s
19 708 Pages

« Le comédien ne devient adulte, est encore un enfant. »

(Paolo Villaggio[1])
Paolo Villaggio
Paolo Villaggio à 2010

Paolo Villaggio (Gênes, 30 décembre 1932 - Rome, 3 juillet 2017) Ce fut un acteur, écrivain, comédien, humoriste, scénariste et doubleur italien.

Il est l'auteur et interprète de personnes liées à un humour paradoxal et grotesque comme professeur Kranz, les timides Giandomenico Fracchia et surtout le comptable Ugo Fantozzi: La création littéraire à partir de laquelle est venu une saga cinématographique large et durable succès, beaucoup à élever le caractère en temps réel masque formé dans le sillon de art de la comédie.[2] L'inventeur d'une comédie tout à fait nouveau, sans lien avec les traditions et régionalismes des films de comédie populaire, avec sa carrière d'acteur, humoriste et l'homme spectacle entré dans le la culture de masse des générations entières d'Italiens.[3] Pour l'acteur de la route, il fait écho à celle de l'écrivain, a commencé avec un livre sur Fantozzi et suivi de divers travaux de caractère satirique et huit autres romans consacrés à l'expert-comptable; beaucoup d'entre eux ont été publiés et traduits dans de nombreux pays du monde.[4][5] Sur lexical, il a créé un type original d'écriture forte et en néologismes, adjectifs emphatiques, morphologique et erreurs termes bureaucratiques sont entrés dans le patrimoine commun de la langue italienne.[6]

Dans sa carrière de plus de cinquante ans, il a expérimenté dans d'autres domaines d'expression journalisme, la radio et théâtre écrit, d'ailleurs, paroles de chansons pour son ami et auteur-compositeur Fabrizio De André. A la télévision, il a donné des contributions importantes à la fois le rôle de présentateur à la fois comme un artiste jetant dans les années soixante par le contenu expérimental et des programmes innovants.[7]

Acteur des plus importants dans l'histoire de cinéma italien et jumelés à des comédiens célèbres comme Buster Keaton, Charlie Chaplin et Laurel et Hardy [8][9][10][11] Il a reçu le 49e Exposition internationale du Festival du Film de Venise la Lion d'or pour la vie.[1] En Août 2000, il a reçu le Léopard d'honneur un Locarno Film Festival.[12] Il a joué dans des rôles plus dramatiques en participant à des réalisateurs bien connus des films tels que Federico Fellini, Marco Ferreri, Lina Wertmüller, Ermanno Olmi et Mario Monicelli[13].

index

biographie

Enfance et début de la période

Paolo Villaggio
Paolo Villaggio avec sa femme Maura et le petit Pierfrancesco

Paul est né dans le village Gênes le 30 Décembre, 1932 avec son frère double dizygotes Piero Villaggio (1932 - 2014), Professeur à l'avenir École normale supérieure de Pise. Le père Hector (1905 - 1992) Est un ingénieur de construction Palerme[14] tandis que sa mère Maria Faraci[15] (1905 - 1998Les origines), vénitien, Il est professeur de allemand[13]. Il a fréquenté l'école primaire à l'école Diaz à Gênes avec son frère et le futur chef FIAT Paolo Fresco.[16] L'enfance et l'adolescence seront racontés par l'acteur dans son pièce jouer appelé Délire d'un vieil homme.

Parmi les nombreuses anecdotes souvenir du débarquement des forces alliées, l'étonnement de trouver pour la première fois devant les soldats étrangers et surtout les boissons et les aliments de dégustation (tels que Coca Cola et les aliments en conserve), que pour un adolescent italien à l'époque étaient tout à fait inhabituel[17]. La famille Village tout en étant riche bourgeoisie et de haute génoise subit également les difficultés et les privations causées par Guerre mondiale[13].

À cet égard, dans une interview accordée à la République, a déclaré: « La guerre était un cauchemar qui matérialise le 2 Février 1941. À l'école, moi et mon frère jumeau senti la leçon de l'enseignant. À un moment donné, nous avons prévenu sur sa tête comme le son retentissant d'un train. Ce fut un salut de 381 mm qui marine britannique Il avait tiré de dessus Portofino. Il a manqué la cible. La bombe est allé à la zone centrale où nous étions tous, détruisant les maisons et les gens. Nous sommes sortis, mon frère et moi, main dans la main. Le spectacle était terrible. Nous avons vu les corps de deux femmes et une mule morte. La nuit, nous ne pouvions pas dormir. Ce fut la première fois que j'entendu ma guerre maudissant père "[18]

Après avoir assisté à la lycée « Andrea Doria » Il commence les études de l'Université de Gênes loi qui laisse à se consacrer à différentes utilisations[19]. Ce sont les années où il a commencé à suivre le club de football dans la Sampdoria, équipe qui est resté fan dévoué. en 1954 Lido di Genova rencontre Maura Albites,[20] que vers la fin des années cinquante est devenu sa femme et avec qui il a eu deux enfants: Elizabeth (1959) Et Pierfrancesco[19] (1962)[21] par la suite apparu dans quelques films de son père.

Après des études a différentes expériences de travail: comme serveur à haut-parleur de BBC à Londres pour devenir comédien et animateur sur les navires de Costa Croisières, en même temps que son ami Fabrizio De André[22]. en sixties est embauché comme commis dans l'une des plus importantes industries de l'ingénierie de l'usine italienne, Cosider, où il a été affecté à l'organisation d'événements d'entreprise tels que l'échange de cadeaux de Noël entre les dirigeants et la reconnaissance pour les employés méritants; cette expérience de travail attirera l'inspiration pour le personnage du ragioner Ugo Fantozzi, qui plus tard, il fera très populaire[13].

L'amitié avec Fabrizio De André

Paolo Villaggio
Fabrizio De André en 1960

Dans les années de après-guerre village sait Fabrizio De André, auteur-compositeur avenir, devenir un ami proche et avec qui il partagera une grande partie de ses premières incursions.[23] Par exemple, il est De André pour décrire leur première rencontre a eu lieu en 1948 en une fraction de Cortina d'Ampezzo« Je l'ai rencontré pour la première fois Pocol, Cortina ci-dessus; J'étais un enfant en colère qui parlait sale; Je me aimé parce que je souffrais, troublé et il était le même, seulement qu'il était plus contrôlé, peut-être parce qu'il était plus grand que moi et immédiatement frappé la partie du frère aîné et m'a dit: « Regardez, vous mauvais mots n'avez pas à dire , vous dites du mal de mots pour être à l'honneur, vous êtes un trou du cul « »[24].

Les années de la jeunesse, en particulier les soirées passées dans diverses tavernes génoises ou un groupe d'amis à la maison, sont racontés par l'acteur: « Moi et Fabrice étaient, je dirais, sans le savoir, deux réel créatif et nous aurions alors montré dans la vie [. ..] il a agi comme moi, que nous avons fait une vie folle, nous sommes allés à la chasse des amis terribles [...] nos parents étaient terrifiés par ce genre de vie, personne n'a rien et dormait régulièrement jusqu'à deux heures l'après-midi »[25].

Amitié, plus tard, il produira aussi des années soixante et au début des paroles artistiques mocassin (Ce qui semble souligner les jours dissipées de façon ironique les deux amis: « Sans prétention veulent en faire trop / je dors quatorze heures par jour ... ») et Carlo Martello revint de la bataille de Poitiers, tous deux écrits par Village et chanté par Fabrizio De André, auteur de la musique. La dernière chanson (inclus dans l'album de l'auteur-compositeur Volume I) Connaît les flèches de censure à cause des mots jugés trop licencieux causer des ennuis aux auteurs d'ordre judiciaire.

« La chanson a passé assez inaperçu - rappelle l'acteur - Fabrice avait pas encore touché La chanson de Marinella et ce ne fut pas si célèbre, et encore moins moi. Mais quelqu'un a remarqué cet étrange poésie comique qu'il se moquait du puissant roi franque: ce fut un praetor, Je pense que je Catane, qui nous a poursuivi parce qu'il considérait comme particulièrement immoral de ce verset: « Est-il possible, ou un cochon d'un chien, les aventures dans le royaume Codest debban résolu tous avec beaucoup de putes. » Et de penser que nous avions déjà été censurés et nous avons dû faire le dernier couplet dans l'original sonnait: « fouettant le cheval comme une mule, ce grand cul » visage « fouetter le cheval comme un âne, parmi glycines et de sureau ... ' "[26].

Une amitié intense Village, le jour de De André est mort, a résumé en ces termes: « Nous avons vécu ensemble les différentes saisons de la vie, nous avons connu la faim, Gênes encore avec l'odeur de pitosfori [...] était une très sensible et, évidemment, quand vous êtes de très bons amis, en particulier dans l'enfance, il parle de la mort comme un fait lointain, très improbable. Maintenant que ce lieu est arrivé et quand il allait arriver, on n'a jamais eu le courage, au cours des deux derniers mois, ou de se rencontrer, ou d'en parler, parce que cette fois ce n'était pas jeu, il n'a pas été littérature, Ce fut la terrible réalité "[27].

Les cinquante ans

Les débuts de l'entreprise drôle Mario Baistrocchi

Paolo Villaggio
Paolo Villaggio avec Maurizio Costanzo, qui l'a découvert et lancé dans le show business en 1967

Au milieu des années cinquante jointures Société Goliardica Mario Baistrocchi, ancien troupe Gênes, actif depuis 1913 et il se compose de acteurs et danseurs professionnels, pas habituellement d'anciens étudiants de 'Université de Gênes. Les performances étaient souvent l'intention de la satire politique ciblant les conseillers et les conseillers locaux toujours pas négliger ceux du niveau national. Le Baistrocchi était, au fil du temps, un laboratoire pour les artistes émergents qui ont débarqué plus tard dans le show business comme Fabrizio De André, le présentateur Enzo Tortora et l'acteur et metteur en scène Carmelo Bene.

Le comédien a rejoint la société dans les années cinquante à la fois comme un auteur-compositeur et dans ceux du présentateur. Il participe à presque toutes les éditions entre 1956 et 1966[28]. Parmi les nombreux croquis PRÉSENTÉ il y a des moqueries basées sur des personnages historiques (le long des lignes de la chanson sur Carlo Martello). Plus tard, il a commencé à être remarqué au Teatro di Piazza Marsala, à Gênes, où la scène se transforme en homme très timide qui anticipe certaines caractéristiques de ses futurs personnages.

Aussi la date carré arrière Marsala sa première performance dans la peau d'un magicien étrange consacré à maltraitent le public dans la puérile et bizarre[29]. Pour découvrir la veine artistique de Villaggio est le journaliste et présentateur Maurizio Costanzo, que 1967 lui conseille de se produire au « Sept à huit »: un bien connu et populaire cabaret de Rome[13]. Dans une interview accordée à république Village a dit: « Je suis allé. La première nuit là pour regarder le spectacle a Roma intrigués par cette étrange comédie venait de Gênes. Je me souviens Garinei et Giovannini, Ugo Tognazzi, Ennio Flaiano qui a finalement forcé de rire il est tombé de la chaise "[18].

Dans ces années que ses débuts dans un autre historien local: le Derby du club de Milan, où il est entré en contact avec le monde du cabaret milanais devenir amis avec de nombreux artistes, y compris Renato Pozzetto et Cochi Ponzoni à ce moment-là, le même village, ils étaient encore pratiquement inconnu[30]. Les soirées milanais, vu comme un lieu de formation et réunion, sont synthétisés par l'acteur en ces termes: « Milan est la ville avec les souvenirs les plus heureux de ma vie, l'une des nuits avec des amis Derby, Giorgio Gaber, Cockpit et celui de clubbers Umberto Simonetta. maintenant - Il ajoute un ton sarcastique - Il semble avoir transformé en un fief de couturières "[31].

les années soixante

Un nouveau type de télévision: les dimanche

« Qui es-tu maintenant?!? »

(professeur Kranz)
Paolo Villaggio
Une trente-cinq-Paolo Villaggio a fait ses débuts dans le programme les dimanche (1968)

Après des années de cabaret et après la découverte de Maurizio Costanzo Village a fait ses débuts en 1967 dans l'émission de radio Samedi Village,[32] dans lequel il raconte les histoires fantasques et Goggled d'un employé drôle: terrain sur lequel fleurir, peu de temps après, les aventures de l'expert-comptable Ugo Fantozzi. Par la suite, le 4 Février 1968, à ses débuts petit écran diriger le programme d'animation les dimanche (Écrit par Marcello Marchesi, Enrico Vaime, Italo Terzoli et par la même Costanzo), où il a pu présenter, d'une part, un « type de comédie physique » strictement, comme dans le cas de l'agressivité et sadique professeur Kranz, et de l'autre son premier caractère humiliés et soumis: Giandomenico Fracchia, caractérisé par un mimétisme caoutchouteuse et non publié[6]

Le premier chiffre est d'imposer Kranz: sorte de illusionniste hacks que tous les dimanches, avec un accent allemand et des tons ironiques autoritaires simulacres, implique le public dans une des tours naïves et enfantines. La phrase qui apparaît chaque fois que l'exposition "Qui es-tu maintenant?« Est devenu un slogan. Si les masques Fracchia et Kranz sont interprétés par l'acteur en personne, à Fantozzi il est le même, juste » dit « par monologues tous formulé troisième personne.

Les histoires racontées ont comme argument les diverses mésaventures de l'expert-comptable qui se posent dès le départ comme la genèse du personnage. ces contes Ils ont pour but de souligner les défauts et les contradictions des entreprises italiennes en utilisant un spécialement langue hyperbolique, sans être divorcé de la réalité. En fait, la bande dessinée, dans la préparation des divers croquis, est inspiré de ses propres expériences de travail citant beaucoup de gens vraiment célèbres. Parmi eux est le même Fantozzi: compagnon de l'artiste dans les jours où il a été utilisé pour Cosider et l'inspirateur de sa création la plus réussie.

Paolo Villaggio
Paolo Villaggio dans les chaussures de professeur Kranz, alors qu'il attribué au public un de ses chameaux personnels peluche

Des pages de Corriere della Sera l'auteur explique: « Fantozzi est en fait le nom Bianchi. Au moment où je l'ai rencontré, son bureau était situé dans un sous-sol. J'étais avec lui depuis plusieurs années. Ma première rencontre avec lui a eu lieu dans une petite pièce, dans ce sous-sol qui avait été désigné comme un bureau. Ce jour-là, je lui ai donné ma main et dit: « Puis-je ». Il se leva. J'ai demandé: « Mais pourquoi me lève? ». E-Bianchi Fantozzi: « Je croyais que tu voulais danser « »[31].Dans les différents monologues, ils sont ensuite cités comme compagnons d'aventure même Filini Fracchia et les employés et d'autres noms plus tard, sur le grand écran, prendra un visage et l'interprétation.

Mais le véritable point de l'échec de transmission est principalement due à une nouvelle façon de conduire variété. Village, en fait, dans le rôle du présentateur donne la vie à une comédie cynique et en colère, colorée par un lexique Original et impitoyables qui scandalise ipso facto les téléspectateurs et pharisaïque, toujours habitués au paradigme des présentateurs en tranches et cérémonieux.[7] De plus, Village, appelle à un type de direction autant que possible Undocked des motifs de l'époque suggérant les opérateurs de tir annullassero toute distance entre le spectateur et l'artiste. Ce faisant, le comédien présente son bâillon dans le public, récitant souvent le sujet et sans toile. En outre engager, la constante et l'attaque téléspectateur Il vise à rendre le protagoniste de la scène, le transformant en une partie intégrante de la performance.

cette format, très déstabilisant pour l'émetteur d'Etat puis, après une confusion initiale a rencontré la faveur du public par les producteurs convaincre d'étendre leurs programmes jusqu'en Juin[7]. Le crédit de ce succès va aussi au duo essayé et testé Ric et Gian et all'esordiente paire de bandes dessinées Cochi et Renato: De plus grands protagonistes du spectacle. Beaucoup d'espace est consacré à musique pop où tous les dimanches Village a une façon de présenter des artistes établis comme Mina, Adriano Celentano, Patty Pravo et bien d'autres; aussi jazzman Louis Armstrong Il participe au programme, dans la période où il a joué au festival de San Remo[33].

Les programmes de télévision et de radio FRACCHIA

Paolo Villaggio
Paolo Villaggio, lors d'une émission de télévision de sixties
Paolo Villaggio
Le créateur Pietro Gatti et d'autres sacs de fèves de concepteur en face de la production. Le président, également grâce au succès de Fracchia, prit toute l'Italie devenir une véritable icône pop; de manière à être exposée en 1972 à MoMa de New-York. L'objet peut être visité dans plus de vingt musées dans le monde[34]

L'année suivante, il a été demandé de diriger un nouveau lecteur: Il est dimanche, mais aucun engagement, avec la participation de Cochi et Renato, le Quartetto Cetra, de Ombretta Colli, Gianni Agus et Oreste Lionello. Ici, Village réinterprète à nouveau la modélisation Fracchia dans sa forme presque finale. Les différents trouvés préparés avec Gianni Agus ont comme leitmotiv Fracchia visite constante à votre gestionnaire, qui, chaque fois, inviter l'employé à asseoir sur une chaise étrange sur laquelle il ne peut jamais rester constamment glisser. Le président en question est le fameux « sac de haricot », créé à la fin des années soixante par un groupe de concepteur Turin et est devenu l'objet d'exporter vers de nombreux pays du monde[34].

Le public se rapproche, immédiatement et spontanément, l 'invention l'esquisse créant une sorte de symbiose entre l'objet et le gag représenté. Pourtant, ce travail d'accompagnement est maintenant reconnu et les mémoires comme le « président Paolo Villaggio »[34]. Le personnage a été couronnée de succès, et ce, en vertu d'une entrée « ventilée » et un geste cahoteuses de pièces complètement nouvelles dont plusieurs accroches verbales telles que: « Comment est-humaine, vous! », « Aie pitié », « I étaient étroitement liés les doigts! « » je demande encore une fois, « et d'autres.

, Il collabore ensuite avec un autre événement de télévision Canzonissima mener la même période spéciale La lune dans les chansons, événement historique qui raconte à travers des chansons interprétées par des chanteurs célèbres de l'époque, le premier atterrissage de l'homme sur lune[35]. Parmi les nombreuses activités secondaires du village comprennent également la radio, où, en 1967, il a son propre programme (ci-dessus Le Village samedi) Et, par la suite, formule une où il est généralement interviewer les grands protagonistes de la musique italienne.

En Janvier 1974 le travail à nouveau dans le programme radio grande variété menée par Johnny Dorelli Figure dell'Estetisto où il joue un hacks trogne genre qui fera appel au public avec le message d'accueil « Mon conigliettini » Giandomenico Fracchia et le soumettre aux expériences les plus bizarres[36] puis, à partir de Novembre 1975, elle passe à la conduction de la transmission avec Raffaella Carrà qui offre un curieux jeu appelé « Village Quiz », déjà discuté auparavant dans un certain nombre de points de vente de télévision[37]. En 1968, il commence à l'humoriste des activités parallèles dans le domaine du cinéma. Il a fait ses débuts au cinéma dans le film Mangez-le!, suivie Le terrible inspecteur, tous deux publiés en 1969. Pour parler une parodie occidentale Les quatre Pater Noster (1969), de Ruggero Deodato, DVDs avec comiques Enrico Montesano, Lino Toffolo et Oreste Lionello.

les années soixante-dix

Les débuts littéraires Fantozzi

« Fantozzi est le prototype des malheureux, la quintessence de nullité. »

(Paolo Villaggio[38])
Paolo Villaggio
Paolo Villaggio dans le film Fantozzi (1975), Le port populaire et distinctif Basque

Pendant ce temps, la revue publie européen les histoires tirées des monologues de ses émissions où le caractère Fantozzi va acquérir une plus grande importance de devenir MacGuffin catalyseur de toutes les histoires qui décrivent - selon son style satirique et forte - les diverses inégalités de la civilisation aisée.[38] Les publications sont jouées régulièrement, et, à chaque sortie, masque Fantozzi prend lentement forme et, bien que personne n'a encore donné une face, Il commence à prendre des caractéristiques bien définies.

Dans ces textes (publiés en 1968) apparaissent, pour la première fois et de façon permanente, divers autres aventuriers de l'expert-comptable devaient l'accompagner pendant de nombreuses années: la dame soumise et désabusé Pina Fantozzi, la fille monstrueuse Mariangela, le workmate comptable Filini, La flamme éternelle Mlle Silvani, le vantard arpenteur Calboni et Megadirettore Galactic suspendu avec sa domination absolue sur la vie de ses employés.

Ce qui ressort est un portrait d'un petit « homme sans qualités »: un médiocre Travet construit comme un emblème d'un classe moyenne vexé par la puissance et incapable de vivre en harmonie avec lui-même et avec les autres. Pour reprendre les mots de critique de cinéma Paolo Mereghetti« Fantozzi, comme la plupart de l'humanité, n'a pas de talent. Il sait. Vous ne battez soit pour gagner ou perdre, mais pour survivre. Cela lui permet d'être indestructible. Les gens le voient, nous reconnaissons, nous rions, nous nous sentons mieux et continue à se comporter comme Fantozzi "[6].

Paolo Villaggio
sur Alda Merini. Le poète milanais, à plusieurs reprises, il a dit à ses périodes passéeshôpital psychiatrique révélant comment la lecture du livre Fantozzi Il l'a aidée à traverser ces moments difficiles. Ses déclarations sont devenus témoins de la valeur intrinsèque de l'écriture des effets humoristiques et thérapeutiques découlant de riz[39]

En 1971, ces histoires se rejoignent dans 'début Fantozzi, publié par le groupe Rizzoli, qui est vite devenu un phénomène social et culturel (plus d'un million d'exemplaires vendus),[6] Il est traduit en plusieurs langues, notamment en Union soviétique[40]. En ce qui concerne l'appel international, l'auteur déclare: « Dans France Je suis honoré d'avoir été publié par Éditions Robert Laffont et il a été traduit par Paul Challant, qui a fait une sélection des meilleurs de ma Fantozzi et recueilli sous le titre de Monsieur Catastrophe [...] je suis célèbre Russie. Quand il est venu au poète Yevtushenko en Italie, pour une réunion du Fondazione Cini, à Venise, Il m'a cité comme le seul des écrivains italiens remonte à Gogol»[40]. Cette proximité dramaturge acteur russe représentera dans les années à venir, prix Gogol comment meilleur écrivain italien traduit en cyrillique.[13]

La diffusion du livre est de nature à faire circuler le texte aussi les hôpitaux psychiatriques comme il a témoigné poète Alda Merini qui, encore une fois, a rappelé la valeur thérapeutique de ces lectures, « je commencé à lire et deflagrai immédiatement dans un éclat de rire qui me fait souhaiter la vie telle qu'elle était jamais arrivé. Fantozzi a sauvé ma vie, je suis en vie grâce à lui ".[39]

Le roman illustre la nature du protagoniste dans un encore plus clair: « Fantozzi, désespéré bandes dessinées de société de consommation, est faible et serviles sait être seulement petit-bourgeois. Toujours terrifié par les directeurs, timide et maladroit à catastrophique, il apparaît comme une victime naturelle médias, la consumérisme et la publicité télévisée, tragiquement incapable de s'adapter aux modèles sociaux de mythifier tous les jours "[6].

Sans surprise, depuis quelques années, le personnage a été comparé par de nombreux sociologues Domenico De Masi dans les cas dans les nouvelles liées à mobbing[41]: Terme qui indique (dans le lieu de travail) une condition précise de la persécution psychologique adoptée par employeur envers ses collègues et subordonnés. Les mêmes études scientifiques de leur psychanalyse, Ils ont ensuite démontré comment ces persécutions sont venus passer plus facilement aux personnes faibles et précaires en regroupant les maladies de celle-ci sous le nom de syndrome Fantozzi.[42] Qu'il suffise de rappeler (aussi à cause de la popularité acquise) la naissance de l'adjectif Fantozzi: néologisme introduit dans le dictionnaires de langue italienne comme Zingarelli ou l 'Treccani et donné à l'autre: « Personne maladroit et serviles avec ses supérieurs « ou » sans rappeler les moyens maladroits de Fantozzi » ou même « histoire ou d'une situation fantozziana », considérée comme synonyme de « grotesque ou tragi-comique »[43].

Paolo Villaggio
L'une des nombreuses images allégoriques qui dépeignent Fantozzi. sacrificiel victime du système post-industriel et société de consommation

En 2011, pour le 150e anniversaire de 'Unification de l'Italie, le livre a été choisi par le comité scientifique de la Centre pour les livres et la lecture entre cent cinquante œuvres qui ont marqué l'histoire de l'Etat italien[44]. Le succès de l'édition pousse Village à écrire une suite: Le deuxième livre tragique Fantozzi, Il a publié en 1974, où il définit encore le caractère et comique vis du masque. Tout est parfait par l'utilisation d'un lexique, inventé par l'artiste lui-même, très spécial, « souvent suspendu entre abstractions métaphoriques, les changements linguistiques et la dégénérescence bureaucratique, qui sont entrées en mode dans paradigmatique 'imaginaire collectif l'italien »[6]. à partir de la vaste mer Ce novlangue, loué et admiré par Pier Paolo Pasolini[45], vous pouvez apporter, à titre d'exemple, des mots comme « directeur naturel », « megagalattico », « chaise dans la peau humaine », « nuage d'employés », « reset saliver », « langue polaire », des adjectifs comme « monstrueux » , « fou » et « refroidissement » ou des inexactitudes verbales que « venghi », « Vadi », « Dichi », et bien d'autres.

Ce faisant, l'auteur utilise une ligure vocabulaire courant reconnu et discuté à la fois par l'élite des intellectuels de l' 'moyenne italienne et qui est séparé de la tradition comique nationale, a toujours été basée sur un moule d'écriture humoristique et dialecte régional.[46] De plus, cette technique originale satirique a eu le mérite de mettre la loupe sur les mécanismes aliénant la société de masse, où les difficultés et les craintes des personnages sont devenus Fantozzi ex post le miroir des vices et hypocrisies non seulement les classes supérieures, mais aussi les moins bien nantis.[41] De cette façon, l'écrivain génoise est d'entrer dans l'histoire, sa certaine littérature industrielle, Ottiero Ottieri à Paolo Volponi Il a été en mesure de dire avec une attention anthropologique aux paroxysmes du capitalisme et les déséquilibres liés au monde du travail.[3] Cependant, contrairement à ceux-ci, le monde décrit par le comédien n'est pas le travailleur, mais pour former, et la classe cléricale individualiste, jusqu'à ce moment échappé à l'analyse de nombreux économistes et sociologues.[47]

Entre les deux livres mentionnés sort en 1972, Comment être une culture monstrueuse, édité par Bompiani inséré avec une préface de Umberto Eco[3]. Dans ce village jouit de soumettre au lecteur une série de noms de choses, les lieux et les gens qu'ils doivent deviner les définition droite parmi les quatre options proposées par lui. Il est évident que trois options sont complètement faux et l'auteur utilise pour provoquer le rire du lecteur. En 1976, il a publié un troisième volume intitulé Village Les lettres Fantozzi. Dans ces rencontres le caractère décrit honnêtement son existence plat ne négligeant pas une satire mordante sur les usages et les coutumes de la société moderne.

La collaboration avec Vittorio Gassman

Paolo Villaggio
Paolo Villaggio et Vittorio Gassman avec Alberto Lupo à théâtre 10 (1972)

Au début des années soixante-dix Village intensifie ses grâce au filmmaking partenariat avec Vittorio Gassman, temps forain de comédie italienne. L'occasion se présentait lorsque Mario Monicelli, Aussi sous la pression des producteurs, il décide de tirer la suite L'armée Brancaleone (1966). Parmi les joueurs, il y a, ainsi que Gassman et Village, aussi Stefania Sandrelli, Lino Toffolo et Gigi Proietti. Au comédien lui a donné le rôle de soldat Alemanno Torz. Donc complexe, Brancaleone aux croisades (1970), d'une certaine manière, il remplace la partie qui était dans le premier épisode de Gian Maria Volonté.

Ici aussi, nous trouvons un grotesque duel entre protagoniste et l 'antagoniste en service; Cette fois-ci, au lieu du prince Teofilatto (Volonte), Brancaleone da Norcia Il devra faire face à l'infanticide torz (Village). Le dell'alemanno de caractère est une référence claire à la comédie de Kranz, exploitée par Monicelli pour rendre encore plus surréaliste la suite. Le film est le début d'une collaboration artistique entre Gassman et Village qui durera 1970-1972 céder deux autres films et diverses incursions de télévision pour promouvoir la sortie des films.

La paire se produit fréquemment sur la petite mise en scène désigné écran trouvé. Gassman joue le rôle de protagoniste, vantard égocentriques et Village du « épaule » qui cherche à démolir la « vanité » du[48]. Un acte de cinéma, que diriez-vous dire, dans deux autres films: Sans famille, sans ressources chercher l'affection (1971), dirigé par le Gassman et Qu'est-ce que je fais dans la révolution? (1972), de Sergio Corbucci, où un prêtre (Village) et un acteur (Gassman) sont impliqués dans la révolution mexicaine. Les deux artistes se réuniront à nouveau ensemble près de dix ans après avoir joué dans les films le changement (1981), de Tonino Cervi, inspiré par le roman de Luigi Pirandello. L'amitié entre les deux acteurs, qui Villaggio dans de nombreux entretiens, il est toujours souvenu avec ironie et affection: « Victor est l'homme et l'acteur qui je plus estimé dans la vie. Il voulait être un acteur pris. Dans ses discours, il a glissé des mots comme « sémantique », « englobé », « paratactique ». Il a parlé d'un néo-langage truffé de mots mystérieux. Personne ne sait, mais il est la personne la plus drôle que je connaisse "[18] Dans la même période, dit-il dans le film Heureux les riches (1972), de Salvatore Samperi, ainsi que la réalisation de la transmission sans réseau, réalisé par Enzo Trapani.[13] en 1972 participe aussi dans les vêtements « spoiler », à festival de San Remo menée par Mike Bongiorno et Sylva Koscina.[19]

Parmi Nanni Loy, Pupi Avati, Ferreri et Comencini

Paolo Villaggio
Paolo Villaggio joue le cruel allemand Prof. Schmidt Bonne nuit, Mesdames et Messieurs (1976)

Terminé l'expérience avec Gassman Village dans divers états comédies. En 1973, il a été dirigé par Nanni Loy dans les films satire politique J'arrangerai l'Amérique et à l'arrière, où il joue le rôle d'un ingénieur envoyé à Amérique de recruter un joueur de basket-ball, pour découvrir être un militant black Power. L'année suivante, il a participé au désenchantement Ne touchez pas à la femme blanche ami Marco Ferreri, où il a pu jouer avec quelques-uns des plus grands acteurs italiens et français comme Marcello Mastroianni, Ugo Tognazzi, Catherine Deneuve, Michel Piccoli et Philippe Noiret.

Le film évoque, dans des tons extravagants, le fameux épisode de Bataille de Little Big Horn lorsque les Indiens ont réussi à vaincre le célèbre général George Armstrong Custer. interprète Village, dans une sulfureuse, un espion curieux américain. Le film est la première et la dernière collaboration avec le réalisateur milanais. Des années plus tard, en 1991, un village aurait passé le rôle de titre dans le nouveau film Ferreri la viande. Le rôle sera rejeté par l'acteur (et attribué à Sergio Castellitto) Sur les conseils de Cecchi Gori ne pas gâcher l'image de l'acteur comique qui avait depuis un certain temps avec le public[49].

en 1975, Pupi Avati Elle veut le rôle titre dans la comédie La mazurka del Barone, rôle qui sera plus tard un ami Ugo Tognazzi. Village travaillera également dans le film jouant le rôle d'un proxénète loufoque et irrévérencieux. Plus tard, il a été invité à jouer dans de nombreux films d'incidents, y compris: Quel est votre signe? (1975), Sergio Corbucci, occasion étrange (1976), dirigé par Nanni Loy, Trois tigres contre trois tigres (1977), également réalisé par Corbucci et Steno et enfin Je Tigrou, vous Tigres, il Tigra (1978), de Giorgio Capitani. De plus, il apparaît dans le film ensemble Bonne nuit, Mesdames et Messieurs, publié en 1976.

Dans ce dernier film, il est dirigé dans deux épisodes: le disgraziometro (D'origine incertaine) et Nous mangeons les enfants, dirigé par une autre star de la comédie italienne: Luigi Comencini. L'épisode raconte l'histoire de savant Schmidt, qui, après avoir publié un livre curieux explique comment se débarrasser facilement du surpeuplement urbain se référant aux grandes théories de Jonathan Swift, à-dire nourrir les pauvres petits enfants. Dans cette période, bien que Village abandonne les différentes conduction de télévision pour se consacrer à plein temps au cinéma, il ne manque pas de faire quelques « raids » sur le petit écran comme dans la transmission Milleluci, menée par Mina et Raffaella Carrà, où il a pu reproduire plusieurs de ses croquis professeur Kranz[50].

Le partenariat avec Luciano Salce: Village se Fantozzi

« Pour moi ... Le navire de guerre Kotiomkin ... est une merde folle! »

(Le deuxième Fantozzi dramatique)
Paolo Villaggio
Paolo Villaggio et Gigi Reder, dans le film Fantozzi (1975)

Village En 1974, en même temps que la le film Rizzoli, Il décide de porter le grand écran masque Fantozzi fiant au directeur Luciano Salce. De cette façon, l'artiste choisit d'interpréter pour la première fois (et à la première personne) son invention sessa. Pour l'écriture du script est flanqué par la paire d'écrivains Leo Benvenuti et Piero De Bernardi suggérer que l'acteur à l'insertion d'un film voice-over dans le but de raconter les séquences individuelles. Avec ce choix, les « commentaires off » (récité par le Village) deviennent rapidement une « marque » se mettre en étroite continuité avec les précédents monologues de télévision.

A partir de là, seront toujours dédiés aux activités de l'acteur du film comique formant avec leur aspect physique l 'photorobot le protagoniste: « physiquement squat et laid, avec des souris de couleur peau et les cheveux de sable jaune, Villaggio Fantozzi-apparaissant sur l'écran à tout moment de manière improbable, avec le comptable veste, pantalon axillaires et la symbolique et caractéristique sur la tête Basque»[51]. « Le résultat est un nouveau masque, le dernier, après celui de toto, dessiner ses racines dans art de la comédie»[6][52] et où vous pouvez entendre beaucoup d'influences littéraires (petit employé français, la leçon russe Gogol ' et Tchekhov) Et le film (l'illusion de l'esclavage dessin animé, école Tex Avery et diverses inventions surréalistes Frank Tashlin).[6] Sur le plan intérieur, ils sont certainement d'être mentionné comme précurseurs des écrits du personnage Italo Calvino et Luciano Bianciardi, à savoir la respective: Marcovaldo, ou les saisons dans la ville, et La vie amère.[53] Pour ne pas laisser le roman du XIXe siècle Les maux de d Monsù Travet, de Vittorio Bersezio, porté à l'écran par le réalisateur et écrivain Mario Soldati.[53] Il est à la lumière, ainsi, un sujet précis pensée comme une synthèse de styles différents, où la langue de la comédie (italique costume typique) et comédie burlesque (Découlant de silence) fusionnent de manière réciproque et constante.[6]

Humilié par un quotidien gris et écrasé par une hiérarchie d'entreprise aberrante, Fantozzi dans DeVore situazionl et environnements comme « une contradiction poignante et explosive » entrant mémoire collective depuis sa première apparition sur les écrans de cinéma.[6] Le film est sorti en salles en Mars 1975, un succès supérieur à ses débuts narratif encaissant le chiffre de plus de cinq milliards de lires[54] et le reste en projection, pendant plusieurs mois, dans plusieurs villes italiennes[55]. En Février 2008, le film a été sélectionné par un panel d'experts comprenant 100 films italiens à sauvegarder. En collaboration avec la production de Steno (Toto en couleur et Un Américain à Rome) Fantozzi Ce travail est le seul dans la liste en raison du genre comique[56].

Paolo Villaggio
Paolo Villaggio et Anna Mazzamauro à bord du Bianchina, tout Le deuxième Fantozzi dramatique (1976)

A côté de Paolo Villaggio sont ensuite sélectionné un certain nombre de joueurs qui contribuera fondamentalement à la réussite du film, ainsi que dans les années suivantes: Gigi Reder dans le comptable dell'occhialuto Filini, Anna Mazzamauro dans le rôle de Mlle bouclés Silvani, Liù Bosisio et alors Milena Vukotic dans la partie de Mme Pina Fantozzi. Ne pas oublier les acteurs Giuseppe Anatrelli sous la forme d'arpenteur-géomètre sournoise et Calboni Plinio Fernando dans celles de la fille disgracieuse Mariangela, ne pas interpréter de façon surprenante faite par un homme. Il est le directeur Luciano Salce d'avoir cette intuition pour choisir la partie de Mariangela juste le jeune Fernando[57].

Un an plus tard (à nouveau dirigé par Salce) sorti en salles Le deuxième Fantozzi dramatique qui répète le consentement du film précédent[55]. Aussi dans cet épisode il est confirmé le même casting et a tiré dans le même emplacement. Dans le deuxième chapitre de la saga, entre autres, il est inséré dans ce qui allait devenir l'un des plus célèbres phrases de toute la carrière Fantozzi: « pour moi » Battleship Kotionkin « est une merde folle! », « Cri désespéré de la rébellion un employé forcé de voir à nouveau le film à Eisenstein ciné-club affaires et est rapidement devenu le slogan de ceux qui se sont rebellés contre les valeurs sclérosées imposées par une culture arrête au passé "[58].

Paolo Villaggio
La célèbre séquence dans laquelle les employés de Megaditta Ils doivent voir Le Kotiomkin blindé, dans le film Le deuxième Fantozzi dramatique (1976)

Pour remédier à l'impossibilité d'utiliser les scènes originales dè Battleship Potemkin Eisenstein[59] (Un chef de cinéma d'avant-garde russe), Dans la phase de scénario vous décidez de recréer égratignure changer le titre original du film avec le assonante Le Kotiomkin blindé. En conséquence, est modifié de manière appropriée le nom du réalisateur: Sergei M. Ėjzenštejn devient Serghei M. Einstein et la séquence des étapes de Odessa (Visible dans le film) a été filmé par le réalisateur Luciano Salce à Rome, sur Scalea Bruno Zevi, devant la Galerie d'Art Moderne. Le film est spécialement malmené pour obtenir un effet de vieillissement prématuré[59].

Le succès des deux films de porte Salce et village de forger un véritable partenariat qui va durer pour les années soixante-dix et donnera cinq autres films: A ma chère mère pour son anniversaire (1974), avec Eleonora Giorgi (En réalité, la sortie de la précédente Fantozzi) Le beau pays ... (1977), en se concentrant sur Années de plomb, la Professeur allemand Kranz Allemagne (1978), tourné en Brésil et entraîner une effondrement, et le segment il Buana le film Où allez-vous en vacances? (1978). Enfin, l'approche la plus classique comédie d'erreurs, le film Rag. Arturo De Fanti, la banque précaire (1980), avec Catherine Spaak, pour ce qui reste la dernière collaboration de Village avec Salce. En outre, il convient de mentionner: M. Robinson, la romance et l'aventure monstrueuse (1976), dirigé par Sergio Corbucci et Dr Jekyll et gentille dame (1979), dirigé par Steno. la dualisme bien et le mal présent dans la création populaire Stevenson permet de soumettre à nouveau Village, également au cinéma, de l'autre côté de sa comédie cynique et agressif. Comédie qui suit le blockbuster Fantozzi deviendra de plus en plus rare et sporadique.

Le succès de Fracchia

« Comment est-elle humaine! »

(Giandomenico Fracchia)

À l'automne 1975, il est revenu à la télévision ce que Paul Village définit la projection névrotique Fantozzi "[60], à-dire timide et complexée Giandomenico Fracchia. Cela vient d'une série divisée en quatre épisodes intitulés: Giandomenico Fracchia - Mitty d'un d'entre nous (Montré avec un nouveau partenaire Gigi Reder, dans la partie de l'arpenteur Borioli, Gianni Agus, en ce que le chevalier et Acetti Ombretta Colli, dans la miss Ruini). Par rapport aux précédentes sorties de télévision, la série (avec la direction de Antonello Falqui) Présente une coupe nettement plus cinématographique[19].

Paolo Villaggio
Paolo Villaggio est Giandomenico Fracchia, assis sur fonction intriqués (1975).

Pour l'occasion, Fracchia est un expert-comptable employé par une grande entreprise. La particularité du protagoniste est clair de la première épisodeBien que avec des collègues est toujours déterminé et se prouve que la présence de Mlle Ruini, son grand amour non-dit, devenir timide et peu sûre et plus encore lorsqu'ils sont en présence de son patron: Cav. Dott. Ulysses Acetti. Un tel état de sujétion provoque Fracchia dans une sorte d'un générateur de blocage mental bégayer susceptible de changer sa propre voix à une voix rauque et à bout de souffle. De plus, chaque fois qu'il est appelé à Acetti, Fracchia doit faire face à la terrible « intriqués » sur lequel il ne peut jamais trouver un équilibre statique.

La seule issue de la routine quotidienne sont les rêves où Fracchia se débrouille toujours pour gagner le bien-aimé Mlle Ruini et de se venger du cavalier Acetti mais, chaque fois ressuscité rêve Il est obligé de se glisser de nouveau dans son état malheureux. Ces digressions oniriques sont, pour la plupart, des parodies de films célèbres, le temps et les retransmissions d'événements sportifs. Le noyau de chaque épisode est le séquence Fracchia dans lequel passe de psychanalyste avec l'intention de vaincre ses peurs: de cette façon le public découvre la cause de ses phobies et ses insécurités. En fait, les attitudes soumis et serviles envers son patron se poseraient dans la relation difficile établie pendant l'enfance avec les parents (en fait interprété par le Village et exprimé par Gianni Agus, pour faire la correspondance-patron parent manifeste).

A la fin de chaque épisode présente Paolo Villaggio (sous la forme de lui-même) et après un face-à-face avec son personnage le pousse à le suivre en dehors du studio Rai tout en commençant les crédits à hauteur de la chanson thème Feignons ..., chanté par Ombretta Colli[61]. La série télévisée obtient grand consensus et épisodes, au fil du temps, ils seront souvent répliqués à répliquer encore aujourd'hui[61]. Dans chaque épisode quelques articles sont tirés de livres et de films contemporains Fantozzi montrant le goût dell'autocitazione acteur typique Genovese.

les années quatre-vingt

Village entre Fracchia et Fantozzi

Paolo Villaggio
Paolo Villaggio dans le film Fantozzi contre tous (1980), Dans la célèbre séquence de boulettes de viande Bavière

Après quatre ans d'absence des salles, en 1980, il a lieu le film avec la renaissance du film Fantozzi Fantozzi contre tous (Prévue par le livre du même nom publié pour Rizzoli en 1979) qui voit le directeur, pour la première et seule fois, le même acteur assisté par demi-recrue Neri Parenti que des films bête humaine Fracchia Il deviendra son directeur cible. Certaines nouvelles fonctionnalités comprennent l'absence d'Anna Mazzamauro dans le rôle de « Miss Silvani » et un nouvel interprète de « Pina » Milena Vukotic, qui assumera les robes de sa femme jusqu'à ce que le dernier épisode (sauf Superfantozzi, qui voit le retour de Liù Bosisio à l'écran).[62]

Il convient de noter, entre autres, la présence de Diego Abatantuono. Avec ce film, le jeune acteur milanais a l'occasion de faire connaître sa comédie dans le cadre du « terrunciello », qui dans ces années se formait. La séquence connue de la course cycliste a commencé, depuis 1999, une véritable course amateur qui a lieu chaque année dans différentes régions de l'Italie[63].

Paolo Villaggio
Top Films' bête humaine Fracchia (1981)

La même année, il y a place pour le tournage de deux films: l'aubergiste, texte du même nom Goldoni, Adriano Celentano Claudia Mori et Rag. Arturo De Fanti, la banque précaire, films qui sanctionner (comme mentionné ci-dessus) à la fin de la relation professionnelle avec Salce. L'année suivante, il fait ses débuts sur grand écran dans le Fracchia caractère du film bête humaine FracchiaUne sorte de parodie le fordien Toute la ville parle rapidement, il est devenu un film culte. Le film sera également l'occasion d'effacer l'acteur Lino Banfi les soi-disant « films de série B » des années soixante-dix[64]. Tout autour, nous trouvons une foule d'acteurs déjà actifs dans le volet Fantozzi comme Anna Mazzamauro et Gigi Reder et d'autres courent du même village que Francesco Salvi et Massimo Boldi. Le casting apparaît également Gianni Agus, dans le rôle du chef-gestionnaire autoritaire. De plus en plus nécessaire par un public transversal et en constante augmentation de l'artiste est inextricablement lié au double rôle de Fantozzi Fracchia expansion de sa comédie dans une série ininterrompue de films, où l'acteur a la possibilité de consolider et mimique gag ses personnages.

Paolo Villaggio
Paolo Villaggio et Edmund Purdom dans le film Fracchia contre Dracula (1985)

« Tout comme Toto a toujours été représenté dans chaque rôle si complexe, dans toutes les pièces d'usure, fluctue constamment entre Fracchia et Fantozzi », grâce à laquelle « joue à faire exploser punk quotidien banal en carrés par goût hyperréaliste tragicomique »[6][65]. En conséquence, en 1982, a été filmé une série d'œuvres de la prise ferme sur le public, souvent avec des titres fantozziani parmi les suivants: Rêves monstrueusement interdit, Bonnie and Clyde Italian Style (Flanqué Ornella Muti) et Roseanne, vaguement basé (dans le deuxième épisode) d'un chapitre de livre Fantozzi contre tous. L'année précédente, en 1981, participe au programme de télévision Renzo Arbore, Telepatria internationale, créé pour célébrer le 120e anniversaire de l'unification de l'Italie. Au cours de l'épisode joue dans une ironique et démystifier le célèbre navigateur Génois Cristoforo Colombo[66].

En 1983, revient à la télévision dans la boîte du soir Corrado Bonjour les gens, où encore une fois la caractérisation de Gemma Pontini (une sorte de opinionist impair), déjà présenté dans le programme de Giovanni Minoli mixer[19]. Dans la même année pour Rizzoli Fantozzi souffre encore qui jettera les bases de la sortie, Noël, dell 'homonyme film. Le omonimia cette fois-ci est que dans le titre: en fait, le nouveau film dédié à l'expert-comptable est le premier de la série à ne pas être le résultat de la plume comique. A partir de là, les événements racontés seront créés uniquement par le script préparé par de nombreuses mains de Villaggio, Bienvenue, De Bernardi Domenico Saverni[67]. Le quatrième opus de la saga, plus proche de gag comédie bouffonne de bande dessinée sadomaso, il confirme la popularité acquise et voit le retour d'Anna Mazzamauro, ainsi que des croquis de l'heureux Riccardo Garrone, Andrea Roncato et Alessandro Haber. Le film sera dédié à la mémoire de Giuseppe Anatrelli disparu en Octobre 1981: acteur de théâtre est devenu célèbre pour son interprétation du rôle de arpenteur Calboni. Deux ans plus tard, avec Gigi Reder, il donne la vie au film dark fantasy Fracchia contre Dracula, éclairé par la photographie Luciano Tovoli et avec la présence d'un jeune Isabella Ferrari. Il convient de noter, enfin, Face à face, Il a sorti en 1984 et a tourné avec l'acteur et chanteur Johnny Dorelli.

Les films des années quatre-vingt et le retour à la course de la télévision

Paolo Villaggio
Paolo Villaggio à gag la boomerang en École de voleurs (1986)

Dans le village milieu des années quatre-vingt, avec Neri Parenti et autres administrateurs, mis en place une série de films comiques pour le grand public. Dans ce génoise l'acteur sera soutenu par de nombreux acteurs comme Lino Banfi, Massimo Boldi, Christian De Sica, Gigi et Andrea et Teo Teocoli. A partir de ce venir les films Les pompiers (1985) et le diptyque École de voleurs (1986) et École des voleurs - Deuxième partie (1987), qui tous deux voir la participation de Enrico Maria Salerno.

Voici le collectif: Grands magasins (1986), de Castellano et Pipolo, Mission héroïque - Pompiers 2 (1987), de Giorgio Capitani et Rimini (1987), où le Village et Serena Grandi mis en scène une parodie du film scandaleux 9½ Semaines. Ils sont encore à noter: Stuff aux riches (1987), réalisé en tant que Rimini par Sergio Corbucci et Combien de temps l'aventure (1987), de Flavio Mogherini. En même temps, la saga fantozziana bifurque résolument vers une dimension surréaliste et fantaisie. En fait, en Décembre 1986, il sort Superfantozzi poursuivre le format historique épique déjà L'histoire du monde, acteur et metteur en scène Mel Brooks. La planification, en ce sens, est une déclaration de Neri Parenti qui prétend vouloir fixer les caractères de Fantozzi Fracchia et en masques réels, presque contre la volonté de leur auteur[68]. Merci à ce « nouveau cours », le film conserve son emprise sur le public, également en vertu d'une toujours plus prononcée plus proche du monde âmes et dessin animé. Pas pour rien, deux ans plus tard, la célèbre bande dessinée Mickey Mouse consacrer un numéro spécial aux diverses aventures du comptable tragique.[69]

Paolo Villaggio
Paolo Villaggio dans le film J'ai gagné à la loterie Nouvel An (1989)

Dans le sens inverse se produit Fantozzi prend sa retraite (1988) « où le masque est le caractère décontracté, en mettant en évidence les problèmes sociaux dans lesquels et dont le caractère est né. Fantozzi a quitté ses fonctions sur l'ancienneté et se sent soudain le vide de la vie, tout comme un masque qui ne le visage; ou, plus exactement, comme face à laquelle échoue un masque »[68]. Il y a aussi des cas isolés comme le renard (1988), de Maurizio Ponzi (Type de mise à jour Volpone de Ben Jonson), Où la bande dessinée a la possibilité de rafraîchir la méchanceté du début et de mini-série de télévision Les rêves et les besoins, réalisé en 1985 par Sergio Citti, qui donne sa propre interprétation dans l'épisode Chaplin L'amour aveugle. La décennie terminée par J'ai gagné à la loterie Nouvel An, toujours dirigé par Neri Parenti. Le film, plein d'idées et de situations catastrophiques (typiques du film muet américain), est un succès qui porte le film à être blockbuster à Noël 1989[70].

Les années quatre-vingt verront l'acteur de retour sur le petit écran occupés à mener divers programmes de divertissement. En 1985, passe pour la première fois sur les réseaux Fininvest participer à des chorales Risatissima et grand Hôtel, avec Franco Franchi et Ciccio Ingrassia. À l'automne 1986 conduit Un fantastique tragique vendredi qui fera ses débuts dans le rôle authorial Band répondu, et un an plus tard Quel plaisir de vous voir ici[19]. Dans ces transmissions auront l'occasion de présenter de nouveau pour la dernière fois et Kranz (via des scènes spécialement insérés) les mésaventures de Fracchia, toujours avec Gianni Agus, pour ceux qui semblent être les dernières apparitions à la télévision des deux personnages.

les années nonante

La rencontre avec Federico Fellini

« En tant que compagnons d'aventure ont choisi Benigni et Villaggio. Deux bouffons brillants, deux acteurs aristocrates, unique, inimitable, que tout film peut envier sont si capricieux. Je pense que nous pouvons être amis idéal pour faire avancer dans le territoire qui n'a pas de carte ou des signes. »

(Federico Fellini[71])
Paolo Villaggio
Avec Paolo Villaggio Federico Fellini et Roberto Benigni (1990)

En Février 1989, ils commencent à filmer le dernier effort de l'enseignant Rimini, La Voix de la Lune (1990), tiré du livre Le poème lunatiques de Ermanno Cavazzoni et toute l'attention du presse Il est payé au choix curieux des deux protagonistes: Roberto Benigni et Paolo Villaggio. Les critiques scritturazioni liées d'abord étonné interrogeront plusieurs fois le directeur des raisons pour lesquelles ce choix en acceptant le film dans un plutôt tiède. La réponse de Fellini a été immédiate: « Benigni et Villaggio sont deux richesses ignorés et négligés. Ignorer le potentiel me semble l'un des nombreux défauts qui peuvent être attribués à nos producteurs[72].

Le film, reconsidéré à temps pour sa valeur, « est une sorte d'invocation au silence contre le vacarme de la vie moderne »[72]; situé dans un environnement rural et la nuit, le travail se pose « , comme une louange folie et une satire sur les vulgarités de Silvio Berlusconi de la civilisation moderne "[6]. Présenté hors compétition à Festival de Cannes 1990 voit les efforts de maquillage des metteurs en scène comme Woody Allen et Martin Scorsese pour distribuer le film aussi en Amérique[73].

Le travail donne la possibilité de recevoir le village de David di Donatello Meilleur acteur, ex aequo Gian Maria Volonte.[13] La participation dans le film Fellini marque le comique le début d'une activité parallèle films d'art travailler avec d'autres grands cinéastes, pas avant de collaborer à nouveau avec le cinéaste Romagne. En fait, en 1992, elle a joué dans trois place réalisé par Fellini pour Banca di Roma (intitulé le rêve) Où réciter l'acteur préféré de Luis Buñuel, Fernando Rey et le nouveau venu Anna Falchi. Enfin, ils devaient tourner un nouveau film ensemble: Le trajet de G. Mastorna, ledit Fernet, selon les mots de Vincenzo Mollica« Le film fait le plus célèbre dans l'histoire du cinéma »[74].

Le projet, conçu en 1965, ne trouve jamais une application concrète, souvent pour des raisons de force majeure, y compris les maladies, les retards et les mésaventures de divers types. Fellini, maintenant décidé de tourner le Mastorna avec Paolo Villaggio, désiste, lorsque le magicien et psychique Gustavo Rol Elle lui dit que s'il a fait le film allait mourir[75]. Frappé par cette previsone, Fellini cherchant d'autres moyens de trouver l'intérêt du concepteur Milo Manara qui se traduit par les outils de cinchonine et dell 'encre la story-board le choix du même cinéaste, comme le protagoniste, le visage du village. La sortie de la bande dessinée Mastorna est prévu dans trois épisodes, mais pour une faute de frappe dans la première publication indiquera « End » et le directeur, bonne chance, Il décide de ne pas continuer.

« Fellini ne croyait pas à la magie, mais craint - dit l'acteur - après la bande dessinée et sur de Federico m'a appelé au téléphone et me dit: Pauline, nous l'avons fait: nous dribblé la malédiction »[76]. Une autre idée, longtemps bercé dans l'esprit de Fellini, est une adaptation complète du roman Les aventures de Pinocchio. Histoire d'une marionnette qu'il aurait considéré comme le premier acteur Roberto Benigni, avec la présence du même village[77]. Les travaux de Carlo Collodi, après la mort du cinéaste, vous pouvez aussi consulter la lumière grâce à l'artiste toscan foi en gardant le projet de Fellini à nouveau l'acteur génoise. L'accord contractuel se fane presque immédiatement, de ne jamais les circonstances complètement clarifiées[78].

Les activités parallèles dans les films d'art

Paolo Villaggio
Paolo Villaggio dans le film J'espère que je gère, de Lina Wertmüller (1992)

En Octobre 1992, il a sorti en salles J'espère que je gère, réalisé par Roman réalisateur Lina Wertmüller. Le travail est une fresque sur les difficultés économiques du Sud et il est le livre best-seller Marcello D'Orta qui recueille des thèmes éducatifs d'un troisième élémentaire Arzano (Naples). La figure de l'enseignant, absent dans le livre, est sur l'écran du filtre à travers lequel les petits expriment leur vision du monde, et la réalité de la dégradation dans laquelle ils vivent. « Dans le film - directeur précis - Paolo Villaggio est le maître: un personnage qui doit exprimer un peu la fonction de lecteur. Un joueur loin de cette réalité, sans surprise, est un enseignant du Nord, loin des situations où il est de plonger [...] Je voulais représenter la réalité de Naples sans pleurer, mais beaucoup d'affection et de plaisir ".[79]

En même temps, il rejette le scritturazione pour le protagoniste du film le sac, de Daniele Luchetti, où il a joué face Nanni Moretti. Le non-respect est causée par des liens contractuels qui à l'époque, liant l'acteur au producteur Vittorio Cecchi Gori.[80] Parmi les aspects les plus importants du Village cinéma d'auteur Ils sont certainement à retenir: Le secret de la vieille forêt (1993), de Ermanno Olmi, (Extrait du livre par Dino Buzzati), Qui a gagné ruban d'argent, meilleur acteur[13] et Chers amis Goddamned, Mario Monicelli, présenté à festival de Berlin en 1994 et vainqueur d'un Ours d'argent section mention spéciale[81].

Paolo Villaggio
Paolo Villaggio à Festival du Film de Venise, lors de l'accouchement Lion d'or pour la vie (1992)

Malgré le titre du réalisateur Roman déclare: « Rien à voir avec mes amis. Si quoi que ce soit, il est plus proche de 'Armata Brancaleone. Il ajoute: «J'ai choisi Village parce que je le connais depuis des années et le protagoniste Dix regards comme lui, que la vie est toujours prêt à vous entraîner dans des aventures maladroites et téméraires, qui sont fixés au détriment de tous, mais sans jamais perdre la ' bonne humeur et l'optimisme. Vous verrez Village dans une veine inédite de sa comédie "[82]. Parmi les autres caractéristiques ne sont pas liées au genre comique sont signalés: boule de neige (1995), de Maurizio Nichetti, Les serveurs (1995), de Leone Pompucci et Un menteur au paradis, de Enrico Oldoini, sorti en 1998. Pour ne pas oublier le film pour la télévision Un ange de deuxième classe (1999), également réalisé par Lina Wertmüller.

Depuis Janvier 1997, ainsi Piccolo Ottavia, lit dans théâtre sous la direction de Giorgio Strehler où il joue le rôle de Harpagon tout le radin de Molière. En ce qui concerne le choix du metteur en scène de théâtre comique bien connu, il dit: « Je voulais dans le village de Harpagon estime de rôle, la sympathie, l'affection, parce que le ladre Je l'imagine comme lui, florissant '[83]. Et encore: « Je ne pensais pas que la silhouette élancée habituelle, pâle et amaigri, mais à un glouton homme et vermeille, radin avec les autres, avec le reste du monde, et non pas avec lui-même»[84]. Dans la saison théâtrale 1998/1999, ainsi Johnny Dorelli, Il présente la comédie populaire Jean Poiret le vice, sous la direction de Giuseppe Patroni Griffi.

De plus, Gillo Pontecorvo, puis directeur de Exposition du Festival du Film de Venise, a décidé en 1992 d'attribuer l'acteur avec le prestigieux Lion d'or pour la vie. Des années plus tard, en parlant de Corriere della Sera, l'artiste déclare: « A sa suite a battu aussi Alberto Sordi et Vittorio Gassman. Mais je suis un échec absolu. Ce fut la première fois que vous récompensé un comédien '[31]. Dans l'histoire du village du festival de Venise est à ce jour le seul comédien à être le récipiendaire de ce prix compte tenu du fait que Woody Allen, Jerry Lewis et Charlie Chaplin Ils ont été et sont plus que les acteurs des administrateurs.[85]

La collaboration avec Renato Pozzetto

Paolo Villaggio
Paolo Villaggio et Renato Pozzetto dans le film la bande dessinée (1990)

Malgré les différents Village de preuves du droit d'auteur, il est loin d'abandonner les films de comédie: en fait, avec son ami Renato Pozzetto crée une nouvelle collaboration dans leurs films respectifs la bande dessinée (1990), Comic 2 (1991) et enfin, La nouvelle bande dessinée, publié à l'automne 1994. Les trois films, également dirigés par Parenti, ils ont beaucoup de chance avec le public, en particulier le premier blockbuster qui est devenu en 1990[86]. Le film raconte l'histoire de deux humoristes regardant soudain d'un écran de cinéma se retrouvent dans diverses aventures mêlés.

Répartis en différents segments, apparemment sans rapport les uns aux autres, dans les premiers peintres improvisés (bouleversant le mariage du jeune couple), dans la deuxième détruit, en tant que nouveaux apprentis, un station-service et ainsi de suite jusqu'à ce qu'ils atteignent la séquence finale où ils finissent l'emprise de deux truands siciliens qui les ont mourir à leur place. Les aventures prendront fin qu'avec le retour de l'écran des deux protagonistes. La formule de gag catastrophique, avec une référence claire du titre de « bande dessinée silencieuse », reste inchangé pour tous les autres chapitres.

Une affiche sortie, comme dans le deuxième épisode, ou fuir une télévision, comme dans le troisième, il n'a pas d'importance: le mécanisme comique reste inchangé, même si le deuxième film que les autres, des investissements plus importants financiers nécessaires, en particulier dans cascadeur et effets spéciaux[86]. Dans les trois épisodes de nombreuses improvisations Village et poste de pilotage sont, mais un hommage déclaré fameux gag du passé, interprétés par des comédiens bien connus comme Charlie Chaplin, Stan Laurel, Oliver Hardy, la frères Marx, Buster Keaton et Harold Lloyd. Bien que les deux ont commencé dans la transmission à distance des années soixante les dimanche et il a fait de nombreuses apparitions à la télévision, le cinéma les deux comédiens (qui avaient participé séparément dans diverses comédies chorales) avaient jamais travaillé ensemble et le dernier épisode de la trilogie sera également leur dernier film ensemble. La collaboration entre les deux artistes aura encore une annexe finale: en effet, à la fin des années nonante, le dos ensemble dans un épisode de télévision Milan-Rome.[87] Malgré les efforts en cours sur l'ensemble, l'artiste engage même dans le rôle de l'acteur vocal prêtant sa voix au personnage principal de l'enfant des films à succès Regardez le Talking Qui (1989) - celui de l'original était Bruce Willis - et Regardez qui parle 2 (1990).[88] Des années auparavant, en 1980, il assiste en tant que narrateur (dans sa version italienne) à la comédie Mais nous tous fous?, réalisé par Jamie Uys.

Les années nonante Fantozzi

« Mais elle n'a pas complexe d'infériorité ... Vous êtes moins! »

(Fantozzi à la rescousse)
Paolo Villaggio
Paolo Villaggio dans le film Fantozzi à la rescousse (1990)

Après l'envoi de bord son alter ego artistique le plus célèbre, le comédien apparaît à l'écran un nouveau chapitre intitulé Fantozzi à la rescousse (1990) où il est confirmé, une fois de plus, les mêmes acteurs: tous sous le 'égide Parenti. Tout d'abord, les robes de porter juré, avant d'être inutilement « éduqués » par une horrible brutalité hooligan (Joué par son fils Pierfrancesco). Fantozzi a également savouré parfois le pouvoir de gestion, puis est tombé dans le ménage habituel faillite. Une bouffée d'air frais atteint la prochaine Fantozzi dans le ciel (1993), où l'expert-comptable est diagnostiqué avec un mal incurable finissent par mourir vraiment sous un rouleau compresseur, juste au moment où sa femme l'avertit que les plaques avaient été involontairement échangées.

Tout en allant dans ciel l'avion est détourné et la chance d'Fantozzi se trouve en face de la Bouddha, à partir de laquelle il est condamné à se réincarner dans une nouvelle petite Fantozzi. Le film a reçu des critiques très favorables, à être décrit par la critique comme l'un des meilleurs de la série[89][90] « Négliger le caractère faisant sa composante serviles et hypocrite pour comparer ceux qui avaient essayé toute ma vie de ne pas vivre mais pour survivre, même avec tabou existence centrale, la mort ".[90]

Paolo Villaggio
Paolo Villaggio avec Milena Vukotic en Fantozzi dans le ciel (1993)

A l'occasion du film Maurizio Costanzo consacre un épisode spécial invitant transmettre l'ensemble du casting[91]. Fantozzi dans le ciel, Il était, entre autres, le dernier film mettant en vedette Plinio Fernando que depuis près de vingt ans, avait prêté son visage à l'interprétation de sa fille « Mariangela »[57]. En outre, en 1993, le caractère Fantozzi à nouveau bandes dessinées grâce à l'écriture d'autres plaisirs débâcles, dit et dessiné dans Corriere petite.[92] La série de films se poursuivra pendant deux épisodes voient de concert la publication de deux autres livres: Rag. Ugo Fantozzi: Monsieur le Directeur, Je vous écris ... - Lettres de l'expert-comptable tragique, recueillis par Paolo Villaggio et Fantozzi saluts et feuilles: les dernières lettres du chiffon. Ugo Fantozzi. Ainsi, en Décembre 1996, il sort Fantozzi - Le Retour, où le comptable entraîné par 'vie après la mort Il retourne à la terre en cours d'exécution dans de nouvelles aventures.

Le film saute aux gros titres pour un exposé faite par Bureau du Procureur à Rome, où alors coordinateur du mouvement S.O.S Italie il faut saisie compte tenu moralement nuisible la séquence dans laquelle Fantozzi jette des pierres à partir de autopont émulant les événements tragiques de crime. Les producteurs, selon l'acteur, a décidé de retirer la scène incriminée pour sa distribution sur le marché[93].

La saga prend fin en Décembre 1999, négligeable Fantozzi 2000 - Le clonage, réalisé par Domenico Saverni. Le film est la seule série où il semble compagnon d'aventure « comptable Filini » (alias Gigi Reder), à qui le film est dédié, est décédé en Octobre l'année dernière pour une collapsus cardiaque. Il est le même Paolo Villaggio pour communiquer les nouvelles à la presse en disant ces mots: « Il est mort une partie de ma vie. Ce fut un grand acteur qui a joué aussi avec Fellini, mais les gens maintenant l'ont identifié avec son caractère. Tous ceux qui m'a appelé m'a dit: Filini est mort. Avec moi, il était comme Peppino De Filippo Totò souvent fait son rire plus que moi "[94].

Les deux mille ans

Au-delà des films de comédie

Paolo Villaggio
Paolo Villaggio dans les vêtements des femmes, dans un épisode de Domenica In (1994)

Avec l'avènement du nouveau millénaire Village jette les Fantozzi masque loin, de manière définitive, du cinéma comique. Cependant, l'artiste retourne à jouer le rôle de l'expert-comptable aussi plusieurs fois, mais seulement et exclusivement dans les programmes de télévision, comme dans le récipient après-midi dimanche tête avec Mara Venier dans les années 2002 et 2003[95]. En Août 2000, il a reçu une autre reconnaissance internationale avec le prix de Léopard d'honneur un Locarno Film Festival[12]. Le dernier soir montre avec le réalisateur Denis Rabaglia drame bleu (2000), qui est devenu un box-office hit en Suisse et gagneront terrain interprète ligure Camério meilleur acteur au Festival International du Film de Rimouski, en Canada[96]. A côté de la comédie fonctionne nell'atipica dents, de Gabriele Salvatores, où il emprunte l'identité figure d'un dentiste lugubre. Le travail est présenté au Festival du Film de Venise en Septembre 2000. En 2001, elle a joué dans Heidi, réalisateur suisse Markus Imboden, non publié en Italie.

Après avoir mis en scène le monologue autobiographique Délire d'un vieil homme, Automne 2002 Village public pour la première fois son autobiographie intitulé La vie, la mort et les miracles d'un morceau de merde qu'il révèle le sort du public dans les coulisses de sa jeunesse, et d'autres liés au frère jumeau Piero (professeur d'université a affirmé Science du bâtiment) Et son fils Pierfrancesco. Ce dernier, au début des années quatre-vingt, devient toxicomane de manière à forcer Village à prendre en 1984 San Patrignano de Vincenzo Muccioli, où il est détoxifié[97].

Jusque-là, il n'a jamais aimé parler de sa famille (sauf pour l'entretien avec mixer en 1984) et toutes les fois où il avait été forcé de le faire, il était toujours amusant de tricher les cartes raconter des histoires complètement inventées. À cet égard, de nommer un de ses déclarations clairement fausses, a déclaré que une personne âgée astrologue à une réunion capital Il avait prédit la mort le 14 Décembre 2002, dans une maison blanche sur la mer. Le lendemain, cependant, l'artiste a été invité sur l'émission de télévision Domenica In[13]. L'acteur tenant à son goût pour l'hyperbole et le paradoxe a souvent abordé le sujet de la mort qui prétend être un spécialiste des pompes funèbres, aussi le fait que beaucoup de ses connaissances, personnelle et artistique, au fil des ans, été déformée . En parlant de ses funérailles a souvent dit: « Je l'ai déjà préparé la finale. Je viendrai passer les dernières heures Sori, sur Riviera ligure, où mes parents sont enterrés, je vais être incinéré et je jette une jeune fille dans la mer que je l'aime tellement. Dans le cas contraire, si elle se complique, je l'ai déjà préparé un restaurateur Sori qui me fera bouillir. Heures, heures et des heures "[31].

La dernière preuve de actoriel

Paolo Villaggio
Paolo Villaggio sur le plateau de cinéma

Entre 2003 et 2009, il a réduit progressivement son activité de film intensification, en revanche, celle de l'écrivain. Public, en fait, un certain nombre de livres pour mondadori y compris: 7 grammes à 70 ans (2003), Je suis énervée comme une bête (2004), les fantômes (2006) et la Feltrinelli Histoire de la liberté de pensée (2008): Travaux de piste dans laquelle, dans un irrévérencieux, les chiffres de nombreux personnages historiques, de 'Grèce antique à ce jour. Le livre donnera à l'acteur la possibilité de recevoir Flaiano prix national pour la satire consegnatoli en mai de la même année[98]. Enfin, de retour à mondadori, ne pas oublier Histoires de femmes extraordinaires, publié au printemps 2009. Durant la saison 2006-2007 de retour dans le théâtre qui porte sur scène adieu du soir: Un monologue en trois actes avec des titres tels que: fumer tue (Inspiré tabac nuit de Anton Cechov) Une vente aux enchères de la vie (Inspiré Swan Song Tchekhov toujours), et La dernière petite amie (Tiré de L'homme à la fleur dans sa bouche Luigi Pirandello); revisité dans son style qui mélange très dramatique et sourires[99].

En 2003, il a été appelé par Francesca Archibugi à entrer dans les chaussures de Priest Manzoni Don Abbondio dans la série télévisée Renzo et Lucia, dans lequel il joue aux côtés d'autres acteurs de renom tels que Stefania Sandrelli. A propos de cette nouvelle interprétation devra dire: « Don Abbondio est sage. Non seulement. Il la sagesse paysanne, et surtout la possibilité de faire semblant de ne pas comprendre, pour éviter les ennuis. Une capacité tout-italienne. Je voulais faire le caractère timide et lâche comme ils l'ont fait au cinéma Alberto Sordi et autres. Au lieu de cela, je tout misé sur sa peur, compris comme conscience hypertrophique du danger, de la réalité. Un effrayant pour l'intelligence trop, comme nous les Italiens ".[100]

Parmi ses dernières apparitions au cinéma comprennent: gaz (2005), de Luciano Melchionna et Hermano (2007), de Giovanni Robbiano, avec la participation du directeur Emir Kusturica. ils suivent Je vais vivre seul (2008), de Jerry Calà, Génération 1000 Euros (2009), Massimo Venier et encore avec Francesca Archibugi Questions du coeur (2009). Enfin, pour la télévision, prend part à la fiction carabiniers a été diffusé sur le canal 5 pendant sept saisons consécutives, de 2002 à 2008.

En mai 2009, l'acteur reçoit à la Foire Corazzieri Quirinale la David di Donatello Durée de vie, qui divertit le public avec son ironie mordante d'habitude: « Je suis heureux même si j'ai une légère crainte que cette reconnaissance ne soit pas la carrière, mais la mémoire .... » Puis, se tournant vers Président de la République Giorgio Napolitano, Il ajoute: «J'espère que vous pouvez venir à mon enterrement .... » Prêt réplique sourire Chef de l'Etat« Je me demande combien d'années je vais devoir attendre! »[101]

L'année deux mille dix

Les pièces d'écriture et de théâtre

Paolo Villaggio
haut Nikolai Gogol Vassilievitch '. Les critiques souvent associés à l'écriture de Paolo Villaggio à celle de grotesques satiriques traditionnels ses lettres russes; trouver plus d'une analogie entre le personnage principal de l'histoire de Gogol le manteau et la figure de l'expert-comptable Ugo Fantozzi[102]

Dans la nouvelle décennie, l'activité littéraire Village prend encore plus de champ chambre donnant de nouveaux livres, toujours satiriques. Il convient de noter dans l'ordre chronologique: Le coût de la croisière (2010), au total Fantozzi (2010) et l'essai humoristique Je Dichi - Manuel de la comédie italienne, publié en 2011. Dans le même suivi de l'année: dernier jugement, Je ne fais pas confiance aux saints, La forteresse dans les nuages et La véritable histoire de Carlo Martello. Dans ce dernier ouvrage, l'auteur reprend, d'un ton sarcastique, la figure du souverain carolingienne connu pour avoir arrêté l'invasion arabe dans le célèbre Bataille de Poitiers. L'illustration de couverture portant la signature de l'acteur et prix Nobel Dario Fo; l'hommage Lombard au comédien[103].

En 2012, il sort dans les librairies la vie tragique de Fantozzi, où l'auteur revient à dépeindre son personnage le plus populaire, décrivant son enfance et son adolescence, il a suivi, en 2013, Nous sommes dans la merde - Paroles de sagesse d'un vieux charognes. Dans le domaine de récitatif intensifie ses activités théâtrales où il est à nouveau sur la scène avec les spectacles: Roue libre, Le Cuirassé Potemkine est une merde folle! et Le pire de ma carrière. En 2013 revient à fouler le public dans le monologue Nous sommes dans la merde, même le Cuirassé Potemkine a coulé.

Comme preuve de cette continuité dans le monde de l'écriture le 25 Mars 2012, au Teatro Sociale Luino, village reçoit Piero Chiara Prix littéraire Durée de vie pour les raisons suivantes: « Pour l'originalité avec laquelle, par son humour grotesque et irrévérencieux, a été en mesure de démontrer, par écrit, dans le cinéma, le théâtre, la télévision, les vices et les vertus des Italiens »[104]. Le prix se vante de nombreux écrivains célèbres, dont: Andrea Camilleri, Luigi Malerba, Alberto Arbasino et Claudio Magris, en plus des différentes figures du film et de divertissement Franca Valeri, Lina Wertmüller et Ermanno Olmi.[105] il a reçu le Novembre suivant la Prix ​​Gogol en Italie « Pour avoir agi sur - en fonction de la motivation - enquête sur l'homme humilié et offensé inauguré par le maître russe ". Lors de la cérémonie de remise des prix a été suivie par le ministre de la Culture de l'Ukraine Mikhail Kulinjak, le directeur du Musée d'Etat des Beaux-Arts « Pouchkine » Irina Antonova et certains membres de la culture Italie, Ukraine et Russie.[102]

Il y a eu, au cours des dernières années, ses apparitions à la télévision, souvent pour promouvoir la sortie d'un nouveau livre traitant dans le studio, ainsi que d'autres invités, une variété de sujets de nature à la fois politique et sociale. son humour noir, caractérisé par l'utilisation constante de hyperboles, ainsi que son caractère délibérément caustique peut induire une réaction chez ceux qui fait l'objet de sa boutades. Par exemple, en 2011, ils remuent quelques phrases désobligeantes vers le sud de l'Italie comme l'interview Sky TG 24 dans lequel il accuse le village du Sud et l'état d'esprit ancré bourbon être le fléau de toute l'Italie[106]; ou encore au début de 2012, la plaisanterie paradoxale dit à la télévision, selon laquelle le problème des rares naissances Sardaigne Il est dû au fait que les bergers « pour s'accoupler » seulement avec les moutons[107]. En 2012, il est à nouveau sur grand écran pour une petite participation dans le film Tout autour de rien rien de Giulio Manfredonia, avec Antonio Albanese. L'acteur joue un silencieux et fictif Président du Conseil qui pense que les options: un symbole de la cupidité et l'avidité humaine. Enfin, à l'automne 2014, quitte le roman graphique Fantozzi pour toujours, avec des tables et des textes du caricaturiste Francesco Schietroma projetant les différentes vicissitudes du protagoniste aujourd'hui.

années et la mort Derniers

« Ce fut le plus grand clown, de sa génération, un clown unique, très rare que les grands poètes. Avec Paolo Fantozzi a créé le premier vrai masque national, quelque chose qui va durer éternellement. »

(Roberto Benigni, Paolo Villaggio le jour de la disparition[108])
Paolo Villaggio
la Casa del Cinema de Rome à Villa Borghese, où ils ont eu lieu les funérailles de Paolo Villaggio

Quarante ans après le premier film, entre la fin Octobre et début Novembre 2015, sont de retour dans les salles (version restaurée), les deux premiers chapitres de la saga fantozziana: à savoir Fantozzi (1975) et Le deuxième Fantozzi dramatique (1976). La sortie des deux films a été présenté au Festival de Rome, Village où il a assisté à la tapis rouge avec des acteurs Anna Mazzamauro et Plinio Fernando[109]. Dans la même période dans placiers une nouvelle saison de théâtre avec le jeu J'aimerais pas aller à mes funérailles. En Décembre 2016, il est donné à la presse la 'livre audio le premier livre de Fantozzi, sous forme mise à jour, et réalisée par le même auteur avec l'ajout de nouvelles sections. En même temps, il participe dans le film Valerio Zanoli Vive la mariée et le marié (2017), dans lequel il joue un saint homme avec un fort accent allemand, référence voilée à caractère professeur Kranz. Sa dernière entrevue a lieu à l'occasion de quatre-vingt-le quatrième anniversaire sur la chaîne de télévision Fanpage.it, tandis que sa dernière apparition à la télévision était chez 19 Avril, 2017, lors de la transmission matrice, a été diffusé sur Channel 5.[110]

Paolo Villaggio est mort à 6 heures le 3 Juillet 2017 l'âge de 84 ans à la maison de retraite privée « Paideia » à Rome, où il a été hospitalisé depuis le début de Juin[111] en raison de complications respiratoires dues à diabète.[112] Après les nouvelles, les horaires Rai, Mediaset et Sky, en hommage à l'acteur, ont subi des changements immédiats en envoyant différentes soirée et au début certains de ses films les plus célèbres.[113] En même temps, de nombreux journaux étrangers tels que ITAR-TASS Ils ont rapporté l'incident étant très populaire, même dans le village Russie et d'autres Europe de l'Est.[114] Le même journal britannique temps, ce qui suit Septembre, a consacré un long article qui retrace la vie artistique du comédien, aussi bien du point de vue de l'acteur et littéraire.[115] Les funérailles a été créé en Capitole 5 juillet les funérailles laïque a eu lieu dans l'après-midi Casa del Cinema Rome.[116] En plus de la plus haute des institutions et des personnalités de la culture et du divertissement, ils ont exprimé leurs condoléances et a assisté aux funérailles collègues et amis Beppe Grillo, Dori Ghezzi, Roberto Benigni, Renzo Arbore, Renato Pozzetto, Massimo Boldi, Lino Banfi et Ricky Tognazzi. Parmi les nombreux, vous pouvez mentionner encore Christian De Sica, Enrico Montesano, Gigi Proietti, Antonio Albanese, Leonardo Pieraccioni, cinéastes Paolo Sorrentino, Gabriele Salvatores, Lina Wertmüller, Pupi Avati et certains de ceux qui travaillaient dans la saga comme Fantozzi Neri Parenti, Anna Mazzamauro, Milena Vukotic et Plinio Fernando. Le matin du 25 Juillet, après la crémation et sa volonté exprimée, il a eu lieu l'inhumation des cendres Sori, en Ligurie, où il repose à côté de ses parents.[117]

En Septembre 2017, il est présenté à Festival du Film de Venise (Dans le section classique) le film documentaire La voix de Fantozzi, réalisé par Mario Sesti. Le travail, ce qui implique la participation de nombreux artistes et intellectuels du paysage italien, reconstitue l'héritage culturel du comédien debout pour durer et dernier testament, symboliquement représenté par la séquence finale, qui voit le même jeu d'acteur, pour la dernière fois, sous la forme d'un Pierrot.[118]

Les activités d'engagement journalistique et politique

Paolo Villaggio
La campagne publicitaire par Paolo Villaggio en faveur de démocratie prolétaire (1987)

Paolo Villaggio a commencé à travailler avec des journaux de 1968 pour l'écriture européen dimanche Fantozzi, dans lequel il raconte les aventures curieuses de l'homme qui deviendra son personnage le plus célèbre. Ces pièces constitueront la première de neuf livres sur Fantozzi qui seront également à la base de l'adaptation cinématographique.

Il fait suite à une contribution à la Paese Sera dont il écrit, pendant cinq ans, les éditoriaux dans la période où il est directeur Giorgio Cingoli[119]. Il travaille ensuite avec l'unité pendant cinq ans, sous la direction de Walter Veltroni[120]. De 2004 à 2005, il a écrit pour The Independent, réalisé par Giordano Bruno Guerri[121]. À partir du 28 Juin, 2009 reprend la coopération avec l'unité agissant en tant que chroniqueur sous la forme d'une propension Fantozzi League[122].

Village écrivait à Parti communiste italien et démocratie prolétaire: Formation comprenant également socialistes radical, dans lequel les listes de candidats était élection 1987[120]. Il a été nommé plus tard élection 1994 avec Liste Marco Pannella, en circonscription uninominale de Gênes - San Fruttuoso[120]. Le 18 Janvier 2013 Il a annoncé son vote en faveur de Movimento 5 Stelle, compte tenu de la prochaine élections motiver le fait que son ami Beppe Grillo« Il est le seul qui est un vrai changement pour une classe politique qui ne pense qu'à présent »[123]. Cela n'a pas empêché l'acteur de critiquer, à plusieurs reprises, certains des choix de mouvement.[10] Village a toujours déclaré athée[124]. Dans une interview accordée à république, 1994, il a dit: « Je le pense vraiment, le pape est une personne trop intelligent pour croire [en Dieu] ».[125].

Remerciements

Film Awards

  • 1972: Grolla d'oro pour le meilleur jeune acteur Sans famille, sans ressources chercher l'affection, de Vittorio Gassman
  • 1990: David di Donatello du meilleur acteur pour La Voix de la Lune, de Federico Fellini
  • 1992: Lion d'or pour la vie un Festival du Film de Venise
  • 1994: Ruban d'argent pour le meilleur acteur pour Le secret de la vieille forêt, de Ermanno Olmi
  • 2000: Léopard d'honneur à la carrière Festival International de Locarno
  • 2001: Camério du meilleur acteur au Festival International du Film de Rimouski bleu, de Denis Rabaglia
  • 2003: Ousfor d'Or Prix au Festival du film francophone de Safi Première pour bleu, de Denis Rabaglia
  • 2006: Massimo Troisi Prix vie
  • 2008: Taormina Arte Prix
  • 2008: faraglioni Prix
  • 2008 Prix ​​d'excellence à vie à Monte-Carlo Film Festival de la Comédie
  • 2009: David di Donatello vie
  • 2012: Legend Award conférée par Capri Hollywood

prix littéraires

  • 2008: Prix ​​Flaiano pour la satire
  • 2009: Mastronardi Prix Lifetime Achievement
  • 2012: Piero Chiara Prix littéraire vie
  • 2012: Gogol Prix

Prix ​​de théâtre

  • 2011: Grock Prix

honneurs

commandant de' src= Commandeur de l'Ordre du mérite de la République italienne
- 2 Juin 1995[126]

Filmographie

acteur

cinéma

Paolo Villaggio
Paolo Villaggio avec un ami Ugo Tognazzi, sur l'ensemble du film La mazurka del Barone, réalisé par Pupi Avati (1975)
Paolo Villaggio
Avec Paolo Villaggio Roberto Benigni dans le film La Voix de la Lune, réalisé par Federico Fellini (1990)
Paolo Villaggio
Paolo Villaggio I Le secret de la vieille forêt, réalisé par Ermanno Olmi (1993)
Paolo Villaggio
Paolo Villaggio dans le film Chers amis Goddamned, de Mario Monicelli (1994)

Acteur TV

Paolo Villaggio
Paolo Villaggio et Gianni Agus dans la série télévisée Giandomenico Fracchia (1975)
  • le tueur (1969)
  • Giandomenico Fracchia (1975)
  • Les rêves et les besoins (1985)
  • Un ange de deuxième classe (1999)
  • San Giovanni - L'apocalypse (2002)
  • Renzo et Lucia (2004)
  • Enfin Noël (2007)
  • Enfin à la maison (2008)
  • carabiniers (2002-2008)

écrivain

Paolo Villaggio
Paolo Villaggio avec le casting de Fantozzi. De gauche à droite: Gigi Reder, Plinio Fernando et Liù Bosisio

directeur

voisé

télévision

Paolo Villaggio
Paolo Villaggio à Sanremo, au cours de la XXII Festival de la Chanson italienne (1972)
  • les dimanche (programme national, 4 Février à 30 Juin 1968),
  • Il est dimanche, mais aucun engagement (Programme nationale 16 Mars à 29 Juin 1969)
  • Canzonissima 1969 (Programme national, le 27 Septembre, 1969-6 Janvier, 1970)
  • M. et Mme (Programme national, le 10 Janvier à 7 Mars 1970)
  • sans réseau (Programme national 26 Juin à 14 Août 1971)
  • XXII Festival de la Chanson italienne - Sanremo (Programme national et le deuxième programme, du 24 au 26 Février 1972)
  • Bonjour les gens (Channel 5, 7 octobre 1983 - 25 mai 1984)
  • Risatissima (Canale 5, 6 Avril, 1985)
  • grand Hôtel (Channel 5, le 4 Octobre, 1985-1911 Janvier, 1986; 1 Mars - 24 mai 1986)
  • Un grand, tragique vendredi (Rete 4, 4 octobre, 1986-1920 Février, 1987)
  • Quel plaisir de vous voir ici (Italie 1, 7 juin à 6 Septembre, 1987)
  • village Party (Odeon TV, 1 Décembre 1987-15 Mars 1988)
  • Remise des prix de la 36e édition du David di Donatello (Rai 1, 2 juin 1991)
  • Striscia la Notizia (Canale 5, le 3 Mars à 10 Avril 1997)
  • Domenica In (Rai 1 22 Septembre 2002-18 mai 2003)
  • Roar - Big Wednesday Leone (Rai 3, 31 août, 2016-10 Septembre 2016)

théâtre

Paolo Villaggio
Paolo Villaggio apporte à la scène le radin de Molière, réalisé par Giorgio Strehler (1997)
  • le radin (1997)
  • le vice (1998-1999)
  • Délire d'un vieil homme (2000-2001)
  • La vie, la mort et miracles (2005-2008)
  • adieu du soir (2007-2008)
  • Le parfum des lucioles (2009-2011)
  • Roue libre (2010-2011)
  • Le Cuirassé Potemkine est une merde folle! (2012)
  • Le pire de ma carrière (2012)
  • Nous sommes dans la merde, même le Cuirassé Potemkine a coulé (2012-2013)
  • J'aimerais pas aller à mes funérailles (2015-2016)

radio

  • Samedi Village (1967-1968)
  • formule une (1971)
  • grande variété (1974-1975)
  • gentiment monstrueux (1975)

publicités

  • Matelas Ennerev Carousel (1970)
  • Carrousel Ritz (1971)
  • Carousel Band-Aid Jhonson (1973)
  • White Spot Sun (1982)
  • Saclà Spot (1989)
  • Banca di Roma place (1992) - trois courts-métrages tournés par Federico Fellini pour Banca di Roma
  • Spot vient l'Euro (2001)
  • Spot Pampers (2001)

œuvres littéraires

  • Fantozzi, Milan, Rizzoli, 1971.
  • Comment être une culture monstrueuse, Milan, Bompiani, 1972.
  • Le deuxième livre tragique Fantozzi, Milan, Rizzoli, 1974.
  • Les lettres Fantozzi, Milan, Rizzoli, 1976.
  • Fantozzi contre tous, Milan, Rizzoli, 1979.
  • Fantozzi souffre encore, Milan, Rizzoli, 1983. ISBN 88-17-65904-5.
  • « Cher Monsieur: Je vous écris ... ». Les lettres de l'expert-comptable tragique, recueillis par Paolo Villaggio, comme Rag. Ugo Fantozzi, Milan, A. Mondadori, 1993. ISBN 88-04-37013-0.
  • saluts et les feuilles Fantozzi. Les dernières lettres du chiffon. Ugo Fantozzi, Milan, A. Mondadori, 1994. ISBN 88-04-37925-1.
  • La vie, la mort et les miracles d'un morceau de merde, Milan, Mondadori, 2002. ISBN 88-04-51479-5.
  • 7 grammes en 70 ans. L'odyssée d'un pauvre obèses, Milan, Mondadori, 2003 ISBN 88-04-52216-X.
  • Je suis énervée comme une bête, Milan, Mondadori, 2004. ISBN 88-04-53406-0.
  • les fantômes, Milan, Rizzoli, 2006. ISBN 88-17-01356-0.
  • Histoire de la liberté de pensée, Cambridge: Polity Press, 2008. ISBN 978-88-07-49069-9.
  • Histoires de femmes extraordinaires, Milan, Mondadori, 2009. ISBN 978-88-04-58638-8.
  • Le coût de la croisière, Milan, Mondadori, 2010. ISBN 978-88-04-59148-1.
  • au total Fantozzi, Turin, Einaudi, 2010. ISBN 978-88-06-20235-4.
  • Je Dichi. Manuel de la comédie italienne, Milan, Mondadori, 2011. ISBN 978-88-04-36032-2.
  • dernier jugement, Cambridge: Polity Press, 2011. ISBN 978-88-07-49111-5.
  • Je ne fais pas confiance aux saints, Luca suprême, Reggio Emilia, Aliberti, 2011. ISBN 978-88-7424-791-2.
  • La forteresse dans les nuages, Pezzan de Carbonera, Morganti, 2011. ISBN 978-88-95916-44-6.
  • La véritable histoire de Carlo Martello, Milan, Dalai, 2011. ISBN 978-88-6620-089-5.
  • la vie tragique de Fantozzi, Milan, Mondadori, 2012. ISBN 978-88-04-53960-5.
  • Nous sommes dans la merde. Paroles de sagesse d'un vieux charognes, Milan, Mondadori, 2013. ISBN 978-88-04-62930-6.
  • Fantozzi, chiffon. Ugo. La trilogie tragique et définitive, avec un essai de fantozziana sémiotiques de Stefano Bartezzaghi, Milan, Rizzoli, 2013. ISBN 978-88-17-06519-1.
  • Vous ne savez pas qui nous étions, avec Adriano Panatta, Milan, Mondadori, 2014 ISBN 978-88-04-64050-9.
  • Comment être une culture monstrueuse AUJOURD'HUI, Milan, Le Caire, 2014. ISBN 978-88-6052-539-0.
  • Fantozzi pour toujours, tables et texte de Francesco Schietroma, Milan, Le Caire, 2014. ISBN 978-88-6052-565-9.
  • Fantozzi lu par Paolo Villaggio. Le roman de livre audio, Rome, livres audio Volume, 2016. ISBN 978-88-9983-307-7.

Discographie partielle

album

  • 1971 - Giandomenico Fracchia (CGD)
  • 1975 - Fantozzi (Cinevox Records)
  • 1976 - Le deuxième Fantozzi dramatique (Cinevox Records)
  • 1980 - Fantozzi contre tous (Rappelle-toi)

chambre

  • 1975 - The Ballad Fantozzi/ Le impiegatango (EMI)
  • 1980 - Fantozzo / large bande Fantozzi (Rappelle-toi)
  • 1986 - Grands magasins / Hapinesse (RCA)

chansons

  • 1963 - mocassin (Texte par Paolo Villaggio, musique Fabrizio De André)
  • 1963 - Carlo Martello revint de la bataille de Poitiers (Texte par Paolo Villaggio, musique Fabrizio De André)

notes

  1. ^ à b Village en quête d'amour, ricerca.repubblica.it. Récupéré le 27 Novembre, 2013.
  2. ^ L'inventeur tragique de l'intimidation, La République. Récupéré le 4 Août 2017.
  3. ^ à b c Paolo Villaggio, le jongleur du mot: de l'avant-propos par Umberto Eco adjectif « Fantozzi", Corriere della Sera. Récupéré le 13 Juillet, 2017.
  4. ^ Village, le premier Fantozzi à la librairie, ansa.it. Récupéré le 4 Août 2017.
  5. ^ Paolo Villaggio: finalement retourné à la bibliothèque les livres non disponibles sur Fantozzi, radiomontecarlo.net. Récupéré le 4 Août 2017.
  6. ^ à b c et fa g h la j k l Paolo Mereghetti, p. 1214
  7. ^ à b c Aldo Grasso, Le meilleur Paolo Villaggio? Qu'est-ce que la TV, Corriere della Sera. Récupéré le 30 Septembre, 2017.
  8. ^ Goffredo Fofi, Fantozzi splendide quarante, L'Avvenire. Récupéré 28 Août, 2017.
  9. ^ Michele Serra, Italie Fantozzi, La République. Récupéré 28 Août, 2017.
  10. ^ à b son film Beppe Grillo, Fantozzi il y aura toujours, La Stampa. Récupéré 29 Août, 2017.
  11. ^ Enrico Giacovelli, La comédie italienne, p. 272.
  12. ^ à b Village à Locarno, un immigrant de prix, trovacinema.repubblica.it. Récupéré le 21 Novembre, 2013.
  13. ^ à b c et fa g h la j Paolo Villaggio - Biographie - frères Fantozzi, mymovies.it. Récupéré le 21 Novembre, 2013.
  14. ^ Il est mort dans le père de Gênes Paolo Villaggio, archiviostorico.corriere.it. Récupéré le 13 Janvier, 2014 (Déposé par 'URL d'origine la ).
  15. ^ Paolo Villaggio, Mort Paolo Villaggio, alors il dit le jour où il est né, sur la République. Récupéré le 3 Juillet, 2017.
  16. ^ L'ancien partenaire de directeur à D'Oria: « Il voulait un enterrement comme Fabrice », Il Secolo XIX, 3 juillet 2017. Récupéré le 5 Juillet 2017 (déposé 3 juillet 2017).
  17. ^ De la scène de spectacle Délire d'un vieil homme, 2001
  18. ^ à b c PAOLO VILLAGGIO: "Moi, Fellini BENOÎT D'UN CLOWN", la République. Récupéré le 6 Juillet, 2017.
  19. ^ à b c et fa Paolo Villaggio - Biographie - Site officiel, paolovillaggio.com. Récupéré le 8 Décembre, 2013.
  20. ^ Pour la femme de Paolo Villaggio Fantozzi, il était un peu ennuyeux », post, 5 juillet 2017. Récupéré le 6 Juillet, 2017 (déposé 6 juillet 2017).
  21. ^ Village des enfants: « Voici comment il est mort papa. » Pierfrancesco en larmes sur le balcon, le Matin, 3 juillet 2017. Récupéré le 6 Juillet, 2017 (déposé 6 juillet 2017).
  22. ^ Village: « Le Sud? Un endroit formidable ... ", portale.loradellacalabria.it. Récupéré 19 Décembre, 2013.
  23. ^ Luigi Viva.
  24. ^ Luigi Viva, p. 25.
  25. ^ Luigi Viva, p. 71.
  26. ^ De André dans la mémoire de Paolo Villaggio, letteratura.rai.it. Récupéré le 5 Janvier, 2014.
  27. ^ entretien avec TG5 le 9 Janvier 1999
  28. ^ Baistrocchi, près d'une centaine, ricerca.repubblica.it. Récupéré le 21 Novembre, 2013.
  29. ^ Paolo Villaggio - Biographie - movieplayer, movieplayer.it. Récupéré 28 Novembre, 2013.
  30. ^ Marco Bertolino, Ettore Ridola, p. 22.
  31. ^ à b c Paolo Villaggio - Biographie Corriere della Sera, cinquantamila.corriere.it. Extrait le 26 Novembre, 2013.
  32. ^ autori.librimondadori.it, http://autori.librimondadori.it/paolo-villaggio . Récupéré 24 Octobre, ici à 2015.
  33. ^ Dans TV « Les dimanche », ansa.it. Récupéré 24 Novembre, 2013.
  34. ^ à b c Gatti: « mon sac entre » 68 et Fracchia ', ricerca.repubblica.it. Récupéré le 3 Janvier 2014.
  35. ^ Rossella Martina, Quarante ans sur la Lune: les souvenirs de Margherita Hack, Paolo Villaggio, Roberto AMato, en Quotidiano.net, 20 juillet 2009.
  36. ^ Il joue, à cet égard, la épisode complet de la Grande variété du 6 Janvier 1974 Il est extrait du site du WR6 Web de Radio Rai.
  37. ^ Nous passons pour vous Une grande variété, radio.rai.it. Récupéré le 27 Novembre, 2013.
  38. ^ à b Fantozzi: quarante ans de l'expert-comptable, ilrecensore.com. Récupéré 24 Novembre, 2013.
  39. ^ à b La voix de Fantozzi, un hommage à Mario Sesti, huffingtonpost.it. Récupéré le 7 Septembre, 2017.
  40. ^ à b Je suis un acteur! Il dit Federico, ricerca.repubblica.it. 9 Décembre Récupéré, 2013.
  41. ^ à b Les victimes d'intimidation ne sont pas Fantozzi ..., ricerca.repubblica.it. Récupéré le 21 Novembre, 2013.
  42. ^ Comment reconnaître le « syndrome Fantozzi », Le Messager. Récupéré le 3 Septembre 2017.
  43. ^ Le mot du jour Zingarelli - Fantozzi, dizionari.zanichellipro.it. Récupéré le 21 Novembre, 2013.
  44. ^ Lire Italie dans 150 livres avec D'Azeglio et Fantozzi, ricerca.repubblica.it. Récupéré 22 Novembre, 2013.
  45. ^ Giuseppe Genna en Profundis Italie, p. 276.
  46. ^ Francesco Anzelmo, Andrea Bellavita, Lorenzo Facchinotti en Les années de choses. Médias et entreprises italiennes dans les années soixante-dix, p. 25.
  47. ^ Domenico De Masi, Paolo Villaggio chanteur d'une classe, L'Espresso. Consulté le 14 Septembre, 2017.
  48. ^ son film Secret Gassman - Un acteur parfait. Récupéré 19 Décembre, 2013.
  49. ^ Paolo Mereghetti, p. 586.
  50. ^ son film Paolo Villaggio, Kranz et le nazisme. Récupéré le 21 Novembre, 2013.
  51. ^ Paolo Mereghetti, p. 1215.
  52. ^ Enrico Giacovelli, p. 135.
  53. ^ à b Fantozzi en comparaison avec Pasolini et Bianciardi: un essai sur un masque italien, archiviostorico.corriere.it. Récupéré le 21 Décembre, 2013.
  54. ^ Saison 1974-1975: 100 films plus grosses recettes, hitparadeitalia.it. Consulté le 14 Décembre, 2013.
  55. ^ à b Fantozzi est de 40 ans: il est né en 1968 dans « Ceux du dimanche », ilsole24ore.com. Consulté le 14 Décembre, 2013.
  56. ^ Voici une centaine de films à sauver, repubblica.it. Récupéré 28 Novembre, 2013.
  57. ^ à b son film film Stracul - Rai TV. Récupéré 19 Décembre, 2013.
  58. ^ Auteur du mois - Janvier 2013, bibliotecaventiquattromaggio.it.
  59. ^ à b Salce - Pergolari, L'homme à la bouche tordue (2009), documentaire. Voir. Nous commençons bien avant, 5 novembre 2009, à 25 minutes à partir du site rai.tv
  60. ^ Alberto Crespi, Monstrueux, tragique, Fantozzi honteux. Village, vous défendre!, en unité, 23 décembre 1990.
  61. ^ à b Giandomenico Fracchia Série TV, sigletelevisive.com. Récupéré le 1er Décembre 2013.
  62. ^ Milena Vukotic rappelle sa relation avec Paolo Villaggio: « Nous étions un couple non marié », Le Huffington Post, 3 juillet 2017. Récupéré le 4 Juillet 2017 (déposé 3 juillet 2017).
  63. ^ A Milan, le premier très sérieux vélo Coupe Cobram, milanotoday.it. Récupéré le 2 Décembre, 2013.
  64. ^ son film Stracult, neuvième épisode - Rai TV. Récupéré 22 Novembre, 2013.
  65. ^ Enrico Giacovelli, Brève histoire de la comédie du film en Italie, p. 134.
  66. ^ Renzo Arbore - Biographie, giffonifilmfestival.it. Récupéré 24 Novembre, 2013.
  67. ^ Fantozzi souffre encore: le patron Loris Batacchi packs ..., parmadaily.it. Récupéré le 2 Décembre, 2013.
  68. ^ à b Enrico Giacovelli, La comédie italienne, p. 210.
  69. ^ Retour Paperozzi sur Mickey Mouse: hommage à Paolo Villaggio, thebrainofpopculture.it. Récupéré 18 Juillet, 2017.
  70. ^ Italie 1989-1990 Box Office, boxofficebenful.blogspot.it. Récupéré le 23 Septembre, 2017.
  71. ^ Voyage comique sur le Pô, avec Fellini, ricerca.repubblica.it. Récupéré le 21 Novembre, 2013.
  72. ^ à b Federico Fellini - Encyclopédie du Cinéma - Treccani, treccani.it. Récupéré le 8 Janvier, 2014.
  73. ^ Scorsese: le cinéma est tout, doit aussi vivre demain, archiviostorico.corriere.it. Récupéré le 21 Novembre, 2013 (Déposé par 'URL d'origine 10 septembre 2015).
  74. ^ Federico Fellini, Le voyage de G. Mastorna, édité par Ermanno Cavazzoni, Avant-propos Vincenzo Mollica
  75. ^ Aldo Lastella, Mastorna, le rêve ultime, en la République, 9 octobre 2003.
  76. ^ Le voyage mystérieux de Federico Fellini, cieloeterra.info. Récupéré 10 Décembre, 2013.
  77. ^ Pinocchio et la baleine Femme - Introduction Paolo Fabbri à Pinocchio Riminese, Guaraldi, Rimini, 2011 (PDF) ec-aiss.it. Récupéré le 8 Janvier, 2014.
  78. ^ Il est encore parlé dans le village de tissus Geppetto Benigni, archiviostorico.corriere.it. Récupéré le 8 Janvier, 2014 (Déposé par 'URL d'origine la ).
  79. ^ Lina Wertmuller: Naples aucun folklore, ricerca.repubblica.it. Récupéré le 7 Janvier, 2014.
  80. ^ son film Global Village - Paolo Villaggio, Nous sommes Histoire. Récupéré le 3 Décembre, 2013.
  81. ^ Mario Monicelli - Biographie, trovacinema.repubblica.it. Récupéré 22 Novembre, 2013.
  82. ^ Le 44 joyeux Monicelli, ricerca.repubblica.it. Récupéré le 6 Janvier, 2014.
  83. ^ hôpital Village, ricerca.repubblica.it. Récupéré le 1er Décembre 2013.
  84. ^ Village: mon Miser, ricerca.repubblica.it. Récupéré le 1er Décembre 2013.
  85. ^ Lion d'or pour la vie - Portail Venise, made-in-venice.com. Récupéré 19 Juillet, 2017.
  86. ^ à b Comic 2 - Critique, comingsoon.it. Récupéré 24 Novembre, 2013.
  87. ^ Voyage - tv, montrer dans la voiture avec Faith et Brosio, archiviostorico.corriere.it. Récupéré le 2 Décembre, 2013 (Déposé par 'URL d'origine la ).
  88. ^ Paolo Mereghetti, p. 3011.
  89. ^ Le Morandini - Fantozzi dans le ciel, mymovies.it. Récupéré 24 Novembre, 2013.
  90. ^ à b Paolo Mereghetti, p. 1216.
  91. ^ Channel 5: Maurizio Costanzo Show - épisode 21 - 12-1993, adnkronos.com. Récupéré 24 Novembre, 2013.
  92. ^ Cent ans de Corrierino, comicus.it. Récupéré le 7 Septembre, 2017.
  93. ^ Fantozzi jetant des pierres du passage supérieur, a saisi le film., ricerca.repubblica.it. Récupéré 24 Novembre, 2013.
  94. ^ La mémoire de Gigi Reder: le comptable Filini, l'épaule Fantozzi, ilsussidiario.net. Récupéré 24 Novembre, 2013.
  95. ^ Mara Venier: Aujourd'hui, je gagne à la télévision en mettant l'accent sur les idées, archiviostorico.corriere.it. Récupéré le 13 Décembre, 2013 (Déposé par 'URL d'origine la ).
  96. ^ La tête - Nombre de mai 2010 - Spécial interculturel (PDF) ewp.netsons.org. Récupéré le 21 Novembre, 2013.
  97. ^ Nous défendons Muccioli, ricerca.repubblica.it. Récupéré 24 Novembre, 2013.
  98. ^ Prix ​​Flaiano Villaggio, Arbasino, Kadaré et Munro, abruzzo24ore.tv. Récupéré 18 Décembre, 2013.
  99. ^ Une partie laissant dans l'âme humaine, ricerca.repubblica.it. Récupéré le 1er Décembre 2013.
  100. ^ Village: nous sommes tous les enfants du saggio don Abbondio, archiviostorico.corriere.it. Récupéré 29 Novembre, 2013 (Déposé par 'URL d'origine la ).
  101. ^ David Di Donatello: Paolo Villaggio Afficher au Quirinal, primissima.it. Récupéré le 5 Janvier, 2014.
  102. ^ à b Mon entrée pour Fantozzi à Moscou, La République. Récupéré le 11 Septembre, 2017.
  103. ^ Paolo Villaggio raconte l'histoire vraie de Carlo Martello, cultura.panorama.it. Récupéré 28 Décembre, 2013.
  104. ^ Contribution Chiara Carrière Prix 2012 à Paolo Villaggio, gliamantideilibri.it. Récupéré 12 Septembre, 2013.
  105. ^ Prix ​​Chiara pour sa carrière, ilfestivaldelracconto.it. Récupéré 12 Septembre, 2013.
  106. ^ Paolo Villaggio, les inondations ligure culpabilité Sud, diredonna.it. Récupéré le 1er Décembre 2013.
  107. ^ Sardaigne, gaffe Paolo Villaggio: les bergers poursuivi en justice
  108. ^ son film Adieu à Paolo Villaggio, Benigni: « Rare comme les grands poètes », Tgcom24. Récupéré le 30 Juillet, 2017.
  109. ^ « Fantozzi » RETOUR APRÈS 40 ANS, xl.repubblica.it. Récupéré le 9 Novembre ici à 2015.
  110. ^ son film Paolo Villaggio - La dernière interview avec Matrix, Tgcom24. Récupéré 17 Juillet, 2017.
  111. ^ La fille de voeux Elizabeth: « Maintenant, vous êtes à nouveau libre de voler », ansa.it 3 Juillet 2017. Récupéré le 3 Juillet, 2017.
  112. ^ Paolo Villaggio est décédé des complications du diabète, ses enfants: « Il est édité et mal », cinema.fanpage.it 3 Juillet 2017. Récupéré le 3 Juillet, 2017.
  113. ^ Mort Paolo Villaggio, la programmation spéciale Mediaset, Rai et Sky, Fanpage.it, le 26 Juillet, 2017. Récupéré le 3 Juillet, 2017.
  114. ^ Village, également en Russie se souvenir de son « Gogol » Fantozzi, corrierequotidiano.it. Récupéré le 3 Septembre 2017.
  115. ^ Rai Nouvelles, http://www.rainews.it/dl/rainews/articoli/Il-Times-celebra-Paolo-Villaggio-un-intellettuale-ancor-prima-che-un-comico-2a986c62-5cba-4430-b542-a682d81ec7e5. html. 20 Septembre Récupéré, 2017.
  116. ^ Paolo Villaggio, le Capitole les funérailles. Puis un dernier adieu à la Chambre acteur du cinéma - Culture spectacles, en ANSA.it, 5 juillet 2017. Récupéré le 8 Juillet, 2017.
  117. ^ Village, les cendres enterré lors d'une cérémonie privée à Sori, Il Secolo XIX, le 26 Juillet 2017. Récupéré le 3 Juillet, 2017.
  118. ^ La voix de Fantozzi, le documentaire qui révèle Village, ansa.it. Récupéré le 2 Septembre, 2017.
  119. ^ Pays histoire du soir, paeseserastory.it. Récupéré 28 Novembre, 2013.
  120. ^ à b c Village: Je n'aime pas la politique qui vise seulement à l'attaque, italiaoggi.it. Récupéré 28 Novembre, 2013.
  121. ^ Le 1er Avril, l'avis devient indépendant, uniurb.it. Récupéré 28 Novembre, 2013.
  122. ^ Quinze ans plus tard, Riecco Village, unita.it. Récupéré 28 Novembre, 2013.
  123. ^ Paolo Villaggio taux Grillo. «C'est une comédie. Et Berlusconi n'est pas? ", journal Blitz 18 Janvier 2013
  124. ^ Paolo Villaggio contre l'Eglise: le Pape est comme la reine Elizabeth, liberoquotidiano.it. Récupéré 24 Novembre, 2013.
  125. ^ Village: même le Pape croit en Dieu, ricerca.repubblica.it. Extrait le 26 Novembre, 2013.
  126. ^ Quirinale Site Web: détail Ornement.

bibliographie

  • Luigi Viva, Pas un dieu, mais pas pour le jeu, Feltrinelli, 2000 ISBN 880781580X.
  • Paolo Mereghetti, le film Dictionnaire 2011, B.G éditeur Dalai, 2011 ISBN 978-88-6073-626-0.
  • Enrico Giacovelli, Bref historique de la comédie du film en Italie, Lindau, 2006 ISBN 978-88-7180-595-5.
  • Enrico Giacovelli, La comédie italienne, Lindau, 1995 ISBN 88-7605-873-7.
  • Federico Fellini, Le voyage de G. Mastorna, Quolibet, 2008, p. 229, ISBN 978-88-7462-189-7.
  • Marco Bertolino, Ettore Ridola, Massimo Boldi Christian De Sica, Gremese, 2005, p. 22, ISBN 88-8440-358-8.
  • Giuseppe Genna, Italie De Profundis, Fax minimum, 2008, p. 276, ISBN 978-88-7521-599-6.

Articles connexes

D'autres projets

  • Wikiversité Wikiversité Il contient des citations liées à Paolo Villaggio
  • Il contribue à Wikimedia Commons Wikimedia Commons: Il contient des images ou d'autres fichiers Paolo Villaggio

liens externes

prédécesseur David di Donatello du meilleur acteur successeur
Roberto Benigni
pour Le Petit Diable
1990
pour La Voix de la Lune
ex aequo avec Gian Maria Volonté pour portes ouvertes
Nanni Moretti pour le sac
autorités de contrôle VIAF: (FR87054822 · LCCN: (FRn80035702 · SBN: IT \ ICCU \ CFIV \ 022388 · ISNI: (FR0000 0001 2102 8756 · GND: (DE133342840 · BNF: (FRcb12645096c (Date) · NLA: (FR35685603