s
19 708 Pages

al Parker
données biographiques
Nom de naissance Andrew Robert Okun
Date de naissance 25 juin 1952 (40 ans)
lieu de naissance Natick
États-Unis États-Unis
Date de décès 17 août 1992
Lieu de la mort San Francisco
États-Unis États-Unis
données physiques
hauteur 173 cm
ethnique caucasien
yeux brun
cheveux brun
longueur du pénis 23 cm
données professionnelles
autres pseudonymes Drew, Doug

al Parker, nom de scène Andrew Robert Okun (Natick, 25 juin 1952 - San Francisco, 17 août 1992), Il a été un acteur pornographique États-Unis, considéré comme l'un des premiers pornodivi la pornographie gay, très célèbre à la fin des soixante-dix et tout années quatre-vingt. Il a également directeur et producteur, avant de mourir de complications de SIDA en 1992.

biographie

Andrew Okun a déclaré Drew, est né en 1952 dans une petite ville Massachusetts, bientôt il prend conscience de son propre homosexualité, de plus en plus comme un garçon introverti et honteux des mesures de son pénis, nettement plus élevé que ses camarades de classe que le point culminant qu'ils Hitch le surnom de « Pony Boy ». Avec l'excuse d'aller à un concert musique classique,[1] un peu plus de dix-sept ans prend Ford Mustang père et se rend à festival de Woodstock la 1969, lors de l'événement légendaire qu'il a plusieurs rencontres sexuelles avec d'autres hommes se sont produits dans le dos des camionnettes.[1]

Il a obtenu son diplôme d'études secondaires, il a déménagé à Los Angeles à la recherche de la fortune, elle participe en tant que concurrent au jeu télévisé The Dating Game et il obtient un emploi comme maître d'hôtel à la prestigieuse maison de Hugh Hefner,[1] le propriétaire playboy. A la fin, il est découvert par le photographe Jim French qui l'immortarla dans ses premières photos nues et il dirige dans différents courts métrages en 8 mm pour COLT studio, en lui donnant le nom de scène Al Parker.

lorsque la la pornographie gay était à ses débuts et films ont été distribués dans les cinémas spécialisés, Al Parker a fait ses débuts dans les premiers films porno à la fin soixante-dix, avec des films comme matériel lourd et pouces capable de construire une carrière réussie, elle rappresentatando les canons macho, avec un regard barbu et portant des chemises à carreaux et jeans, en jouant les personnages masculins très populaires de communauté gay de ces années, en tant que travailleurs, les bûcherons et la police. Dans les années qui ont suivi, il a travaillé assidûment COLT et Falcon Studios, parmi ses films les plus célèbres est De l'autre côté d'Aspen, aux côtés pornodivo Casey Donovan, est devenu un classique de la pornographie gay.[2]

Dans la vie privée, elle reste liée depuis de nombreuses années à Richard Cole, également un acteur porno sous le pseudonyme de Steve Taylor,[3] qui établit une relation ouverte et avec qui vous lâchez l'usage de drogues.[2] La relation avec Cole est non seulement sentimentale, mais aussi les entreprises, en 1980 les deux ont fondé la société de production Films Surge, produit et réalisé de nombreux films, y compris flash-back et Jeux, le second ensemble au cours de la première Jeux Olympiques Gay tenue à San Francisco.[2]

en 1986 partenaire de Parker, Richard Cole, meurt SIDA et star du porno prend un engagement social en favorisant le sexe en toute sécurité et l'utilisation de préservatif à travers les films qu'il a produit.[2] Parker continue à travailler, bien que moins fréquemment, comme acteur porno et commence comme réalisateur et producteur, réalisant un film bizarre et l'intention extrême, reprenant les modèles pour augmenter considérablement la taille du pénis à l'aide de pompes pour créer un vide l'air, leur permettant de pratiquer autofellation ou autopenetrazione.[2]

Après la mort du camarade Richard, Parker est lié à la pornographie romantiquement acteur canadien Justin Cade. Son dernier film était surcharge. Le 17 Août, 1992 Il est mort à son domicile San Francisco complications de SIDA.

vidéographie

  • matériel lourd (1977)
  • pouces (1979)
  • Recherché (1980)
  • flash-back (1981)
  • En tournée (1982)
  • De l'autre côté d'Aspen (1983)
  • Jeux (1983)
  • A Few Good Men (1983)
  • Lockep Week-end (1983)
  • dangereux (1983)
  • Headtrips (1984)
  • L'un sur un milliard (1984)
  • Rangers (1984)
  • Century Mining (1984)
  • Disque dur (1984)
  • outrager (1984)
  • technologie de pointe (1984)
  • thérapie (1984)
  • Daddies Plaything (1985)
  • charge surdimensionnée (1985)
  • Lieux étranges Strange Things (1985)
  • Le meilleur de Colt: Part 4 (1986)
  • Le meilleur de Brentwood 1 (1987)
  • charge Turbo (1987)
  • Mieux que jamais (1989)
  • Le meilleur de Colt Films: Part 10 (1991)
  • surcharge (1992)
  • Le Best Of Al Parker (2008)

notes

  1. ^ à b c La vie et d'Al Parker
  2. ^ à b c et Chez Parker, une vie pour le sexe
  3. ^ (FR) Chez Parker (1952 - 1992), outcyclopedia.0catch.com. 20 Février Récupéré, 2009.

bibliographie

  • Roger Edmonson, Clone: ​​La vie et l'héritage d'Al Parker, Gay Superstar, Alyson Books, 2000 ISBN 1-55583-529-5.

liens externes

autorités de contrôle VIAF: (FR72278845 · LCCN: (FRn00042072 · GND: (DE122560493