s
19 708 Pages

Lionel Barrymore
Lionel Barrymore dans le film Margherita Gauthier (1936)
Statuettes de' src= Oscar du meilleur acteur 1931

Lionel Barrymore, pseudonyme Lionel Herbert Blythe (Philadelphie, 28 avril 1878 - Van Nuys, 15 novembre 1954), Il a été un acteur États-Unis célèbre à l'écran et sur les scènes de théâtre.

fils de Maurice Barrymore et Georgiana Drew, Il appartient à la soi-disant Famille Royale Hollywood. Son oncle était le célèbre acteur John Drew. Frère aîné des acteurs Ethel et Jean, Il a remporté le prix Oscar du meilleur acteur en 1931 pour sa performance dans J'adore. en 1930 Il a également été nominé pour Academy Award du meilleur réalisateur pour madame X.

biographie

Lionel Barrymore est né à Philadelphie et a été le premier de trois enfants d'acteurs Georgiana Drew et Maurice Barrymore, appartenant à la dynastie Hollywood Barrymore. Élevé catholique, il a assisté à l'Académie épiscopale à Philadelphie et l'Art Students League à New York.

Il est devenu une star à Broadway en 1918, avec en le Copperhead, une œuvre théâtrale Augustus Thomas que deux ans plus tard, il a joué aussi sur l'écran, le Copperhead, dont il a été dirigé par Charles Maigne.

Il se distingue en suggestif grand Hôtel (1932) Et son frère John et Greta Garbo.

Lionel Barrymore
Lionel Barrymore dans une photo de 1918

Il a joué dans plusieurs films, en commençant sa carrière en film muet en 1911 pour la Biograph Company[1], et il est aussi connu pour son interprétation du personnage du Dr Leonard Gillespie dans la série de films sur Dr. Kildare, tourné à la fin une trentaine d'années. Aussi mémorable son interprétation des riches et avares Potter il La vie est belle (Il est une vie merveilleuse, 1946) A côté James Stewart.

Dans sa carrière, il a montré à connaître l'adresse des deux rôles de protagoniste et le personnage. Dans la dernière période de sa vie, un Paralysie dans les jambes l'a forcé à un fauteuil roulant, mais la maladie ne l'empêche pas, cependant, de continuer à agir. Son dernier film se souvient Duel au soleil (1946), Où il a trouvé Lillian Gish, avec qui il a également joué dans le passé.

Prix ​​et distinctions

Oscar du meilleur acteur en 1931 pour J'adore (Une âme libre) de Brown Clarence.

intimité

Il était aussi un écrivain, musicien et peintre.

Il a été marié à l'actrice Irene Fenwick (1887 - 1936). Sa femme est morte en 1936 à cause d'un "anorexie nerveuse: Pendant les funérailles, l'acteur évanoui à l'église[2]. Il ne se remaria jamais.

représentations théâtrales

  • le Copperhead (Broadway 18 Février 1918-Juin 1918)

Filmographie

La filmographie (basée sur des données IMDb) ACTEUR est terminée. Quand il n'y a pas de nom du directeur, cela ne se reflète pas dans les titres[3]

acteur

  • Le chapeau de Paris (1908)
  • Le sang se battre, réalisé par David Wark Griffith (1911)
  • la bataille, David Wark Griffith directeur (1911)
  • coeur radin (Le cœur du Miser), Réalisé par David Wark Griffith (1911)
  • maison de retraite, David Wark Griffith directeur (1912)
  • amis, David Wark Griffith directeur (1912)
  • Si près, pourtant si loin, David Wark Griffith directeur (1912)
  • La couverture du chef, David Wark Griffith directeur (1912)
  • Celui qu'elle aimait, David Wark Griffith directeur] (1912)
  • La Dame peint, David Wark Griffith directeur (1912)
  • Les Mousquetaires de Pig Alley, David Wark Griffith directeur (1912)
  • hérédité, David Wark Griffith directeur (1912)
  • L'or et paillettes, David Wark Griffith et mise en scène Frank Powell (1912)
  • My baby, réalisé par D. W. Griffith et Frank Powell (1912)
  • l'Informateur, David Wark Griffith directeur (1912)
  • brutalité, David Wark Griffith directeur (1912)
  • Le chapeau de Paris (Le chapeau de New York), Réalisé par David Wark Griffith (1912)
  • My Hero, David Wark Griffith directeur (1912)
  • Dilemme du cambrioleur, David Wark Griffith directeur (1912)
  • le Massacre, David W. Griffith Directeur (1912)
  • A Cry for Help, David Wark Griffith directeur (1912)
  • Dieu à l'intérieur, David Wark Griffith directeur (1912)
  • trois amis, David Wark Griffith directeur (1913)
  • La fille et la dame Téléphone, David Wark Griffith directeur (1913)
  • Une aventure dans les bois d'automne, David Wark Griffith directeur (1913)
  • L'appel d'offres Hearted Boy, dirigé par David Wark Griffith et Frank Powell (1913)
  • Pétrole et eau, David Wark Griffith directeur (1913)
  • A Chance Deception, David Wark Griffith directeur (1913)
  • L'amour dans un appartement Hôtel, David Wark Griffith directeur (1913)
  • La bouteille Mauvais, réalisé par Anthony O'Sullivan (1913)
  • Le Stratagème d'une fille, dirigé par David Wark Griffith et Frank Powell (1913)
  • L'invité importun, réalisé par D. W. Griffith (1913)
  • A proximité de la Terre, David Wark Griffith directeur (1913)
  • sort, David Wark Griffith directeur (1913)
  • Bébé du shérif, David Wark Griffith directeur (1913)
  • La perfidie de Marie, David Wark Griffith directeur (1913)
  • Le Petit Tease, David Wark Griffith directeur (1913)
  • A Misunderstood Boy, David Wark Griffith directeur (1913)
  • La Dame et la souris, David Wark Griffith directeur (1913)
  • le Wanderer, David Wark Griffith directeur (1913)
  • La Chambre des ténèbres, réalisé par D. W. Griffith (1913)
  • Le Yaqui Cur, David Wark Griffith directeur (1913)
  • juste or, David Wark Griffith directeur (1913)
  • La vengeance du ranchero, David Wark Griffith directeur (1913)
  • Une interception en temps opportun, David Wark Griffith directeur (1913)
  • Red Hicks défie le monde, réalisé par Dell Henderson (1913)
  • le puits, dirigé par Anthony O'Sullivan (1913)
  • Marathon de la mort, David Wark Griffith directeur (1913)
  • Le commutateur Tour, dirigé par Anthony O'Sullivan (1913)
  • Près d'un homme sauvage, réalisé par Dell Henderson (1913)
  • Dans les cercles diplomatiques, dirigé par Anthony O'Sullivan (1913)
  • A Gamble avec la mort, dirigé par Anthony O'Sullivan (1913)
  • Bébé de l'ennemi, David Wark Griffith directeur (1913)
  • Pa dit, réalisé par Dell Henderson (1913)
  • le Miroir, dirigé par Anthony O'Sullivan (1913)
  • La Vengeance de Galora, dirigé par Anthony O'Sullivan (1913)
  • Sous l'ombre de la loi, dirigé par Anthony O'Sullivan (1913)
  • Étais-je fait pour vous, dirigé par Anthony O'Sullivan (1913)
  • Loyauté d'un Indien, réalisé par Christy Cabanne (1913)
  • Les suffragettes Minstrels, réalisé par Dell Henderson (1913)
  • L'habitude de travail, dirigé par Anthony O'Sullivan (1913)
  • La Crook et la jeune fille, dirigé par Anthony O'Sullivan (1913)
  • Le fardeau de l'homme fort, dirigé par Anthony O'Sullivan (1913)
  • Le traité Stolen, dirigé par Anthony O'Sullivan (1913)
  • Alors Runs la voie, réalisé par Christy Cabanne (1913)
  • Tous pour la science, dirigé par Anthony O'Sullivan (1913)
  • La bataille à Elderbush Gulch, David Wark Griffith directeur (1913)
  • La Maison de la Discorde, réalisé par James Kirkwood (1913)
  • La Couronne Bartered
  • camarades de classe, réalisé par James Kirkwood (1914)
  • Silent Partner de son père, réalisé par Donald Crisp (1914)
  • Judith Birch (Judith de Béthulie), Réalisé par David Wark Griffith (1914)
  • Strongheart, réalisé par James Kirkwood (1914)
  • brute force, réalisé par D. W. Griffith (1914)
  • Femme contre femme, réalisé par Paul Powell (1914)
  • Gratitude du Cracksman, réalisé par Anthony O'Sullivan (1914)
  • Hommes et femmes réalisé par James Kirkwood (1914)
  • La puissance de la presse (1914)
  • La femme en noir, réalisé par Lawrence Marston (1914)
  • Sous la lumière du gaz, dirigé par Lawrence Marston (1914)
  • La durée de vie, réalisé par Edward Mackay (1914)
  • Les sièges du Puissant, réalisé par T. Hayes Hunter (1914)
  • Les Mystères de New-York (Les Exploits d'Elaine), Mise en scène Louis J. Gasnier, George B. Seitz et Leopold Wharton (1914)
  • Wildfire, réalisé par Edwin Middleton (1915)
  • A Modern Magdalen, réalisé par Will S. Davis (1915)
  • La conduite du juge curieux Legarde, dirigé par Will S. Davis (1915)
  • transatlantique (La Romance de Elaine), Dirigée par George B. Seitz, et Leopold Wharton Theodore Wharton (1915)
  • L'épée flamboyante, réalisé par Edwin Middleton (comme E. Middleton) (1915)
  • Dora Thorne, dirigé par Lawrence Marston (1915)
  • Une série jaune, réalisé par William Nigh (1915)
  • Divorce de Dorian, réalisé par O.A.C. Lund (1916)
  • le Quitteur, réalisé par Charles Horan (1916)
  • le Dérangement, réalisé par Charles Horan (1916)
  • La marque de Lâcheté, réalisé par John W. Noble (1916)
  • La fin de la tournée, réalisé par George D. Baker (1917)
  • Fils de son Père, de George D. Baker (1917)
  • Double du Millionaire, réalisé par Harry Davenport (1917)
  • Croix-Rouge Pageant réalisé par Christy Cabanne (1917)
  • le Copperhead réalisé par Charles Maigne (1920)
  • Le Master Mind réalisé par Kenneth S. Webb (1920)
  • Jardin du Diable, réalisé par Kenneth S. Webb (1920)
  • La grande aventure, réalisé par Kenneth S. Webb (1921)
  • Jim Penman, réalisé par Kenneth S. Webb (1921)
  • Boomerang Bill, réalisé par Tom Terriss (1922)
  • Le visage dans le brouillard, réalisé par Alan Crosland (1922)
  • Les ennemis des femmes, réalisé par Alan Crosland (1923)
  • Les yeux sans regard, réalisé par Edward H. Griffith (1923)
  • La Ville Eternelle, réalisé par George Fitzmaurice (1923)
  • Amérique, dirigé par D. W. Griffith (1924)
  • Nuits Decameron, réalisé par Herbert Wilcox (1924)
  • Les femmes perturbatrices, réalisé par Ivan Abramson (1924)
  • Je suis l'homme, réalisé par Ivan Abramson (1924)
  • Femmes de mariage (1924)
  • Un homme de fer, réalisé par Whitman Bennett (1925)
  • La fille qui ne fonctionneraient pas, réalisé par Marcel De Sano (1925)
  • Enfants de la Whirlwind, Whitman réalisé par Bennett (1925)
  • les fautifs, dirigé par Hugh Dierker (1925)
  • Cinquante-cinquante, réalisé par Henri Diamant-Berger (1925)
  • Le Splendid route, réalisé par Frank Lloyd (1925)
  • Die Frau mit dem Ruf Schlechten, réalisé par Benjamin Christensen (1925)
  • Ben-Hur: A Tale of the Chris, réalisé par Fred Niblo (1925)
  • Yeux couvaison, réalisé par Edward LeSaint (1926)
  • la barrière, réalisé par George W. Hill (1926)
  • femme dompteurs, réalisé par James W. Horne (1926)
  • Paris à minuit, réalisé par E. Mason Hopper (1926)
  • La princesse blond (Le Lucky Lady), Mise en scène Raoul Walsh (1926)
  • les Bells, réalisé par James Young (1926)
  • la tentatrice, (le Temptress), Réalisé par Fred Niblo (1926)
  • le Salon, réalisé par Tod Browning (1927)
  • Les femmes aiment les diamants, réalisé par Edmund Goulding (1927)
  • Body and Soul, réalisé par Barker Reginald (1927)
  • La treizième heure, réalisé par Chester M. Franklin (1927)
  • Tristana et le masque (Sadie Thompson), De Raoul Walsh (1928)
  • La loi de l'amour (Drums of Love), Réalisé par David Wark Griffith (1928)
  • Le lion et la souris, réalisé par Lloyd Bacon (1928)
  • Road House, réalisé par Richard Rosson (1928)
  • Le mystérieux Jimmy (Alias ​​Jimmy Valentine), Mise en scène Jack Conway (1928)
  • Ouest de Zanzibar (Ouest de Zanzibar), Réalisé par Tod Browning (1928)
  • La rivière Femme, réalisé par Joseph Henabery (1928)
  • L'île mystérieuse (L'île mystérieuse), Dirigée par Lucien Hubbard (non accrédités) et Benjamin Christensen Maurice Tourneur (1929)
  • Qui ne cherche pas ... (L'île mystérieuse), Dirigée par Lucien Hubbard, unaccredited, Benjamin Christensen et Maurice Tourneur (1930)
  • J'adore (Une âme libre), réalisé par Brown Clarence (1931)
  • mains coupables (mains coupables), Mise en scène W.S. Van Dyke et, non crédité, Lionel Barrymore (1931)
  • Le Passeport jaune (Le ticket jaune), De Raoul Walsh (1931)
  • Mata Hari, réalisé par George Fitzmaurice (1931)
  • brisé Lullaby (brisé Lullaby), Mise en scène Ernst Lubitsch (1932)
  • Arsenio lupin (Arsène lupin), Réalisé par Jack Conway (1932)
  • grand Hôtel, dirigé par Edmund Goulding (1932)
  • Washington Masquerade, réalisé par Charles Brabin (1932)
  • Raspoutine et l'impératrice (Raspoutine et l'impératrice), Mise en scène Richard Boleslawski et non accrédités Charles Brabin (1933)
  • Sons de luxe (balayures), Mise en scène John Cromwell (1933)
  • prospectifs, réalisé par Clarence Brown (1933)
  • Le retour de l'étranger (Le retour de l'étranger), Mise en scène king Vidor (1933)
  • Dîner à huit (Dîner à huit), Mise en scène George Cukor (1933)
  • Un voyage de l'homme, réalisé par John S. Robertson (1933)
  • Vol de nuit (Vol de nuit), Réalisé par Clarence Brown (1933)
  • Christopher Bean, réalisé par Sam Wood (1933)
  • Si Mesdames Comportez, réalisé par Harry Beaumont (1933)
  • Ce côté du ciel, réalisé par William K. Howard (1934)
  • Joanna (Carolina), Mise en scène Henry king (1934)
  • Pur à cent pour cent (La fille du Missouri), Réalisé par Jack Conway et, non crédité, Sam Wood (1934)
  • Treasure Island (Treasure Island), Mise en scène Victor Fleming (1934)
  • Davide Copperfield (L'histoire personnelle, Aventures, expérience, Observation de David Copperfield le Jeune), Réalisé par George Cukor (1935)
  • Le Petit Colonel (Le Petit Colonel), Mise en scène David Butler (1935)
  • Of The Vampire (Mark of the Vampire), Réalisé par Tod Browning (1935)
  • Public Hero # 1, dirigé par J. Walter Ruben (1935)
  • Le retour de Peter Grimm, dirigé par George Nichols Jr., non crédité, Victor Schertzinger (1935)
  • Ah, Wilderness!, réalisé par Clarence Brown (1935)
  • La Voix de Bugle Ann, réalisé par Richard Thorpe (1936)
  • The Road to Glory (The Road to Glory), Mise en scène Howard Hawks (1936)
  • Le Diable-Doll (Le Diable-Doll), Directeur (non crédité) Tod Browning (1936)
  • trop cher (Le Enchanteresse), Réalisé par Clarence Brown (1936)
  • Margherita Gauthier (Camille), Réalisé par George Cukor (1936)
  • Une affaire de famille (Une affaire de famille), Dirigée par George B. Seitz (1937)
  • capitaines courageux (courageux capitaines), Réalisé par Victor Fleming (1937)
  • Saratoga, Jack Conway directeur (1937)
  • La vie à vingt (Bleu marine et or), Réalisé par Sam Wood (1937)
  • Un Américain à Oxford (A Yank à Oxford), Réalisé par Jack Conway (1938)
  • air arditi (pilote d'essai), Réalisé par Victor Fleming (1938)
  • Il ne peut pas le prendre avec vous (Vous ne pouvez pas emporterez pas avec vous), Mise en scène Frank Capra (1938)
  • Le jeune docteur Kildare (Jeune Dr. Kildare), Mise en scène Harold S. Bucquet (1938)
  • Le grand ennemi (Let Freedom Ring), Réalisé par Jack Conway (1939)
  • L'épreuve du Dr Kildare (Calling Dr. Kildare), Réalisé par Harold S. Bucquet (1939)
  • Le Sursis, réalisé par Harold S. Bucquet (1939)
  • Le secret du Dr Kildare (Le secret du Dr Kildare), Réalisé par Harold S. Bucquet (1939)
  • Et le regard des étoiles (Le regard des étoiles), Mise en scène Carol Reed (1940)
  • L'étrange cas du Dr Kildare (Étrange Cas du Dr Kildare), Réalisé par Harold S. Bucquet (1940)
  • Dr. Kildare retourne à la maison (Dr. Kildare Goes Accueil), Réalisé par Harold S. Bucquet (1940)
  • La crise du Dr Kildare, réalisé par Harold S. Bucquet (1940)
  • la peine, réalisé par Harold S. Bucquet (1941)
  • Pancho mexicaine (The Bad Man), Réalisé par Richard Thorpe (1941)
  • Les gens Vs. Dr. Kildare, Harold S. Bucquet (1941)
  • Jour de mariage du Dr Kildare, réalisé par Harold S. Bucquet (1941)
  • Lady Be Good, réalisé par Norman Z. McLeod et, non crédité, Busby Berkeley (1941)
  • La victoire du Dr Kildare, réalisé par W.S. Van Dyke (1942)
  • Dr Gillespie appelant, réalisé par Harold S. Bucquet (1942)
  • Nouveau adjoint du Dr Gillespie, réalisé par Willis Goldbeck (1942)
  • Tennessee Johnson, réalisé par William Dieterle (1942)
  • Cas criminel du Dr Gillespie, réalisé par Willis Goldbeck (1943)
  • Le testament de Tom Smith, réalisé par Harold S. Bucquet (1943)
  • A Guy Named Joe (A Guy Named Joe), Réalisé par Victor Fleming (1943)
  • 3 hommes en blanc, réalisé par Willis Goldbeck (1944)
  • Depuis ton départ (Depuis ton départ), Mise en scène John Cromwell et, non accrédité, Edward F. Cline, Tay Garnett, David O. Selznick (1944)
  • Les fils du dragon (Les fils du dragon), Réalisé par Harold S. Bucquet et Jack Conway (1944)
  • Entre deux femmes (Entre deux femmes), Réalisé par Willis Goldbeck (1945)
  • La vallée de la décision (La vallée de la décision), Réalisé par Tay Garnett (1945)
  • Trois Sages Fous, réalisé par Edward Buzzell (1946)
  • La vie est belle (Il est une vie merveilleuse), Réalisé par Frank Capra (1946)
  • Dans mon coeur (Le Coeur secret), Mise en scène Robert Z. Leonard (1946)
  • Duel au soleil (Duel au soleil), Dirigée par King Vidor (1946)
  • troubles aime (Delusion noir), Réalisé par Willis Goldbeck (1947)
  • Key Largo (Key Largo), Mise en scène John Huston (1948)
  • jusqu'à la mer à bord des navires (Jusqu'à la mer à bord des navires), Mise en scène Henry Hathaway (1949)
  • Malaisie (Malaisie), Réalisé par Richard Thorpe (1949)
  • le mexicain (croiser), Mise en scène John Sturges (1950)
  • Bannerline, réalisé par Don Weis (1951)
  • lone Star (Lone Star), Mise en scène Vincent Sherman (1952)

directeur

  • son secret (1913)
  • Où est le bébé? (1913)
  • Pas de place pour le père (1913)
  • juste garçons (1914)
  • Chocolate Dynamite (1914)
  • Whirlpool Life (1917)
  • confession (1929)
  • madame X (1929)
  • Le spectre vert (The Unholy Night) (1929)
  • Voleur d'amour (Sa glorieuse nuit) (1929)
  • rachat (Rachat), co-dirigé par Fred Niblo (1930)
  • Amor Gitano (La chanson Rogue), De (non crédité) co-réalisé Hal Roach (1930)
  • Le vampire de la mer (The Bat Sea) (1930)
  • Dix danse argent (Dix cents une danse) (1931)
  • Mains coupables (Guilty Hands) (1931)

Apparitions de Lionel Barrymore dans les films et documentaires

  • Hollywood chant (Hollywood Revue de 1929), Mise en scène Charles Reisner (1929)
  • Instantanés écran Série 17, n ° 12, dirigé par Ralph Staub - documentaire (1938)
  • Hollywood: Centre de Style du Monde, réalisé par Oliver Garver - images d'archives (1940)
  • Certains des meilleurs: Vingt-cinq ans de Motion Picture Leadership documentaire (1949)

TV

  • Notre M. Sun, réalisé par Frank Capra (1956)

les voix des acteurs italiens

  • Olinto Cristina en Mata Hari (Nouvelle édition 1952) Raspoutine et l'impératrice (Re-release) La vie est belle, Duel au soleil, Key Largo, jusqu'à la mer à bord des navires, Entre deux femmes
  • Amilcare Pettinelli en Margherita Gauthier (Re-release) Il ne peut pas le prendre avec vous, A Guy Named Joe, Depuis ton départ
  • Luigi Pavese en capitaines courageux (Re-release) Malaisie, le mexicain, lone Star
  • Giorgio Piamonti en grand Hôtel (Nouvelle édition 1952) Dîner à huit (Nouvelle édition 1952)
  • Arnoldo Foà en Pancho mexicaine
  • Sergio Tedesco en Mata Hari (Ridoppiaggio 1983)
  • Sergio Fiorentini en Margherita Gauthier (Ridoppiaggio 1983)
  • Gianni Musy en Treasure Island (Ridoppiaggio)

notes

bibliographie

  • (FR) Ray Stuart Immortels de l'écran, Bonanza Books, New York, 1965

Articles connexes

D'autres projets

  • Il contribue à Wikimedia Commons Wikimedia Commons: Il contient des images ou d'autres fichiers Lionel Barrymore

liens externes

prédécesseur Oscar du meilleur acteur successeur
George Arliss
pour Disraeli
1931
pour J'adore
Wallace Beery
pour l'échantillon
ex aequo avec Fredric March
pour Dr. Jekyll
autorités de contrôle VIAF: (FR66727566 · LCCN: (FRn85151804 · ISNI: (FR0000 0000 8146 7200 · GND: (DE116059982 · BNF: (FRcb14659629b (Date)