19 708 Pages

Pascale Petit
Pascale Petit dans une scène du film Lettres d'un novice (1960)

Pascale Petit, nom de scène de Anne-Marie Petit (Paris, 27 février 1938), Il est un 'actrice français, en vogue surtout chez les la cinquantaine et sixties. en 1958 a remporté le Prix ​​Suzanne Bianchetti pour la meilleure promesse du cinéma français.

en 1967 et 1968 Il a été décrit dans les pages de périodique Playmen. Il est également apparu sur la couverture de poupe.

transforme entre 1956 et 1991 aussi télévision, Il est connu pour ses rôles dans des films genre érotique. Elle a été mariée avec l'acteur belge Esposito Giani (1930-1974) Avec qui il a une fille, Douchka, également une actrice.

biographie

Né à Paris, Pascale Petit a passé son adolescence dans Vaires-sur-Marne. Il a un frère et une sœur cadette. Elle a fait ses débuts dans le film en 1956 sous la direction de Raymond Rouleau en Les Sorcières de Salem. Cependant, il a été sa performance dans le film Marcel Carné Les Tricheurs qui a fait connaître au grand public en lui donnant une telle réputation de leur faire gagner le prix nommé édition Suzanne Bianchetti 1958 comme meilleur espoir féminin du cinéma français.

Petit a épousé sa seconde femme, poète et acteur de Naples Esposito Giani. Avant le divorce, le couple a eu une fille, Duska Bojidarka, qui devint plus tard une chanteuse et actrice pour Disney France sous le nom Douchka.

Au milieu des années soixante, la carrière cinématographique Petit vers une production vira de b-film filmé en particulier dans Allemagne et Italie, pays où l'actrice a donc acquis une certaine notoriété. Une popularité en déclin qui a lieu dans son pays natal. Une tentative de revenir aux films à grands niveaux 1971, avec le film Chronique d'un couple de Il n'a pas eu un dénouement heureux, ainsi qu'un échec avéré être une tentative par l'artiste d'aborder le monde de la musique pop.

filmographie

  • Les vierges Salem (Les Sorcières de Salem), Réalisé par Raymond Rouleau (1956)
  • Tahiti ou La joie de vivre, réalisé par Bernard Borderie (1957)
  • Une vie (Une vie), Mise en scène Alexandre Astruc (1958)
  • Pécheurs blue jeans (Les Tricheurs), Mise en scène Marcel Carné (1958)
  • Les femmes sont faibles (Faibles femmes), Mise en scène Michel Boisrond (1959)
  • Julie, réalisé par Claude Boissol (1959)
  • Une fille pour l'été (Une fille verser l'été), Mise en scène Édouard Molinaro (1960)
  • L'accord pour une nuit (L'affaire d'une nuit), Mise en scène Henri Verneuil (1960)
  • Vers l'Extase, réalisé par René Wheeler (1960)
  • Lettres d'un novice, réalisé par Alberto Lattuada (1960)
  • La nuit et le désir (Les Démons de Minuit), Mise en scène Marc Allégret, Charles Gérard (1961)
  • Un paquet de poltrons, réalisé par Fabrizio Taglioni (1962)
  • L'amour impossible (La Croix des vivants), Réalisé par Ivan Govar (1962)
  • Une reine pour Cesare, réalisé par Piero Pierotti, Viktor Tourjansky (1962)
  • La bande de implacables (Regulations de compte), Réalisé par Pierre Chevalier (1963)
  • Comment épouser un premier ministre (Commentaire d'un ministre de épouser le premier ministre), Dirigée par Michel Boisrond (1964)
  • Les Siffleurs, réalisé par Eino Ruutsalo (1964)
  • profession d'espion Jaguar ... (Corrida Pour un espion), Mise en scène Maurice Labro (1965)
  • filles Zwei von Roten Stern), Réalisé par Sammy Drechel (1965)
  • Spies contre le monde (Gern hab « ich die Frauen gekillt), Mise en scène Alberto Cardone, Robert Lynn (1966)
  • La Gâterie ... la chaste Suzanne (Susanne, die von der Lahn Wirtin), Mise en scène Franz Antel (1967)
  • Vénus va à la guerre (Rapide ein Held), Réalisé par Rainer Erler (1967)
  • Joe ... chercher un endroit pour mourir!, réalisé par Giuliano Carnimeo (1968)
  • Susanna ... et son Gâterie à la cour du roi (Frau Wirtin chapeau auch einen Grafen), Réalisé par Franz Antel (1968)
  • Le dernier mercenaire (Die Treibjagd grosse), Dieter Muller Réalisé par Mel Welles (1968)
  • Les démons de guerre, réalisé par Bitto Albertini (1969)
  • femelles carnassiers (Die Weibchen), Mise en scène Zbynek Brynych (1970)
  • érotique d'un couple Chronique (Chronique d'un couple de), De Roger Coggio (1971)
  • Boccaccio, réalisé par Bruno Corbucci (1972)
  • Combien de fois cette nuit-là ..., réalisé par Mario Bava (1972)
  • Amis d'amis ont connu, réalisé par Fulvio Marcolin (1973)
  • Les tantes douces, réalisé par Mario Imperoli (1975)
  • Une étrange histoire d'amour Eric de Kuyper (1985)
  • Ville à vendre, réalisé par Jean-Pierre Mocky (1991)

DOUBLEMENT italienne

  • Maria Pia Di Meo en Pécheurs blue jeans, Lettres d'un novice
  • Fiorella Betti en Les femmes sont faibles

liens externes

autorités de contrôle VIAF: (FR66608925 · LCCN: (FRno2009160347 · ISNI: (FR0000 0001 1461 6517 · GND: (DE1061773124 · BNF: (FRcb131943174 (Date)
fiber_smart_record Activités Wiki:
Aidez-nous à améliorer Wikipedia!
aller