s
19 708 Pages

John Payne
John Payne

John Payne (Roanoke, 28 mai 1912 - Malibu, 6 décembre 1989) Ce fut un acteur cinématographique et TV États-Unis.

biographie

Fils d'un vendeur et un riche soprano (Dont le père était le compositeur de la célèbre chanson Home Sweet Home)[1], Payne a vécu avec sa famille à Fort Lewis (Virginie), Puis une résidence déclarée site du patrimoine national, qui a été détruit dans un incendie à la fin des la cinquantaine. Après avoir assisté à Roanoke College au début des années une trentaine d'années Payne inscrit à Université de Columbia pour assister à des cours de théâtre, et a étudié le chant à la Juilliard School. Pour payer ses études les plus exercées emplois variés et impairs, y compris le tuteur, l'ascenseur, le magicien, écrivain d'histoires courtes[1], chanteur vaudeville et, 1934, Il fait partie de la troupe de théâtre Schubert, qui a donné suite à la tournée États-Unis dans les représentations d'archives.

Après avoir obtenu plusieurs écritures en tant que chanteur dans les programmes de radio New-York, en 1936 Payne a été découvert par un découvreur de talents[1] et mis sous contrat par le producteur Samuel Goldwyn, qui l'a inclus dans le casting du drame infidélité (1937) de William Wyler, où l'acteur est apparu dans des titres tels que « John Howard Payne. » jusqu'à ce que 1940 Il a travaillé pour différents studios, donc il a signé un nouveau contrat avec la Twentieth Century Fox. Merci à sa capacité de chant et son corps athlétique, depuis quelques années, Payne a été la star masculine du Renard, pour qui il a joué plusieurs comédies musicales, telles que Serenata un Vallechiara (1941) Dans les montagnes, je serai votre (1943) Old San Francisco (1943), Formant en couple à son tour avec des actrices célèbres tels que Alice Faye, Betty Grable, Sonja Henie.

La carrière de Payne a pris un tour 1946, grâce au rôle dans le drame Gray Maturin Le fil du rasoir, basé sur le célèbre roman William Somerset Maugham, à côté de Tyrone Power et Gene Tierney. L'année suivante, Payne a rencontré un nouveau succès avec le rôle de l'avocat Fred Gailey dans la comédie romantique Miracle sur la 34ème rue (1947), Film qui est encore souvent relancé de programmes de télévision dans la programmation de la période de Noël. Ironiquement, ce fut aussi le dernier film avec l'acteur pour Fox, dont il a été congédié peu après.

John Payne a été très actif au cours de la la cinquantaine, mais sa carrière n'a pas posé plus de résultats dignes de soulagement[2]. L'acteur a changé son image, abandonnant enfin les rôles légers, et est apparu dans une série d'innombrables westerns et films de genre d'aventure, mais la qualité plutôt modestes et simples pas des administrateurs de premier ordre. Parmi les meilleurs, ils doivent se souvenir de l'Ouest La cloche a sonné (1954), Où Payne a joué le rôle d'un honnête homme forcé de se défendre contre les accusations injustes, et La jungle de casse-cou (1955), Où il a été antagoniste Ronald Reagan. Les deux films ont été dirigés par le réalisateur vétéran Allan Dwan.

Payne est ensuite rendu à la télévision, en jouant une note série western, Le Restless Gun, produit par 1957 un 1959. en 1961 Il a été grièvement blessé dans un accident de la route qui a eu lieu à New York, ramenant des blessures nécessitant une chirurgie plastique[1] et deux ans de traitement avant la guérison. Parmi les premières apparitions après l'accident, il convient de mentionner que, dans l'émission de télévision de CBS Quelle est ma ligne?. L'acteur a continué à travailler régulièrement à la télévision jusqu'au milieu soixante-dixEntre ses performances, comme celle de l'épisode Forgotten Lady (1975) Dans la série Colomb, dans lequel elle joue aux côtés de Janet Leigh.

intimité

Dès le premier mariage (1937-1943) Avec l'actrice Anne Shirley, Payne avait une fille, Julie Anne. en 1944 Il est marié à l'actrice Gloria DeHaven, avec qui il avait Kathleen Hope et de Thomas John. Après son divorce en 1950 de DeHaven, Payne marié pour la troisième fois 1953 Alexandra Curtis Beryl. Le mariage a duré jusqu'à la mort de l'acteur le 6 Décembre 1989, 77 ans, d'une crise cardiaque.

Filmographie

cinéma

  • infidélité (Dodsworth), Mise en scène William Wyler (1936)
  • Chapeaux à l'air (Hats Off), Réalisé par Boris Petroff (1936)
  • Fair Warning, réalisé par Norman Foster (1937)
  • L'amour sur Toast, réalisé par Ewald André Dupont (1937)
  • Rythmes à l'école (Collège swing), Mise en scène Raoul Walsh (1938)
  • Jardin de la Lune, réalisé par Busby Berkeley (1938)
  • Ailes de la Marine, réalisé par Lloyd Bacon (1939)
  • Indianapolis Speedway, dirigé par Lloyd Bacon (1939)
  • Kid Nightingale, réalisé par George Amy (1939)
  • Le Rodéo royal, réalisé par George Amy (1939)
  • Le chemin des étoiles (Star Dust), Mise en scène Walter Lang (1940)
  • Rois des Lumberjacks, réalisé par William Clemens (1940)
  • Tear Gas Squad, réalisé par Terry O. Morse (1940)
  • Maryland, réalisé par Henry king (1940)
  • Le grand profil, dirigé par Walter Lang (1940)
  • Une nuit sur Broadway (Tin Pan Alley), Réalisé par Walter Lang (1940)
  • Au revoir Broadway! (The Great American diffusion), Mise en scène Archie Mayo (1941)
  • Serenata un Vallechiara (Sun Valley Serenade), Mise en scène H. Bruce Humberstone (1941)
  • Week-End à La Havane (Week-End à La Havane), Réalisé par Walter Lang (1941)
  • Échos de la jeunesse (Rappelez-vous le jour), Mise en scène Henry king (1941)
  • Vers les rives de Tripoli (Pour les rives de Tripoli), Réalisé par Bruce Humberstone H. (1942)
  • Caresses et baisers coups de poing (Footlight Serenade), Mise en scène Gregory Ratoff (1942)
  • Parmi les neiges, je serai le vôtre (Islande), Réalisé par Bruce Humberstone H. (1942)
  • Dans les montagnes, je serai votre (Springtime dans les Rocheuses), Mise en scène Irving Rapper (1942)
  • Old San Francisco (Bonjour Frisco, Bonjour), Réalisé par Bruce Humberstone H. (1943)
  • Les Dolly Sisters (Les Dolly Sisters), Mise en scène Irving Cummings (1945)
  • Réveillez-vous et rêve, dirigé par Lloyd Bacon (1946)
  • Ne pas dire au revoir (sentimental Journey), Réalisé par Walter Lang (1946)
  • Le fil du rasoir (Le fil du rasoir), Mise en scène Edmund Goulding (1946)
  • Miracle sur la 34ème rue (Miracle on 34th Street), Mise en scène George Seaton (1948)
  • Les voleurs en gants jaunes (larcin), Mise en scène George Sherman (1948)
  • suggestion (Saxon Charme), Réalisé par Claude Binyon (1948)
  • El Paso, réalisé par Lewis R. Foster (1949)
  • The Way Crooked, réalisé par Robert Florey (1949)
  • capitaine Chine (capitaine Chine), Réalisé par Lewis R. Foster (1950)
  • L'aigle et le faucon (L'aigle et le faucon), Réalisé par Lewis R. Foster (1950)
  • La route de mystère (Rue Mystery), Mise en scène John Sturges (1950) (non crédité)
  • Les conquérants de Syrte (Tripoli), Réalisé par Will Price (1950)
  • El Gringo (passage de l'Ouest), Réalisé par Lewis R. Foster (1951)
  • Le trésor de la rivière sacrée (Crosswinds), Réalisé par Lewis R. Foster (1951)
  • L'or des Caraïbes (Caraïbes), Mise en scène Edward Ludwig (1952)
  • Le quatrième homme (Kansas City Confidential), Mise en scène Phil Karlson (1952)
  • Le cri de la forêt (La forêt Blazing), Réalisé par Edward Ludwig (1952)
  • Les Pirates des Seven Seas (Raiders of the Seas Seven), Mise en scène Sidney Salkow (1953)
  • Le Mouron Sud (le Vanquished), Réalisé par Edward Ludwig (1953)
  • Ne cherchez pas la meurtrière (99 River Street), Réalisé par Phil Karlson (1953)
  • Vautours sur une voie ferrée (Rails en Laramie), Réalisé par Jesse Hibbs (1954)
  • La cloche a sonné (argent Lode), Mise en scène Allan Dwan (1954)
  • Le démon de l'île (Île de l'enfer), Réalisé par Phil Karlson (1955)
  • Satank, la flèche qui tue (Passage Santa Fe), Mise en scène William Witney (1955)
  • Le sang de Caïn (La route vers Denver), Mise en scène Joseph Kane (1955)
  • La jungle de casse-cou (Partenaire du Tennessee), Réalisé par Allan Dwan (1955)
  • légèrement Scarlet (légèrement Scarlet), Réalisé par Allan Dwan (1956)
  • Les derniers tonnerres bazooka (Hold Back the Night), Réalisé par Allan Dwan (1956)
  • Le rebelle retourne à la ville (Rebel in Town), Mise en scène Alfred L. Werker (1956)
  • Défi à la ville (The boss), Mise en scène Byron Haskin (1956)
  • hommes catapulte (Plan de sauvetage à 43000), Mise en scène Francis D. Lyon (1957)
  • Interpol contrefacteurs de l'équipe (La peur cachée), Mise en scène André De Toth (1957)
  • Ils ont couru pour leur vie, réalisé par Oliver Drake (1968)

télévision

  • Nash Airflyte Theater (1950)
  • Robert Montgomery Presents (1953)
  • Le meilleur de Broadway (1954)
  • studio 57 (1956)
  • Zane Gray Theater de Dick Powell (Zane Gray Theater) (1957)
  • Schlitz Playhouse of Stars (1951- 1957)
  • Le Restless Gun (1957-1959) - 77 épisodes
  • General Electric Theater (1955-1962)
  • Le Salon Dick Powell (1962)
  • Reporter à l'avant (Le nom du jeu) (1968)
  • Gunsmoke (1966-1970)
  • Le shérif du Sud (Comté de cade) (1971)
  • Colomb (columbo) (1975)

les voix des acteurs italiens

dans les versions italien de ses films, John Payne était doublé par:

notes

  1. ^ à b c Tous Cinéma - Livre des acteurs, Rizzoli, 1977, p. 204
  2. ^ Le qui est le film, De Agostini, vol. II, 1984

D'autres projets

  • Il contribue à Wikimedia Commons Wikimedia Commons: Il contient des images ou d'autres fichiers John Payne

liens externes

autorités de contrôle VIAF: (FR95336840 · LCCN: (FRn86138594 · ISNI: (FR0000 0001 1690 1901 · GND: (DE135627982 · BNF: (FRcb13947625n (Date)