s
19 708 Pages

Dany Carrel, nom de scène de Yvonne Chazelles du Chaxel; parfois crédité comme Danny Carrell et Suzanne Chazelle (da Nang, 20 septembre 1932), Il est un 'actrice français, vietnamien Naissance, qui est principalement actif depuis le début la cinquantaine jusqu'à tous sixties.

Le film qui a donné sa renommée était Le quartier de lilacs (1957), Côté Pierre Brasseur, Henri Vidal et Georges Brassens, réalisé par René Clair.

En même temps l'activité de l'actrice du film a continué de mettre en scène l'actrice.

biographie

Tout comme sa sœur Alice, Dany Carrel est né dans le Protectorat de Annam (Indochine française) Union Sentimental entre Aimé Chazelles du Chaxel, directeur des douanes, et un jeune vietnamien nommé Kam.

Le Carrel savait très bien connu dans Italie pour sa participation à la comédie Histoires d'été (1958), Dans lequel il joue le rôle d'un ami d'Aristarque, le gestionnaire joué par séducteur Alberto Sordi.

la pseudonyme avec lequel il est dit dans cinéma Il a été suggéré par le Henri Decoin (Writer, scénariste et producteur de films) qui lui a réservé pour son film Le dortoir des adolescents (1953). Le nom « Carrel » est apparu dans un manuscrit sur la vie du Dr Alexis Carrel qui Decoin son bureau. Le nom « Danny » a été au lieu choisi par l'actrice elle-même, qui souhaitaient ne pas avoir utilisé les surnoms par lesquels il était connu depuis l'enfance (ou Vovonne Vonette).

en 1991 un public »autobiographie pour les éditions Robert Laffont, intitulé le annamite, à partir de laquelle a été transformé en un téléfilms[1].

filmographie

  • Le dortoir des adolescents (Dortoir des grandes), Mise en scène Henri Decoin (1953)
  • clandestine maternité, réalisé par Jean Gourguet (1953)
  • La Patrouille des zibelines, réalisé par René Chanas (1954)
  • La Cage aux Souris, réalisé par Jean Gourguet (1954)
  • Les hommes sans-abri (Les chiffonniers d'Emmaüs, dirigé par Robert Darène (1955)
  • Big Moves (Les Grandes Manœuvres), Mise en scène René Clair (1955)
  • Rendez-vous au kilomètre 424 (Des gens sans importance), Mise en scène Henri Verneuil (1955)
  • filles Club (Club des femmes), Mise en scène Ralph Habib (1956)
  • Les femmes des autres (Pot-Bouille), Mise en scène Julien Duvivier (1957)
  • Élisa, dirigé par Roger Richebé (1957)
  • Le quartier de lilacs (Porte des Lilas), Réalisé par René Clair (1957)
  • assassiner bleu (frasque), Réalisé par Ralph Habib (1957)
  • Ce soir, les souris dansent, dirigé par Juan Fortuny (1957)
  • Histoires d'été, réalisé par Gianni Franciolini (1958)
  • La nuit des chacals (le Moucharde), Dirigée par Guy Lefranc (1958)
  • Ce corps on le désire (Ce corps DESIRE Tant) Luis Saslavsky (1959)
  • femmes Dredge (Les Dragueurs), Mise en scène Jean-Pierre Mocky (1959)
  • Moulin des femmes pierre, réalisé par Giorgio Ferroni (1960)
  • masse du spectacle (L'Ennemi général), Mise en scène George Sherman (1960)
  • les mains de l'autre (Les mains d'Orlac), Mise en scène Edmond T. Gréville (1961)
  • la chaleur du vent de bataille (Carillons sans joie), Dirigée par Charles Brabant (1961)
  • code secret (Les Ennemis), Mise en scène Édouard Molinaro (1962)
  • La bande de implacables (Regulations de comptes), Réalisé par Pierre Chevalier (1963)
  • sensation étrange, comme une veuve (Du grabuge chez les Veuves), Dirigée par Jacques Poitrenaud (1963)
  • Deux hommes sur la course ... pour un tir maladroit (Une souris chez les hommes) (Ou Un Drôle de caïd), Dirigée par Jacques Poitrenaud (1964)
  • Je ne suis pas une meurtrière (Verser piège Cendrillon), Mise en scène André Cayatte (1965)
  • Un idiot à Paris, Réalisé par Serge Korber (1967)
  • L'aube froide de Joss commissaire (Le Pacha), Mise en scène Georges Lautner (1968)
  • L'amour chaleureux de Evelyn (La Petite Vertu), Réalisé par Serge Korber (1968)
  • le prisonnier (la Prisonnière), Mise en scène Henri-Georges Clouzot (1968)
  • Clérambard, réalisé par Yves Robert (1969)
  • 7 cerveaux pour un tir parfait (Trois Milliards sans ascenseur), Réalisé par Roger Pigaut (1972)
  • S'les ... bureaux! Légionnaires FAIRE Faut, réalisé par Alain Nauroy (1981)
  • pas rompeteci (Le Bahut va craquer), Dirigée par Michel Nerval (1981)
  • Le 7 octobre du Disparu, réalisé par Jacques Ertaud (1983) - téléfilm

notes

  1. ^ Libération, 13 janvier 1995

liens externes

autorités de contrôle VIAF: (FR4984716 · LCCN: (FRn92031472 · ISNI: (FR0000 0001 1036 1238 · GND: (DE1061660583 · BNF: (FRcb12233521g (Date)

Activité wiki récente

Aidez-nous à améliorer BooWiki
Commencez