s
19 708 Pages

Michel Galabru
Michel Galabru dans 1999

Michel Louis Edmond Galabru (Safi, 27 octobre 1922 - Paris, 4 janvier 2016) Ce fut un acteur cinématographique, théâtral et TV français.

biographie

Michel Galabru
Michel Galabru dans Ils sont photogéniques (1980)

Après avoir obtenu une licence lycée, Michel Galabru a déménagé à Paris, se joindre comme comptable du Théâtre national Populair[1]. Il est inscrit à CNSAD, une carrière d'acteur avec l'acteur Denis d'Inès et, 1950, Il est devenu une partie de Comédie-Française, restant là jusqu'à 1957[1].

Galabru a fait ses débuts au cinéma en 1949 avec des rôles de soutien dans des films tels que La Bataille du feu Maurice de Canonge, et la comédie Moi, ma femme et la vache (1951), Mais son travail de film au cours de ses sept années à la Comédie-Française est restée sans suite[1]. depuis la sixties, tout en continuant son travail de scène, il se consacre plus souvent au cinéma, généralement la lumière privilégiant[1] et émergents comme l'un des plus acteurs comiques français ductile[2].

Souvent interprète de rôles de soutien avec les joueurs, il a joué avec succès dans la saga consacrée à Les gendarmes de Saint-Tropez (1964-1982), Une série de comédies à côté Louis de Funès et centré sur les aventures comiques d'un groupe de policiers, y compris Gendarme à New York (1965)[2], Son bourru, de façon ostentatoire et sincère, et son visage de l'affaissement des joues lui permettre caractérisations particulièrement réussi, comme le député moraliste Charrier sera le vice (1978), Avec Ugo Tognazzi et Michel Serrault, personnage qui est submergé par les événements avant d'être forcé de fuir un travesti de nuit portant des vêtements de femmes criardes[2].

Acteur particulièrement prolifique, avec plus de 150 rôles dans les productions de chaque type[2], Il a eu l'occasion rare de rencontrer des scénaristes-réalisateurs[1]. Parmi les exceptions, l'interprétation dramatique du violeur dérangée dans le film Le juge et la meurtrière (1976), De Bertrand Tavernier[2], qu'il a permis de gagner en Galabru 1977 la César du meilleur acteur.

L'acteur a joué dans certaines occasions, en Italie: il le chat (1978) de Luigi Comencini et Ils sont photogéniques (1980) de Dino Risi, où il a essayé sa main à la caricature d'un fabricant Dino De Laurentiis.

Aussi actif à la télévision, plus récemment apparu sur les Galabru écrans dans le rôle du chef gaulois Abraracourcix Astérix et Obélix contre César (1999) de Claude Zidi, et la comédie Bienvenue chez les Ch'tis de Dany Boon, gros succès au box-office dans le français 2008.

Il est mort le 4 Janvier 2016, à l'âge de 93 ans.[3]

Il a été enterré au Cimetière de Montmartre.

Filmographie

  • La Bataille du feu, réalisé par Maurice de Canonge (1949)
  • Dernière de, édition spéciale, réalisé par Maurice de Canonge, non crédité (1949)
  • Moi, ma femme et la vache (Ma femme, mais moi et Vaché), Mise en scène Jean-Devaivre (1952)
  • Les Lettres de mon moulin, réalisé par Marcel Pagnol (1954)
  • Trois de la Canebière, réalisé par Maurice de Canonge (1956)
  • Moi-homme Suivez de jeune, réalisé par Guy Lefranc (1958)
  • La langue bien Pendue, dirigé par Henri Champetier (1959) - Court métrage
  • le increvable, réalisé par Jean Boyer (1959)
  • Les affreux, réalisé par Marc Allégret (1959)
  • Rififi chez les femmes (Du rififi chez les femmes), Réalisé par Alex Joffé, non crédité (1959)
  • Les mordus, réalisé par René Jolivet (1960)
  • les chatons (L'Eau à la bouche), Mise en scène Jacques Doniol Valcroze (1960)
  • Les nouveaux Aristocrates, réalisé par Francis Rigaud (1961)
  • aime célèbre (Amours célèbres), Épisode "Lauzun", dirigé par Michel Boisrond (1961)
  • Cette nuit-là sur la plage (Un soir sur la plage), Dirigée par Michel Boisrond (1961)
  • Lafayette, une épée pour deux bannières (La Fayette), Réalisé par Jean Dréville (1961)
  • Le champion de la cour française (La salamandre d'or), Réalisé par Maurice Régamey (1962)
  • Je ... 4 2 villas et parasites (Nous irons à Deauville), Dirigée par Francis Rigaud (1962)
  • Tartarin de Tarascon,réalisé par Francis Blanche (1962)
  • La guerre des boutons (La guerre des boutons), Mise en scène Yves Robert (1962)
  • La Croix et la bannière, réalisé par Philippe Ducrest (1962)
  • Fumée, histoire et fantaisie, Edouard Berne directrice et François Villiers (1962) - Court métrage
  • beurre de cuisine (La cuisine au beurre), Mise en scène Gilles Grangier (1963)
  • Le roi et la monsignor (Le bon roi Dagobert), Réalisé par Pierre Chevalier (1963)
  • Le voyage à Biarritz, réalisé par Gilles Grangier (1963)
  • clémentine Chérie, la direction de Pierre Chevalier (1963)
  • Les gorilles, réalisé par Jean Girault (1964)
  • motorisé, réalisé par Marino Girolami (1964)
  • Chaque jour naît un fou (Les Pieds Nickelés), Dirigée par Jean-Claude Chambon (1964)
  • Une fille à Saint-Tropez (Le Gendarme de Saint-Tropez), Réalisé par Jean Girault (1964)
  • Les enquiquineurs, réalisé par Roland Quignon (1965)
  • Gendarme à New York (Le Gendarme à New York,), Réalisé par Jean Girault (1965)
  • Jacqueline et les hommes (Moi et les hommes de 40 ans), Dirigée par Jacques Ginoteau (1965)
  • La bonne occase, réalisé par Michel Drach (1965)
  • Les Baratineurs, réalisé par Francis Rigaud (1965)
  • Qui a dit qu'il ya une limite à tout? (Monsieur le Président Directeur Général (Appelez moi-maître)), Réalisé par Jean Girault (1966)
  • Patrouille anti bande (brigade antigangs), Mise en scène Bernard Borderie (1966)
  • La Bourse et la Vie, réalisé par Jean-Pierre Mocky (1966)
  • Angélique et le roi (Angélique et le roi), Réalisé par Bernard Borderie (1966)
  • Les factionnaires Endormie, réalisé par Jean Dréville (1966)
  • Je vais à la guerre pour faire de l'argent (Le facteur s'en va-t-en guerre), Réalisé par Claude Bernard-Aubert (1966)
  • Samson père et fils, réalisé par Michel Autin (1966) - Court métrage
  • Chacun pour soi (Le petit baigneur), Réalisé par Robert Dhéry (1967)
  • CÉS de la famille messieurs (1967)
  • Le Gendarme se marie (Le gendarme se marie), Réalisé par Jean Girault (1968)
  • Le mois le plus beau, réalisé par Guy Blanc (1968)
  • Un colonel drôle de, réalisé par Jean Girault (1968)
  • La Honte de la famille, de Richard Balducci (1969)
  • pas de grand-père Poussez les cactus Dans, réalisé par Jean-Claude Dague (1969)
  • Un merveilleux parfum d'oseille, dirigé par Rinaldo Bassi (1969)
  • Aux frais de la princesse, réalisé par Roland Quignon (1969)
  • Les Malins gros, dirigé par Raymond Leboursier (1969)
  • Le bus et auvergnat, réalisé par Guy Lefranc (1969)
  • 6 gendarmes fuyant (Le Gendarme en balade), Réalisé par Jean Girault (1970)
  • Mad Mad Mad maréchal scassamazzo (Et qu'ça faire sauter), Dirigée par Guy Lefranc (1970)
  • la coqueluche, dirigé par Christian Arrighi-Paul (1971)
  • A deux fou fou tous fous (Les grands maffia ...), Réalisé par Philippe Clair (1971)
  • Jo et d'un belvédère (Jo), Réalisé par Jean Girault (1971)
  • Les Joyeux lurons, réalisé par Michel Gérard (1972)
  • Rosamund ne parle pas ... shoot (Elle cause de plus, Elle flingue), Dirigée par Michel Audiard (1972)
  • la rente (la rente viagère), Mise en scène Pierre Tchernia (1972)
  • L'Œuf, réalisé par Jean Herman (1972)
  • La dernière à Paris Bourrée, réalisé par Raoul André (1973)
  • Avez-vous déjà essayé ... dans une valise? (le portemanteau), Mise en scène Georges Lautner (1973)
  • Cinq fou au supermarché (Le grand bazar), Mise en scène Claude Zidi (1973)
  • le concierge, réalisé par Jean Girault (1973)
  • Ah! Si mon ... moine voulait, réalisé par Claude Pierson (1973)
  • Même gangsters manger des lentilles (La belle affaire), Dirigée par Jacques Besnard (1973)
  • Le plus grand bordel (Quelques trop Tranquilles messieurs), Réalisé par Georges Lautner (1973)
  • Un linceul n'a pas de poches (Un Linceul n'à pas de POCHES), Dirigée par Jean-Pierre Mocky (1974)
  • C'est jeune et tout ça SAIT!, réalisé par Claude Mulot (1974)
  • Y'a un os Dans la moulinette, réalisé par Raoul André (1974)
  • Par ici la monnaie, de Richard Balducci (1974)
  • Deux Suédois à Paris (Deux grandes filles Dans un pyjama), Réalisé par Jean Girault (1974)
  • Trois balais sur jeu (Le Führer en folie), Réalisé par Philippe Clair (1974)
  • Sex Rumeurs d'un bed & M (Le Plumard en folie), Dirigée par Jacques Lemoine et (non crédité) Georges Combret (1974)
  • Les Vacanciers, réalisé par Michel Gérard (1974)
  • Mes chers amis ... (Les Gaspards), Réalisé par Pierre Tchernia (1974)
  • Monsieur Balboss, réalisé par Jean Marbouef (1975)
  • Le rouge Ibis, réalisé par Jean-Pierre Mocky (1975)
  • La section spéciale (section spéciale), Mise en scène Costa-Gavras (1975)
  • Soldier Duroc, ça va ta Être fète!, réalisé par Michel Gérard (1975)
  • le Intrépide, réalisé par Jean Girault (1975)
  • Le Chasseur de chez Maxim de, Claude Vital directeur (1976)
  • Les fauteurs de troubles fasces, réalisé par Raoul Foulon (1976)
  • Le grand fanfaron, réalisé par Philippe Clair (1976)
  • La grande récré, réalisé par Claude Pierson (1976)
  • Le juge et la meurtrière (Le juge et l'assassin), Mise en scène Bertrand Tavernier (1976)
  • le chat, réalisé par Luigi Comencini (1977)
  • Le mille-pattes fait des claquettes, réalisé par Jean Girault (1977)
  • L'amour dans l'herbe (L'amour en herbe), Réalisé par Roger Andrieux (1977)
  • le maître, Claude Vital directeur (1977)
  • La nuit de Saint-Germain-des-Prés, réalisé par Bob Swaim (1977)
  • Gruppenbild mit Dame, réalisé par Aleksandar Petrović (1977)
  • Genre masculin, réalisé par Jean Marboeuf (1977)
  • le Pion, réalisé par Christian Gion (1978)
  • le vice (La Cage aux Folles), Mise en scène Édouard Molinaro (1978)
  • L'amour en question, réalisé par André Cayatte (1978)
  • l'horoscope, réalisé par Jean Girault (1978)
  • Chaussette surprise,, dirigé par Jean-François Davy (1978)
  • Le Beaujolais nouveau est Arrivé, réalisé par Jean-Luc Voulfow (1978)
  • Qu'il est de l'joli garçon assassin pape, réalisé par Michel Caputo (1979)
  • le gagnant, dirigé par Christian Gion (1979)
  • La ville des silences, dirigé par Jean Marbouef (1979)
  • Duos sur canapé, réalisé par Marc Camoletti (1979)
  • Laisse-moi Rêver, dirigé par Robert Ménégoz (1979)
  • Trois pour un crime (Le Mors aux dents), Réalisé par Laurent Heynemann (1979)
  • Bonjour, les mecs, réalisé par Sergio Gobbi (1979)
  • Cop ou capot (Flic ou Voyou), Réalisé par Georges Lautner (1979)
  • Le Gendarme et les Extra-Terrestres (Les gendarmes et Les extra-terrestres), Réalisé par Jean Girault (1979)
  • Confidences pour confidences, réalisé par Pascal Thomas (1979)
  • La Cage aux Folles II (La Cage aux Folles II), Dirigée par Édouard Molinaro (1980)
  • Une journée Merveilleuse, Claude Vital directeur (1980)
  • Le séjour d'une semaine (Une semaine de vacances), De Bertrand Tavernier (1980)
  • Les sous-doues (Les sous-doues), Réalisé par Claude Zidi (1980)
  • Car-Napping - Bestellt, geklaut, arrivée, réalisé par Wigbert Wicker (1980)
  • Le pigeon Piazza San Marco (le guignolo), Réalisé par Georges Lautner (1980)
  • le Avare, réalisé par Jean Girault et Louis de Funès (1980)
  • Tout des filles ... Dépend, réalisé par Pierre Fabre (1980)
  • Ils sont photogéniques, réalisé par Dino Risi (1980)
  • Il vous plaît ma gueule ..., réalisé par Michel Caputi (1981)
  • Les manœuvres bidasses aux grandes, réalisé par Raphaël Delpard (1981)
  • A Few Good Men (Le choix des armes), Mise en scène Alain Corneau (1981)
  • pas rompeteci (Le Bahut va craquer), Dirigée par Michel Nerval (1981)
  • Signed Furax, réalisé par Marc Simenon (1981)
  • Est-ce bien Raisonnable?, réalisé par Georges Lautner (1981)
  • Celles n'à pas eues Qu'on, réalisé par Pascal Thomas (1981)
  • Les fourberies de Scapin, dirigé par Roger Coggio (1981)
  • Ne jouez jamais Clever Encore une fois, dirigé par Tony Aboyantz et Jean Girault (1982)
  • Les Diplômés du rang de dernier, dirigé par Christian Gion (1982)
  • Les pommes sont mûres (Le ... fout nous on se aime), Dirigée par Michel Gérard (1982)
  • Y a-t-il un Français dans la salle?, réalisé par Jean-Pierre Mocky (1982)
  • Je arrive ... Salut!, réalisé par Gérard Poteau (1982)
  • Te pas de c'est ... Marre pour rire!, dirigé par Jacques Besnard (1982)
  • Le Bourgeois Gentilhomme, dirigé par Roger Coggio (1982)
  • Papy fait de la résistance, réalisé par Jean-Marie Poiré (1983)
  • Vous Habitez les parents de Chez Vos?, réalisé par Michel Fermaud (1983)
  • Sur la Qu'Appelle Catastrophe, de Richard Balducci (1983)
  • C'est simple et ça may ... 20 ans rapporter, réalisé par Jean Luret (1983)
  • En Cas de guerre mondiale, les fichiers à l'étranger JE, réalisé par Jacques Ardouin (1983)
  • L'été meurtrier (L'été meurtier), Mise en scène Jean Becker (1983)
  • sablonneux, réalisé par Michel Gérard (1983)
  • Te es heureuse? Moi, toujours ..., réalisé par Jean Marboeuf (1983)
  • Le braconnier de Dieu, réalisé par Jean-Pierre Darras (1983)
  • Du sel sur la peau, réalisé par Jean-Marie Desgèves (1984)
  • Partenaires, réalisé par Claude d'Anna (1984)
  • Réveillon chez Bob, réalisé par Denys Granier-Deferre (1984)
  • Les Fausses confidences, réalisé par Daniel Moosmann (1984)
  • la triche, réalisé par Yannick Bellon (1984)
  • Notre histoire, réalisé par Bertrand Blier (1984)
  • Adam et Eve, réalisé par Jean Luret (1984)
  • Du sel sur la peau, réalisé par Jean-Marie Degèsves (1984)
  • Le mariage avec étau (Le vice III) (La Cage aux Folles III: "Elles" se marient "), Réalisé par Georges Lautner (1985)
  • Ne Pas les Poulets verser des Prends pigeons (1985)
  • Le facteur de Saint-Tropez, de Richard Balducci (1985)
  • Monsieur de Pourceaugnac, réalisé par Michel Mitrani (1985)
  • métro, réalisé par Luc Besson (1985)
  • Tranches de vie, réalisé par François Leterrier (1985)
  • téléphone, (Le téléphone sonne deux Fois Toujours), Dirigée par Jean-Pierre Vergne (1985)
  • kamikaze, réalisé par Didier Grousset (1986)
  • Les Frères Pétard, réalisé par Hervé Palud (1986)
  • Je déteste les acteurs (Je hais Les Acteurs), Mise en scène Gérard Krawczyk (1986)
  • mon égard Suivez, réalisé par Jean Curtelin (1986)
  • La bête noire, dirigé par Yves Benoît et Jean-Hugues Lime (1986) - Court métrage
  • A Benidorm en gendarme, réalisé par Tomás Aznar (1986)
  • Cure votre droite (Soigne ta droite), Mise en scène Jean-Luc Godard (1987)
  • Poule et frites, dirigé par Luis Rego (1987)
  • grand Guignol, réalisé par Jean Marboeuf (1987)
  • La vie de Gérard Floque dissolue, réalisé par Georges Lautner (1987)
  • Envoyez Violons, dirigé par Roger Andrieux (1988)
  • Les foules ou Le journée Mariage de Figaro, dirigé par Roger Coggio (1989)
  • Surprise INVITER, réalisé par Georges Lautner (1989)
  • Sans défense, réalisé par Michel Nerval (1989)
  • Uranus, réalisé par Claude Berri (1990)
  • Feu sur le candidat, réalisé par Agnès Delarive (1990)
  • provincial, réalisé par Christian Gion (1990)
  • Le Silence d'Ailleurs, réalisé par Guy Mouyal (1990)
  • le Dénommé, réalisé par Jean-Claude Dague (1990)
  • Le jour des Rois, dirigé par Marie-Claude Treilhou (1991)
  • Belle Époque, réalisé par Fernando Trueba (1992)
  • Les eaux dormantes, dirigé par Jacques Tréfouel (1992)
  • Service en chambre, réalisé par Georges Lautner (1992)
  • Arc-en verser Rimbaud, dirigé par Jean Teulé (1996)
  • Mon homme, réalisé par Bertrand Blier (1996)
  • Le commando des pièces à trous, dirigé par Pierrot de Heusch (1997) - Court métrage
  • jeu irrégulier, réalisé par Karim Dridi (1998)
  • Que la lumière soit, réalisé par Arthur Joffé (1998)
  • Les infortunes de la Beauté, dirigé par John Lvoff (1999) - non crédité
  • Astérix et Obélix contre César (astérix Obélix contre César), Réalisé par Claude Zidi (1999)
  • acteurs (Les ACTEURS), De Bertrand Blier (2000)
  • Les Clefs de bagnole, Reiga Laurent Baffie (2003)
  • La Prophétie des grenouilles (La Prophétie des Grenouilles), Dirigée par Girerd (2003)
  • San Antonio (San-Antonio), Réalisé par Frédéric Auburtin (2004)
  • Nuit noire, réalisé par Daniel Colas (2004)
  • Le Magic Roundabout, phonie (2005)
  • Antonio Vivaldi, prince un à Venise, réalisé par Jean-Louis Guillermou (2006)
  • bouquet final, dirigé par Michel Delgado (2008)
  • La jeune fille et les loups, réalisé par Gilles Legrand (2008)
  • Bienvenue chez les Ch'tis (Bienvenue chez les Ch'tis), Mise en scène Dany Boon (2008)
  • L'Etrange Monsieur Trip (2009)
  • Le Petit Nicolas (Le petit Nicolas), Mise en scène Laurent Tirard (2009)
  • Cineman, réalisé par Yann Moix (2009)

les voix des acteurs italiens

  • Ferruccio Amendola en 6 gendarmes fuyant; le chat
  • Antonio Guidi en Cinq fou au supermarché
  • Mario Maranzana en le vice; La Cage aux Folles II; Le mariage avec étau (Le vice III)
  • Sergio Fiorentini en Cop ou capot; Ils sont photogéniques
  • Sergio Graziani en métro
  • Bruno Alessandro en Astérix Obélix contre César; Bienvenue chez les Ch'tis
  • Gualtiero De Angelis en Une fille à Saint-Tropez
  • Sergio Tedesco en Gendarme à New York, Le Gendarme se marie

doublage

En tant qu'acteur de la voix a été remplacée dans la version italienne:

  • Ricky Tognazzi en La Prophétie des grenouilles

notes

  1. ^ à b c et Le qui est le film, De Agostini, 1984, p. 193
  2. ^ à b c et Le Garzantine - Cinéma, Garzanti, 2000, p. 442
  3. ^ INFO LE FIGARO - Michel Galabru est mort, lefigaro.fr. Récupéré le 4 Janvier, 2016.

D'autres projets

  • Il contribue à Wikimedia Commons Wikimedia Commons: Il contient des images ou d'autres fichiers Michel Galabru

liens externes

prédécesseur César du meilleur acteur successeur
Philippe Noiret
pour Frau Marlene
1977
pour Le juge et la meurtrière
Jean Rochefort
pour L'homme de la rivière
autorités de contrôle VIAF: (FR73997591 · LCCN: (FRn84167014 · ISNI: (FR0000 0000 5939 7058 · GND: (DE17209111X · BNF: (FRcb13327407q (Date)