s
19 708 Pages

Dennis O'Keefe
Dennis O'Keefe dans le film Le Kid du Texas (1939)

Dennis O'Keefe, nom de scène de Edward Vance Flanagan (Fort Madison, 29 mars 1908 - Santa Monica, 31 août 1968), Il a été un acteur cinématographique, théâtral et TV États-Unis.

biographie

Le jeune Edward Vance Flanagan semblait destiné à une carrière sur les traces de leurs parents, les joueurs de source irlandais qui ont tous deux travaillé dans vaudeville[1]. Comme un garçon aux côtés de son père et sa mère sur la scène, mais pour un temps le théâtre était pour lui tout simplement un passe-temps qui ne le distrait de se livrer à la profession de journaliste et écrivain d'histoires courtes sous le pseudonyme de Jonathan Hicks[1].

Au début de une trentaine d'années, après avoir écrit plusieurs scénarios pour des films, il a fait ses débuts devant la caméra dans le rôle de l'apparence et a continué à agir dans les petits partis unaccredited tout au long de la première moitié de la décennie[1]. à partir de 1936, Après des années de jouer dans de nombreux films, il a commencé à être crédité dans les titres comme Bud Flanagan, tandis que l'année suivante, il a été repéré par Clark Gable, star Saratoga (1937) Tout en récitant un bref encore un autre rôle dans le même film. Merci à la déclaration des Gable, Bud Flanagan a signé un contrat avec le Metro Goldwyn Mayer, qui a certainement changé le nom Dennis O'Keefe et il lui a permis de réaliser des pièces plus importantes[1], comme celle de Jeff Burton, a déclaré Le Kid Kanarsy, tout Le grand secret (1937), Et enfin un rôle de protagoniste dans Burn « Em Up O'Connor (1939).

Au début de 1940 O'Keefe a quitté la MGM et a travaillé dans plusieurs productions du budget principalement faible, se distinguant à la fois dans des rôles plus légers dans des représentations dramatiques. Pour ne pas oublier sa participation à la comédie Rendez-vous en France (1940) de Mitchell Leisen, le tragique Même la filière Executioner (1943) de Fritz Lang, et surtout 'horreur Man Leopard (1943), Produit pour la RKO de Val Lewton et réalisé par Jacques Tourneur, un goût exotique jaune sophistiqué, du roman de Cornell Woolrich The Black Alibi[2].

Après la seconde moitié des années quarante, O'Keefe a trouvé d'autres opportunités intéressantes dans le genre noir en collaboration avec le directeur Anthony Mann, qui l'a dirigé dans vigoureuse T-Men contre les Outlaws (1947), Dans lequel l'acteur a joué le rôle d'un agent du Trésor essaie de dégager un réseau de voleurs, et nell'avvincente Esclave de la fureur (1948), Chacune de la violence brutale dans laquelle personnifiée Joe Sullivan, un gangster en cavale avec deux femmes (Claire Trevor et Marsha Hunt), Les deux amoureux de lui[3]. Les deux films sont devenus des « classiques » comme ce moment-là, ils représentaient l'apogée de sa carrière à O'Keefe, qui à partir de ce moment a commencé à disperser les apparitions sur grand écran.

depuis la la cinquantaine l'acteur est apparu principalement dans les films d'aventure tels que Tambours à Tahiti (1954) et Massacre dans les grandes fosses (1957), Et le genre de détective La bande de faussaires (1954), Ce qui était aussi un réalisateur et scénariste, Le syndicat à Chicago (1955) et La ville corrompue (1956). de plus en 1954 Il a dirigé et interprété Angela (1954), Une co-production italienne dans laquelle réalisé en un Américain Rome Il est impliqué dans un complot ourdi par un criminel femme fatale. A partir de la seconde moitié de la décennie a été la télévision pour se livrer principalement l'acteur, qui est apparu dans la série Lux Video Theater, en six épisodes de 1953 un 1956, et Climax! (1954-1956), Réalisation d'une grande popularité auprès des téléspectateurs avec le spectacle de CBS Le Salon Dennis O'Keefe, dans lequel il a joué le rôle de Hal Towne dans 32 épisodes entre 1959 et 1960.

intimité

Après le premier mariage avec Louise Stanley, en 1940 O'Keefe marié à l'actrice Steffi Duna, dont la 1944 il avait un fils Edward James[1]. Die-Hard fumeur, l'acteur est mort d'un Le cancer du poumon en 1968, à l'âge de soixante ans.

Filmographie

apparitions unaccredited

  • Vérifiez et vérifiez, réalisé par Melville W. Brown (1930)
  • La Horde d'Argent, réalisé par George Archainbaud (1930)
  • Je vais me marier ... et je vais revenir! (Atteindre la Lune), Mise en scène Edmund Goulding (1930)
  • Les pionniers de l'Ouest (Cimarron), Mise en scène Wesley Ruggles (1931)
  • Le Miracle Woman (Le Miracle Woman), Mise en scène Frank Capra (1931)
  • éveil (Ouest de Broadway), Mise en scène Harry Beaumont (1931)
  • Working Girls, réalisé par Dorothy Arzner (1931)
  • Moins de 18 ans, réalisé par Archie Mayo (1931)
  • Love Affair, réalisé par Thornton Freeland (1932)
  • La loterie du diable (Loterie du diable), Mise en scène Sam Taylor (1932)
  • Les Cohens et Kellys à Hollywood, réalisé par John Francis Dillon (1932)
  • Scarface - Scarface (Scarface), Mise en scène Howard Hawks (1932)
  • Love match (se blottir), Mise en scène Sam Wood (1932)
  • Joyeusement Nous allons à l'enfer, réalisé par Dorothy Arzner (1932)
  • Semaine Se termine seulement, réalisé par Alan Crosland (1932)
  • L'amour perdu (L'homme d'hier), Mise en scène Berthold Viertel (1932)
  • Hollywood Parle, réalisé par Edward Buzzell (1932)
  • Âmes Gratte-ciel, réalisé par Edgar Selwyn (1932)
  • crooner, réalisé par Lloyd Bacon (1932)
  • Deux contre le monde, réalisé par Archie Mayo (1932)
  • Big City Blues, réalisé par Mervyn LeRoy (1932)
  • Blonde Venus (Blonde Venus), Mise en scène Josef Von Sternberg (1932)
  • Temptations (La Cabane dans le coton), Mise en scène Michael Curtiz (1932)
  • La fièvre de vivre (Un projet de loi de Divorcement), Mise en scène George Cukor (1932)
  • Chapeau Check Fille, réalisé par Sidney Lanfield (1932)
  • Nuit après nuit, réalisé par Archie Mayo (1932)
  • Je suis un évadé (Je suis un évadé), Réalisé par Mervyn LeRoy (1932)
  • La Madone de Port (Tess of the Storm Pays), Mise en scène Alfred Santell (1932)
  • Jardin du Diable (central Park), Mise en scène John G. Adolfi (1932)
  • Bonjour, Tout le monde!, réalisé par William A. Seiter (1932)
  • La femme accusée, réalisé par Paul Sloane (1933)
  • le joueur (grand Slam), Mise en scène William Dieterle (1933)
  • De l'enfer au paradis, réalisé par Erle C. Kenton (1933)
  • fille disparue, réalisé par Robert Florey (1933)
  • Quarante-deuxième rue (42ème rue), Réalisé par Lloyd Bacon (1933)
  • Bedtime Story (A Bedtime Story), Mise en scène Norman Taurog (1933)
  • L'aigle et le faucon (L'aigle et le faucon), Mise en scène Stuart Walker (1933)
  • La danse des lumières (Gold Diggers de 1933), Réalisé par Mervyn LeRoy (1933)
  • L'amour est une autre chose (cocktail Hour), Dirigée par Victor Schetzinger (1933)
  • la profession d'Ann Carver, réalisé par Edward Buzzell (1933)
  • Elle avait à dire Oui, réalisé par George Amy et Busby Berkeley (1933)
  • midnight club, réalisé par Alexander hall Somnes et George (1933)
  • Chanteur Torch, dirigé par Alexander Hall et George Somnes (1933)
  • Trop Harmony, réalisé par A. Edward Sutherland (1933)
  • Je ne suis pas un ange (Je ne suis pas d'ange), Réalisé par Wesley Ruggles (1933)
  • vif-argent (bombe), Mise en scène Victor Fleming (1933)
  • Une seule nuit (Hier encore), Mise en scène John M. Stahl (1933)
  • Broadway à travers un trou de serrure, réalisé par Lowell Sherman (1933)
  • Ladies Man (Le Prizefighter et la Dame), Mise en scène W.S. Van Dyke et (non crédité) Howard Hawks (1933)
  • Blood Money, réalisé par Rowland Brown (1933)
  • La maison de la 56th Street (La maison sur la 56th Street), Réalisé par Robert Florey (1933)
  • Les frères de soupe de canard (Duck Soup), Mise en scène Leo McCarey (1933)
  • Lady killer, réalisé par Roy Del Ruth (1933)
  • Le Meanest Gal in Town (1934)
  • All of Me, réalisé par James Flood (1934)
  • Bar Wonder, dirigé par Lloyd Bacon (1934)
  • La façon interdite (Coming Out Party), Mise en scène John G. Blystone (1934)
  • Jimmy le monsieur (Jimmy the Gent), Réalisé par Michael Curtiz (1934)
  • infirmière autorisée, dirigé par Robert Florey (1934)
  • amour univers (Vingt millions Sweethearts), Mise en scène Ray Enright (1934)
  • Le marchand d'illusions (Upperworld), Réalisé par Roy Del Ruth (1934)
  • Il était son homme, dirigé par Lloyd Bacon (1934)
  • Smarty, dirigé par Robert Florey (1934)
  • Brouillard à San Francisco (Brouillard sur Frisco), Réalisé par William Dieterle (1934)
  • Nous sommes riches Encore une fois, de William A. Seiter (1934)
  • Pur à cent pour cent (La fille du Missouri), Mise en scène Jack Conway (1934)
  • L'homme aux deux visages, réalisé par Archie Mayo (1934)
  • Don de Gab, réalisé par Karl Freund (1934)
  • souhaitable, réalisé par Archie Mayo (1934)
  • Mort sur le diamant, réalisé par Edward Sedgwick (1934)
  • Une étoile tombe (Jeune et beau), Mise en scène Joseph Santley (1934)
  • A Lost Lady, réalisé par Alfred E. Green et Phil Rosen (1934)
  • Madame du Barry, de William Dieterle (1934)
  • La femme que je l'aime (Lady by Choice), Réalisé par David Burton (1934)
  • Ducky Tout est, réalisé par Ben Holmes (1934)
  • Transatlantic Merry-Go-Round, réalisé par Benjamin Stoloff (1934)
  • Le trésor des pharaons (Des Kid millions), Réalisé par Roy Del Ruth (1934)
  • Collège Rythm, réalisé par Norman Taurog (1934)
  • L'imitation de la vie (L'imitation de la vie), Réalisé par John M. Stahl (1934)
  • strictement confidentielle (Broadway Bill), Réalisé par Frank Capra (1934)
  • 365 nuits à Hollywood, réalisé par George Marshall (1934)
  • Biographie d'un baccalauréat fille, réalisé par Edward H. Griffith (1935)
  • Le Golden Lily (Le Lily Gilded), Réalisé par Wesley Ruggles (1935)
  • rumba, réalisé par Marion Gering (1935)
  • Devils in Paradise (Devil Dogs de l'Air), Réalisé par Lloyd Bacon (1935)
  • Une nuit à New York (Une Nuit à New York), Réalisé par Jack Conway (1935)
  • nuit de mariage (La nuit de noces), Mise en scène king Vidor (1935)
  • Les femmes de luxe 1935 (Gold Diggers de 1935), Réalisé par Busby Berkeley (1935)
  • Mississippi, dirigé par A. Edward Sutherland (1935)
  • Harrington face à l'enfant (Baby Face Harrington), Mise en scène Raoul Walsh (1935)
  • Mlles Stooge, réalisé par James Parrott (1935)
  • faux visages (Let « em Have It), Réalisé par Sam Wood (1935)
  • Une nuit au Biltmore Bowl, réalisé par Alfred J. Goulding (1935)
  • mécréant, réalisé par David Butler (1935)
  • Le jeune homme Daring, de William A. Seiter (1935)
  • Le navire de Satan (Enfer de Dante), Mise en scène Harry Lachman (1935)
  • Chaque soir, à huit (Tous les soirs à huit), De Raoul Walsh (1935)
  • Voici la bande, réalisé par Paul Sloane (1935)
  • chapeau haut de forme (Top Hat), Réalisé par Mark Sandrich (1935)
  • Anna Karénine, réalisé par Brown Clarence (1935)
  • The Girl Friend, réalisé par Edward Buzzell (1935)
  • Secret personnel Femme de ménage, dirigé par Arthur Greville Collins (1935)
  • Il est dans l'air, réalisé par Charles Reisner (1935)
  • l'amiral (Pour toujours moussaillons), Mise en scène Frank Borzage (1935)
  • fugitif (Mary Burns, Fugitive), Mise en scène William K. Howard (1935)
  • L'homme qui a fait sauter la banque à Monte Carlo (L'homme qui a fait sauter la banque à Monte Carlo), Mise en scène Stephen Roberts (1935)
  • Hôtesse Broadway, réalisé par Frank McDonald (1935)
  • Lapin o leone? (Frappez Me Pink), Réalisé par Norman Taurog (1936)
  • Anything Goes, réalisé par Lewis Milestone (1936)
  • Maîtriser les files d'amour (Love Before Breakfast), Mise en scène Walter Lang (1936)
  • Colleen, réalisé par Alfred E. Green (1936)
  • Le Grand Ziegfeld (Le Grand Ziegfeld), Mise en scène Robert Z. Leonard (1936)
  • Le Kid Chant, réalisé par William Keighley (1936)
  • Till We Meet Again, réalisé par Robert Florey (1936)
  • provincial (Petite ville fille), Mise en scène William A. Wellman (1936)
  • Elle est arrivée le bonheur (M. Deeds), Réalisé par Frank Capra (1936)
  • Vol dans la tempête (Treize heures d'avion), Mise en scène Mitchell Leisen (1936) (comme Bud Flannagan)
  • Une femme ordinaire (Et ils étaient mariés), Mise en scène Elliott Nugent (1936)
  • Or la combustion, réalisé par Sam Newfield (1936)
  • fureur (fureur), Mise en scène Fritz Lang (1936)
  • Poisson d'Personne, dirigé par Arthur Greville Collins et Irving Cummings (1936)
  • Je défends mon amour (Nombre privé), Mise en scène Roy Del Ruth (1936)
  • The Last Outlaw, réalisé par Christy Cabanne (1936)
  • Le retour de Sophie Lang, réalisé par George Archainbaud (1936)
  • San Francisco, réalisé par W.S. Van Dyke (1936)
  • Rythme sur la plage, réalisé par Norman Taurog (1936)
  • aventurier Blonde (Bien à vous pour la demande), Mise en scène Alexander hall (1936)
  • Piccadilly Jim (Piccadilly Jim), Réalisé par Robert Z. Leonard (1936)
  • Swing Time (Swing Time), Mise en scène George Stevens (1936)
  • Sworn Enemy, réalisé par Edwin L. Marin (1936)
  • Femme de l'année (Lady diffamée), Réalisé par Jack Conway (1936)
  • Rose Bowl, réalisé par Charles Barton (1936) (comme Bud Flanagan)
  • Légion de la Terreur, réalisé par Charles C. Coleman (1936)
  • Anywhere (Theodora se déchaîne), Mise en scène Richard Boleslawski (1936)
  • le Plainsman (le Plainsman), Mise en scène Cecil B. DeMille (1936)
  • Le doigt accusateur, réalisé par James Hogan (1936)
  • Né à la danse (Né à la danse), Réalisé par Roy Del Ruth (1936)
  • Chapeaux à l'air (Hats Off), Réalisé par Boris Petroff (1936)
  • Trois filles intelligentes (Trois filles intelligentes), Mise en scène Henry Koster (1936)
  • ennemi aimé (Bien-aimé ennemi), Mise en scène H. C. potier (1936)
  • Iron Fist (Great Guy), Mise en scène John G. Blystone (1936)
  • champagne Walzer (Champagne Waltz), Dirigée par A. Edward Sutherland (1937)
  • Mama Steps Out, réalisé par George B. Seitz (1937)
  • Avec l'aide de la lune, (Quand est votre anniversaire?), Mise en scène Harry Beaumont (1937)
  • L'homme que j'aime (L'histoire est faite de nuit), Mise en scène Frank Borzage (1937)
  • Racket Parole, réalisé par Charles C. Coleman (1937)
  • Balancer haut, Swing Low, réalisé par Mitchell Leisen (1937)
  • L'enfer du jazz (Haut de la ville), Mise en scène Ralph Murphy (1937)
  • Une étoile est née (Une étoile est née), Dirigée par William A. Wellman (1937)
  • Baby Personne, réalisé par Gus Meins (1937)
  • sombre coucher du soleil (Make Way for Tomorrow), Mise en scène Leo McCarey (1937)
  • The Girl from Scotland Yard, réalisé par Robert G. Vignola (1937) (comme Bud Flanagan)
  • vol vivant (Rouler sur l'air), Mise en scène Edward Sedgwick (1937)
  • Marié Avant Petit déjeuner, réalisé par Edwin L. Marin (1937) (scènes supprimées)
  • Le Grand Gambini, réalisé par Charles Vidor (1937)
  • barrières Blazing, réalisé par Aubrey Scotto (1937)
  • Quelle belle vie (facile à vivre), Réalisé par Mitchell Leisen (1937)
  • Entre deux femmes (Entre deux femmes), Mise en scène George B. Seitz (1937)
  • Lettre anonyme (Super-Sleuth), Dirigée par Benjamin Stoloff (1937)
  • Saratoga, Jack Conway directeur (1937)
  • Modèle de luxe (Vogues de 1938), Réalisé par Irving Cummings (1937)
  • Double or Nothing, réalisé par Theodore Reed (1937)
  • la luciole (le Firefly), Réalisé par Robert Z. Leonard (1937)
  • La grande ville (Big City), Réalisé par Frank Borzage (1937)
  • La vie commence avec l'amour (La vie commence avec l'amour), Mise en scène Ray McCarey (1937)
  • Maria Walewska (conquête), Réalisé par Clarence Brown (1937)
  • Le grand secret (The Bad Man of Brimstone), Dirigé par J. Walter Ruben (1937)
  • Un Américain à Oxford (A Yank à Oxford), Réalisé par Jack Conway (1938)
  • La joie d'aimer (Joie de vivre), Mise en scène Tay Garnett (1938)

Présenté comme Dennis O'Keefe

  • Hold That Baiser, réalisé par Edwin L. Marin (1938)
  • The Chaser, réalisé par Edwin L. Marin (1938)
  • Vacances de l'amour, réalisé par George Fitzmaurice (1938)
  • Burn « Em Up O'Connor, réalisé par Edward Sedgwick (1939)
  • Le Kid du Texas, réalisé par S. Sylvan Simon (1939)
  • Un enfant en danger (Père inattendu), Réalisé par Charles Lamont (1939)
  • C'est vrai - Vous avez tort, David Butler (1939)
  • Alias ​​le diacre, réalisé par Christy Cabanne (1940)
  • La Conga Nights, réalisé par Lew Landers (1940)
  • Pop Always Pays, réalisé par Leslie Goodwins (1940)
  • Fille de La Havane, réalisé par Lew Landers (1940)
  • Rendez-vous en France, (Lève-toi, mon amour), Réalisé par Mitchell Leisen (1940)
  • Je suis chérie Nobody maintenant, réalisé par Arthur Lubin (1940)
  • Vous découvrirez, réalisé par David Butler (1940)
  • Bowery Boy, dirigé par William Morgan (1940)
  • Blonde au paradis (Retours Topper), Réalisé par Roy Del Ruth (1941)
  • M. Procureur de la République, dirigé par William Morgan (1941)
  • Une maison de fous (Broadway limitée), Mise en scène Gordon Douglas (1941)
  • Lady Scarface, réalisé par Frank Woodruff (1941)
  • Week-end pour trois, réalisé par Irving Reis (1941)
  • Les affaires de Jimmy Valentine, réalisé par Bernard Vorhaus (1942)
  • Moonlight Masquerade, réalisé par John H. Auer (1942)
  • Même la filière Executioner (Bourreaux meurent aussi!), De Fritz Lang (1943)
  • Tahiti miel, réalisé par John H. Auer (1943)
  • Bonjour, le juge, réalisé par Jean Yarbrough (1943)
  • Man Leopard (Le Leopard Man), Mise en scène Jacques Tourneur (1943)
  • Salut Diddle Diddle, réalisé par Andrew L. Stone (1943)
  • Les vainqueurs des sept mers (Les Fighting Seabees), Réalisé par Edward Ludwig (1944)
  • Dans la salle de Mabel (Dans la salle de Mabel), Mise en scène Allan Dwan (1944)
  • L'histoire du Dr Wassell (L'histoire du Dr Wassell), Dirigée par Cecil B. DeMille (1944)
  • Blaze of étoiles (1945 de sensations), Réalisé par Andrew L. Stone (1944)
  • Environ deux Américains (À l'étranger avec deux coups secs), Réalisé par Allan Dwan (1944)
  • La Susanna aime (Les affaires de Susan), Dirigée par William A. Seiter (1945)
  • Earl Carroll Vanities, réalisé par Joseph Santley (1945)
  • Des millions à risque (Des millions de Brewster), Réalisé par Allan Dwan (1945)
  • mariage agité (Obtenir Jarretière Gertie), Réalisé par Allan Dwan (1945)
  • Visage poupée, réalisé par Lewis Seiler (1945)
  • Son Aventureux Nuit, réalisé par John Rawlins (1946)
  • femelle (M. Procureur de la République), Réalisé par Robert B. Sinclair (1947)
  • déshonoré (déshonoré Lady), Mise en scène Robert Stevenson (1947)
  • T-hommes contre les hors la loi (T-Men), Mise en scène Anthony Mann (1947)
  • Esclave de la fureur (maltraitement), Réalisé par Anthony Mann (1948)
  • La plus grande menace (Heaven Can Wait), Dirigée par Gordon Douglas (1948)
  • l'Atlantis (Sirène d'Atlantis), Réalisé par Greg C. Tallas (1949)
  • couvrir, réalisé par Alfred E. Green (1949) (Scénario originale également sous le nom de Jonathan Rix)
  • La section des Agneaux (abandonné), Mise en scène Joseph M. Newman (1949)
  • Le Grand Dan Patch, réalisé par Joseph M. Newman (1949)
  • L'aigle et le faucon (L'aigle et le faucon), Mise en scène Lewis R. Foster (1950)
  • Femme sur la course (Femme sur la course), Mise en scène Norman Foster (1950)
  • N.N. probation spéciale (La Société Elle Peeks), Mise en scène John Cromwell (1951)
  • Suivez le soleil, réalisé par Sidney Lanfield (1951)
  • El Gringo (passage de l'Ouest), Réalisé par Lewis R. Foster (1951)
  • Une grande affaire, réalisé par Peter Godfrey (1952)
  • La jeune fille dimanche (Tout ce que je Yours), Réalisé par Robert Z. Leonard (1952)
  • La dame veut vison (La Dame veut Mink), Dirigée par William A. Seiter (1953)
  • le faux, réalisé par Godfrey Grayson (1953)
  • Tambours à Tahiti (Tambours de Tahiti), Mise en scène William Castle (1954)
  • La bande de faussaires (le diamant), Mise en scène Dennis O'Keefe et Montgomery Tully (1954) (également auteur du nom de Jonathan Rix)
  • Angela, réalisé par Dennis O'Keefe et Edoardo Anton (1954) (également auteur)
  • Le mystère Chevalier (Le Chevalier Noir) (1954) (dialogue supplémentaire uniquement)
  • jeu implacable (Las Vegas Shakedown), Mise en scène Sidney Salkow (1955)
  • Le syndicat à Chicago (Chicago Syndicate), Mise en scène Fred F. Sears (1955)
  • La ville corrompue (A l'intérieur de Detroit), Dirigée par Fred F. Sears (1956)
  • Massacre dans les grandes fosses (Dragoon Massacre Wells), Mise en scène Harold D. Schuster (1957)
  • Lady of Vengeance, réalisé par Burt Balaban (1957)
  • El aventurero, réalisé par Ricardo Gascòn et Kenneth Hume (1957)
  • Quelque chose sur le pont (Toutes les mains sur le pont), Réalisé par Norman Taurog (1961)
  • La flamme nue, dirigé par Larry Matanski (1964) (également auteur du nom de A Everett Dennis)

les voix des acteurs italiens

dans les versions italien de ses films, Dennis O'Keefe était doublé par:

notes

  1. ^ à b c et Tous Cinéma - Livre des acteurs, Rizzoli, 1977, p. 188
  2. ^ Le cinéma, une grande histoire illustrée, De Agostini, 1983, vol. IV, p. 8-9
  3. ^ John Gabree, Gangsters. De Petit César Le Parrain, Milan Books Publishing, 1976, p. 113

D'autres projets

  • Il contribue à Wikimedia Commons Wikimedia Commons: Il contient des images ou d'autres fichiers Dennis O'Keefe

liens externes

autorités de contrôle VIAF: (FR66665373 · LCCN: (FRn78079238 · ISNI: (FR0000 0000 2551 712x · GND: (DE1061266419 · BNF: (FRcb140308596 (Date)