s
19 708 Pages

Frank Faylen
Frank Faylen avec Jean Porter dans le film Nazty nuisances (1943)

Frank Faylen, nom de scène de Frank Ruf (Saint Louis, 8 décembre 1905 - Burbank, 2 août 1985), Il a été un acteur cinématographique et TV États-Unis.

biographie

né comme Frank Ruf, Il a commencé sa carrière comme un enfant au théâtre Orpheum Denver, apparaissant dans le théâtre des parents, le duo « Ruf et Cusik » qu'il effectue en tournée théâtrale vaudeville[1]. Il a fréquenté l'école primaire Chicago et il a obtenu son diplôme du Collège préparatoire de Saint-Joseph à l'âge de dix-huit ans Kirkwood (Missouri)[1].

Après avoir terminé ses études, il est sans aucun doute pris une carrière artistique sur scène et, lors d'une tournée en Los Angeles, Il a subi les premières auditions de film[1], puis commencer à agir sur le grand écran depuis la une trentaine d'années, dans un grand nombre de rôles du deuxième étage, dont la plupart ne sont pas accrédités.

Après avoir signé en 1943 un contrat avec suprême, Faylen a donné une de ses meilleures performances dans le drame Week-end perdu (1945), Dans lequel il a joué un rôle d'infirmière cynique qui a marqué un tournant dans sa carrière. L'année suivante, il a joué le chauffeur de taxi Ernie Bishop, un ami de George Bailey (James Stewart), Dans La vie est belle (1946) de Frank Capra.

Parmi les programmes de télévision où il récité, est de se rappeler la sitcom de la cinquantaine Dobie Gillis, une série télévisée pour adolescent avec le jeune Dwayne Hickman dans le rôle titre. Faylen est apparu dans les 118 épisodes de la série entre la 1959 et 1963, dans le rôle de Herbert T. Gillis, le père du protagoniste.

Il a une étoile sur Hollywood Walk of Fame, n. 6201 Hollywood Boulevard, pour sa contribution à l'industrie de la télévision.

filmographie

cinéma

  • L'homme de bronze (Kid Galahad), Mise en scène Michael Curtiz (1937)
  • La victime submergée (Le cas de l'évêque Bégaiement), Mise en scène William Clemens (1937)
  • vendetta (Ils n'oublieront), Mise en scène Mervyn LeRoy (1937)
  • Retour en circulation, réalisé par Ray Enright (1937)
  • smart Blonde, Frank dirigé MacDonald (1937)
  • Je vis pour mon amour (Une certaine femme), Mise en scène Edmund Goulding (1937)
  • La Menace invisible, réalisé par John Farrow (1938)
  • L'illusion quadrille (est une foule de quatre), Réalisé par Michael Curtiz (1938)
  • Ami public n ° 1 (Trop chaud pour manipuler), Mise en scène Jack Conway (1938)
  • Delight Idiot (Delight Idiot), Mise en scène Brown Clarence (1939)
  • La fosse des vivants (Vous ne pouvez pas sortir avec Assassiner), Mise en scène Lewis Seiler (1939)
  • La Grande Farandole (La Grande Farandole), Mise en scène H. C. potier (1939)
  • Il est un monde merveilleux (Il est un monde merveilleux), Mise en scène W.S. Van Dyke (1939)
  • La tragédie Silver Queen (Cinq sont revenus), Réalisé par John Farrow (1939)
  • Le Tiger Sea (tonnerre Afloat), Mise en scène George B. Seitz (1939)
  • Autant en emporte le vent (Autant en emporte le vent), Mise en scène Victor Fleming (1939)
  • rayures invisibles (invisible Stripes), Mise en scène Lloyd Bacon (1939)
  • scandale (Les Raisins de la colère), Mise en scène John Ford (1940)
  • Tirailleurs de l'Argonne (Les combats 69e), Mise en scène William Keighley (1940)
  • Le château sur l'Hudson (Château sur l'Hudson), Mise en scène Anatole Litvak (1940)
  • Le roman d'une vie (Edison, l'Homme), Réalisé par Clarence Brown (1940)
  • le Avenger (Orchid frère), Réalisé par Lloyd Bacon (1940)
  • Route rurale (Une femme dangereuse), Mise en scène Raoul Walsh (1940)
  • Il n'est pas le temps de jouer (Pas de temps pour Comedy), Dirigée par William Keighley (1940)
  • La ville du péché (Ville pour Conquest), Dirigée par Anatole Litvak (1940)
  • sergent York (sergent York), Mise en scène Howard Hawks (1941)
  • Venez vivre avec moi (Venez vivre avec moi), Réalisé par Clarence Brown (1941)
  • Avec ma femme est autre chose (affectueusement vôtre), Réalisé par Lloyd Bacon (1941)
  • Père sort, réalisé par Jean Yarbrough (1941)
  • Doodle Dandy Yankee (Doodle Dandy Yankee), Réalisé par Michael Curtiz (1942)
  • A-Haunting We Will Go, réalisé par Alfred L. Werker (1942)
  • La fierté des Yankees (La fierté des Yankees), Mise en scène Sam Wood (1942)
  • Nazty nuisances, réalisé par Glenn Tryon (1943)
  • Mission à Moscou, réalisé par Michael Curtiz (1943)
  • Le mystère du désert de Tarzan (Le mystère du désert de Tarzan), Mise en scène Wilhelm Thiele (1943)
  • adresse inconnue, réalisé par William Cameron Menzies (1944)
  • Un petit ami pour deux (Et les anges chantent), Mise en scène George Marshall (1944)
  • Le spectre de Canterville (Le Fantôme de Canterville), Mise en scène Jules Dassin (1944)
  • Week-end perdu (Le Lost Weekend), Mise en scène Billy Wilder (1945)
  • La mer forcée (Deux ans avant le mât), Réalisé par John Farrow (1946)
  • À chacun son (À chacun son), Mise en scène Mitchell Leisen (1946)
  • ciel bleu (blue Skies), Mise en scène Stuart Heisler (1946)
  • Le Dahlia Bleu (Le Dahlia Bleu), Dirigée par George Marshall (1946)
  • La vie est belle (Il est une vie merveilleuse), Mise en scène Frank Capra (1946)
  • Old Californie (Californie), Réalisé par John Farrow (1947)
  • Ma femme capitaine (Soudain, il est le printemps), Réalisé par Mitchell Leisen (1947)
  • Bienvenue étranger! (Welcome Stranger), Mise en scène Elliott Nugent (1947)
  • L'histoire de White Pearl (Les Périls de Pauline), Réalisé par George Marshall (1947)
  • Aventure au Brésil (Road to Rio), Mise en scène Norman Z. McLeod (1947)
  • entreprise (danger), Dirigée par George Marshall (1948)
  • Lèvres empoisonnées (Race Street), Mise en scène Edwin L. Marin (1948)
  • Du sang sur la Lune (Du sang sur la Lune), Mise en scène Robert Wise (1948)
  • Whispering Smith (Whispering Smith), Réalisé par Leslie Fenton (1948)
  • L'homme dans le Nevada (le Nevadan), Mise en scène Gordon Douglas (1950)
  • François Mulet Parler (Francis), Mise en scène Arthur Lubin (1950)
  • L'aigle et le faucon (L'aigle et le faucon), Mise en scène Lewis R. Foster (1950)
  • Condamné! (condamné), Mise en scène Henry Levin (1950)
  • Les frontières de haine (Copper Canyon), Réalisé par John Farrow (1950)
  • quatorze heures (quatorze heures), Mise en scène Henry Hathaway (1951)
  • Detective Story (Detective Story), Mise en scène William Wyler (1951)
  • L'aventurier de Tanger (My Favorite Spy), Réalisé par Norman Z. McLeod (1951)
  • le Sniper (le Sniper), Mise en scène Edward Dmytryk (1952)
  • Le noeud de l'exécuteur (Noeud de Hangman), Réalisé par Roy Huggins (1952)
  • La Kermesse des aigles (Les Indomptables), Mise en scène Nicholas Ray (1952)
  • Ne cherchez pas la meurtrière (99 River Street), Mise en scène Phil Karlson (1953)
  • jarretières rouges (jarretières rouges), Dirigée par George Marshall (1954)
  • Émeute dans le bloc de cellules 11 (Émeute dans le bloc de cellules 11), Mise en scène Don Siegel (1954)
  • Une arme qui chante (The Gun Lone), Mise en scène Ray Nazarro (1954)
  • chacals (les pillards), Mise en scène Abner Biberman (1955)
  • Un tigre dans le ciel (McConnell histoire), Dirigée par Gordon Douglas (1955)
  • Quand le gang frappe (Terreur à minuit), Mise en scène Franklin Adreon (1956)
  • tous les bateaux (Tous les bateaux à l'extérieur), Mise en scène Joseph Pevney (1956)
  • 7ème cavalerie (7ème cavalerie), Mise en scène Joseph H. Lewis (1956)
  • Je ne suis pas un espion (Trois hommes courageux), Mise en scène Philip Dunne (1956)
  • all'O.K Défi. corral (Règlement de comptes à Ö.K corral), Mise en scène John Sturges (1957)
  • Dino, réalisé par Thomas Carr (1957)
  • Nord en Alaska (Nord en Alaska), Réalisé par Henry Hathaway (1960)
  • Quand les garçons Rencontrez les filles, Réalisé par Alvin Ganzer (1965)
  • funny girl, de William Wyler (1968)

télévision

  • mobile Team (raquette Squad): # 1.9 (1951)
  • General Electric Theater# 4.7 (1955)
  • téléphone Temps# 3.17 (1957)
  • non-conformiste# 1.15 (1958)
  • Recherché mort ou vif (Wanted Dead or Alive): # 1.6 (1958)
  • Dobie Gillis (1959-1963) - 118 épisodes
  • Ma mère pas comme les (Ma mère pas comme les): # 1.12 (1965); # 1.26 (1966)
  • Quincy# 3.16 (1978)

les voix des acteurs italiens

notes

  1. ^ à b c Arthur F. McClure, Alfred E. Twomey et Ken Jones, Plus de gens de caractère, La Citadelle Press, 1984, p. 74

D'autres projets

  • Il contribue à Wikimedia Commons Wikimedia Commons: Il contient des images ou d'autres fichiers Frank Faylen

liens externes

autorités de contrôle VIAF: (FR56819759 · LCCN: (FRn87911930 · BNF: (FRcb141766411 (Date)

Activité wiki récente

Aidez-nous à améliorer BooWiki
Commencez