s
19 708 Pages

Estella Blain
Estella blain.jpg
Estella Blain Totòtruffa 62 (1961)
nationalité France France
sexe lumière

Estella Blain, nom de scène Micheline Estellat (Paris, 30 mars 1930 - Port-Vendres, 1 Janvier 1982), Il était un 'actrice et chanteur français.

biographie

Il a passé son enfance dans France Europe de l'Est, avant de revenir à Paris, où il a rencontré et marié à 1950 l'acteur Gérard Blain. Sa carrière cinématographique a commencé en 1954 et il a eu lieu dans un premier temps exclusivement en France, où elle a joué dans des rôles de premier plan, souvent thriller commercial. en sixties Il a commencé à travailler dans les coproductions européennes, Autriche, Italie (Il a pris part à Totòtruffa 62) et Espagne, où réalisé par Jesús Franco Il a joué un de ses rôles les plus importants, celui du protagoniste de Mlle Muerte (1965).

Après son divorce de Gérard Blain 1953, sa carrière d'actrice a été rejointe par celle de chanteur (Djimbo l'éléphant, solitude). Dans ce rôle, il a fait ses débuts dans le sillage de Nana Mouskouri tous 'Olympie. En 1959, il avait un fils, Michel Blain-Estellat, qui est devenu plus tard un acteur et metteur en scène, et pour lequel il a écrit la série télévisée « Un enfant Michel Nommé ». pour la télévision Français a écrit la série Les Aventures de Michel et Chantal extraordinaries et il a participé à quelques-uns variété, y compris Lumière dans la nuit.

Il a bien joué dans théâtre en compagnie de Jean-Louis Barrault, entre autres dans l'interprétation de Margherita Faust. Au début de soixante-dix sa carrière comme actrice de cinéma au coucher du soleil. en 1971 Il participe à un film turc, Çiplaktar. en 1976 il a essayé de tuer avec somnifères.

en 1981 Il est apparu une dernière fois dans la télévision française L'Oiseau bleu de Maurice Maeterlinck, où il a été diffusé le jour de Noël. Six jours plus tard, dans la nuit nouvel an, Il se tua d'un coup de fusil à son temple sur la plage en face de sa villa Port-Vendres à l'âge de 51 ans.

Filmographie

  • Les fruits sauvages, réalisé par Hervé Bromberger (1954)
  • Service de la Escalier, réalisé par Carlo Rim (1954)
  • Y aura Tant qu'il des femmes, réalisé par Edmond T. Gréville (1955)
  • la collégiale, réalisé par André Hunebelle (1957)
  • La Bonne Thés, réalisé par Hervé Bromberger (1958)
  • La bête déchaînée (Le Fauve est lâché), Mise en scène Maurice Labro (1959)
  • femmes Dredge (Les Dragueurs), Mise en scène Jean-Pierre Mocky (1959)
  • Les vampires de sexe (Des femmes disparaissent), Mise en scène Edouard Molinaro (1959)
  • colère froide, dirigé par André Haguet, Jean-Paul Sassy (1960)
  • Le Ennemi dans l'ombre Charles Gérard (1960)
  • Les pirates de la côte, réalisé par Domenico Paolella (1960)
  • Im Weissen Rößl, réalisé par Werner Jacobs (1960)
  • Totòtruffa 62, réalisé par Camillo Mastrocinque (1961)
  • Le Tout pour le tout, réalisé par Patrice Dally (1963)
  • La corde au cou, réalisé par Joseph Lisbona (1964)
  • Angélique et le roi (Angélique et le Roy) Réalisé par Bernard Borderie (1966)
  • Mlle Muerte, réalisé par Jesús Franco (1966)
  • Vivre la nuit, réalisé par Marcel Camus (1967)
  • La puce à l'oreille (Une puce à l'oreille), Dirigée par Jacques Charon (1968)
  • Les Têtes Brûlées, réalisé par Willy Rozier (1969)
  • Le soldat et la sorcière, réalisé par Jean-Paul Carrère (1971) (TV)
  • Çiplaktar, (1971)
  • Le Franc-Tireur, réalisé par Jean-Max Causse et Roger Taverne (1972)
  • Les Hasards de la gloire, réalisé par Jean-Marc Causse (1973)
  • Les Sauvagines, dirigé par Jacques Villa (1973) (TV)
  • Le bélier en colère (Le Mouton enragé) Réalisé par Michel Deville (1974)

Discographie

bibliographie

  • Lucas Balbo, Estella Blain, en Docteur Jess Franco Diabolical "de Z", DVD, Mondo Macabre 2003.

liens externes

autorités de contrôle VIAF: (FR24810412 · LCCN: (FRno2009054084 · GND: (DE1061396827 · BNF: (FRcb141564145 (Date)