s
19 708 Pages

Cameron Mitchell (acteur)
Cameron Mitchell Love Me or Leave (1955)

Cameron Mitchell (Dallastown, 4 novembre 1918 - Pacific Palisades, 6 juillet 1994) Ce fut un acteur États-Unis, actif depuis cinquante ans (depuis 1945), En plus de 230 films et productions cinématographiques et télévisuelles.

Il a été dirigé par des réalisateurs comme John Ford, Orson Welles, Raoul Walsh, Charles Vidor: Parmi les sixties et soixante-dix beaucoup sont ses performances dans les films italien, en particulier pour le directeur Mario Bava.

carrière

Le fils d'un Ministre du culte, Cameron Mitchell enrôlé dans la marine américaine: il a été recruté sur un bombardier, où il a combattu pendant la Guerre mondiale. Sa carrière, principalement acteur de caractère, il a commencé à 1945 quand il a pu jouer de petits rôles dans des films mineurs.

« Les chemins raboteux du visage et agressif l'a amené à interpréter des rôles de dur ou antagoniste dans de nombreux westerns »[1]Depuis vingt ans, il se spécialise dans un grand nombre de rôles, généralement dans des genres tels que occidental, péplum, mais aussi dans comédies (Rappelez-vous le rôle de Tom Brookman dans Comment épouser un millionnaire, 1953). Ne pas crédité, il a contribué au chant (pas le rôle qui a été joué par un autre acteur) à Jésus tout la robe (1953).

à partir de sixties, son activité est souvent déplace Italie: Mario Bava Il dirige dans des films tels les envahisseurs (1961), Six femmes pour la meurtrière (1964), Couteaux du vengeur (1966), la sculpture aussi un petit écart dans l'histoire des produits bon marché d'horreur dans ces années.

Les rôles de télévision

icône Loupe mgx2.svg Le même sujet en détail: Le High Chaparral.

sa notoriété USA Il est principalement liée au rôle de Buck dans Cannon série télévisée Le High Chaparral (1967-1971), où il a joué le personnage dans chaque épisode de la quatrième saison de la série.

Plus tard, il a participé Film horreur en particulier les mineurs et a été actif sur le petit écran, participant à diverses séries télévisées entre la soixante-dix et années quatre-vingt.

intimité

Il est marié trois fois: son premier mariage avec Johanna Mendel, fille d'un riche entrepreneur canadien, 4 enfants sont nés (Robert Cameron Mitchell, 1941, Camille, aussi une actrice, ainsi que son frère Cameron Mitchell Jr., qui a travaillé dans le théâtre, le quatrième fils, Fred - qui est mort en 1998 - il était président de la grande entreprise Gourmet Foods Mitchell appartenant à la famille). Le mariage a pris fin par un divorce en 1960.

A partir du second mariage (1973-1976), avec Lissa Mitchell, né Jake, Jono et Kate: une troisième fois, il a épousé Margaret Mozingo (1973-1976).

Il est mort de cancer après avoir combattu longtemps avec la maladie en 1994 à 75 ans: il est enterré au cimetière Desert Park Memorial en Riverside County, en Californie[2].

filmographie

cinéma

  • Caporal comme Blondes (Et ensuite, le caporal Hargrove?), Mise en scène Richard Thorpe (1945)
  • Expendable étaient (Ils étaient Expendable), Mise en scène John Ford (1945)
  • Une lettre pour Eva (Une lettre pour Evie), réalisé par Jules Dassin (1946) - non crédité
  • L'île sur la montagne (High Barbaree), réalisé par Jack Conway (1947)
  • Le McGurk invincible (The Mighty McGurk), réalisé par John Waters (1947)
  • Le juge Timberlane (Cass Timberlane), Mise en scène George Sidney (1947)
  • la décision du commandement (Décision du commandement), réalisé par Sam Wood (1948)
  • La longue attente (Couronnement), réalisé par Mervyn LeRoy (1948)
  • Mort d'un commis voyageur (Mort d'un commis voyageur), réalisé par László Benedek (1951)
  • Vol vers Mars (Vol vers Mars), réalisé par Lesley Selander (1951)
  • L'homme dans la selle (L'homme dans la selle), Mise en scène André De Toth (1951)
  • Guerre japonaise mariée (Guerre japonaise mariée), Mise en scène king Vidor (1952)
  • Okinawa, réalisé par Leigh Jason (1952)
  • Les bandits de Poker Flat (Les Parias de Poker Flat), Mise en scène Joseph M. Newman (1952)
  • Défendre la ville (le Sellout), Réalisé par Gerald Mayer (1952)
  • Les Misérables (Les Misérables), Mise en scène Lewis Milestone (1952)
  • La dernière flèche (pony Soldier), Dirigée par Joseph M. Newman (1952)
  • saut périlleux (L'homme sur une corde raide), Mise en scène Elia Kazan (1953)
  • Blood River (Powder River), Mise en scène Louis king (1953)
  • la robe (La tunique), réalisé par Henry Koster (1953) - seul élément
  • Comment épouser un millionnaire (Comment épouser un millionnaire), réalisé par Jean Negulesco (1953)
  • Enfer et High Water (Enfer et High Water), Mise en scène Samuel Fuller (1954)
  • Gorilla sur la course (Gorilla at Large), Mise en scène Harmon Jones (1954)
  • Désirée, réalisé par Henry Koster (1954)
  • Jardin du Mal (Jardin du Mal), réalisé par Henry Hathaway (1954)
  • l'étranger (Lady in Town étrange), Réalisé par Mervyn LeRoy (1955)
  • l'implacable (Les Tall Men), Mise en scène Raoul Walsh (1955)
  • Love Me or Leave (Love Me or Leave Me), réalisé par Charles Vidor (1955)
  • La Maison de bambou (Maison de bambou), réalisé par Samuel Fuller (1955)
  • Le train de retour (La vue depuis la tête de Pompée), Mise en scène Philip Dunne (1955)
  • carrousel, dirigé par Henry King (1956)
  • Tension à Table Rock (Tension à Table Rock), Mise en scène Charles Marquis Warren (1956)
  • Les pionniers du Wisconsin (Tous moi pour le donner), Réalisé par Allen Reisner (1957)
  • Quand la bête crie (Singe sur le dos), Réalisé par André De Toth (1957)
  • Deux messieurs à travers le Japon (Escapade au Japon), Mise en scène Arthur Lubin (1957)
  • Un cri dans la nuit (Aucun paiement vers le bas), Mise en scène Martin Ritt (1957)
  • Le monstre est autour du coin (Visage de feu), Mise en scène Band Albert (1959)
  • 12 hommes pour tuer (A l'intérieur de la Mafia), Mise en scène Edward L. Cahn (1959)
  • Agent fédéral (Pier 5, La Havane), Réalisé par Edward L. Cahn (1959)
  • Trois viennent à tuer (Trois sont venus pour tuer), Réalisé par Edward L. Cahn (1960)
  • Le dernier des Vikings, réalisé par Giacomo Gentilomo (1961)
  • Les méchants à Londres (L'homme Unstoppable), Réalisé par Terry Bishop (1961)
  • les envahisseurs, réalisé par Mario Bava (1961)
  • les Normands, réalisé par Giuseppe Vari (1962)
  • Giulio Cesare, le conquérant de la Gaule, réalisé par Amerigo Anton (Tanio Boccia) (1963)
  • Le Black Duke, réalisé par Pino Mercanti (1963)
  • La mort de dollars habillé (Einer frisst den anderen), Mise en scène Ray Nazarro, Gustav Gavrin (1964)
  • Six femmes pour la meurtrière, Mario Bava (1964)
  • Jim premier, réalisé par Sergio Bergonzelli (1964)
  • Minnesota Clay, réalisé par Sergio Corbucci (1965)
  • Montez dans le Whirlwind (Montez dans le Whirlwind), Mise en scène Monte Hellman (1965)
  • Dans l'ombre des aigles, réalisé par Ferdinando Baldi (1966)
  • Couteaux du vengeur, Mario Bava (1966)
  • Le massacre de la forêt noire, réalisé par Ferdinando Baldi (1967)
  • hombre, réalisé par Martin Ritt (1967)
  • De l'autre côté du vent, réalisé par Orson Welles - films incomplets non encore libérés
  • Des traces de poison dans un verre de champagne (méduse), réalisé par Gordon Hessler (1973)
  • The Midnight Man (The Midnight Man), Réalisé par Roland Kibbee et Burt Lancaster (1974)
  • le Klansman (Klansman), Mise en scène Terence Young (1974)
  • Les extraordinaires aventures d'as (Viva Knievel), Mise en scène Gordon Douglas (1977)
  • essaimer (The Swarm), réalisé par Irwin Allen (1978)
  • Les Toolbox Murders (Crimes de boîte à outils), Réalisé par Dennis Donnelly (1978)
  • Supersonic Man, dirigé par Juan Piquer Simon (1979)
  • Horreur - terrestre Hunt (Sans avertissement), dirigé par Greydon Clark (1980)
  • L'île du docteur Frankenstein (Frankenstein Island), Jerry Warren (1981)
  • la tombe (The Tomb), réalisé par Fred Olen Ray (1986)
  • D'un chuchotement à un cri (The Offspring - Nuits sanglantes), réalisé par Jeff Burr (1986)
  • Jack-O - Lanterne terreur (Jack-O), dirigé par Steve Latshaw (1995)

télévision

  • mine d'or (1960) - Série TV
  • Le High Chaparral (Le High Chaparral) (1967-1971) - Série TV
  • Galerie nuit (Night Gallery) (1972) - série TV
  • canon (1975) - Série TV
  • Fantasy Island (Fantasy Island) (1978-1981) - Série TV
  • L'Incroyable Hulk (1981) - Série TV - ep. Au revoir Eddie Cain
  • Magnum, P.I. (1981) - Série TV
  • supercar (Knight Rider) (1984) - Série TV
  • Hardcastle McCormick (1984) - Série TV
  • Assassiner, She Wrote (Assassiner, She Wrote) (1985) - Série TV

les voix des acteurs italiens

notes

  1. ^ Notes biographiques sur MYmovies.it
  2. ^ www.findagrave Consulté le 10 Juillet, 2009

D'autres projets

  • Il contribue à Wikimedia Commons Wikimedia Commons: Il contient des images ou d'autres fichiers Cameron Mitchell

liens externes

autorités de contrôle VIAF: (FR46964353 · LCCN: (FRn86143687 · ISNI: (FR0000 0001 1634 9627 · GND: (DE143379593 · BNF: (FRcb140573279 (Date)