s
19 708 Pages

Charles Winninger
Charles Winninger dans le film Fête de l'Amour (1945)

Charles Winninger (Athènes, 26 mai 1884 - Palm Springs, 27 janvier 1969) Ce fut un acteur États-Unis. Son nom reste lié à la comédie musicale show Boat, mais Winninger a également beaucoup travaillé dans le cinéma dans des rôles de caractère.

biographie

Né à Athènes, Wisconsin, selon la vaudeville depuis de nombreuses années.

En 1927, il a reçu le rôle du capitaine Andy dans la version originale show Boat. la comédie musicale Jerome Kern et Oscar Hammerstein II a été un énorme succès, afin de rester sur la scène jusqu'en 1930. Winninger était tellement identifié à ce rôle, quand le spectacle a été relancé en 1932, le capitaine Andy ne pouvait être que lui. Plus tard, Winninger a également une émission de radio à NBC, Maxwell House Show Boat, dont il a été inspiré par les comédies musicales de Broadway. L'acteur, cependant, après trois années de diffusion, il a quitté l'émission en 1934 à cause d'un conflit avec les producteurs[1].

En 1936, l 'Universal Pictures refaits une version cinématographique de la comédie musicale qui est sorti en Italie avec le titre La chanson Magnolia, Winninger a confié une nouvelle fois le rôle du propriétaire du bateau spectacle. Depuis 1936, l'acteur préféré de fonctionner en continu pour le cinéma, devenant un personnage parmi les plus populaires à Hollywood. Son seul film mettant en vedette était Le soleil brille pour tout le, dont il a été dirigé par John Ford.

Il est revenu à Broadway en 1951, le tournage musical Musique dans l'air Kern et Hammerstein.

Il est mort à Palm Springs en 1969.

Filmographie

  • Monsieur Flirt dans un mauvais, Vin directeur Moore (1915)
  • Shattered Dreams de Lizzie (1915)
  • Le marié Doomed (1915)
  • Un Deuil Septembre, réalisé par Henry Lehrman (1916)
  • Pied Piper Malone, réalisé par Alfred E. Green (1924)
  • le canadien, réalisé par William Beaudine (1926)
  • Summer Bachelors, réalisé par Allan Dwan (1926)
  • Soupe aux noix, réalisé par Benjamin Stoloff (1930)
  • Le désert carabinier ou Le dernier wagon (Caravanes lutte contre), Mise en scène Otto Brower et David Burton (1931)
  • La Bad sœur, réalisé par Hobart Henley (1931)
  • Smoke Gun, réalisé par Edward Sloman (1931)
  • Le cadeau de Dieu pour les femmes, réalisé par Michael Curtiz (1931)
  • Comment puis-je jouer au golf par Bobby Jones, n ° 2: Tirs Chip, réalisé par George Marshall (1931)
  • Le angelo bianco (Infirmière de nuit), Mise en scène William A. Wellman (1931)
  • Enfants de rêves, réalisé par Alan Crosland (1931)
  • Le Madelon Claudet faute (Le péché de Madelon Claudet), Mise en scène Edgar Selwyn (1931)
  • Flying High, réalisé par Charles Reisner (1931)
  • Location de mari, Robert Milton directeur (1931)
  • Inscription sociale, réalisé par Marshall Neilan (1934)
  • La chanson Magnolia (show Boat), Mise en scène James Whale (1936)
  • blanc Fang, réalisé par David Butler (1936)
  • Trois filles intelligentes (Trois filles intelligentes), Mise en scène Henry Koster (1936)
  • Café Metropole (Café Metropole), Mise en scène Edward H. Griffith (1937)
  • tyran délicieux (Femme Poursuites Homme), Mise en scène John G. Blystone (1937)
  • L'ennemi de l'impossible (The Go Getter), Mise en scène Busby Berkeley (1937)
  • New York est amusant (Vous ne pouvez pas tout), Mise en scène Norman Taurog (1937)
  • Dur dur de faire, réalisé par Ray Enright (1938)
  • rien de grave (rien de sacré), Dirigée par William A. Wellman (1937)
  • Chaque jour est un jour férié, réalisé par A. Edward Sutherland (1937)
  • nuit Parade (Vous êtes un amoureux), Réalisé par David Butler (1937)
  • Les surprises de l'hôtel (Au revoir Broadway), Mise en scène Ray McCarey (1938)
  • Dur dur de faire, réalisé par Ray Enright (1938)
  • Trois filles intelligentes grandissent (Trois filles intelligentes Grow Up), Dirigée par Henry Koster (1939)
  • acteurs garçons (Babes in Arms), Dirigée par Busby Berkeley (1939)
  • Destry (Femme ou démon), Dirigée par George Marshall (1939)
  • barricader, réalisé par Gregory Ratoff (1939)
  • Si elle était à ma façon (If I Had My Way), Réalisé par David Butler (1940)
  • Beyond Tomorrow (Beyond Tomorrow), Dirigée par A. Edward Sutherland (1940)
  • Mon amour colla, réalisé par Curtis Bernhardt (1940)
  • Petit Nellie Kelly, réalisé par Norman Taurog (1940)
  • Beaucoup d'or (Pot o « Or), Dirigée par George Marshall (1941)
  • Ziegfeld Fille (Ziegfeld Fille), Mise en scène Robert Z. Leonard et Busby Berkeley (1941)
  • Le Get Away, réalisé par Edward Buzzell (1941)
  • Ma vie avec Caroline, réalisé par Lewis Milestone (1941)
  • Mister Gardenia Jones, réalisé par George B. Seitz (1942)
  • Une rivalité amicale (friendly Enemies), Mise en scène Allan Dwan (1942)
  • L'île des sirènes (Coney Island), Mise en scène Walter Lang (1943)
  • votre jamais (Hers TIENDRA), Mise en scène Frank Ryan (1943)
  • Miss et cow-boy (Une Dame Chance prend une), Mise en scène William A. Seiter (1943)
  • Le carnaval de la vie (Chair and Fantasy), Mise en scène Julien Duvivier (1943)
  • Rythmes de Broadway (Broadway Rhythm), Mise en scène Roy Del Ruth (1944)
  • Dimanche soir pour un soldat, réalisé par Lloyd Bacon (1944)
  • Le beau Yukon (Belle du Yukon), Dirigée par William A. Seiter (1944)
  • Fête de l'Amour (State Fair), Réalisé par Walter Lang (1945)
  • Il ne serait pas dire oui (Elle ne voulait pas dire oui), Mise en scène Alexander hall (1945)
  • Scandale dans la famille (Amoureux Come Back), Dirigée par William A. Seiter (1946)
  • Vivre dans un grand chemin, réalisé par Gregory La Cava (1947)
  • Ecrit sur du vent (Quelque chose dans le vent), Mise en scène Irving Pichel (1947)
  • The Inside Story, réalisé par Allan Dwan (1948)
  • Saluez Broadway, dirigé par Lloyd Bacon (1948)
  • L'homme qui était (Père est un baccalauréat), Réalisé par Abby Berlin Norman Foster (1950)
  • entrer dans (Torpedo Alley), Mise en scène Lew Landers (1952)
  • Les femmes du marché (A Perilous Journey), Mise en scène R. G. Springsteen (1953)
  • Le soleil brille pour tout le (Le soleil brille pour tout le), Mise en scène John Ford (1953)
  • La grande réunion (Champ d'un jour), Dirigée par William A. Seiter (1953)
  • jeu implacable (Las Vegas Shakedown), Mise en scène Sidney Salkow (1955)
  • Raymie, réalisé par Frank McDonald (1960)
  • Le miracle du renne blanc, réalisé par Martin Nosseck (1960)

notes

  1. ^ Le Ziegfeld Touch: La vie et l'époque de Florenz Ziegfeld, Jr., Pg 319.

bibliographie

  • (FR) Richard et Paulette Ziegfeld Le Ziegfeld Touch: La vie et l'époque de Florenz Ziegfeld, Jr., Harry N. Abrams, Incorporated (New York, 1993) ISBN 0-8109-3966-5 p. 318-319

D'autres projets

liens externes

autorités de contrôle VIAF: (FR46962656 · LCCN: (FRn80014640 · ISNI: (FR0000 0000 5925 1817 · BNF: (FRcb14045645c (Date)