s
19 708 Pages

Ray Collins (acteur)
Ray Collins Citizen Kane

Ray Bidwell Collins (Sacramento, 10 décembre 1889 - Santa Monica, 11 juillet 1965) Ce fut un acteur États-Unis, actif dans théâtre, radio, cinéma et télévision. Il est connu pour jouer entre les 1957 et 1965 - à-dire de la première à la huitième saison en série - le rôle de la police le lieutenant Arthur Tragg en série télévisée Perry Mason, à côté de Raymond Burr. Après sa mort, le rôle ne fut plus utilisé, et dans la série télévisée alternait plusieurs autres chercheurs.

biographie

Artistiquement, Collins a vécu son moment d'or dans les interprétations cinématographiques dont a figuré parmi une quarantaine d'années et la cinquantaine. Acteur éclectique, il a joué film de divers types, de drames à comédies et musical, jusqu'à occidental et crime.

Sa filmographie comprend plus d'une centaine de titres entre les œuvres pour le cinéma et pour la télévision interprété entre 1930 et 1965. Une grande partie de sa fortune est due à l'amitié et solidalizio artistique avec un collègue Orson Welles avec qui il a partagé de nombreux succès, y compris ceux de Citizen Kane (1941) Et de La Soif du mal (1958).

Né Lillie Bidwell et William C. Collins, journaliste à Sacramento Bee.[1], Il a commencé à agir en théâtre à l'âge de quatorze ans. en 1922 est devenu une partie d'une société appelée joueurs populaires de Vancouver qui ont joué à l'historique Orpheum Theater Vancouver, Av. J.-C.[2]

Au milieu des années une trentaine d'années, quand il est devenu un acteur employé de façon permanente dans le théâtre et radio, Collins a commencé à travailler avec Orson Welles un Théâtre Mercury, producendosi dans certaines de ses meilleures interprétations théâtrales. Avec Welles l'acteur avait travaillé à la radio l'ombre et 1937 Il a ensuite pris part l'adaptation radio que le même Welles avait écrit le chef-d'œuvre Victor Hugo Les Misérables. Depuis cette année, Collins est devenu un joueur fixe dans l'émission de radio Le Théâtre Mercury sur l'Air; Collins a joué dans cette série différentes caractérisations dans les adaptations radiophoniques d'œuvres littéraires comme Treasure Island et The Pickwick Papers.

Bien qu'il n'y ait pas accrédité, Collins a également participé à la célèbre œuvre de la radio Welles La guerre des mondes, dans lequel il a joué trois rôles, dont celui de M. Wilmuth (où les terres agricoles de l'avion Martiens) Et celui du narrateur qui décrit la destruction de New-York. Toujours avec des collègues du Théâtre Mercury Collins, il a donné sa performance la plus remarquable Welles Citizen Kane, dans lequel il a joué le patron Jim Gettys.

Pour la télévision, Collins a participé - outre ce qui précède en série Perry Mason - à d'autres séries de télévision, également guest star, y compris Zane Gray Theater de Dick Powell.

Dans les déploiements pour le film italien et marché de la télévision, il a été exprimé par d'autres acteurs de la voix, y compris Gaetano Verna, Manlio Busoni, Aldo Silvani (La Rafle, 1947) Mario Besesti (le péché d'abord, 1952) Corrado Racca (le Fountainhead, 1949) Olinto Cristina (La Splendeur des Amberson, 1942; François Mulet Parler, 1950; La vallée de la Vengeance, 1951) et Carlo Romano (Les meilleures années de notre vie, 1946).

Il est mort à l'âge de 75 ans en raison d'un emphysème et il est enterré dans Forest Lawn Memorial Park de Hollywood Hills à côté de la tombe où repose son collègue Stan Laurel[3].

filmographie

  • Citizen Kane (Citizen Kane), Mise en scène Orson Welles (1941)
  • La Splendeur des Amberson (La Splendeur des Amberson), Réalisé par Orson Welles (1942)
  • dédicace (La grande rue), Mise en scène Irving Reis (1942)
  • La Comédie Humaine (La Comédie Humaine), Mise en scène Brown Clarence (1943)
  • La chance est blonde (légèrement dangereux), Mise en scène Wesley Ruggles (1943)
  • Le cauchemar du passé (Docteur crime), Mise en scène Michael Gordon (1943)
  • Le défenseur de Manille (Saluez aux Marines), Mise en scène S. Sylvan Simon (1943)
  • La Croix-septième (La Croix-septième), Mise en scène Fred Zinnemann (1944)
  • L'aventurier de la ville dorée (Barbary Coast Gent), Mise en scène Roy Del Ruth (1944)
  • Californie (Can not Help Singing), Réalisé par Frank Ryan (1944)
  • le fantôme (The Unseen), Mise en scène Lewis Allen (1945)
  • Péché mortel (Péché mortel), Mise en scène John M. Stahl (1945)
  • La mer forcée (Deux ans avant le mât), Mise en scène John Farrow (1946)
  • La terre du non-droit (Territoire de Badman), Mise en scène Tim Whelan (1946)
  • Night in Paradise (A Night in Paradise) Réalisé par Arthur Lubin (1946)
  • Les meilleures années de notre vie (Les meilleures années de notre vie), Mise en scène William Wyler (1946)
  • Double vie (Une double vie), Mise en scène George Cukor (1947)
  • La Rafle (Deux sœurs vivaient en paix), Mise en scène Irving Reis (1947)
  • La longue attente (Retrouvailles), Mise en scène Mervyn LeRoy (1948)
  • la décision du commandement (décision de commandement), Mise en scène Sam Wood (1948)
  • L'homme du Colorado (L'homme du Colorado), Mise en scène Henry Levin (1948)
  • le Fountainhead (le Fountainhead), Mise en scène king Vidor (1949)
  • Au retour du printemps (Il se passe-t Chaque printemps), Mise en scène Lloyd Bacon (1949)
  • l'héritière (l'héritière), Réalisé par William Wyler (1949)
  • François Mulet Parler (Francis), Mise en scène Arthur Lubin (1950)
  • funny Farm (Stock d'été), Mise en scène Charles Walters (1950)
  • La vallée de la Vengeance (vallée de la vengeance), Mise en scène Richard Thorpe (1951)
  • Nous sommes dans la Marine maintenant (Vous êtes dans la Marine maintenant), Mise en scène Henry Hathaway (1951)
  • le gang (le Racket), Mise en scène John Cromwell (1951)
  • le péché d'abord (dreamboat), Réalisé par Claude Binyon (1952)
  • lieutenant dynamite (colonne Sud), Mise en scène Frederick De Cordova (1953)
  • Les chevaliers d'Allah (The Desert Song), Mise en scène H. Bruce Humberstone (1953)
  • heures désespérées (Desperate Hours), Réalisé par William Wyler (1955)
  • Comme auparavant, mieux qu'avant (Never Say Goodbye), Mise en scène Jerry Hopper (1956)
  • Le Solid Gold Cadillac (Le Solid Gold Cadillac), Mise en scène Richard Quine (1956)
  • Perry Mason (1957-1965) - série télévisée)
  • La Soif du mal (La Soif du mal), Réalisé par Orson Welles (1958)

les voix des acteurs italiens

notes

  1. ^ Page freepages.genealogy.rootsweeb.com
  2. ^ Vancouver Sun, 16 avril 1922, p. 25
  3. ^ voir: Page Findagrave.com

D'autres projets

  • Il contribue à Wikimedia Commons Wikimedia Commons: Il contient des images ou d'autres fichiers Ray Collins

liens externes

autorités de contrôle VIAF: (FR10038005 · LCCN: (FRn78053192 · SBN: IT \ ICCU \ VEAV \ 461201 · ISNI: (FR0000 0000 8089 4067 · BNF: (FRcb139397287 (Date)