s
19 708 Pages

Dada Gallotti, anagrafe Alda Gallotti (Milan, 8 avril 1935), Il est un ancien actrice italien.

biographie

La carrière cinématographique de Dada Gallotti pousse principalement dans les années 60 et 70, puis arrête définitivement au début des années 80. Il a joué des rôles mineurs résultant en caractères extrêmement variés et différents, des dames bourgeoises à aventurière sans scrupules, mais aussi généreux et convivial disponible. Il a participé à quelques films occidentaux où elle est apparue sous le pseudonyme Diana Garson.

Son apparition est sur le point Giuseppe De Santis qui l'a choisi, après avoir noté dans un magasin, utilisé comme vendeuse dans un magasin, pour son film Rome 11 heures la 1952. Au début des années 50 avec la forme Alberto Farnese, son partenaire dans la vie, un couple avec succès. Il a travaillé avec des réalisateurs tels que Luigi Zampa et Antonio Pietrangeli et il est apparu à la télévision dans la comédie Les frères Castiglioni (1954), Mise en scène Camillo Mastrocinque. Après son mariage avec Otto Lunghin, une industrie du Tyrol du Sud, il a décidé de se éloigner définitivement des écrans.

filmographie

  • Rome 11 heures, réalisé par Giuseppe De Santis (1952)
  • Ne chantez pas, embrasse-moi!, réalisé par Giorgio Simonelli (1957)
  • Le viol des Sabines, réalisé par Richard Pottier (1961)
  • La Colère d'Achille, réalisé par Marino Girolami (1962)
  • Le changement de la garde, réalisé par Giorgio Bianchi (1962)
  • Le Cosaque Taras Bulba, réalisé par Ferdinando Baldi (1962)
  • Objectif filles, réalisé par Mario Mattoli (1963)
  • Le terrible 7, réalisé par Raffaello Matarazzo (1963)
  • Scanzonatissimo, réalisé par Dino Verde (1963)
  • Toto et Cléopâtre, réalisé par Fernando Cerchio (1963)
  • Hercule et le trésor des Incas, réalisé par Piero Pierotti (1964)
  • Samson contre le géant Roi, réalisé par Tanio Boccia (1964)
  • 10 000 $ pour un massacre, réalisé par Romolo Guerrieri (1966)
  • Johnny Yuma, réalisé par Romolo Guerrieri (1966)
  • Les deux combattants, réalisé par Giuseppe Orlandini (1967)
  • Ce soir, je vais sauter, réalisé par Ettore Maria Fizzarotti (1967)
  • La ceinture de chasteté, réalisé par Pasquale Festa Campanile (1967)
  • Pour 100 000 $, vous allez vous tuer, réalisé par Giovanni Fago (1967)
  • On ne meurt qu'une fois, réalisé par Giancarlo Romitelli (1967)
  • Je ne dis jamais au revoir, réalisé par Gianfranco Baldanello (1967)
  • Lola Colt, réalisé par Siro Marcellini (1967)
  • Flashman, réalisé par Mino Loy (1967)
  • ...de mes ennemis je suis!, réalisé par Mario Amendola (1968)
  • Lucrezia, réalisé par Osvaldo Civirani (1968)
  • L'amour est comme le soleil, réalisé par Carlo Lombardi (1968)
  • escalade, réalisé par Roberto Faenza (1968)
  • La douceur du péché, réalisé par Franz Antel (1968)
  • Ils savaient non seulement tuer, réalisé par Tanio Boccia (1968)
  • Chefs o croce, dirigé par Piero Pierotti (1969)
  • gitan, réalisé par Mariano Laurenti (1969)
  • La vengeance est mon pardon, réalisé par Roberto Mauri (1969)
  • Les infirmières mutuelles, réalisé par Giuseppe Orlandini (1969)
  • Zorro à la Cour d'Angleterre, dirigé par Franco Montemurro (1969)
  • Zorro Marquis de Navarra, dirigé par Franco Montemurro (1969)
  • Flashback, réalisé par Raffaele Andreassi (1969)
  • Il était une fois ce fou, fou ouest, dirigé par Francesco Degli Espinosa (1969)
  • Zenabel, réalisé par Ruggero Deodato (1969)
  • Les deux scarabées plus fou du monde, réalisé par Giuseppe Orlandini (1970)
  • Les deux assistants de la balle, réalisé par Mariano Laurenti (1970)
  • Bludgers sur l'asphalte à pleine vitesse!, réalisé par Bruno Corbucci (1970)
  • Prévenu est tué ... la parole de l'Esprit Saint, réalisé par Giuliano Carnimeo (1971)
  • Le couteau de glace, réalisé par Umberto Lenzi (1972)
  • Le Canterbury Tales No. 2, réalisé par Lucio Dandolo (1972)
  • Dieu dans le ciel ... Arizona sur la terre, réalisé par Juan Bosch (1972)
  • La proie et le vautour, réalisé par Rafael Romero Marchent (1972)
  • Mille et une nuits ... et un autre!, réalisé par Enrico Bomba (1972)
  • Fra « Tazio de Velletri, dirigé par Romano Gastaldi (1973)
  • Sgarro la Camorra, réalisé par Ettore Maria Fizzarotti (1973)
  • Canterbury No. 2 - De nouvelles romances du « 300, réalisé par Aristide Massaccesi (1973)
  • Ceux qui comptent, réalisé par Andrea Bianchi (1973)
  • Assez avec la guerre ... nous faisons l'amour, réalisé par Andrea Bianchi (1974)
  • le profiteur, réalisé par Sergio Nasca (1974)
  • Les Sœurs Sinful de Saint-Valentin, réalisé par Sergio Grieco (1974)
  • Vierge, et a appelé Mary, réalisé par Sergio Nasca (1975)
  • Comme il est beau Bernarda, tout noir, tout chaud, dirigé par Lucio Dandolo (1975)
  • Le vice a des bas noirs, réalisé par Tano Cimarosa (1975)
  • macro, réalisé par Stelvio Massi (1975)
  • Fureur noire, réalisé par Alex Demos (1975)
  • le Bolognese, réalisé par Alfredo Rizzo (1975)
  • La femme de mon père, réalisé par Andrea Bianchi (1976)
  • La Fille au pair, réalisé par Mino Guerrini (1976)
  • Aller avec le bon, réalisé par Giancarlo Nicotra (1976)
  • Bête dans l'espace, réalisé par Alfonso Brescia (1980)
  • Allez con, réalisé par Luciano Salce (1982)

liens externes