s
19 708 Pages

L 'annulation en droit administratif est le système par lequel il est fait l'efficacité lose lors d'une précédente acte administratif. Cette institution peut être l'effet d'un jugement d'un tribunal administratif, ou il peut être utilisé à titre de précaution par le service public même. Dans ce dernier cas, nous parlons, plus correctement, la révocation acte.[1]

enquête

L'annulation d'un acte administratif peut être nécessaire:

  • par la personne concernée, par recours administratifDans ce cas, si la demande est approuvée, elle sera tribunal administratif par un jugement définitif d'annuler cet acte concrètement;
  • bureau, qui est placé par l'administration publique;

effets

L'annulation a un effet rétroactif: l'annulation annule l'acte invalide à partir du moment où il a été délivré, et avec elle tous ses effets.

Dans certains cas, il peut ne pas être exactement rétablir la situation initiale est inacceptable, par exemple, lorsque l'annulation serait porté atteinte à des positions juridiques des tiers de bonne foi; dans ces cas, l'effet rétroactif n'est pas appliqué complètement.

termes

dans l'appel

Si l'annulation est demandée par les parties intéressées au moyen d'un recours devant un tribunal administratif, il doit être exercé dans un délai de 60 jours à compter de l'acte ou celui dans lequel la personne intéressée a eu connaissance, il a été informé . Le terme est plus si l'acte par rapport auquel vous souhaitez appliquer la annulabilité, est préjudiciable à un droit personnel et non un intérêt légitime; dans ce cas, les termes sont ceux pour les droits violés.

Après la date limite, les parties intéressées ne peuvent pas demander l'annulation de 'acte administratif gâtés, et nous parlons de consolidation inopposabilité.

Dans le cas de légitime défense

Dans l'auto-protection de l'administration publique, cela peut toujours révoquer l'acte gâté.

notes

  1. ^ Regardez à cet effet, Oberlan Forlenza, La distinction entre l'annulation et la révocation nécessaire pour tenir compte de l'instance, dans le Guide de la loi du 17 mai 2008, n. 20, p. 79.

bibliographie

  • Vincenzo Cerulli Irelli, Cours de droit administratif, Turin, Giappichelli Editeur, 1997. ISBN 88-348-7225-8.
  • Bruno PAR EXEMPLE Le feu, la décision-Manuel autoprotection - Guide d'annulation et de révocation des documents d'appel d'offres, Maggs, 2009, ISBN 88-387-4723-7

D'autres projets

liens externes