s
19 708 Pages

Alexis Smith
Alexis Smith 1951

Alexis Smith, née Gladys Smith (Penticton, 8 juin 1921 - Los Angeles, 9 juin 1993), Il était un 'actrice film, télévision et théâtral États-Unis.

biographie

Originaire de Penticton, dans la province canadien de Colombie-Britannique, Alexis Smith a grandi dans Los Angeles, où il a étudié le piano, la danse et le théâtre[1] et, à l'âge de 13 ans, elle comme danseuse dans une représentation de la Carmen mis en scène à 'Hollywood Bowl[2]. puis a assisté à la Hollywood lycée et il inscrit ensuite à des cours d'art dramatique Los Angeles City College, où il a été repéré par un découvreur de talents Warner Brothers qu'elle lui a valu une audition[1].

Grand, attrayant et élégant, Smith a fait ses débuts dans un petit rôle non crédité dans la comédie La dame aux cheveux rouge (1940) Et plus tard, il est apparu aux côtés de la superstar Errol Flynn dans deux films, Bombers swoop (1941) de Michael Curtiz et gentleman Jim (1942) de Raoul Walsh. Au cours de la décennie, l'actrice a gagné le succès en tant que protagoniste dans les films de genre varié, mais n'a jamais été une diva.

« Je récitais toutes mes pièces de la même manière, parce que je ne pouvais pas faire mieux »

(Alexis Smith[2])

Parmi ses meilleurs rôles, celui de Florence Creighton mélodrame The Constant Nymph (1943), Et les investissements dans deux biographies musicales populaires de compositeurs célèbres, Rhapsody in Blue (1945), Sur la figure de George Gershwin et Nuit et jour (1946), Et l'histoire romancée de talent de fête Cole Porter. Mais il était tout aussi efficace à la fois dans la comédie, comme dans Voici le Groom (1951) de Frank Capra, aussi bien dans le genre western, avec des rôles dans Duel à San Antonio (1945), Encore à côté de Errol Flynn (où l'actrice a chanté une version spéciale de la ballade populaire Certains dimanche matin), Et Au sud de Saint-Louis (1949), Comme dans noir, où il était un partenaire Humphrey Bogart en brumes (1945) et La deuxième Mme Carroll (1947), Et William Holden en ville Furore (1952) de William Dieterle.

Après la mi la cinquantaine, Smith est apparu encore dans deux comédies, James la belle (1957) A côté Bob Hope, et La tentation de M. Smith (1958) de Blake Edwards, et le rôle dramatique Les jeunes Philadelphiens (1959), Côté Paul Newman, grâce à la télévision et le théâtre, où il a rencontré un triomphe personnel authentique Broadway avec musique Follies de Stephen Sondheim, que 1972 Elle a fait sa victoire la prestigieuse Tony Award meilleure actrice musicale. Il est revenu seulement pour le grand écran soixante-dix avec quelques rôles intéressants, comme en milliards multi-femme divorcée Une fois ne suffit pas (1975), Cora Hallett mature dans le thriller psychologique La petite fille qui vit au bout du chemin (1976), Bien-aimés Tante Sarah en bleu handicap dernier (1978) de Martin Ritt.

Pendant ce temps, Smith a eu un moment de regain de popularité à la télévision, en participant à six épisodes de la série Love Boat (1982-1985), Et le rôle de Jessica Montford dans onze épisodes de la série Dallas, tourné entre la 1984 et 1990. Il a reçu une nouvelle récompense à la nomination Emmy Award en 1990 pour sitcom Cin Cin.

dernier aspect de film de l'actrice remonte à la 1993, dans le rôle de Louisa van der Luyden en The Age of Innocence (1993) de Martin Scorsese.

intimité

Alexis Smith a épousé la 1944 l'acteur Craig Stevens, elle a rencontré en 1941 sur l'ensemble du film Acier contre le ciel. Le mariage a duré jusqu'à la mort de l'actrice le 9 Juin 1993, pour une tumeur au cerveau.

Filmographie

cinéma

  • La dame aux cheveux rouge (Dame avec Red Hair), Mise en scène Curtis Bernhardt (1940) (non crédité)
  • Alice au pays Movieland, réalisé par Jean Negulesco (1940) (non crédité)
  • Elle ne pouvait pas dire non, réalisé par William Clemens (1940) (non crédité)
  • Vol de Destin, réalisé par Vincent Sherman (1941) (non crédité)
  • Le Grand Mr. Nobody, réalisé par Benjamin Stoloff (1941) (non crédité)
  • Here Comes Happiness, dirigé par Noel M. Smith (1941) (non crédité)
  • Avec ma femme est autre chose (affectueusement vôtre), Mise en scène Lloyd Bacon (1941) (non crédité)
  • La femelle Singapour (Singapour Femme), Dirigée par Jean Negulesco (1941) (non crédité)
  • Trois Sons o « Guns, réalisé par Benjamin Stoloff (1941) (non crédité)
  • Bombers swoop (Dive Bomber), Mise en scène Michael Curtiz (1941)
  • Le fantôme Sourire, réalisé par Lewis Seiler (1941)
  • Déménagement à Hong Kong (Passage de Hong Kong), Mise en scène D. Ross Lederman (1941) (non crédité)
  • Acier contre le ciel, réalisé par A. Edward Sutherland (1941)
  • gentleman Jim (gentleman Jim), Mise en scène Raoul Walsh (1942)
  • The Constant Nymph (The Constant Nymph), Mise en scène Edmund Goulding (1943)
  • Le pilote du Mississippi (Les Aventures de Mark Twain), Mise en scène Irving Rapper (1944)
  • diaboliques filles (les Doughgirls), Réalisé par James V. Kern (1944)
  • La Corne Blows à minuit (La Corne Blows à minuit), De Raoul Walsh (1945)
  • brumes (conflit), Réalisé par Curtis Bernhardt (1945)
  • Rhapsody in Blue (Rhapsody in Blue), Réalisé par Irving Rapper (1945)
  • Duel à San Antonio (San Antonio), Mise en scène David Butler et, non accrédité, Robert Florey et Raoul Walsh (1945)
  • ...et encore une autre nuit (One More Tomorrow), Mise en scène Peter Godfrey (1946)
  • Nuit et jour (Nuit et jour), Réalisé par Michael Curtiz (1946)
  • Of Human Bondage (Of Human Bondage), Dirigée par Edmund Goulding (1946)
  • La deuxième Mme Carroll (Les Deux Mme Carrolls), Réalisé par Peter Godfrey (1947)
  • La vallée du soleil (route étalon), Réalisé par James V. Kern (1947)
  • La femme en blanc (La femme en blanc), Réalisé par Peter Godfrey (1948)
  • La décision de Christopher Blake, de Peter Godfrey (1948)
  • Falun fatale (coup de fouet), Réalisé par Lewis Seiler (1948)
  • Au sud de Saint-Louis (Au sud de Saint-Louis), Mise en scène Ray Enright (1949)
  • Placez vos paris (Tout peut jouer Nombre), Mise en scène Mervyn LeRoy (1949)
  • One Last Fling, de Peter Godfrey (1949)
  • haine plus forte (Montana), Réalisé par Ray Enright (1950)
  • L'assaut sur le train postal (Wyoming Courrier), Mise en scène Reginald Le Borg (1950)
  • Tirez sans pitié (Fille Undercover), Mise en scène Joseph Pevney (1950)
  • Voici le Groom (Voici le Groom), Mise en scène Frank Capra (1951)
  • Ne pas céder à la violence (Grotte de Outlaws), Mise en scène William Castle (1951)
  • ville Furore (Le point tournant), Mise en scène William Dieterle (1952)
  • Les prisonniers de la ville du désert (Split Second), Mise en scène Dick Powell (1953)
  • Le tigre dans l'ombre (Le Tiger Sleeping), Mise en scène Joseph Losey (1954)
  • Drapeau de combat (La mer éternelle), Mise en scène John H. Auer (1955)
  • James la belle (Beau James), Mise en scène Melville Shavelson (1957)
  • La tentation de M. Smith (Ce sentiment heureux), Mise en scène Blake Edwards (1958)
  • Les jeunes Philadelphiens (Les jeunes Philadelphiens), Mise en scène Vincent Sherman (1959)
  • Une fois ne suffit pas (Une fois ne suffit pas), Mise en scène Guy Green (1975)
  • La petite fille qui vit au bout du chemin (La petite fille qui vit au bout du chemin), Mise en scène Nicolas Gessner (1976)
  • handicap dernier (Ombre de Casey), Mise en scène Martin Ritt (1978)
  • la Truite, réalisé par Joseph Losey (1982)
  • Tough Guys (Tough Guys), Réalisé par Jeff Kanew (1986)
  • The Age of Innocence (The Age of Innocence), Mise en scène Martin Scorsese (1993)

télévision

  • L'étoile et l'histoire: Numéro 1.9 (1955)
  • Etape 7: 1,6 (1955)
  • Le 20th Century Fox Hour: 1,18 (1956)
  • on Trial: Numéro 1.2 (1956)
  • Robert Montgomery Presents: Numéro 8.5 (1956)
  • Lux Video Theater: Numéro 7.10 (1956); Numéro de 7:33 (1957)
  • Schlitz Playhouse of Stars: 7,27 (1958)
  • Les Etats-Unis Steel Hour: Numéro 7.6 (1959)
  • Adventures in Paradise (Adventures in Paradise): Numéro 1.12 (1959)
  • Michael Shayne: Numéro 1.2 (1960)
  • les défenseurs (les défenseurs): Nombre 4,24 (1965)
  • Le gouverneur et J.J.: Numéro 1,15 (1970)
  • Marcus Welby (Docteur Marcus Welby): Numéro 23/02 (1971)
  • Une mort en Californie: Numéro 1.1 (1985); Numéro 1.2 (1985)
  • Love Boat (Le Love Boat): Numéro 6.7 (1982); Numéro 7:26 (1984); Numéro 7,25 (1984); Numéro de 9,5 (1985); Numéro 9.4 (1985)
  • serre (1988) - 7 épisodes
  • à votre santé: Nombre 8,13 (1990)
  • Dallas (1984-1990) - 11 épisodes

Apparitions dans des films et des documentaires

  • Certains des meilleurs: Vingt-cinq ans de Motion Picture Leadership - documentaire (1949)

DOUBLEMENT italienne

  • Tina Lattanzi en ...et encore une autre nuit, L'assaut sur le train postal, La femme en blanc, Voici le Groom, ville Furore
  • Lydia Simoneschi en Drapeau de combat, James la belle, La tentation de M. Smith
  • Dhia Cristiani en Rhapsody in Blue, J'ai embrassé une étoile, Les jeunes Philadelphiens, Les prisonniers de la ville du désert, La petite fille qui vit au bout du chemin
  • Giovanna Scotto en Nuit et jour, The Constant Nymph, La deuxième Mme Carroll
  • Renata Marini en Duel à San Antonio
  • Marcella Rovena en brumes
  • Rosetta Calavetta en La vallée du soleil
  • Elsa Camarda en The Age of Innocence
  • Mirella paix en Dallas

notes

  1. ^ à b Le Garzantine - Cinéma, Garzanti, 2002, p. 1086
  2. ^ à b Le qui est le film, De Agostini, vol. II, 1984, p. 494

D'autres projets

  • Il contribue à Wikimedia Commons Wikimedia Commons: Il contient des images ou d'autres fichiers Alexis Smith

liens externes

autorités de contrôle VIAF: (FR74043624 · LCCN: (FRno93035756 · ISNI: (FR0000 0001 1672 5514 · GND: (DE138571236 · BNF: (FRcb139554652 (Date)