s
19 708 Pages

Brigitte Fossey
Brigitte Fossey à Festival de Cannes 2017

Brigitte Fossey (Tourcoing, 15 juin 1946) Il est un 'actrice français.

biographie

Sa carrière a débuté à l'âge de cinq ans, quand il a montré remarquable capacité à interpréter Jeux interdits (1952) de René Clément, dans le rôle de Paulette, un enfant réfugié dans la France occupée pendant la Guerre mondiale, obsédé par l'idée de construire un petit cimetière animal[1] et il découvre la cruauté du monde des adultes[2]. Après être apparu dans un autre film, destination Paris (1957) avec Gene Kelly, Il a renoncé à agir pour se consacrer à l'étude. Après avoir étudié la philosophie et qui ont suivi un cours pour les traducteurs, il a été redécouvert par le réalisateur Jean-Gabriel Albicocco, qui a confié le rôle d'Yvonne de Galais dans le film Les vertes années de notre vie (1967), Une adaptation de film du roman Le Grand Meaulnes de Alain-Fournier[1].

Dans le rôle d'Yvonne de Galais, la « fille parfaite », la Fossey a été imposé pour sa beauté romantique, aux cheveux blonds et les yeux bleus[1]. À la recherche d'une plus grande variété de rôles, l'actrice a étudié le théâtre avec Andréas Voutsinas également mentor Jane Fonda[1], célèbre France et Europe, au cours de la soixante-dix et quatre-vingt, Il a montré en tant que jeune femme, mais résolue dans l'amour Les nuits de débauche d'un libertin et une prostituée candide (1971) de Michel Deville[2], et plus tard, il a participé à des productions prestigieuses telles que L'homme qui aimait les femmes (1977) de François Truffaut et quintette (1979) de Robert Altman.

Sa popularité internationale a touché le sommet 1980, quand il a joué le rôle de Françoise Beretton, la mère de Sophie Marceau en Boum[2], dont il a été suivi en 1982 la suite La Boum 2.

Il a travaillé successivement dans les œuvres d'un plus grand engagement en impératif (1982) de Krzysztof Zanussi, et Cinéma Paradiso (1988)[2], qui est apparu seulement dans la version complète, monté par le directeur Giuseppe Tornatore.

filmographie

  • Jeux interdits (Jeux interdits), Mise en scène René Clément (1952)
  • destination Paris (La Bonne Route), Mise en scène Gene Kelly (1957)
  • Les vertes années de notre vie (Le Grand Meaulnes), Réalisé par Gabriel Albicocco (1967)
  • Deux charognes sale - un vol Technique (Adieu l'ami), Mise en scène Jean Herman (1968)
  • Les nuits de débauche d'un libertin et une prostituée candide (Raphaël ou Le Deboche), Mise en scène Michel Deville (1971)
  • Mathieu M comme, réalisé par Jean-François Adam (1973)
  • le Sacré (Les Valseuses), Mise en scène Bertrand Blier (1974)
  • Le Ironie du genre, réalisé par Edouard Molinaro (1974)
  • la Brigade, réalisé par René Gilson (1975)
  • L'usine de héros (Le Bon et les Méchants), Mise en scène Claude Lelouch (1976)
  • Calmos, réalisé par Bertrand Blier (1976)
  • Les Fleurs du miel, réalisé par Claude Faraldo (1976)
  • Le Pays bleu, réalisé par Jean Charles Tacchella (1976)
  • L'homme qui aimait les femmes (L'homme qui les femmes aimait), Mise en scène François Truffaut (1977)
  • L'alibi de cristal (Die Zelle gläserne), Mise en scène Hans W. Geissendörfer (1978)
  • quintette, réalisé par Robert Altman (1979)
  • Boum (La Boum), Mise en scène Claude Pinoteau (1980)
  • Une mauvaise histoire (A fils Mauvais), Mise en scène Claude Sautet (1980)
  • La Boum 2 (La Boum 2) Claude Pinoteau (1982)
  • impératif, réalisé par Krzysztof Zanussi (1982)
  • énigme de Jeannot Szwarc (1983)
  • Cinéma Paradiso, réalisé par Giuseppe Tornatore (1988)
  • Une minute à minuit, réalisé par René Manzor (1990)
  • Un vampire au paradis (Un vampire au paradis), Dirigée par Abdelkrim Bahloul (1992)
  • Le Château des Oliviers, réalisé par Nicolas Gessner - téléfilm (1993)
  • Une petite fille trop, réalisé par Damiano Damiani - TV film (1994)
  • Une femme à Suivre, réalisé par Patrick Dewolf - film TV (1996)
  • passage interdit, dirigé par Michaël Perrotta - film TV (2000)

DOUBLEMENT italienne

  • Vittoria Febbi en Deux charognes sale - un vol Technique; Cinéma Paradiso
  • Angiola Baggi en Boum; La Boum 2

notes

  1. ^ à b c Le qui est le film, De Agostini, 1984, vol. I, p. 185
  2. ^ à b c Le Garzantine - Cinéma, Garzanti, 2000, p. 415

D'autres projets

  • Il contribue à Wikimedia Commons Wikimedia Commons: Il contient des images ou d'autres fichiers Brigitte Fossey

liens externes

autorités de contrôle VIAF: (FR117399235 · LCCN: (FRn96100436 · ISNI: (FR0000 0001 2148 7215 · GND: (DE12994677X · BNF: (FRcb13185619p (Date)