s
19 708 Pages

Dan Duryea
Dan Duryea dans le film L'aventurier magnifique (1945)

Dan Duryea (white Plains, 23 janvier 1907 - Hollywood, 7 juin 1968) Ce fut un acteur cinématographique, théâtral et TV États-Unis.

biographie

Il est diplômé en 1928 à l'Université Cornell, où il a assisté à des cours de théâtre et a fait face aux premières expériences d'agir[1], Duryea a travaillé pendant un certain temps dans l'industrie de la publicité, ainsi qu'a commencé une carrière de scène Broadway, atteindre une certaine notoriété avec la représentation de Dead End et Les petits renards, dans lequel il a joué le rôle de Leo faible et malhonnête Hubbard.

en 1940 Il a été appelé à Hollywood de participer à la version cinématographique de cette pièce. le film Les petits renards (1941), Mise en scène William Wyler et mettant en vedette Bette Davis et Herbert Marshall, Il a obtenu un grand succès auprès du public et des critiques, ce qui donne la gloire et la notoriété instantanée à recrue Duryea. Dans la même année, l'acteur a gagné le soutien des rôles dans la comédie battement du cœur (1941) de Howard Hawks et dans le dramatique La fierté des Yankees (1942) de Sam Wood, à la fois à côté de Gary Cooper.

la une quarantaine d'années Duryea offert dans une variété d'occasions dans les films de premier plan, dans lequel l'acteur spécialisé dans les rôles secondaires principalement, mais incisif extrême, l'interprétation des personnages sinistres et potentiellement violents, mais souvent faible et incapable. Je me souviens des trois films noir filmé sous la direction de Fritz Lang, Ministère de la peur (1944) la femme (1944) et écarlate route (1945). Son masque inédit de « mauvais », souvent par la veine pénétrée un'allucinata de sadisme, également révélée extrêmement efficace dans d'autres films du genre, y compris le Flamarion (1945), Côté Erich Von Stroheim, La façon d'un serpent (1949) et Double jeu (1949). Mais il a appris à traiter avec compétence égale aussi le rôle d'un héros dans un film moins de criminalité, black Angel (1946)[1], adapté d'un roman par Cornell Woolrich.

Au début de la cinquantaine Duryea a son rôle scélérat aussi occidental, interpréter l'un des plus célèbres films du genre, Winchester '73 (1950) de Anthony Mann. Au cours de la décennie, il a travaillé intensivement dans divers genres, debout en particulier dans les plus aventureux thunder Bay (1953), Également réalisé par Mann, dans noir métropolitain La peur a frappé à la porte (1955), Mise en scène par l'acteur Cornel Wilde, et dans le drame de guerre Battle Hymn (1957) de Douglas Sirk.

Dans la seconde moitié des années cinquante, Duryea a commencé à travailler régulièrement pour la télévision, en participant à plusieurs épisodes de la série western Laramie (1959-1961) cuir brut (1959-1963) et mine d'or (1960-1964), Ainsi que figurant dans certains des émissions de télévision de succès. L'acteur est revenu au cinéma de façon sporadique, debout dans un rôle inhabituel pour lui dans le film Vol du Phoenix (1965), Dans lequel il a joué le Standish comptable dévoué et soumis, impliqué avec d'autres passagers dans un accident d'avion en Sahara, qui parvient à échapper avec quelques autres camarades de classe.

intimité

Caractère doux et bon, Dan Duryea dans la vie privée était loin de ceux qui ont apporté à l'écran pour la plupart de sa carrière[2]. marié depuis 1932 Helen Bryan, qui elle a eu deux enfants, Pierre et Richard. Le mariage a duré jusqu'à la mort de Bryan, qui a eu lieu le 21 Janvier 1967. Fortement ressenti la perte de sa femme[1], Duryea pas survécu beaucoup: souffrant d'un cancer, est mort l'année suivante, le 7 Juin 1968, à l'âge de 61 ans.

représentations théâtrales

  • Les petits renards (La Vipère), De Lillian Hellman (Broadway 15 Février 1939)

Filmographie

cinéma

  • Les petits renards (La Vipère), Mise en scène William Wyler (1941)
  • battement du cœur (Boule de feu), Mise en scène Howard Hawks (1941)
  • La fierté des Yankees (La fierté des Yankees), Mise en scène Sam Wood (1942)
  • Cette autre femme, réalisé par Ray McCarey (1942)
  • Sahara, réalisé par Zoltan Korda (1943)
  • L'homme de Frisco, réalisé par Robert Florey (1944)
  • Mme Parkington (Mme Parkington), Mise en scène Tay Garnett (1944)
  • Ministère de la peur (Ministère de la peur), Mise en scène Fritz Lang (1944)
  • le rebelle (Aucun Mais le Lonely Heart), Mise en scène Clifford Odets (1944)
  • la femme (La femme dans la fenêtre), Dirigée par Fritz Lang (1944)
  • Main Street After Dark, réalisé par Edward L. Cahn (1945)
  • le Flamarion (Le Grand Flamarion), Mise en scène Anthony Mann (1945)
  • La vallée de la décision (La vallée de la décision), Réalisé par Tay Garnett (1945)
  • L'aventurier magnifique (Along Came Jones), Mise en scène Stuart Heisler (1945)
  • Deux pantoufles et une fille (Lady sur un train), Réalisé par Charles David (1945)
  • écarlate route (Scarlet Street), De Fritz Lang (1945)
  • black Angel (black Angel), Mise en scène Roy William Neill (1946)
  • Frac et cravate blanche (Cravate blanche et Tails), Mise en scène Charles Barton (1946)
  • Derrière le masque (black Bart), Mise en scène George Sherman (1948)
  • Une autre partie de la forêt (Une autre partie de la forêt), Mise en scène Michael Gordon (1948)
  • La dame de la rivière (rivière Lady), Réalisé par George Sherman (1948)
  • Les voleurs en gants jaunes (larcin), Réalisé par George Sherman (1948)
  • La façon d'un serpent (Manhandled), Mise en scène Lewis R. Foster (1949)
  • Double jeu (Criss Cross), Mise en scène Robert Siodmak (1949)
  • Il est trop tard pour pleurer (Trop tard pour Larmes), Mise en scène Byron Haskin (1949)
  • cocaïne (Johnny Stool Pigeon), Mise en scène William Castle (1949)
  • Rendez-vous avec la mort (One Way rue), Mise en scène Hugo Fregonese (1950)
  • Winchester '73, réalisé par Anthony Mann (1950)
  • Enfers histoire (Enfers histoire), Mise en scène Cy Endfield (1950)
  • Les quatre cavaliers de l'Oklahoma (Al Jennings de l'Oklahoma), Mise en scène Ray Nazarro (1951)
  • Chicago Calling, réalisé par John Reinhardt (1952)
  • thunder Bay (thunder Bay), Réalisé par Anthony Mann (1953)
  • Sky Commando, réalisé par Fred F. Sears (1953)
  • Trente-six heures de mystère (36 Heures), Dirigée par Montgomery Tully (1953)
  • Singapour intrigue internationale (Monde pour Ransom), Réalisé par Lindsay Hardy (1954)
  • Tour de Diablo Effacer (Tour de Diablo Effacer), Mise en scène Jesse Hibbs (1954)
  • Vautours sur une voie ferrée (Rails en Laramie), Réalisé par Jesse Hibbs (1954)
  • La cloche a sonné (argent Lode), Mise en scène Allan Dwan (1954)
  • Forbidden Lover (This Is My Amour), Dirigée par Stuart Heisler (1954)
  • Fierté de la race (Foxfire), Mise en scène Joseph Pevney (1955)
  • les raiders (les Marauders), Réalisé par Gerald Mayer (1955)
  • La peur a frappé à la porte (tempête Peur), Mise en scène Cornel Wilde (1955)
  • Battle Hymn (Battle Hymn), Mise en scène Douglas Sirk (1957)
  • le cambrioleur (le cambrioleur), Mise en scène Paul Wendkos (1957)
  • Passage de nuit (Passage de nuit), Réalisé par James Neilson (1957)
  • Les bidonvilles du port (Slaughter on Tenth Avenue), Mise en scène Arnold Laven (1957)
  • Kathy O ', réalisé par Jack Sher (1958)
  • La perte de Shark Island (Platinum Lycée), Mise en scène Charles F. Haas (1960)
  • Six Black Horses (Six Black Horses), Mise en scène Harry Keller (1962)
  • La danse des armes à feu (Il monte Grand), Mise en scène R. G. Springsteen (1964)
  • Connaissez-vous cette voix?, réalisé par Frank Nesbitt (1964)
  • Taggart 5 000 $ morts ou vivants (Taggart), Dirigé par R. G. Springsteen (1964)
  • tueur histoire (Marcher un Tightrope), Réalisé par Frank Nesbitt (1965)
  • dollars maudites (Le Bounty Killer), Réalisé par Spencer Gordon Bennet (1965)
  • Vol du Phoenix (Le vol du Phoenix), Mise en scène Robert Aldrich (1965)
  • Massacre à Phantom Colline (Incident à Phantom Colline), Mise en scène Earl Bellamy (1966)
  • Une rivière de dollars (The Hills Run Red), Mise en scène Carlo Lizzani (1967)
  • Les cinq dragons d'or (Cinq Dragons d'or), Réalisé par Jeremy Summers (1967)
  • Le rideau de bambou (La soucoupe en bambou), Réalisé par Frank Telford (1968)

télévision

  • china Smith (1952-195)
  • David Niven Afficher (1959)
  • The Twilight Zone (The Twilight Zone) (1959)
  • Adventures in Paradise (Adventures in Paradise) (1960)
  • Zane Gray Theater de Dick Powell (Zane Gray Theater) (1958-1961)
  • Laramie (1959-1961)
  • Naked City (Naked City) (1962)
  • cuir brut (1959-1963)
  • L'heure de Hitchcock (Alfred Hitchcock Hour) (1964)
  • Wagon Train Ouest (wagon train) (1957-1964)
  • mine d'or (1960-1964)
  • La loi de Burke (La loi de Burke) (1964)
  • Daniel Boone (1965)
  • le Virginian (le Virginian) (1966)
  • Peyton place (1967-1968)

les voix des acteurs italiens

  • Augusto Marcacci en battement du cœur, Ministère de la peur, black Angel, L'autre partie de la forêt, Les voleurs en gants jaunes, Double jeu, cocaïne, Winchester '73, Les quatre cavaliers de l'Oklahoma, Vautours sur une voie ferrée, le Flamarion
  • Stefano Sibaldi en la femme (Re-release) Sahara, thunder Bay, Tour de Diablo Effacer, La cloche a sonné, Fierté de la race, La peur a frappé à la porte, Battle Hymn
  • Bruno Persa en Mme Parkington, La vallée de la décision, L'aventurier magnifique, Vol du Phoenix, La dame de la rivière, les raiders, Singapour intrigue internationale, une rivière de dollars
  • Nando Gazzolo en Six Black Horses
  • Rolf Tasna en Frac et cravate blanche
  • Carlo Romano en Passage de nuit

notes

  1. ^ à b c Tous Cinéma - Livre des acteurs, Rizzoli, 1977, p. 68
  2. ^ Le qui est le film, Vol. I, De Agostini, 1984

D'autres projets

  • Il contribue à Wikimedia Commons Wikimedia Commons: Il contient des images ou d'autres fichiers Dan Duryea

liens externes

autorités de contrôle VIAF: (FR42030085 · LCCN: (FRn78051605 · ISNI: (FR0000 0001 2129 9206 · GND: (DE139089187 · BNF: (FRcb13940496x (Date)