] Les zones du territoire, comme la vallée du torrent les plus bas Cavariccio, sont formés à partir tufs volcaniques (pouzzolane et peperino).[8] En parallèle au cours du passage d'un flux Cavariccio fracture visible dans le sol.[8]

climat

icône Loupe mgx2.svg Le même sujet en détail: Station météo Alatri.

Selon les données moyennes des trois décennies 1961-1990, à la Alatri température moyenne du mois le plus froid, Janvier, est élevé à +5,6 ° C, tandis que celle du mois le plus chaud, Août est 23,2 ° C[9].

Alatri
Alatri sous la neige de Février 2012 (87 cm)
Alatri mois saisons année
janvier février MAR. avril mai juin juillet aiguille ensemble octobre novembre décembre inv Pri est Aut
T. max. médias (°C) 9.1 10.4 13.2 16.7 20.8 24.8 28,7 29,2 24.9 19.1 13.9 10.6 10.0 16.9 27.6 19,3 18.5
T. min. médias (°C) 2.2 2.7 4.8 7.7 11.3 14.8 17,3 17.2 14.8 10,7 6.9 4.1 3.0 7.9 16,4 10,8 9.5

Les origines du nom

Le nom de Alatri (Témoigné en grec ancien sous forme Αλέτριον) vient du nom latin Aletrium (Parfois, en italianisant Aletrio[10]), Transformé en Alatrium dans la prononciation populaire (Plaute et Liber coloniarum) Et, par de location, a donné suite le nom moderne[11]. Vous ne connaissez pas la forme du nom utilisé dans les temps pré-romaine, et encore moins sa signification possible, mais ses origines sont probablement erniche ou ernico-étrusque.

Ils sont, cependant, d'autres théories ont été proposées[12] que le nom se réfère à une matrice Moyen Orient:

  • L'orientaliste XIXe siècle Cesare Antonio De Cara avait trouvé que le délai initial était Pal-ati-ri, le devenir (P) au-at (I) -ri pour la chute de étirés à froid et de syncopes la de ati. De Cher a attribué le nom des langues anciennesAsie mineure ((P) signifie « émigrant » (H) Il va Hatti et ri Il indique la possession), et il a reconstruit la signification: « (la ville ou le lieu) appartenant au Hatti, qui sont venus de loin. »
  • Toujours dix-neuvième cardinal Camillo Tarquini Il avait pris place un lien vers le nom de El-Édréi, « La ville dont le bras est Dieu« Preisraelitica une ville ancienne Betanea Palestine, aujourd'hui Dar'a, la frontière entre Syrie et Jordanie.
  • Il y a aussi une hypothèse selon laquelle la Baalath racine, la figure principale de panteon fenicio serait crasato avec la terminaison -Rhum, caractéristique des nouvelles populations, Alatrum.
  • En 2002, des études de don Giuseppe Capone [13] reproduire, fondée sur des preuves archéologiques, l'origine du nom Alatri résultant du monde mésopotamien, l'auteur rapporte deux tablettes cunéiformes de l'ancienne ville de Mari, datant de 1700 avant JC (Paraphé respectivement l'ARM, 39 et ARM IV, 28), logé dans le musée archéologique de Damas. Dans les deux cas, il nomme une ville située le long de la route des caravanes au nord-ouest de la Mésopotamie, en bordure du monde hittite. Cette ville avait le nom de « Alatri ». Plus précisément, les comprimés indiquent les noms A-la-à-re-eki / A-la-à-ru-Uki, rendu dans "Alatrû« Prof. J. M. Durand, le traducteur français des tablettes dans les archives royales de Mari [14]. Pour don Capone l'hypothèse que le Alatri le monde mésopotamienne a été en mesure de trouver la correspondance dans Alatri moderne, peut-être par une transmigration de cette population, devrait également être évaluée sur la base de la description mésopotamienne dell'Alatri: la première tablette, en fait, un informateur décrit la ville au roi Samsi-Adad en ces termes: « Alatri est forte, ses remparts sont les plus anciens, et aucun n'a été construit d'autres que je connais cette ville bien: Je suis allé à plusieurs reprises, je peux dire avec certitude qu'il est construit.. sur une colline et ses remparts, il est énorme ".
Alatri
La tour à ailes dans les bras de Alatri

étymologie populaire se réfère à la représentation sur armes citoyen - mais il est historiquement documenté que depuis le début des XIIe siècle (Manteau des bras du cardinal Hugues de Alatri) - la Torre ailé ou alata Turris, qui, par contraction, deviendrait Ala (ta) t (ur) ri (s).

histoire

Alatri
Reconstruction du temple de Alatri (Musée national étrusque, Rome)
Alatri
Les vestiges du porche construit par Betilieno Varo
icône Loupe mgx2.svg Le même sujet en détail: Alatri Histoire.

La présence humaine sur le territoire de Alatri est déterminé par période Chalcolithique. L'archéologue français Louis-Charles-François Petit-Radel (1756-1836) A jeté les bases de Alatri datant d'avant la Seconde Cologne Pélasges, datant de la Colombie-Britannique 1539,[15]. Dans les temps historiques de la ville est habitée par population italique de Ernici. en 380 et 362 BC conflit avec Hernici Rome. Dans la prochaine du soulèvement 306 BC Alatri, est resté fidèle à Rome (... venissetque à periculum summa rerum, ni T.Quinctius peregrinis copiis, cum Latino Hernicoque exercitu, subvenisset ... - Tito Livio, dans "ab Urbe condita", raconte comment la contribution des légions Erniche a été décisif dans la victoire contre les armées des Volsques et Equi qu'ils allaient obtenir le meilleur des Roms, après un siège par surprise par la rupture soudaine des traités de paix, qui Alatri non seulement n'a pas jOIN, mais a averti de l'attaque imminente sur les Roms ), elle obtient de rester indépendant et a subi une période de bien-être, ce qui a un pic dans les quarante premières années de IIe siècle avant J.-C. qui coïncide avec la planification et à la réorganisation administrative de la ville promue par censeur Lucio Varo Betilieno. entre III et deuxième siècles avant notre ère Vous avez la petite temple Alatri, Type étrusco-italique, dont les restes sont conservés dans Musée national étrusque à Rome, qui abrite également une reconstitution grandeur nature.

en 90 BC Alatri obtenir la pleine citoyenneté. On suppose que la Christianisme est venu l'âge apostolique déjà, bien que la présence des chrétiens dans la ville est pas documentée avant 380.

Après la chute de Rome, la ville a subi les invasions barbares et la guerre sanglante entre Odoacre et Théodoric. en 543 Alatri est pillée par Totila et il reste complètement détruit; l'année suivante, il a été inclus dans le duché romain, sous réserve de l'autorité papale. en 1173 Alatri conquête de l'autonomie municipale. en 1186 la ville, au cours des luttes de la papauté contre l'Empire, est assiégé par l'armée Henry VI qui parvient à résister. en deux cent la alatrense commune se développe au détriment des pays voisins et soumet Collepardo plus tard aussi Trivigliano, et les attaques Vico nel Lazio, qui sera sujet au début XIVe siècle, quand même FROSINONE Il sera forcé de participer au Parlement des Alatri et de fournir des troupes à la Ernico commune. Une forte période de développement économique, monumental et sa construction a la nomination du cardinal Gottifredo de Reynaldo au maire 1286.

la captivité Avignon la papauté coïncide avec une phase de déclin pour Alatri, qui 1324 Elle fut conquise par Francesco de Ceccano. en 1357 la Egidiane Constitutions forçant la ville à rétablir l'état de Trivigliano la papauté et la Tour de la Caetani. au cours de la schisme la ville est occupée par les forces du pape et reste fidèle à la force Papa Urbano VI. Cependant, après être entré dans la ville de Onorato Caetani, qui capte quarante nobles, le Alatrensi de se défendre contre d'autres raids nommer les seigneurs de la ville Conti. en quatre cents la domination de la ville par le roi Ladislaus de Naples (1408-1414) Divise la ville en factions. Puis, à l'exception de la brève règle de Filippo Maria Visconti en 1434, Alatri est soumise à diriger la puissance papale, qui devient plus suffocante. en XVIe siècle la Sac de Rome et l'occupation espagnole a quitté la suivante ville appauvrie et d'avoir à faire face à la peste. La situation économique est également aggravée en raison de longues batailles avec les municipalités voisines et professions par César Caietani avant, et Fernando Álvarez de Toledo puis.

est promu Une réorganisation religieuse et sociale par Ignazio Danti, évêque de la ville de 1583, l'établissement du Séminaire diocésain. la XVIIe siècle pour Alatri est marquée par deux Les tremblements de terre (1617 et 1654) et une fois par la peste. en XVIIIe siècle la ville atteint huit mille habitants; une réforme des institutions locales est mis en œuvre, et 1729 Il est établi le Collège des Ecoles Pies.

Avec la proclamation de République romaine en 1798 Il émerge dans la ville a abattu en Juillet 1798 cependant, la classe dirigeante pro-français, par une rébellion qui conduit à un massacre. Lors de la réorganisation administrative de la province du pape Campagna et Marittima (Ce qui a changé son nom au ministère de Circé), Alatri devient chef du canton d'un vaste territoire. à partir de 1809 un 1814 la ville subit le domaine de l'empire napoléonien, et la déportation de nombreux dissidents en France et Vescovo Giuseppe Della Casa.

la restauration Elle produit une période d'incertitude politique; le phénomène de brigandage illustré par le retard des Etats pontificaux, en dépit des tentatives pour améliorer la situation (comme la construction de l'aqueduc à la demande de Le pape Pie IX). Avec la mise en place de la Deuxième République romaine, le patriote alatrense Sisto Vinciguerra a été élu député à l'Assemblée constituante.

Alatri
A l'intérieur Porta Maggiore (début du XXe siècle)

À la suite de l'unification de la péninsule, la population est d'environ treize mille habitants; services de soutien sont améliorés et commence un progrès vif. Les fleurs aussi la vie littéraire et politique. En même temps, avec l'augmentation de la population, la superficie de la ville dépasse très vite les anciens remparts de la ville. en 1917 l'ouverture d'un ferroviaire vicinale Il laisse tomber l'isolement dans lequel se trouve la ville.

au cours de la Guerre mondiale La ville a subi de lourdes pertes humaines et la destruction de nombreux monuments et bâtiments. en 1941 sur le territoire de Alatri est établi camp d'internement fraschette, qui restera en vigueur jusqu'à ce que 1944. Après la guerre Alatri devient une ville prospère sur le plan économique, avec un renforcement des activités commerciales.

symboles

Dans les armoiries Alatri est représenté, le début de XIIe siècle, un tour alata (Il a pris la place de l'S.P.Q.A. écrit, indiquant le statut de civitas à l'époque romaine). La tour, composée de deux plans superposés, attire le réglage défensif de la ville avec deux cercles de murs, les acropole et une externe; les ailes symbolisent l'élévation de la ville et ils pointent à l'interprétation traditionnelle du nom Ale-trium[10].

Alatri
La partie sud des murs de l'acropole et Porta Maggiore

Monuments et sites

l'Acropole

icône Loupe mgx2.svg Le même sujet en détail: Acropolis de Alatri.

L 'acropole Alatri - appelé Civita - est placé au cœur du centre historique, au-dessus de la colline.

Il est d'un grand intérêt pour ses murs polygonal, constitué de plusieurs couches de mégalithes polymorphes qui atteignent souvent une longueur de 3 mètres, en provenance de la même colline et accouplé à emboîtement parfaitement sans l'aide de chaux ou ciments[16]. Le périmètre des murs est à 2 km.

L'Acropole, en plus de la rampe, a deux portes: la Porta Maggiore et Porta Minore ou Dick. La Porta Maggiore est situé dans la section sud-est de l'Acropole, en face de la porte de Fautes située au nord-ouest[17].

Sur un affleurement rocheux dans la partie haute de l'Acropole, a été trouvé en 2008, un graffiti représentant un templum (cercle triple), parfaitement orienté astronomiquement.

Là-dessus se trouve la basilique Co-cathédrale (déjà cathédrale) Dédié à St. Paolo apostolo.

les murs

Alatri
Pris le mur de la ville avec la porte Saint-Benoît et la tour Brocchetti
icône Loupe mgx2.svg Le même sujet en détail: Portes Alatri.

Environ concentrique à 'acropole, et de manière constructive similaire, est une seconde, plus grand mur d'enceinte, ce qui constitue le développement de la ville romaine et l'époque médiévale; plus de deux kilomètres de long et presque complètement préservé, il entoure la vieille ville, caractérisée par l'engagement parfait des murs d'un environnement naturel difficile et chaotique. Le long des murs de la ville extérieure, sur la route la disposition la plus ancienne et la plus importante de la ville, il y a cinq portes d'accès, à l'origine conclus par tous linteaux monolithique. La seule porte preservatasi dans la structure de la porte est linteaux Saint-Benoît.

Selon l'archéologue Filippo Coarelli[18] ces murs remontent au début I siècle avant JC, vraisemblablement dans le contexte des luttes entre Gaio Mario et Lucio Silla Cornelio, après la mise en place de la mairie. La datation provient des fouilles menées par le savant dans le talus d'origine derrière Porta San Benedetto, et une inscription (CIL X 5806) commémorant la construction des murs organisée par quattuorvir Publio Betilieno Hapalo[19], magistrat municipal (la mairie Il a été mis en place par guerre sociale).

Au Moyen Age, le circuit entier, à l'exception de la partie sud, déjà protégé par une double barrière mégalithique, Il a également été renforcé par l'insertion de tours élevé quadrangulaire (à l'exception de ladite tour « Brocchetti », avec une base de cône tronqué circulaire) à partir de laquelle il a été exercé un contrôle des alentours.

architecture religieuse

Co-Cathédrale Basilique de Saint-Paul

Alatri
Basilique de Saint-Paul
icône Loupe mgx2.svg Le même sujet en détail: Co-cathédrale de Saint-Paul.

Au sommet de l'acropole, sur le podium d'un ancien Hiéron (autel Ernico) et les restes d'un temple dédié à Saturne se produire, respectivement, la basilique Saint-Paolo apostolo et le palais épiscopal adjacent, datant du début de la période médiévale: nous avons connu depuis 930.

Après une importante rénovation réalisée au XVIIIe siècle, les deux bâtiments sont présentés au visiteur moderne avec des lignes et des formes du XVIIIe siècle. La façade de la cathédrale, pierres et briques, a été réalisée en même temps que la cloche de Jacopo Subleyras entre le 1790 et 1808; le modèle est les basiliques majeures de Rome, avec la présence d'un seul ordre pilastres un double lié. en 1884 Ils ont été ajoutés l 'auvent et tympans. La cathédrale a été déclarée basilique mineure de Le pape Pie IX lors de sa première visite à la ville 1850,[20] mais une autre source[21] Officiel soutient que la dignité de basilique mineure a été conférée par la papa Pio XII en Septembre 1950.

L'intérieur a croix latine, à trois naves et avec une longue transept soulevée en correspondance avec la presbytère.

Parmi les matériaux de qualité artistiques conservés dans le lieu saint doit être pris en compte les restes d'un chaire cosmatesco datant 1222.

L'église conserve une partie des reliques du saint patron, Le pape saint Sixte; ils sont à l'intérieur d'une ancienne urne plombée, dont la couverture sur porte l'inscription: « HIC EST CORPUS RECONDITUM XYSTI PP. PREMIER ET MARTIRIS ".

Dans l'allée, elle conserve également le corps du martyr S.Alessandro, exhumés du cimetière de S. Callisto, a fait don en 1640 à l'église de Alatri.

L'énoncé Miracle
icône Loupe mgx2.svg Le même sujet en détail: Miracle eucharistique de Alatri.

Dans la basilique abrite une particule de chair humaine: Pour les croyants, il est une tranche miraculeusement transformée en chair au XIIIe siècle.

Cet événement, dont la véracité a été reconnue par la Eglise catholique à travers un mandatum envoyé du pape à Grégoire IX à Vescovo Giovanni V (13 Mars 1228), il est également rappelé par la récente fresques présents dans les chapelles latérales de l'église.

Collégiale de Santa Maria Maggiore

Alatri
Santa Maria Maggiore
icône Loupe mgx2.svg Le même sujet en détail: Collégiale de Santa Maria Maggiore (Alatri).

l'église église collégiale date Santa Maria Maggiore de Ve siècle: Il a été construit sur les ruines d'un temple payer. L'aspect roman-gothique est principalement en raison des profondes modifications apportées au XIIIe siècle[22].

Extérieur convient de noter la grande rosace construit au début du XIVe siècle. L'église contient de belles œuvres telles que le groupe de bois Notre-Dame de Constantinople (XIII siècle), le Triptyque du Rédempteur Antonio da Alatri[23], la Vierge et l'Enfant avec Saint-Sauveur (Première moitié du XVe siècle) et une police du XIIIe siècle.

Eglise de San Francesco

Alatri
Détail de saint François rose
Alatri
Le Christ dans le labyrinthe
icône Loupe mgx2.svg Le même sujet en détail: Eglise de San Francesco (Alatri) et Christ dans le labyrinthe.

Construit entre la seconde moitié du XIII siècle et la première moitié de XIV, Elle se caractérise par une structure compacte, le style gothique; la façade a un portail et un archiacuto rosace colonnes radiales. L'intérieur, à nef unique, a été reconstruite à l'époque baroque et conserve une note déposition l'école napolitaine du XVIIe siècle, et datant du XIIIe siècle, attribué à manteau Saint François d'Assise.

L'église avait annexé un voisin couvent, dont les chambres sont utilisées comme salle d'exposition, et sont connus comme le « cloître ». Dans un espace étroit ancien couvent est une fresque d'un grand intérêt représentant un Christ Pantocrator au centre d'un labyrinthe.

Église Saint-Étienne et le monastère de l'Annonciation

Alatri
Santo Stefano: le portail trilobé

Construit entre la fin de X et le début de 'XIe siècle avec une taille limitée, l'église de Santo Stefano était à l'origine d'un style roman. Il a été restauré et agrandi en 1284 par la volonté du cardinal Gottifredo de Reynaldo selon les caractères de l'architecture gothique. A 'épigraphe rappelle encore l'élargissement: est sculpté en lettres gothiques sur deux feuilles placées sur les jambages du portail; texte vers léonins, à savoir esametri et pentamètre en rime et il est dédié au cardinal Gottifredo.

Au XVIe siècle, il a été privé de l'allée à gauche pour la construction du monastère Annonciation, fortement soutenu par l'évêque Ignazio Danti et il se conçu 1586[24], et encore très actif (en 1984 Il a été visité par Pape Giovanni Paolo II[25][26]). les modifications suivantes au cours des deux siècles suivants ont fini de modifier le bâtiment médiéval d'origine, laissant intacte la minette portail, mais relocalisés sur le côté droit de l'église, ainsi que le lion crocigero médiéval placé sur le sommet du pignon[24].

L'intérieur est baroque tardif et possède de nombreuses œuvres d'art, y compris une pelle du XVIIe siècle, avec l'autel saint Etienne, Benoît et Scholastique[27], et sur le mur gauche une toile représentant la Appel de Matthieu peint en 1739 par Filippo Palazzetti. Sur la tour de l'église est installée cloche dit San Benedetto datant VIe siècle et que, selon la tradition, a été donné par Saint-Benoît de Nursie protocenobio à San Sebastian, dirigé par Deacon Servando, lors de sa visite 528.

Eglise de San Silvestro

Alatri
L'église de San Silvestro

Situé dans Piagge (dial région. Piaje), il a été construit entre les Xe et XIe siècles en une seule nef, qui 1331 Ils ont été ajoutés à l'allée à gauche et sacristie. Il Maintient des lignes romanes: la simplicité austère de la structure extérieure, l'intérieur et le plafond à la sobriété fermes bois offre les suggestions de visiteurs saveur antique.

Remarquable, pour l'intensité d'expression et son travail ancien, la fresque Eve avec le dragon la XIIe siècle, placé sur le côté droit de 'abside. Sur les images votives du côté opposé, les représentations de le nouveau Testament et des saints successions, datant des XIIIe et XVe siècles.

De l'intérieur de l'église, vous pouvez accéder à la crypte la neuvième siècle avec des plafonds voûtés et une fresque de Bénédiction Saint, de la facture byzantine.

Eglise des Piaristes

Alatri
L'Eglise des Piaristes

L'église des Piaristes a été construite entre 1734 et 1745 du projet parent Calasanzian Benedetto Margariti de Manduria et est dédié à Mariage de la Vierge.

La façade, en travertin, Elle est conçue comme une entité architecturale dans son propre droit, et réinterprète raisons Borromini; Il est disposé sur deux registres horizontaux à travers un double ordre de pilastres Tuscanic cette trame, au fond d'un grand pignon mixtilignes, le seul portail d'entrée avec la fenêtre centrale sus-jacente. La grande aisance du prospectus se termine par la séquence verticale de fenêtres encadrées par une large membering faisant saillie dans les parties latérales; Ceux-ci, selon le plan initial, il y avait à accomplir, a dû finir avec deux clochers jumeaux.

L'intérieur, avec croix grecque, avec des terminaisons absidate, il est dominé par la tension vers le haut des pilastres de Corinthe, reliés entre eux par un entablement continu, sur lequel sont mis les grands arcs en plein cintre de support du dôme. Très guéri la décoration en stuc monochrome des surfaces murales, sur lesquelles se distinguent par contraste de grandes peintures du XVIIIe siècle, placés à l'ornement des trois autels de l'église: autel, on le retrouve Mariage de la Vierge, peint en 1731 par Carmine Spinetti, tandis que sur les deux côtés sont placés un crucifixion le peintre vénitien Benedetto Mora et une œuvre non signée représentant St. Giuseppe Calasanzio, Il a réalisé dans la seconde moitié du XVIIIe siècle pour célébrer le père fondateur dell 'ordre de Scolopi.

L'église a été fermée pour le culte, accueille des expositions et d'autres événements.

L'architecture civile

bâtiments historiques

Conti-Gentili Palais
Alatri
Palazzo Conti-Gentili vu de la mairie

Conti-Gentili Palace, noble bâtiment qui remonte au XIIIe siècle, composée d'un côté de la Piazza Santa Maria Maggiore, et est soudé sur le côté de l'Église Piaristes, avec lequel il partage une grande partie de son histoire récente: depuis plus de deux siècles a en effet été le siège de l'Ordre des Ecoles Pies, du rectum et de 1729 1971 par la communauté religieuse des Pères piaristes. Nous ne savons pas les premiers propriétaires de l'immeuble, les années suivantes, sont cependant connus, le Tuzi et les comptes[28].

Dans la structure treizième, et le sol porche profond que la connoté, tout ce qui reste est la grande entrée portail archiacuto. La forme moderne du prospectus doit en fait un travail de modernisation des niveaux inférieurs souhaités par le propriétaire de Giovanni Francesco Tuzi, dit turc, en 1532, dont il a été suivi par la restructuration des ordres supérieurs entrepris par l'héritier Carlo Francesco Conti, qui entre 1580 et 1583 a transformé le bâtiment en un élégant manoir Renaissance.

Après avoir déménagé à la ville 1721 dernière volonté de la noble épouse Gentile Conti et Giuseppe de l'innocence, un exposant de l'aristocratie génoise, a subi des transformations plus que conformaient l'ensemble du complexe au nouveau rôle de Palais d'études.

Alatri
Le cadran solaire murale, travail Père Angelo Secchi

La Bibliothèque historique du Palais conserve des livres d'histoire locale et manuscrits anciens, y compris une copie des statuts alatrini membraneuses 1582. Aux anciennes salles du Lyceum-Gymnasium, il est également un petit musée qui possède entre autres une valeur sphère armillaire dépourvu d'un système planétaire interne signé par Giacomo Lusverg à Rome 1669.

le grand cadran solaire sur la façade du bâtiment est l'œuvre de Angelo Secchi, et il a été réalisé en 1867. L'horloge est utilisé pour déterminer, dans les limites entre les heures de dix et seize heures, à la fois le « temps réel », comme en témoigne les segments de ligne droite, à la fois le « temps moyen », identifié par les figures en forme de huit[29].

Dans le palais abrite le lycée, héritier du Collège, la langue High School et socio-psycho-pédagogique, et - au rez de chaussée - la bibliothèque publique Luigi Ceci, l 'bureau d'enregistrement, le site Pro, le centre d'étude et Pietrobono cineauditorium. en 2005 il une succursale a été créé à la Faculté de droit Sapienza - Université de Rome, Le séminaire juridique Riccardo Orestano.[30]

Palais Gottifredo
Alatri
Palais Gottifredo Section
icône Loupe mgx2.svg Le même sujet en détail: Palais Gottifredo.

Conçu en toute autonomie des formes habituelles de alatrina typologique médiévale, ce bâtiment, imposant à sa hauteur, il a été construit autour du milieu du XIIIe siècle comme la résidence du cardinal Gottifredo de Reynaldo, alatrino riche diplomate féodal et papale a appris au cours des années de lutte anti-impériale.

La conception du bâtiment est exprimée à partir de la fusion entre deux maisons-tours solides, pour différents styles de construction et de la période, reliés entre eux par un grand corps longitudinal, qui serpente avec un profil à facettes pour une grande partie de Corso Vittorio Emanuele. Les différences stylistiques remarquables sont mises en évidence, ainsi que par les différents ornementation des deux entrées principales, aussi et surtout par la disposition différente des ouvertures supérieures: très irréguliers et rares dans la plus ancienne tour angulaire, un peu commandés et structurellement plus organique dans les corps d'usine restants. L'intérieur, compromis par 1349 tremblement de terre ce qui a provoqué l'effondrement des grandes arches pointues qui soutiennent le centre de la zone de couverture, il a été restauré par les architectes Giovanni Fontana et Alfredo Spalvieri. Une partie abrite le musée archéologique.

hôtel de ville
Alatri
Palazzo Comunale

Le bâtiment d'origine a été construit dans la première moitié du XIIe siècle et a été rénové en 1395 puis en 1558. Entre 1863 et 1870, il a pris les formes néo-classique par l'architecte Raffaele Boretti. L 'regarder qui couronnait la façade a été détruite dans les bombardements de la Seconde Guerre mondiale.

Palazzo Grappelli

Il est un imposant bâtiment datant du XIIIe siècle, équipé de la tour (Torre Grappelli). Aussi connu comme le Palais Patrassi ou Patrassi-Grappelli, du nom des propriétaires d'origine, il était un jalon important pour la vie politique de la ville à l'époque communale. Au XVIIe siècle, il a été élargi par la volonté de Paolo Grappelli. Alors, il a décrit la Gregorovius[31]« Une grande cour, bel escalier en pierre, un salon magnifique, où il avait été construit un théâtre, de nombreuses chambres avec des plafonds peints et des murs ornés de fresques, et enfin au milieu de certains bâtiments secondaires en mauvais état, une tour ruines ont révélé que, à un moment il y avait une forteresse ". En famille alatrense marquis Grappelli appartenait à la célèbre jazzman Stéphane Grappelli.[32]

Palazzo Molella

Molella Le Palazzo est un bâtiment appartenant à la famille du même nom de Alatri. Auparavant, le bâtiment aurait appartenu à la famille de alatrense Caccianti, très actif entre le XVe et XVIe siècles, comme en témoigne le manteau de pierre d'armes, clairement la forme de la Renaissance, sur la porte d'entrée.

Palais Amour et Imprimer

Datant du XIIIe siècle aussi, l'Amour et Palais Imprimer doit son aspect actuel à la restructuration radicale du 1855. L'aspect original du bâtiment, il est suggéré par des fenêtres à meneaux et tamponnées par des arcs ogivale au rez-de-chaussée. Le complexe a intégré l'ancienne synagogue ville qui se trouvait sur le côté de l'allée Vezzacchi, où il est encore visible symbole de carrelage en pierre d'une famille juive. Dans le passé, le bâtiment abrite le Collège Stanislas Print; Aujourd'hui est le siège de l'association Musicapolis et Ente Morale Imprimer[33][34].

Les fontaines monumentales

Alatri
Fontana Pia. Dans l'arrière-plan la Collégiale
Fontana Pia

La fontaine monumentale, inaugurée en 1870 et dédié à Le pape Pie IX en reconnaissance de la contribution substantielle de l'argent accordé à la ville 1863 pour la construction d'un nouvel aqueduc, il est l'œuvre de Giuseppe Olivieri. La simplicité des éléments linguistiques, pris de la tradition médiévale, est placée au service d'une structure plus complexe, certes pittoresque, que même dans la non-technique semble grande et délicieuse pour le traitement finitude; dynamisme intense que le grand réservoir quadrangulaire de la base atteint à travers la structure hélicoïdale des dauphins noué deux bassins avec des têtes léonines, élaboration d'un jeu gracieux des eaux.

Alatri
Fontana Antonini
Fontana Antonini

Situé dans le quartier Spidini, juste en face de l'église de Saint-Gabriel, il a été construit en 1869. ont été accusés Tel que rapporté par les frais centraux d'inscription au comte Filippo Antonini, gonfaloniere la ville qui a attribué le projet à l'architecte Giuseppe Olivieri. La fontaine a une déclaration de structure simple et dessine les portes des bâtiments environnants: tout est recueilli par le motif classique sixième arc complet, qui obéit à tout autre élément de la composition de couverts. Explicite dès que la construction allégorique, inspiré tous les 'héraldique de Antonini, dont il met en garde contre la mémoire claire allusion aux dragons souffleurs et de nombreuses étoiles à huit branches qui interrompent la bague et les piliers de l'arc.

Alatri
Fontana di Porta San Pietro
Fontana di Porta San Pietro

Contemporain aux deux autres fontaines monumentales de la ville, a également été conçu par l'architecte Giuseppe Olivieri, après la construction de l'aqueduc de Trovalle, ouvert 27 Décembre 1866 dans ce même endroit avec une source temporaire. Il a un ton humble et simple avec le soulagement amorti par le cadre central, conçu pour relier la grande baignoire devant les deux rouleaux qui contiennent la riche décoration de alatrino crête. La netteté du travertin dans des tons chauds et précieux, l'élégance extrême de chaque particulier habilement ciselée faire cette source un petit chef-d'œuvre, mais sans aucun doute raffiné.

Dans la région

Alatri
Protocenobio ou abbaye de Saint-Sébastien

Protocenobio de San Sebastiano

icône Loupe mgx2.svg Le même sujet en détail: Protocenobio de San Sebastiano.

La construction d'une grande beauté, sa construction remonte à la fin du Ve siècle par ordre du préfet des Gaules Libère, que l'abbé a confié Servando; à l'origine, il abritait l'une des plus anciennes communautés cénobitique Ouest, si bien qu'il ne soit pas inconcevable que ce site a été la rédaction de la Regula Magistri, qu'il a été inspiré par saint Benoît de Nursie qui sont restés ici en 528. Le monastère apparaît comme un morceau d'architecture saisissante de lignes médiévales, avec des décorations du XIIIe siècle représentant la vie du Christ et de la Vierge.

Grange de Tecchiena

icône Loupe mgx2.svg Le même sujet en détail: Tecchiena.

Il se trouve au pied de la petite colline Monticchio, où, autour du XIe siècle, ont été construits par la volonté du peuple Alatri des fortifications. Continuer les conflits avec les pays voisins Ferentino, donné lieu à de véritables actes de guerre, conduit à 1245 Le pape Innocent IV de priver le alatrino commun de tout droit de ce qui restait du château, empochant la zone Tecchiena dans la propriété Eglise et de le vendre plus tard (en 1395) aux chartreux de Trisulti. Les moines ont fondé une vraie ferme dans la seconde moitié du XVIIIe siècle, il a été transformé en complexe Grancia (Grange), qui a duré jusqu'au début du XXe siècle. La mise en place de plusieurs organismes a réuni par des lignes du XVIIIe siècle qui ont réussi à se fondre bâtiment et paysage. Près du complexe des anciennes ruines du château sont visibles.

Pères capucins

Alatri
Le monastère capucin vu de l'acropole
icône Loupe mgx2.svg Le même sujet en détail: Couvent des Capucins (Alatri).

Le monastère capucin est situé sur la colline de San Pietro (près du centre historique de la ville), où dans les temps anciens était un temple dédié à la déesse Bellona. Dans les premiers siècles du christianisme, il a été érigé une église dédiée à San Pietro à partir duquel le XIII siècle Il a développé une communauté de bénédictines qui 1566 Ils ont été remplacés par cappuccini, que le monastère soumis à des modifications importantes.

Dans l'église de San Pietro, à la fin de style Renaissance, mais entièrement rénové dans la seconde moitié du XVIIIe siècle, est un autel monumental en noyer, construit par son père Giovanni da Collepardo dans 1755, décoré par la pelle lumière Immaculée Conception peinte par le peintre Vincenzo alatrense CERICA.

Les femmes de l'Église

Alatri
Les femmes de l'Église

L'Eglise des femmes est Autoroute 155 à Fiuggi, au point où cette part via Provinciale, ce qui conduit au centre de Alatri. Il a été construit à la fin XIII siècle mais son apparence est affectée par les interventions XVIIIe siècle puis la XIX, lorsque l'entrée est déplacée depuis le côté qui fait face à la Alatri une face, sur la route principale, et a été faite la façade néogothique. A l'intérieur il n'y a toujours aucun signe des arcs gothique présente à l'origine, bien que le plafond, neuvième, est présent constituée par une structure coffré avec polychromes faux fermes. la presbytère Il est couvert par une coque lambrissée de voûte décorée de rosaces. la chorale, placé au-dessus de l'entrée, il est couvert par une voûte croix ornée d'un ciel étoilé. Parmi les peintures votives anciens de l'église, nous avons trônant Vierge et l'Enfant avec quatre figures de saints, et à droite d'une fresque attribuée à Antonio da Alatri représentant une Vierge à l'Enfant avec San Giovanni Battista[35].

Eglise de la Madeleine

consacré par 1196 un Maddalena pénitent, est situé près du centre de Alatri, au pied de Sant'Angelo in Formis, sur le site anciennement utilisée comme léproserie. L'église, simple et essentiel, a été construit à la fin du XIe siècle. Sur la façade, précédée d'un porche, le portail détache lunette, surmonté d'une étroite monofora largement évasé.

L'intérieur, dans une seule nef, est constitué par trois grands arcs qui supportent le toit. Sur les murs est conservée une intéressante série de peintures à fresque du XVe siècle, représentant des saints et des saints, il fonctionne probablement le peintre local Antonio da Alatri.

Le thème iconographique dominant est représenté par la figure de Maria Maddalena, il a répété à plusieurs reprises dans l'église. Sur le mur à droite de l'église, il est au contraire, représenté la fresque du XIVe siècle d'un saint évêque, suivi par la figure san Pietro de la première moitié du XVIe siècle et la quinzième représentation de trinité près de l'entrée. Le cycle de peinture est conclu à partir de la figure de drapés Vierge à l'Enfant, Peinte dans le presbytère. Sur le mur d'entrée de l'église, il y a un grand tableau peint par Raphaël Zappelli 1877 représentant St Christophe et l'Enfant Jésus.

Eglise des Douze Marie

Il est un Aumônerie rural typique, situé en dehors de la ville, construite à la fin du XIVe siècle d'une petite primitive kiosque à journaux. L'église a une seule nef, est particulièrement intéressante pour la théorie Saints et Sante et les douze représentations Marian qui ornent les murs et donnent le nom de l'église, attribuée à la main du défunt peintre gothique Antonio da Alatri.

En entrant, sur le mur gauche, vous pouvez être vu ainsi qu'un Vierge à l'Enfant et Sant'Antonio, une autre image Vierge flanquée d'une double représentation de St Leonard attribut unique des souches; Ensuite, la figure agenouillée de l'acheteur. Pour d'autre part, ils appartiennent figure à la place San Giovanni Battista, de Christ dans le sépulcre et St. Florian, placé sur la paroi de fond. Dans la petite icône, cependant, dans la boîte qui loge un Madonna et l'Enfant avec saint Jean l'Evangéliste et le pape Sixte I et ceux qui acceptent la Vierge à l'Enfant avec une figure de prière sainte, Il l'emporte de manière décisive le style siennois. Sur le mur gauche, même les représentations du peintre Antonio Alatri avec trois Vierge et l'Enfant avec sainte Catherine d'Alexandrie, Sainte-Lucie et San Giovanni Battista. Enfin, sur le mur d'entrée sont placés les deux dernières images de la Maternité de Marie.

Eglise Portadini

Alatri
L'église Portadini
icône Loupe mgx2.svg Le même sujet en détail: Eglise Portadini.

L'église de Portadini est juste à l'extérieur de la partie sud de la muraille de la ville, près du même nom porte, dans un lieu de repos antique pour les agriculteurs sur leur chemin entre la ville et les champs. Il se compose d'une chambre et a une façade simple avec la porte d'entrée, deux fenêtres latérales et une fenêtre centrale.

L'intérieur conserve l'icône de la Renaissance, par un artiste inconnu, représentant une Vierge dans l'acte de l'allaitement maternel; à l'égard de cette image des archives historiques de la municipalité de Alatri narrer un événement miraculeux qui aurait lieu en mai 1619: Touché par une pierre à la joue, l'icône serait un saignement gonflé. L'événement est également signalé entre les actes publics de l'époque. L'image est vénérée le jour de la fête de Notre-Dame de la Résurrection.

Eglise de Notre-Dame de la Santé

icône Loupe mgx2.svg Le même sujet en détail: Eglise de Notre-Dame de la Santé.

Il est chapelle Colleprata situé dans la région. Gardez un Madonna hydropisie et trois autres tableaux: un Christ, un Maddalena et San Sebastian, le Maître de la Vierge de Alvito.

Des fouilles archéologiques à Monte Lungo

en soixante-dix, sur la colline Monte Lungo (Dial. Mònt'lòng « ) ont été signalés par un agriculteur local quelques pierres sculptées qui ressemblaient à la construction des murs de »acropole. excavations ultérieures guidées par le directeur de la région de Lazio, en liaison avec le Archeoclub locale, porté à lumière reste des parois entièrement semblables à celles de ville Saturnie, appartenant au groupe « première façon. » Diverses hypothèses ont été publiées, mais, en 1988[36], du jumeau avant-poste militaire de la ville: l'option est considérée comme la plus probable est liée au manque de cohérence des murs et souligne que peut effectivement être de certains preuve faite par les fabricants avant de tenter la fondation de la ville.

Internement de terrain fraschette

la internement fraschette terrain Il a été créé en 1941 par les autorités militaires du régime fasciste sur le territoire de Alatri, dans la localité fraschette.

société

Alatri
une allée

Démographie

recensement de la population[37]

Alatri


Les groupes ethniques et les minorités étrangères

Au 31 Décembre 2014 résidents Alatri 2.156 sont des ressortissants étrangers. Les nationalités les plus nombreuses sont les suivantes[38]:

Langues et dialectes

Alatri
carte linguistique du sud du Latium: la zone d'échange linguistique entre dialectes médians et ceux du sud Il est légèrement en rouge[39].
icône Loupe mgx2.svg Le même sujet en détail: dialecte alatrense et dialecte Ciociaro.

« Drent'a Chessa cabine agliuminatə,
tə vidə ssə mucchittə « nculorəə rose,
Vous, Juccia mè, chə sont tous pənzosa
Forcia soupire le Penzi carch'a mì? ...
O Juccia mè oui n angigli, la fée də stə corə.
Pu cts, beau, m 'əntəsechə
je mə strui d'amourə... »

(Gerardo Celebrini et Giovanni Ricciotti, Juccia (1900)[40])

Dans la ville voisine de langue italienne les restes vitaux dialecte alatrense ou alatrese, un dialecte Ciociaro, par conséquent, une partie du groupe plus large de dialectes médians. Il présente toutefois de nombreuses caractéristiques typiques de dialectes du sud, que la présence de la schwa: En fait, la municipalité de Alatri tombe - ainsi que ceux de FROSINONE, veroli, Sora - dans la zone d'échange linguistique que l'on appelle entre les deux groupes[39]. Le alatrese a été étudié à la fin du XIXe siècle par le linguiste Luigi Ceci, Originaire de la ville: son est le sage Vocalité du dialecte de Alatri (Dans Archive glottologico italienne, X, 1886, pp. 167-176).

religion

La communauté catholique est organisée dans le alatrense Diocèse de Anagni-Alatri dans 15 paroisses[41]. Dans la ville il y a aussi, en vertu de la grande communauté roumaine vivant, une paroisse de 'éparchie orthodoxe roumaine d'Italie, logé dans l'église de San Giovanni[42].

Traditions et folklore

Alatri
Virgilio Ceci, plusieurs fois champion du Palio di Alatri
  • San Sisto "Ginnàr « "(11 Janvier): Alatri anniversaire de l'arrivée des reliques du saint patron;
  • Procession du Vendredi Saint[43]commémoration historico-religieuse de Écritures, de via Crucis et Golgotha;
  • Fête de Saint-Sixte (Mercredi après Pâques): fête en l'honneur du saint;
  • InfiorAlatri: l'exposition florale Fête-Dieu; en 2000 entré dans le Guinness World Records comme le plus long jamais réalisé infiorata (1475,86 m);
  • Alatri Noël (21 Juin): « Naissance de Alatri par un rayon de soleil » (fête inspirée par une théorie de la genèse de Ernica ville de don Giuseppe Capone);
  • Maria Santissima della Libera (8 Septembre) à l'occasion de la fête-patron de Alatri il y a la « Foire des oignons »; tous les 50 ans est une fête.
  • Palio des quatre portes (8 septembre): Tout comme le jeu classique de dégringole, en costume d'époque: une forme de parmesan environ 30 kg est roulé le long d'un chemin qui se termine à l'Abbaye de Saint François;
  • Crèche vivante: elle a lieu dans les ruelles caractéristiques de Piagge.

Institutions, organisations et associations

Alatri
L'hôpital San Benedetto
  • Hôpital civil San Benedetto
  • Centre multifonctionnel « Le Rondini »
  • Maison de retraite pour les personnes âgées Giovan Battista Lisi
  • Centre social Personnes âgées

associations

  • Academy of Music Charlie Parker, association culturelle sans but lucratif, Alatri et lieux Frosinone;
  • ACTA - Art, culture et traditions Alatrensi: association culturelle qui organise des ateliers et des concours peinture, sculpture, poésie, photographie, artisanat, et il est également responsable de la réalisation du Infiorata Fête-Dieu;
  • Association culturelle « Les Murs »: la recherche et la diffusion Centre d'histoire des villes avec des murs polygonaux;
  • Alatri Viva: association culturelle et les objectifs volontaires pour promouvoir des événements culturels, le patrimoine artistique, protéger l'environnement et protéger handicapé et les personnes défavorisées en général, y compris la sensibilisation du public;
  • Choir Ernico, chorale polyphonique;
  • Aria di Casa Nostra, Groupe Folklorique: Fondée en 1950 Flavio Fiorletta avec l'intention de vivre mantener les chants, danses et traditions Ciociare de Alatri, a reçu en 2007 le prix ancien Piagge « G.Fiorletta » pour son travail dans la promotion des traditions populaires de la ville de Alatri: en années, le groupe a participé au festival folklorique international; dans les émissions de télévision italiennes - almanach, L'agriculteur de temps, Il est jamais trop tard - et étrangers, aux documentaires et même un film, Torture mais baisers saziami (1968), Avec Nino Manfredi protagoniste dans le rôle d'un alatrense de coiffure[44];
  • Le groupe folklorique Paes' Mei, groupe folklorique effectue des danses, des chants et des activités théâtrales, conformément aux traditions locales.
  • UNIETA « - L'Université pour tous les âges et de loisirs[citation nécessaire]

culture

éducation

bibliothèques

  • Bibliothèque communautaire Luigi Ceci
  • Biblioteca del Liceo Conti-classique Gentili[45]
  • Molella Bibliothèque[46]
  • Bibliothèque du monastère capucin[47]
  • la Bibliothèque du Séminaire épiscopal[48]

Musée civique

icône Loupe mgx2.svg Le même sujet en détail: Musée Civique de Alatri.

Dans les environnements de propriété municipale Palais Gottifredo, restauré années quatre-vingt, Il abrite le musée de la ville.

médias

imprimer

  • Les gens ordinaires
  • La Ville Nouvelles[citation nécessaire]

radio

  • Divine FM (anciennement Communauté stéréo Radio)[citation nécessaire]

télévision

  • Ernica TV
  • Alatri TV, web TV

cuisine

La cuisine populaire alatrese se caractérise par un lien fort avec 'agriculture subsistance, ce qui a toujours prévalu dans région: Il y a donc une tradition claire liée à grands animaux, beaucoup moins de poissons. L'élément central est de céréale, avec d'excellents élaborations pâtes (La plupart du temps oeuf) pain et des biscuits. la viande la plus consommée est le blanc, avec volaille et lapins, bien que la reine de la table est toujours la source mouton, que ce soit la viande, qui lait et dérivés. Les fruits et légumes sont typiques de l'Italie centrale; célèbre dans la région sont les brocoli Alatri, dont la consommation (curiosité) semble liée à la forte incidence, dans le passé, de goitre, de manière endogène dans la population locale.

De grande qualité sont les Les huiles d'olive local: 2006 Quattrociocchi l'huile, Frantoio Quattrociocchi Amerigo Alatri, a remporté la onzième édition de Biol à Andria par un vote de 82,60 à 100, il a été le meilleur de 2006 parmi plus de 250 huiles concurrentes, gagnant le titre de « meilleure huile d'olive bio dans le monde »[49]. De nouvelles récompenses aux huiles Alatrensi sont venus à l'occasion de la compétition Oléicole International Sol d'Oro, qui 2010 Il a vu récompensé concasseur fruité intense Quattrociocchi[50].

événements

Alatri
Folklore Festival 2006
  • Festival International de Folklore (12-16 Août)
  • Folk Festival International (fin mai) de chidren
  • reconstitution de la Passion historique du Christ, Vendredi saint
  • Fête de Saint-Sixte, le premier mercredi après Pâques
  • Saturno Festival international du film (première semaine de Novembre)[citation nécessaire];
  • Biennale d'Art Contemporain: Exposition de se rappeler la Joan Miró, Salvador Dalí, Ugo Nespolo, Mario Giacomelli et bien d'autres; en 2005 pour l'édition XXX de la Biennale, il a été mis en scène une exposition rétrospective de l'œuvre de Giacomo Manzù;
  • Jazz Alatri Festival International de Jazz Masterclass (Août et Décembre): cours de jazz de jazz et des concerts sont en tournée dans les rues et les places de la ville, le fondateur et directeur artistique Maestro Mauro Bottini;
  • Alatri concerts de groupes de rock émergent (Juillet-août);
  • Théâtre à l'ombre des Cyclopes: série de représentations théâtrales (en été);
  • Prix ​​du journalisme Alberto MinnucciConcours national de journalisme pour le correspondant local, le jury est présidé par Sergio Zavoli; parmi les lauréats de sa carrière: Bruno Vespa, Enzo Biagi, Carmen Lasorella, Lilli Gruber, Giorgio Tosatti.
  • Palio des quatre portes, le premier dimanche de Septembre
  • Les Journées du Patrimoine de Alatri (octobre): événement qui vise à sensibiliser le public et promouvoir le patrimoine culturel de la ville. La première édition - « Walking Alatrensi » - met l'accent sur le travail de ces artistes, des historiens et des archéologues qui se sont rendus Alatri XIXe siècle.

Personnes liées à Alatri

Alatri
Egnazio Danti
Alatri
Angelo Cerica
Alatri
Tina Lattanzi
  • Alatrino de Alatri: Diplomate;
  • Antonio da Alatri: Peintre de la Renaissance, digne de mention est son Triptyque du Rédempteur;
  • Filippo Balbi, peintre;
  • Lucio Varo Betilieno: Magistrat romain;
  • Bernardino cacciante: Écrivain;
  • Agostino Caporilli ethniquePoète;
  • Luigi Ceci: Fondateur glottologie érudit moderne et latine, commentateur lapis Niger;
  • Angelo Cerica: 33º Général commandant des carabiniers et le sénateur de la République;
  • Maria Raffaella Cimatti: Nonne de l'hôpital, a été actif dans le alatrense hospitalier de Saint-Benoît. Il a été reconnu comme béni sous le pape Pape Giovanni Paolo II;
  • Ignazio Danti: Mathématicien, astronome et cosmographe Pérouse, était évêque de Alatri 1583-1586, il a travaillé à réforme du calendrier promu par Papa Gregorio XIII;
  • Luce d'Eramo: Writer (citoyen d'honneur de Alatri) a étudié à l'École-Gymnasium "Conti-Gentili";
  • Luigi De Persiis: Évêque d'Assise, l'histoire officielle de la ville de Alatri;
  • Alessandro Duvalaviateur militaire, athlétique et héroïque;
  • Franco Evangelisti: politique, Sous-secrétaire au Premier ministre, ministre de la marine marchande et président de 'Associazione Sportiva Roma;
  • Gilberto Evangelisti: Journaliste sportif Rai, Président de ISPN;
  • Edoardo Facchini: Évêque de Alatri dans la Seconde Guerre mondiale, a joué un rôle clé dans la population locale et appuie sur la protection pour atténuer les dures conditions de détention des prisonniers domaine de fraschette[51][52];
  • Giovanni Fontana: Architecte, poète et performer.Nel 2011 a écrit les paroles de Elegy pour l'Italie, l'opéra composé par Ennio Morricone pour le cent cinquantième anniversaire de l'unification de l'Italie;
  • Luca Frusone: Politique;
  • Papa Giovanni XXIIPendant une brève période, il a été maire de la ville de Alatri;
  • Gottifredo de Reynaldo: Le cardinal treizième siècle, maire Alatri;
  • Stefano (Stephane) Grappelli (1908-1997): Violoniste, pianiste et compositeur de jazz, fondateur du Quintette du Hot Club de France. Il est son violon audible dans la distance dans la version originale Wish You Were Here de pink Floyd[53].
  • Antonello Iannarilli: Homme politique, député et président de la province de Frosinone;
  • Tina Lattanzi: actrice et doubleur;
  • Marino Lazzari: Littéraires, Directeur général des Antiquités et des Beaux-Arts de 1938 un 1943;
  • Pietro Marcello Felice Liberio: Préfet de la Gaule, fondateur de Badia di San Sebastiano;
  • Gaetano Mammone: Voleur;
  • Nino ManfrediActeur et citoyen d'honneur de Alatri (en "Torture Me Kill Me Mais avec des baisers« Elle a joué le rôle d'un groupe de danse folklorique » Aria di Casa Nostra « );
  • vénérable Père Mariano de Turin: capucin, Il a enseigné au lycée de Alatri; Il a commencé sa évangélisatrice et le travail éducatif pour la Radio italienne, la télévision est devenu populaire dans les années cinquante avec Padre Mariano après;
  • Giacinto MinnocciPolitique, sénateur de PSI;
  • Alberto Minnucci: Journaliste;
  • Pompeo Molella: Avocat et patriote;
  • Pandolfo de Alatri: Historien et biographe;
  • Leonardo Patrasso: Évêque franciscain et cardinal;
  • Luigi Pietrobono: Dantist (Offerts dans les salons de la Lectura Dantis Regina Margherita) Clerc des pères Scolopi et un érudit de Giovanni Pascoli;
  • Gabriele RossiActeur et danseur;
  • Angelo Sacchetti Sassetti: Historien et philologue RIETI, spécialiste de l'histoire de Alatri, où il a vécu pendant longtemps;
  • Oreste TofaniPolitique, sénateur;
  • Kathleen Turner: Actrice, Alatri a choisi comme sa résidence italienne, il y possède une maison;
  • Hugues de Alatri: Cardinal du XIIe siècle;
  • Sisto Vinciguerra: Le patriote Risorgimento, l'Assemblée constituante de la République romaine en 1849;
  • Paolo Volpi Manni: Homme politique adjoint et Sénateur du Royaume;
  • Cesare Zavattini: Scénariste, célèbre surtout pour longue association avec Vittorio De Sica, Il a étudié au Collège Alatri Conti-Gentili.

Géographie anthropique

urbain

Le centre historique de Alatri se développe à l'intérieur des murs et suit essentiellement la planification de la période romaine, développée autour de l'acropole. Dans la ville il y a deux domaines:

  • les premiers (districts de I à VI, voir centre-ville rioni), Situé au nord de l'acropole, elle se caractérise par un développement régulier, avec des routes pour les plus droite et une partie suffisamment large, rendue possible par la pente de la colline pas trop de ce côté; est une zone a toujours destiné à des fonctions monumentales et commerciales: Ici, à l'époque romaine, au même endroit, a été placé par la Cour occupée par moderne Piazza Santa Maria Maggiore qui a entouré les principaux monuments de la ville, il conserve la fonction de nœud urbain où ils se croisent les rues principales du centre-ville.
  • le second (pupilles de VII à IX), ladite piagge, Elle se développe sur le versant sud de la colline, plus raide: la conformation de celle qui découle de la structure urbaine, avec des ruelles étroites largement accessibles uniquement aux piétons, et sa fonction, de type presque exclusivement résidentiel; ce qui en fait l'un des quartiers les plus caractéristiques du centre, apparaissant presque inchangé depuis le Moyen Age.

La ville, suite au développement économique et social, est répandue au-delà des murs le long des directions prédominantes: vers la vallée du Nord (Bitta, Colleprata, Marie XII) et dans l'ouest de collines (région Owls, San Francesco di Fuori) . En outre, séparément du centre-ville, ils ont pris une extension significative des villages de Tecchiena, Chiappitto, Monte San Marin, le Fiura, Bisleti Mole.

centre-ville rioni

La vieille ville, à l'exclusion de l'acropole, est divisée en neuf districts, datant Moyen âge; un dixième district, hiboux, Il a mis au point grâce aux travaux de la construction de logements sociaux après la Seconde Guerre mondiale, sur une colline à l'ouest des murs. Voici la liste des districts, comme en témoigne la Charte de la Ville de Alatri[54]:

  • District I: Scurano.
  • District II: Valle.
  • District III: Colle.
  • District IV: Fiorenza.
  • District V: Spidini.
  • District VI: Vineri.
  • District VII: Sainte-Lucie.
  • District VIII: Sant'Andrea.
  • District IX: San Simeon.
  • District X: Owls.

Chaque district a son propre blason.

districts

Cette liste des 93 districts ou fractions qu'il comprend le territoire de Alatri, identifiés par la Charte de la Ville[54]:

Chiappitto, Pacciano, Porpuro, Valle Santa Maria, Carvarola, Capranica, Fontana Vecchia, Maddalena, Piedimonte, Madonna delle Grazie, Grenades, Montecapraro, Vignola, Valle Carchera (Vallée Carcara), Montesantangelo, Montelarena, Pezza, vers le haut, Basciano, Pignano, château, Collefreddo, Notre-Dame des larmes, Montelungo, Montereo, Monte San Marin, Pezzelle, Preturo, Sant'Antimo, San Valentino, Vallecupa, Vallefredda, Vallée Marsh, Vallesacco, Valle San Matteo, Villa Magna, Cassiano, Castagneto, fraschette, Seritico , Santa Caterina, Vicero, Aiello, Canarolo, Collelavena, Costa San Vincenzo, Maranillo, Cavariccio, Colletraiano, barbouillé, sol, Santa Colomba, Scopigliette, Cucuruzzavolo, les grottes, Magione, Mole Santa Maria, San Pancrazio, Vallemiccina, Sant'Emidio , Channel, Prati Giuliani, Quarticciolo, quartier-Tecchiena, Tecchiena, Campello, Mole Bisleti, Cuione, Santo Stefano Fontana, Fontana Sistiliana, Frittola, San Manno, Arillette, Collecuttrino, Colline du Pape, Laguccio, Montelena, Chêne d'Orlando, St. Matthias, Carano, Scurano Fontana, Magliano, Cellerano, rivière, Fiura, Fontana Père Noël, Riano, Abbaye, Maisons Paolone, Ancien Fontaine, Gaudo Intignano, Colleprata.

économie

La vie économique de la ville de Alatri est assez hétérogène sans démontrer une vocation unique. Beaucoup d'espace est donnée dans les zones rurales aux petites exploitations et la taille moyenne, avec des céréales et légumes dans les plaines du sud et oliveraies et vignobles dans la partie nord-est de la colline: la production de huile d'olive Il atteint des niveaux élevés de qualité, et a remporté de nombreux prix. Les zones boisées sont sous-exploitées et utilisées pour la collecte des châtaignes, champignons et d'autres produits sauvages. avec intense L'élevage ovin moutons, bien qu'au cours des années a alatrense toujours moins de poids dans l'économie.

le secteur industriel Il est développé dans la zone Chiappitto et à proximité de la commune de Frosinone: ici sont présents dans les deux installations de grande multinationales ingénierie (Omron), et les entreprises locales d'intérêt national (Solac, Mazzocchia), et les petites entreprises industrielles de petites embarcations. Le savoir-faire au sens strict occupe maintenant seul un faible pourcentage de la population et offre de petites opérations de bois, la cuir, en plus de l'art broderie et dell 'sculpture.[55] Affecté par la position stratégique favorable dans lequel il est situé, de nombreux travailleurs sont les navetteurs vers les grandes villes et le pôle industriel de-Ferentino Frosinone, ou rendez-vous à jouer pour les transporteurs.

Après les années de la crise économique italienne, la vieille ville que vous utilisez comme un « centre commercial naturel » attirer les visiteurs et les touristes à l'intérieur des murs ce soir animent les bars et boîtes de nuit. la tertiaire est spécialement conçu pour Alatri est proposé en tant que fournisseur privilégié de services (éducation, santé) à une grande partie de la province.

Infrastructures et transports

routes

Le territoire de Alatri est traversé du nord au sud de Autoroute 155 à Fiuggi, reliant la ville Fiuggi et Subiaco nord et sud Frosinone, ce qui lui permet d'atteindre la sortie de 'A1 la capitale.

de Mars 2010 Alatri est également servi par autoroute Ferentino-Sora, qui traverse le hameau de Tecchiena et relie la ville d'un côté à l'autoroute A1 à Ferentino (ouvert en Janvier 2010) et la gare la plus proche, l'autre Autoroute 690 Avezzano-Sora puis à Abruzzes.

Pour une courte distance, il tombe dans la municipalité aussi Casilina, qui traverse le coin extrême sud-ouest du territoire (le Quarticciolo, près de la frontière avec Frosinone).

Chemins de fer

Alatri
La station Alatri

à partir de 1917 un 1978, la Chemin de fer Rome-Fiuggi-Alatri-Frosinone Alatri relié à Rome, après la piste du S.S. 155.

Mobilité urbaine

la Les transports en commun dans la municipalité il est géré par Royal Tours; le service se compose de 13 lignes de bus reliant le centre-ville avec l'hôpital Saint-Benoît et les différents hameaux du territoire. Un service de navette relie la ville avec l'ancien quartier de la gare ferroviaire.

Les liens régionaux avec la capitale et d'autres villes de la province sont gérés par COTRAL.

administration

en 1927, à la suite de réorganisation des frontières provinciales établi par le décret royal 1 du 2 Janvier 1927, par la volonté du gouvernement fasciste, quand il a été institué province de Frosinone, Alatri adoptée par Province de Rome celle de Frosinone.

icône Loupe mgx2.svg Le même sujet en détail: Les maires de Alatri.

jumelage

Alatri est jumelée avec[56]:

  • France Clisson, de 2000
  • France Saint-Lumine-de-Clisson, de 2000
  • France Gétigné, de 2003
  • France Gorges, de 2003
  • Grèce Dirfi, de 2001
  • Israël Ness Ziona

Le jumelage institutionnel non, mais de leurs communautés religieuses catholiques sont ceux qui maintient le Alatri 1985 avec la ville de cloche Alife, motivés par la dévotion commune au saint patron San Sisto[57], et 2002 avec Pietrelcina, avec lequel il partage le culte de Notre-Dame de la libre[58].

Autres informations administratives

  • Il fait partie de cantons de montagne Ernici et dell 'Association nationale des Oil City

sportif

football

  • Association Sportive Alatri: Joué par 1966 un 1975 en série D, à ce moment-là la quatrième série.
  • A.S.D. Tecchiena: POL déjà établi 1964 à partir de la troisième catégorie, plus de 10 ans joue dans la ligue de promotion.[citation nécessaire]
  • Techna Football: déjà réel Tecchiena jusqu'à 2010[59], participé à la promotion du championnat.

basket-ball

  • New Basketball Alatri: il a joué au cours de son existence dans le championnat Série C2.
cyclisme

volley-ball

  • A.S.D. Alatri volley-ball[citation nécessaire]

Les installations sportives

Alatri
Le nouveau stade en construction
  • Stade Municipal Chiappitto
  • Salle de sport Chiappitto
  • Chiappitto de la piscine municipale
  • Palasport Tecchiena
  • arène polyvalente dans le groupe
  • Terrain de sport "Marco Saggio"
  • pour Stade football et l 'athlétisme (En construction)

Galerie d'images

notes

  1. ^ depuis ISTAT - Population résidante permanente le 30 Avril 2017.
  2. ^ Table des degrés / jour des communes italiennes regroupées par région et province (PDF), Dans loi 26 août 1993, n. 412, annexe A, Agence nationale pour les nouvelles technologies, l'énergie et l'environnement, 1 mars 2011, p. 151. Récupéré le 25 Avril, 2012.
  3. ^ Bruno Migliorini et al., lemme Feuille « Alatri », en Multimédia italien Dictionnaire multilingue et l'orthographe et prononce, Rai Eri, 2007 ISBN 978-88-397-1478-7.
    Luciano Canepari, Alatri, en Le Dipi - Dictionnaire de la prononciation italienne, Zanichelli, 2009 ISBN 978-88-08-10511-0.
  4. ^ (IT) Phrases Karol Wojtyla | letteralmente.net, en littéralement. Consulté le 14 Septembre, 2017.
  5. ^ L'Acropole d'Alatri - Lecture d'un passé qui vit, sur www.angolohermes.com. Consulté le 14 Septembre, 2017.
  6. ^ la forme Alatrini, Il avait l'impression que obsolète, est d'origine fin latin ( "civitas très ancien et fidelissima Alatrina" devise la armes Municipal). En latin classique, nous trouvons Aletrinas, -atis (Un exemple en Cicéron, Pro Cluentio"Aletrinati Hall").
  7. ^ Comuni-italiani.it - ​​Alatri: Le climat et les données géographiques, comuni-italiani.it. Récupéré le 09-09-2009.
  8. ^ à b c et Commission géologique de l'Italie - Commission géologique italienne, fiche n ° 151 (Alatri), apat.gov.it. Récupéré le 6 Septembre 2009.
  9. ^ Table climatique (TXT) erg7118.casaccia.enea.it. Récupéré le 15-09-2009.
  10. ^ à b Mario Ritarossi. Aletrium. Une visite du centre historique de Alatri. Tofani Publisher, Alatri, 1999.
  11. ^ Ville de Alatri: informations historiques - Araldicacivica.it, araldicacivica.it. Récupéré 18 mai 2011.
  12. ^ Alatri Ville d'Art - Histoire, officine.it. Récupéré 18 mai 2011.
  13. ^ Giuseppe Capone, Alatri. L'ancien nom d'une ville plus ancienne, ed. tofani
  14. ^ J. M. DURAND, Documents épistolaires du palais du Mari, T. II, p. 48-49, Paris 1998
  15. ^ Recherches sur les Monuments Cyclopéens OU Pelasgiques 1841.
  16. ^ Ornello Tofani, Alatri, l'Acropole et ses mystères, Alatri, Impression ancienne Tofan, 2010.
  17. ^ Giuseppe Capone, L'Acropole et l'orientation des murs de Alatri, l'objet d'une civilisation? Rapport à la Conférence nationale des études de murs polygonaux, Alatri, le 2 Octobre, 1988 - dans les Actes de la conférence, Alatri, pp. 199-208
  18. ^ Filippo Coarelli, Guide archéologique du Latium, Laterza.
  19. ^ À ne pas confondre avec la censure Lucio Varo Betilieno.
  20. ^ St. Paolo Apostolo Parish - Histoire Récupéré le 11 Mars à 2015.
  21. ^ Catholic.org basiliques en Italie
  22. ^ Giuseppe Capone, Santa Maria Maggiore. Histoire d'une vie ecclésiale et religieuse de Alatri, le protocenobio du Regula Magistri au XIVe siècle, Alatri, Arts graphiques Tofani 1990.
  23. ^ Routes de l'Europe | Réseau européen de coopération | Itinéraires culturels, les routes, chemins et pistes cyclables, sur www.camminideuropa.eu. Récupéré le 4 Avril, 2017.
  24. ^ à b Giuseppe Capone, le monastère de SS. Annunziata à Alatri, en Deus Absconditus, I, 71e année, Suppl. au n ° 3-4, Milan, 1980, p. 199-211.
  25. ^ Ornello Tofani, Papa Wojtyla en Alatri, Alatri, Old Printing House Tofani 2007.
  26. ^ pro-loco (ed) La visite des Papes en Alatri, Alatri, le 2 Septembre 1984.
  27. ^ Giuseppe Capone, Une Scholastique sage Vierge du Saint-Esprit, Alatri, Conseil. Tofani, 1976.
  28. ^ SIUSA - Conti Gentili, sur siusa.archivi.beniculturali.it. Récupéré le 5 Avril, 2017.
  29. ^ Mario Ritarossi. Aletrium. Une visite du centre historique de Alatri. Tofani Publisher, Alatri 1999.
  30. ^ Ville de Alatri - Conti-Gentili Palais Récupéré le 27 Août 2009.
  31. ^ Ferdinand Gregorovius, Les montagnes Ernici (1858), en Promenez-vous en Italie - Volume I, Rome, Ulisse Carboni, 1906. Récupéré le 23 Mars, 2011.
  32. ^ Stéphane Grappelli et Gino Minnucci: souvenirs d'une amitié. Les gens réels, Décembre 2016, p. 25., academia.edu.
  33. ^ http://www.visitalatri.it/index.php/home/342
  34. ^ http://www.visitalatri.it/index.php/home/184
  35. ^ Province de Frosinone - Polycopiés Malanchini Récupéré le 31 Août 2009.
  36. ^ Le séminaire national d'études sur les murs polygonaux. Alatri, le 2 Octobre 1988.
  37. ^ I.Stat Statistiques ISTAT  Récupéré le 28/12/2012.
  38. ^ Statistiques démographiques ISTAT, demo.istat.it. Récupéré le 21 Août, ici à 2015.
  39. ^ à b Merlo C, Phonologie du Dialecte de Sora. Roman N., La zone d'échange entre les dialectes centraux et ceux du sud Ciociarie. ALI - Atlas linguistique italienne. Pellegrini G. B., dialectes de la Charte de l'Italie
  40. ^ Groupe Air Folk de Casa Nostra - The Songs, ariadicasanostra.it. Récupéré le 4 Septembre 2011.
  41. ^ http://www.parrocchiemap.it/parrocchiemap/consultazione/index_pm.jsp?id_diocesi=78
  42. ^ http://episcopia-italiei.it/index.php/it/parrocchie/268-alatri
  43. ^ Gigino Minnucci, Le jour le plus attendu de l'année. Vendredi Saint Alatri, Alatri, Ornello Tofani Éditeur, 2010.
  44. ^ Groupe Air Folk de Casa Nostra - on parle de nous, ariadicasanostra.it. Récupéré le 11 Août, 2011.
  45. ^ Système d'information unifié pour l'archivage Tenue surintendants - Classique lycée Conti Gentili. bibliothèque, siusa.archivi.beniculturali.it. Récupéré le 16 Septembre, 2009.
  46. ^ Molella Bibliothèque - CulturaItalia, culturaitalia.beniculturali.it. Récupéré le 16 Septembre, 2009.
  47. ^ Bibliothèque du couvent des capucins - CulturaItalia, culturaitalia.beniculturali.it. Récupéré le 16 Septembre, 2009.
  48. ^ la Bibliothèque du Séminaire épiscopal - CulturaItalia, culturaitalia.beniculturali.it. Récupéré le 16 Septembre, 2009.
  49. ^ L'huile Quattrociocchi gagne Biol Prix ​​Biol sur le site officiel.
  50. ^ Ansa.it - ​​Agro-alimentaire Lazio - Huile: Lazio podium Sol d'Oro avec le Chili et la Toscane
  51. ^ Giuseppe Capone, Vous souvenez-vous Excellence? ... Un fidèle serviteur, en mémoire de S. E. Mons. Edoardo Facchini, FROSINONE, 1962.
  52. ^ Luigi Potenziani L'Association culturelle « Témoins d'un amour qui vit » en l'honneur de Mons. Edoardo Facchini et Don Giuseppe Capone », 2013.
  53. ^ (FR) Violoniste Grappelli trouvé sur « perdu » piste Pink Floyd, bbc.com. Récupéré le 23 Avril, 2017.
  54. ^ à b Statut de la Ville de Alatri
  55. ^ artisanat Atlas cartographique, vol. 2, Rome, A.C.I., 1985, p. 19,20.
  56. ^ Visitalatri.it
  57. ^ Alife célèbre San Sisto
  58. ^ [1]
  59. ^ Techna Football: ex-Real Tecchiena semble avoir de grandes ambitions, en Calciociociaro.com, 31 juillet 2010. 9 Avril Récupéré, 2011.

bibliographie

  • Gianfranco Manchia (ed) antiquités Alatrensi, Alatri, ministère de la Culture de la Municipalité de Alatri, 2002
  • Mario Ritarossi, Alatri, la ville des Cyclopes, 2003;
  • Mario Ritarossi, Les armoiries de la ville de Alatri, Tofani ed., Alatri 2013.
  • Gianni Boezi, Histoire d'une ancienne tour. Texte original et la traduction des statuts Tecchiena, Comprehensive School "Egnazio Danti," Graphic Arts Tofani, Alatri, 2004.
  • Gianni Boezi, Cogens Proprium de la municipalité de Alatri. Texte original et traduction des lois médiévales, vol. I, p. 689, Comprehensive School "Egnazio Danti" Antica Stamperia Tofani, Alatri 2007.
  • Gianni Boezi, Cogens Proprium de la municipalité de Alatri. Les sources historiques - juridique "vol II, p 193, Comprehensive School.." Egnazio Danti « Antica Stamperia Tofani, Alatri, 2007.
  • Gianni Boezi, Egnazio Danti. Une renaissance de l'âme dans la réalité d'aujourd'hui Alatri, Comprehensive School "Egnazio Danti", Alatri 2007.
  • Giuseppe Capone, Le hetea de la descendance. des documents historiques mythique de l'ancienne Alatri, Arts graphiques Tofani, Alatri, 1982
  • Giuseppe Capone, Possible Référence astronomique dans la conception de l'ancienne urbanistic Alatri, Latium, Italie - Foreward et traduction par Anthony F. Aveni, Physic Astronomie -. Université Colgate, dans "archeoastronomy, la revue du Centre pour archeoastronomy", tome VIII, n ° 1-4, Janvier-Décembre 1985 Washington, DC, p. 12-15
  • Giuseppe Capone, Egnazio Danti, 1536 - 1586, Pérouse Ordre des Prêcheurs. Son temps et son travail d'artiste et un scientifique. Évêque de Alatri. « Graphic Arts Tofani, Alatri 1986.
  • Giuseppe Capone, Hormisdas et Silverio, deux papes joueurs frusinati dans l'histoire tourmentée de leur temps "- dans" Ciociaria », pp 193-197, Sora, 1987..
  • Giuseppe Capone, Les murs de Alatri sont devant Rome?, dans "Ciociaria", pp. 55-59, Sora, 1987
  • Giuseppe Capone, Le diocèse de Alatri dans la période révolutionnaire. Conférence donnée au Congrès des études historiques de Patrica (29 Octobre 1989), Actes du Congrès, 1990
  • Giuseppe Capone, La Madonna Della Libera. Les raisons d'un titre, Alatri, Wacky 1991; "La Madonna Della Libera théologique d'interprétation du groupe en bois.", Alatri, Wacky, 1992; "La Madonna Della Libera Les raisons de la foi.", Alatri, Wacky, 1992; deuxième édition des trois volumes, en un seul volume intitulé "La Madonna Della Libera en panégyriques Don Giuseppe Capone", édité par la typographie Wacky, Alatri 2011.
  • Giuseppe Capone, Alatri institutions de bienfaisance au Moyen Age, par la Division des Avis Alatri, Alatri, 1993
  • Giuseppe Capone, monuments mégalithiques Terre Ernica, Castelliri 1993.
  • Giuseppe Capone, Le pape septième. Le S. Sisto P. M. dans son temps et dans l'histoire de Alatri, Ed. Wacky, Alatri 1994; deuxième édition, Wacky 2011 Alatri.
  • Giuseppe Capone, Il était un ange pour défendre Alatri. Commémoration de la Bienheureuse Sœur Maria Raffaella Cimatti, ed. Tofani, Alatri, 1994.
  • Giuseppe Capone, Collepardo - Histoire d'un ancien château. De la préhistoire à 1427, Castelliri, 1994.
  • Giuseppe Capone, Lettres de Nazareth - Joseph de la maison de David raconte, pour la construction de l'église Saint-Joseph de Alatri, Castelliri, 1994.
  • Giuseppe Capone, Hernica Mater. Alatri, son histoire, ses personnages, pour le Cercle Philatélique - Alatri numismatique, Arts graphiques Tofani, Alatri, 1995
  • Giuseppe Capone, Processus Pontius Pilate - Presque une histoire de l'année 37 après Jésus-Christ « Wacky, Alatri, 1995
  • Giuseppe Capone, Quand la vie devient un don. Catherine Mectilde de Bar - Une mystique de 1600, fondateur des Bénédictins de l'Adoration perpétuelle, Tofani, Alatri, 1997.
  • Giuseppe Capone, Alatri. L'ancien nom d'une ville ancienne. Une hypothèse séduisante bercée par l'histoire », Arts graphiques Tofani, Alatri, 2002
  • Giuseppe Capone, L'hôte réalisée. Le Miracle de l'empreinte Alatri de Dieu dans l'histoire, Tip. Wacky, Alatri 2002.
  • Giuseppe Capone, Bref aperçu du mythe et l'histoire d'une ville, Old Printing House Tofani, Alatri, 2006
  • Elizabeth Fentress, Caroline Goodson, Margaret Laird, Stephanie Leone (ed) Murs et mémoire: l'abbaye de San Sebastiano à Alatri, pp. 432, ill. Brepols, 2005.
  • Giulio Magli, L'Acropole d'Alatri: Architecture et astronomie, Nexus Réseau Journal n ° 8. 1, Florence, 2006, pp. 5-16.
  • Giovanni Minnucci. Deux conférences sur l'histoire religieuse de Alatri, pp. 40. Sienne, Cantagalli Editions, 2005.
  • Mariano d'Alatri - Carlo Carosi, La charte médiévale de la ville de Alatri (Par l'Institut d'histoire et d'art du Latium du Sud - Alatri Centre), Tofani, Alatri, 1976
  • Mariano d'Alatri - Carlo Carosi, Les statuts du château médiéval de Tecchiena (Par l'Institut d'histoire et d'art du Latium du Sud - Alatri Centre), Rome, 1976
  • Luigi De Persiis, Sur le pontificat de S. Sisto I Pape et martyr. De la traduction de ses reliques de Rome, dans Alatri et le culte que vous avez reçu du XIIe siècle à nos jours. Souvenirs, Conseil. F. et C. Strambi, Alatri, 1884
  • Mario Ritarossi. Aletrium. Une visite du centre historique de Alatri. Tofani Publisher, 1999.
  • Argeo Trecca. Le monastère de San Sebastiano sur le territoire de Alatri. Alatri, Arts graphiques Tofani, 2003.
  • Sevi Nando. Brigadier Felice Cataldi Médaille d'argent de la vaillance. Dans le 70e anniversaire du sacrifice de sa jeune vie, Association nationale Carabiniers édité - Section de Alatri, Alatri, 2013.
  • Armando Frusone. Savoir Alatri. Alatri, Arts graphiques Tofani 1998.
  • Daniele Baldassarre. Aletrium. Forma Urbis Pocket mensuel, Rome, Juin 2008.
  • II Séminaire national d'études sur les murs polygonaux. Alatri, le 28 Octobre à 29 Octobre 1989.
  • Le séminaire national d'études sur les murs polygonaux. Alatri, le 2 Octobre 1988.
  • Mario Ritarossi. Alatri. Alatri, éd. Hetea, 1988.
  • Angelo Sacchetti - Sassetti, Alatri Histoire, Tofani, Alatri, 1967.

Articles connexes

D'autres projets

  • Wikiversité Wikiversité Il contient des citations de Alatri
  • Il contribue à Wiktionary Wiktionnaire Dictionnaire contient le lemme "Alatri»
  • Il contribue à Wikimedia Commons Wikimedia Commons: Il contient des images ou d'autres fichiers Alatri

liens externes

autorités de contrôle VIAF: (FR168180792

Activité wiki récente

Aidez-nous à améliorer BooWiki
Commencez