s
19 708 Pages

Richard Carlson
Richard Carlson dans la série d'anthologie Schlitz Playhouse of Stars (1952)

Richard Carlson (Albert Lea, 29 avril 1912 - Encino, 21 novembre 1977) Ce fut un acteur et directeur cinématographique et TV États-Unis.

biographie

Après des études d'art dramatique en Minnesota, son état d'origine, Richard Carlson récité pendant une certaine période Broadway au cours de la une trentaine d'années et il a fait ses débuts sur le grand écran avec la comédie du film Quatre au paradis (1938) Produit par David O. Selznick. Il a déménagé de façon permanente à Californie, l'acteur a travaillé pour plusieurs studios de cinéma dans divers genres, y compris la comédie The Breakers Ghost (1940), Le aventure Les Howards de Virginie (1940), Melodrama Les petits renards (1941), Mise en scène William Wyler et mettant en vedette Bette Davis, et la comédie musicale Présenter Lily Mars (1943), Côté Judy Garland.

La carrière de Carlson a été interrompue 1943, lorsque l'acteur a décidé d'enrôler et est resté attaché à l'avant de la guerre Guerre mondiale pendant environ trois ans. À son retour Hollywood, Il est apparu dans deux noir à faible coût, The Amazing Mr. X (1948) et Derrière les portes verrouillées (1948), Ce dernier dirigé par Budd Boetticher. Carlson a trouvé difficile de reconstruire leur carrière et, à l'exception de certains investissements dans des films à succès tels que Mines du roi Salomon (1950), Côté Stewart Granger et Deborah Kerr, Ce ne fut que l'émergence d'un genre né au début des années la cinquantaine, ou l 'science-fiction horreur. L'acteur a remporté en effet le premier rôle dans les films Terre Destination (1953) et Créature du lac noir (1954), Tous deux réalisés par un spécialiste du genre, le directeur Jack Arnold, et devenir deux fois classiques la science-fiction. Le succès des films a permis Carlson une bonne relance de sa carrière, qui a coïncidé avec la décision de passer derrière la caméra. L'acteur a pris soin d'elle a dirigé un autre fantasme d'horreur, Les explorateurs de l'infini (1954), Dont il était également un interprète, et la même année, il a dirigé l'Ouest Les desperados de la frontière (1954).

A partir de la seconde moitié des années cinquante, Carlson sera certainement également déclaré à la télévision, en participant en tant qu'acteur et en tant que metteur en scène sur plusieurs émissions de télévision, tels Les Raiders de Mackenzie, dans lequel il a joué le rôle du colonel Ranald S. MacKenzie dans 39 épisodes filmés entre 1958 et 1959, Wagon Train Ouest (1963-1964) le fugitif (1964) le Virginian (1964-1965) cuir brut (1965) Perry Mason (1964-1966), Et mine d'or (1968).

dernière apparition grand écran de Carlson date de 1969 dans le film Changement de Habit (1969), Avec Suivis Elvis Presley et Mary Tyler Moore, tandis que le dernier projet de télévision de l'acteur de premier plan participait à deux épisodes de la série policière canon (1972-1973).

Richard Carlson est décédé le 21 Novembre 1977, à l'âge de 65 ans, pour un 'hémorragie cérébrale dans sa résidence en Californie Encino. Il est enterré au cimetière national de Los Angeles, à côté de sa femme Mona, qui est mort en 1990.

Filmographie

cinéma

  • Quatre au paradis (Les jeunes en coeur), Mise en scène Richard Wallace (1938)
  • Les trois cadets (Le duc de West Point), Mise en scène Alfred E. Green (1938)
  • La reine des neiges (Carnaval d'hiver), Mise en scène Charles Reisner (1939)
  • Ces Glamour Girls, réalisé par S. Sylvan Simon (1939)
  • Co-Ed danse, dirigé par S. Sylvan Simon (1939)
  • petit accident, réalisé par Charles Lamont (1939)
  • Beyond Tomorrow (Beyond Tomorrow), Mise en scène A. Edward Sutherland (1940)
  • The Breakers Ghost (The Breakers Ghost), Mise en scène George Marshall (1940)
  • Les Howards de Virginie (Les Howards de Virginie), Mise en scène Frank Lloyd (1940)
  • Trop de filles, réalisé par George Abbott (1940)
  • Non, non, Nanette, réalisé par Herbert Wilcox (1940)
  • amoureux (ruelle), Mise en scène Robert Stevenson (1941)
  • La veuve West Point (Ouest Widow point), Mise en scène Robert Siodmak (1941)
  • Le spectre insaisissable (Hold That fantôme), Mise en scène Arthur Lubin (1941)
  • Les petits renards (La Vipère), Mise en scène William Wyler (1941)
  • vol de nuit (Fly-By-Night), Réalisé par Robert Siodmak (1942)
  • Les affaires de Martha, réalisé par Jules Dassin (1942)
  • Autoroutes par nuit, réalisé par Peter Godfrey (1942)
  • Mon coeur appartient à Papa (Mon coeur appartient à Papa), Réalisé par Robert Siodmak (1942)
  • La sirène du Congo (blanc Cargo), Mise en scène Richard Thorpe (1942)
  • Dieu et le pays, Court-métrage (1943)
  • Présenter Lily Mars, réalisé par Norman Taurog (1943)
  • A Stranger in Town, réalisé par Roy Rowland (1943)
  • Idées jeunes, réalisé par Jules Dassin (1943)
  • Joko Australian (L'homme de Down Under), Mise en scène Robert Z. Leonard (1943)
  • So Well Remembered, réalisé par Edward Dmytryk (1947)
  • The Amazing Mr. X, réalisé par Bernard Vorhaus (1948)
  • Derrière les portes verrouillées, réalisé par Budd Boetticher (1948)
  • Mines du roi Salomon (Mones du roi Salomon), Mise en scène Compton Bennett et Andrew Marton (1950)
  • Le grondement de la foule (The Sound of Fury), Mise en scène Cy Endfield (1950)
  • La mort frappe traîtreusement (Whispering Smith London Clics), Dirigée par Francis Searle (1951)
  • Rodolfo Valentino (Valentino), Mise en scène Lewis Allen (1951)
  • Le Cristina aime (A Millionaire pour Christy), Dirigée par George Marshall (1951)
  • amour plus fort (Le voile bleu), Mise en scène Curtis Bernhardt et, non crédité, Busby Berkeley (1951)
  • avalanche jaune (Retreat, l'enfer!), Mise en scène Joseph H. Lewis (1952)
  • Le Rose Bowl Histoire, réalisé par William Beaudine (1952) (non crédité)
  • Flat Top, réalisé par Lesley Selander (1952)
  • Le monstre magnétique (Le monstre magnétique), Mise en scène Curt Siodmak (1953)
  • Seminole, réalisé par Budd Boetticher (1953)
  • Terre Destination (Il est venu de l'espace), Mise en scène Jack Arnold (1953)
  • Désir de femme (Tout ce que je Desire), Mise en scène Douglas Sirk (1953)
  • le labyrinthe (le labyrinthe), Mise en scène William Cameron Menzies (1953)
  • Le Golden lame (Le Golden lame), Mise en scène Nathan Juran (1953) (non crédité)
  • Les explorateurs de l'infini (Riders to the Stars), Mise en scène Richard Carlson (1954)
  • Créature du lac noir (Créature du lac noir), Réalisé par Jack Arnold (1954)
  • Les desperados de la frontière (Quatre armes à feu à la frontière) (1954) (Mise en scène seulement)
  • Les cadets de la troisième brigade (Une histoire d'Annapolis), Mise en scène Don Siegel (1955) (non crédité)
  • Alamo (La dernière commande), Dirigée par Frank Lloyd (1955)
  • La mosquée dans le désert (Benghazi), Mise en scène John Brahm (1955)
  • Trois jurés faire du chantage (Trois pour Jamie Aube), Mise en scène Thomas Carr (1956)
  • Quand l'amour est la fiction (Helen Morgan histoire), Mise en scène Michael Curtiz (1957)
  • Le toit de la meurtrière (Rendez-vous avec une ombre) (1957]) (Mise en scène seulement)
  • La vengeance du lieutenant Brown (La Saga de chanvre Brown) (1958) (Mise en scène seulement)
  • Le crime phare (tourmenté), Mise en scène Bert I. Gordon (1960)
  • de, réalisé par Robert Gist (1964), pour la télévision
  • Kid Rodelo, réalisé par Richard Carlson (1966)
  • La force invisible (la puissance), Mise en scène Byron Haskin (1968])
  • La vallée de Gwangi (La vallée de Gwangi), Réalisé par Jim O'Connolly (1969)
  • Changement de Habit, réalisé par William A. Graham (1969)

télévision

  • Prix ​​Pulitzer Playhouse# 1.2 (1950)
  • Playhouse Prudential Family# 1.12 (1951)
  • Le théâtre Ford Hour# 3.5 (1950); # 3.15 (1951)
  • Théâtre Cameo# 2.4 (1951)
  • extinction des feux# 03h47 (1951)
  • Celanese Théâtre# 1.19 (1952)
  • La Ford Television Theatre# 1.18 (1953)
  • Hollywood Opening Night# 2,25 (1953)
  • Robert Montgomery Presents# 3.13 (1952); # 04h37 (1953)
  • General Electric Theater# 2.18 (1954)
  • Le meilleur de Broadway# 1.4 (1954)
  • I Led 3 Lives (1953-1956) - 115 épisodes
  • Matinee Theatre# 1151 (1956)
  • Kraft Television Theatre# 09h40 (1956); # 09h49 (1956)
  • Lux Video Theater: # 4.11 (1954); # 7.3 (1956)
  • Climax!# 2.30 (1956); # 3.8 (1956)
  • carrefour# 2.18 (1957); # 2.22 (1957)
  • studio One# 3.9 (1950); # 04h38 (1952); # 10.15 (1958)
  • Les Raiders de Mackenzie (1958-1959) - 39 épisodes
  • Schlitz Playhouse of Stars# 2.12 (1952); # 02h33 (1953); # 03h52 (1954); # 6.7 (1956); # 8.10 (1959)
  • Aventures long de la rivière (Riverboat): # 1.10 (1959)
  • Le Salon du Mystère Chevy# 1.10 (1960)
  • les Aquanauts# 1.3 (1960)
  • Lettre à Loretta# 7.25 (1960); # 8.4 (1960)
  • arrêt de bus# 1.24 (1962)
  • thriller# 2.26 (1962)
  • Going My Way# 1.22 (1963)
  • accusé (Arrestation et procès): # 1.17 (1964)
  • le fugitif (le Fugitif): # 1.28 (1964)
  • La loi de Burke (La loi de Burke): # 1.7 (1963); # 1.29 (1964)
  • Voyage au fond de la mer (Voyage au fond de la mer): # 1.8 (1964)
  • Wagon Train Ouest (wagon train): # 7.14 (1963); # 11.8 (1964)
  • le Christophers (1964)
  • le Virginian (le Virginian): # 2.22 (1964); # 27.3 (1965)
  • cuir brut# 11.8 (1965)
  • Perry Mason# 8.9 (1964); # 22.9 (1966)
  • mine d'or# 17.9 (1968)
  • voleur (Il faut un voleur): # 2.15 (1969)
  • F.B.I.# 26.4 (1969)
  • lancier# 2.8 (1969)
  • canon# 1.22 (1972); # 2.17 (1973)
  • Last Dance (Owen Marshall: Conseiller à la loi): # 3.7 (1973)
  • Khan!# 1.2 (1975)

les voix des acteurs italiens

dans les versions italien de ses films, Richard Carlson était doublé par:

D'autres projets

  • Il contribue à Wikimedia Commons Wikimedia Commons: Il contient des images ou d'autres fichiers Richard Carlson

liens externes

autorités de contrôle VIAF: (FR42049539 · LCCN: (FRn88034874 · ISNI: (FR0000 0000 8121 043X · GND: (DE142538248 · BNF: (FRcb14161870r (Date)