s
19 708 Pages

Achille et Patrocle
Achille cris désespérés sur le corps mort de Patrocle (peinture Nikolai Ge)

La relation entre Achille et Patrocle Il est l'un des éléments clés des mythes associés guerre de Troie: Quelle était sa vraie nature et dans quelle mesure a poussé cette amitié étroite entre les deux héros, il a fait l'objet d'une controverse à la fois dans les temps anciens et dans les temps modernes.

Nell 'Iliad les deux ont une profonde amitié et exclusive: Achille se révèle toujours très gentil et concernée en faveur du compagnon d'armes, quand il se révèle impitoyable, insensible et arrogant avec tout le monde, qu'ils soient ennemis ou alliés. Les commentateurs ont facilement traduisible épique classique, la relation entre les deux à travers la lentille d'interprétation de leur propre culture. pour Athènes au cours du Ve siècle avant J.-C. le rapport a été de nouveau examiné à la lumière traditionnelle pédérastie pédagogique.

Alors que certains lecteurs contemporains gardent point de vue pédérastique, d'autres croient plutôt était simplement un forte amitié masculine entre deux hommes engagés dans la guerre.

Nell 'Iliad

(GRC)

« Μῆνιν ἄειδε, θεά, Πηληιάδεω Ἀχιλῆος
οὐλομένην, ἣ μυρί 'Ἀχαιοῖς ἄλγε' ἔθηκε,
πολλὰς δ « ἰφθίμους ψυχὰς Ἄϊδι προΐαψεν"

(IT)

« Sing, Divine Muse, la colère du fils d'Achille de Pélée,
la colère ruineuse qui a une douleur infinie aux Grecs,
et il envoya le séjour des morts souterrains beaucoup d'âmes fortes "

(Iliad I, 1-3; traduction Guido Paduano)

La figure du héros Achille, fils de Pélée, ouvre le poème homérique. Sa colère est contre Agamemnon qui l'a privé de sa concubine Briséis.

L'amitié intense des héros Achille et Patrocle, est mentionné dans les vers d'Homère, violation de propriété, plusieurs auteurs, de l'excellence du domaine militaire et de solidarité fraternelle à se manifester dans une passion intense pour l'argent.

Le poète dépeint jamais les deux comme « amoureux » ( « mais - comme l'a noté David M. Halperin, - il a vraiment peu fait pour écarter une telle interprétation, [...] »[1]); Cependant, nous avons la preuve que, dès le sixième siècle avant JC, cela a été attesté: Eschyle en Frag. 135-136 de la tragédie perdue précisément consacrée à Achille; Platon, en symposium, t-il préciser par Phaedrus (179e-180b); enfin Eschine dans son contre Timarque (133, 141-50).

Ainsi, l'écrivain et juriste italien Eva Cantarella:

« Homer décrit amitiés masculines d'intensité émotionnelle si forte qu'elle pense inévitablement des liens très différent d'un simple solidarité entre compagnons d'armes: et de l'amitié à ce point est presque de coutume de mentionner est que, entre Achille et Patrocle. Une relation forte afin d'assurer que Achille, après la mort de Patrocle, prétend avoir qu'un seul but dans la vie: après vengeant son ami, couchons avec lui dans la même tombe, pour toujours, le rejoignit dans la mort comme il l'avait il était vivant. Une relation très différente de celle que Achille avait eu avec Briséis, la concubine esclave qu'Agamemnon avait pris quand il a été privé d'esclave Criseide. Les esclaves étaient compagnons interchangeables comme en témoigne, en effet, l'acte d'Agamemnon qui se console il remplacer immédiatement par une autre, la perte de Chryséis. Le lien entre Achille et Patrocle, cependant, était irremplaçable et il est non négligeable, à cet égard, le discours de Thétis, la mère du héros, le fils et le désespoir inconsolable: Achille, dit Teti, doit vivre et oublié Patrocle, doit prendre une femme «comme il devrait être. » Un reproche, peut-être? La preuve que son fils a essayé Teti amour homosexuel à nouveau? À première vue, il peut sembler. Mais, en regardant de plus près, les choses sont différentes. Ce qui est en fait les mots de Teti, est que le lien avec Patrocle avait été la raison pour laquelle le héros n'a pas encore pris sa femme pour confirmation, puis, du caractère affectueux de la relation. Mais l'exhortation de la mère en fils pour accomplir enfin son devoir social n'est pas - encore - une condamnation absolue de sa relation avec Patrocle. Il semble plutôt une invitation à accepter que, pour les Grecs, était une règle naturelle: atteindre un certain âge, il faut mettre un terme à la phase de la vie homosexuelle et d'assumer le rôle masculin avec une femme. Et Achille, maintenant, cet âge était venu: si une réprimande peut être pris dans les mots de Teti, est d'avoir étendu trop - l'amour excessif pour Patrocle - la phase de l'amour homosexuel. »

(Eva Cantarella, Selon la nature. Bisexualité dans le monde antique, Rizzoli Bibliothèque universelle, Rome, 1988)

En raison de cette forte relation d'amitié, la mort de Patrocle sur le champ de bataille devient Achille la principale motivation de son retour au combat, après avoir retiré colère de cause du grand contraste avec la guerre avait Agamemnon. La mort du camarade sous-tend une ampleur des émotions et des actions exprimées par le héros contre l'événement de la guerre, et qui traînera dramatisé dans le plus haut degré pour le reste du poème.

L'anglo-saxon critique contemporaine Gregory Nagy souligne que l'endroit le plus élevé à l'échelle de la souffrance légitime d'Achille à Patrocle: « En effet Patrocle est Achille πολὺ φίλτατος ἑταῖρος-l ... 'hetairos qui est de loin le plus philos (XVII 411, 655). " hetairos (Ἑταῖρος) signifie compagnon et Homer est habituellement utilisé pour indiquer les guerriers qui prennent les ordres du même commandant (compagnons d'armes, donc); tandis que sa forme femelle Etera Il sera utilisé plus tard courtisanes, hetairos encore essentiellement il a un soldat à l'époque hellénistique (et presque pour se rendre à l'parfois byzantine)[2]. Dans les textes anciens philos (Φίλος) désigne un type générique d'amour qui est utilisé entre les membres de la famille ou des amis, ou pour indiquer aux mêmes amateurs de sujet (philos-sophia est « l'amour de la sagesse »), mais il pourrait aussi être utilisé entre les amoureux.

Bien que la plupart des guerriers Achaïe se battre pour la gloire personnelle ou la gloire de leur Polis, après la mort de Patrocle, Achille verra clairement que la lutte pour lui, pour son ami, au nom de compagno-hetairos.

L'un des moments forts de toute l'histoire pour le reste de l'histoire, et quand vous touchez le point culminant du drame, est quand Achille apprend Antiloque, fils de Nestor, la mort de son ami Patrocle:

(GRC)

« Ὣς φάτο, τὸν δ « ἄχεος νεφέλη ἐκάλυψε μέλαινα ·
ἀμφοτέρῃσι δὲ χερσὶν ἑλὼν κόνιν αἰθαλόεσσαν
χεύατο κὰκ κεφαλῆς, χαρίεν δ « ᾔσχυνε πρόσωπον ·
νεκταρέῳ δὲ χιτῶνι μέλαιν « ἀμφίζανε τέφρη.
αὐτὸς δ « ἐν κονίῃσι μέγας μεγαλωστὶ τανυσθεὶς
κεῖτο, φίλῃσι δὲ χερσὶ κόμην ᾔσχυνε δαΐζων. »

(IT)

« Alors il a dit, et un nuage noir de chagrin l'enveloppait:
avec les deux mains, il a pris la poudre brûlée,
Il a versé sur sa tête, enduisant le beau visage,
et parfumé que les cendres sont tombés.
Lui-même, grand dans la poussière,
Il pose, et ses mains sont défiguré arracher les cheveux. »

(Iliad XVIII, 22-27; Traduction de Guido Paduano)
(GRC)

« Ἀντίλοχος δ « ἑτέρωθεν ὀδύρετο δάκρυα λείβων
χεῖρας ἔχων Ἀχιλῆος · ὃ δ « ἔστενε κυδάλιμον κῆρ ·
δείδιε γὰρ μὴ λαιμὸν ἀπαμήσειε σιδήρῳ. »

(IT)

« À travers Antiloque il gémissait et versait des larmes,
tenant les mains d'Achille qui pleuraient dans le noble cœur:
peur que vous couper la gorge avec l'épée. »

(Iliad XVIII, 32-34; Traduction de Guido Paduano)

Le corps de Patrocle est défendue par les Grecs et ramené au camp des Achéens, commence ici la fin Achille:

(GRC)

« Τοῖσι δὲ Πηλεΐδης ἁδινοῦ ἐξῆρχε γόοιο
χεῖρας ἐπ « ἀνδροφόνους θέμενος στήθεσσιν ἑταίρου
πυκνὰ μάλα στενάχων ὥς τε λὶς ἠϋγένειος,
ᾧ ῥά θ « ὑπὸ σκύμνους ἐλαφηβόλος ἁρπάσῃ ἀνὴρ
ὕλης ἐκ πυκινῆς · ὃ δέ τ « ἄχνυται ὕστερος ἐλθών"

(IT)

« Achille et entre eux ont commencé à la fin,
mettre ses mains sur la poitrine d'extermination de son compagnon,
et toujours il gémissait comme un lion avec une belle crinière
à laquelle un chasseur a des chiots kidnappés
dans la forêt dense, et il viendra l'angoisse d'être en retard "

(Iliad XVIII, 316-319; Traduction de Guido Paduano)

La langue des complaintes d'Achille sera très semblable à celui utilisé par la suite Andromaque devant le cadavre du mari Ettore, assassiné par Achille.[citation nécessaire] Teti Il a en effet incité le fils à revenir sur le champ de bataille et ici il, dans le seul but de se venger Patrocle, Wanders assoiffés de sang à la recherche de sa meurtrière: Ettore comprend très vite qu'ils ont aucune chance de survivre à l'affrontement avec « héros furieux. Retour à la bataille, même si les dieux avaient le bien averti qu'il lui en coûterait pour changer sa vie.

Pour l'amour d'Achille et Patrocle, il est devenu une liaison archétypale mâle pour de nombreux couples d'hommes dans la culture grecque: de Damone et Pythie jusqu'à Tyrannoctones.[3].

Dans la mythologie classique, il y a encore d'autres paires de guerriers qui font face à un danger volontairement et même la mort à un proche à côté de l'autre, comme Euryale et Nisus (Virgil, Enéide, V et IX), Oreste et Pylade (Eschyle, Orestie), Ou Ati et Licabas (Ovide, métamorphose, V): en particulier Ati et Achille sont des demi-dieux, tous deux nés de nymphes.

interprétation classique du mythe comme une relation pédérastique

Achille et Patrocle
Patrocle, une partie de Jacques-Louis David

Au cours de la Ve et IVe siècles avant JC la relation entre Achille et Patrocle est de plus en plus présenté comme une relation pédérastique entre éromène et éraste (Cela dit Eschyle dans sa trilogie consacrée à Achille et fragmentée nous est parvenue), bien que ces rôles sont inversés et avec le recul anachronique, comme elle a renversé le rapport d'âge[citation nécessaire]Achille, le plus jeune, est dominante ayant guerrier le plus célèbre (qui prend en charge, il se contente par Platon dans le Phèdre symposium); tandis que Patrocle, l'adulte joue un rôle de service comme les soins ou les soins cuisine pour les chevaux.

Le très à côté du texte homérique Pseudo-Apollodorus (bibliothèque, Livre III, 13, 8) et Publio Papinio Stazio (Poète latin du premier siècle) dans son Achilléide nous montrer le héros (tout en se cachant déguisé en femme sur Skyros parce que la mère veut l'empêcher de participer à la guerre) comme le mari de deidamia et père de Neottolemo: Ce dernier aurait également pris part à la phase finale de la guerre de Troie, jeune, après la mort de son père (voir. Achille sur Skyros).

Dans la tragédie perdue par Eschyle Mirmidoni le poète indique la relation entre les deux héros, comme sexuellement explicite et attribue à Achille le titre de éraste et protecteur: dans un fragment survivant le héros parle d'un "union orante des cuisses"[4] indiquant la le sexe intercrural, que pederastiche utilisé sur les relations homosexuelles.

Platon présente autour de 385 av. J.-C. comme les deux amants symposium: Le jeune Phèdre leur montre ce que par exemple des amoureux divinement approuvés. Il affirme également que Eschyle a fait une erreur qui nell'indicar Achille éraste parce qu'il était juste la colère de héros facilement le plus jeune (en fait, il était encore imberbe) et celui qui a excellé dans la beauté.

Eschine à 345 BC l'accent sur l'importance de pédérastie grecque fait valoir que, bien que Homer ne pas explicitement, les gens instruits indique devrait être en mesure de lire entre les lignes « cacher leur amour et évite de donner un nom à leur amitié, en pensant que l'infinie grandeur de leur affection pour ce qui est manifeste vraiment les plus sages auditeurs[5].

L'hommage d'Alessandro Magno

quand Alessandro Magno Il est arrivé sur la plaine de Troy avec son cher ami Hephaestion en 334 avant JC, au début du grand pays asiatique qui les prendrait un peu plus tard aux extrémités du monde connu, l 'Inde, Ils sont allés à honorer la butte sacrée érigée en mémoire éternelle d'Achille et Patrocle: cela avant toute l'armée déployée, et donc il est venu à une déclaration claire sur la nature de leur relation. L'action menée par Alessandro démontre alors l'importance perçue au moment de la relation entre les deux héros[6][7].

Les tentatives de réviser le texte d'Homère ont été entreprises par Aristarque de Samothrace environ 200 av. J.-C.[8] affirmant que le poète ne veut pas dire pour indiquer les deux comme amants, mais que ce fut seulement une interpolation plus tard[9].

quelques versets Licofrone de Alexandrie, auteur du troisième siècle, semblent indiquer que le motif du meurtre Troilo par Achille propre amour non partagé.

Tout au long de la période hellénistique, puis pendant 'empire romain Achille et Patrocle sont présentés comme amoureux[10].

Interprétations post-classique et moderne

En règle générale, la tradition post-classique montre une Achille parfaitement droite ont l'amitié exemplaire avec Patrocle totalement asexuée. Les auteurs chrétiens médiévaux ont délibérément supprimé des nuances homoérotiques de l'histoire[11].

David Halperin dans son essai intitulé Les héros et leurs amis compare les traditions de Gilgamesh avec Enkidu et David et Jonathan, qui sont presque contemporains à la composition Iliad et fait valoir que, même si aucun de ces trois rapports est appelé sexuellement explicite dans le contexte littéraire et social dans lequel ils ont été créés, tout d'autre part démontrent sans équivoque comment les amitiés intensément homoérotiques ont été en guerre chez les hommes[12].

William Shakespeare en Troïlus et Cressida représentant les deux héros comme les amoureux, avec la décision d'Achille de passer tout le temps à l'intérieur de la tente.

Dans de nombreux romans historiques auteur britannique Mary Renault sont des références symboliques de contenu fréquents à Achille et Patrocle: le couple pour elle est un modèle d'amour sans aucune implication de pédérastique efféminement, mais un grand esprit de camaraderie l'amour homosexuel.

Dans le roman Christa Wolf intitulé Cassandra Achille est présenté comme un homme homosexuel qui se trouve être d'une certaine manière en conflit avec lui-même.

le film Troy Il présente Patrocle comme un parent plus jeune d'Achille, ce qui prive l'histoire de tout aspect romantique ou sexuelle; où au lieu Homer indique clairement que Patrocle était le plus grand âge entre les deux, en plus d'être l'un avec le caractère responsable.

Dans la comédie musicale Spring Awakening à un moment donné un garçon supplie un autre faire un peu d'Achille et PatrocleLes deux caractères sont ensuite présentés à engager dans une relation homosexuelle.

Le roman de science-fiction Dan Simmons intitulé ilion Achille et Patrocle ont un lien fort de fraternité guerrier, mais sont également représentés engager dans une 'orgie.

Dans le roman historique Madeline Miller La Chanson d'Achille montre la relation d'amour entre Achille et Patrocle depuis le début jusqu'à la mort d'Achille.

notes

  1. ^ Simon Hornblower et Antony Spawforth (ed) Oxford Classical Dictionary, 3e éd., Oxford University Press, 1996, p. 721, ISBN 0-19-866172-X.
  2. ^ Gregory Nagy, Le meilleur des Achéens, 2e éd., Baltimore, Johns Hopkins University Press, 1999, p. 105, ISBN 0-8018-6015-6.
  3. ^ Warren Johansson, Encyclopédie de l'homosexualité, New York, 1990 ISBN 0-8240-6544-1.
  4. ^ Eschyle Mirmidoni Frag. 135 Radt.
  5. ^ Pantelis Michelakis, Achille dans la tragédie grecque, Cambridge University Press, 2007, p. 51, ISBN 0-521-81843-5.
  6. ^ La vie d'Alexandre de Plutarque, pag. 294 1973 édition Penguin Classics.
  7. ^ Conquêtes de Alessandro Magno de Arrien, pag. 67, édition Penguin Classics (1958).
  8. ^ cité dans W. M. Clarke, Achille et Patrocle in Love, en Hermès, nº 106, 1978, pp. 381-396; p. 384. Extrait le 15 Avril, 2016.
  9. ^ Louis Crompton, homosexualité civilisation, Le Belknap Press of Harvard University Press, 1993, p. 6 ISBN 0-674-01197-X.
    « Serious tente de modifier le texte d'Homère de façon savante ont été faites à Alexandrie au IIe siècle avant notre ère. Aristarque de Samothrace, qui a été appelé « le fondateur de l'érudition scientifique » croyait Homère n'a pas l'intention de présenter Achille et Patrocle comme des amants. Depuis, cependant, il pensait que le « nous-deux seuls » passage impliquait une relation d'amour, il a fait valoir qu'il doit être une interpolation plus tard. Mais la plupart des éditeurs modernes ont accepté les lignes, et d'autres passages montrent que les émotions au moins les approximative. point de vue de Aristarque, bien sûr, est paradoxale: même un Grec qui voulait exclure une interprétation de la relation amoureuse des hommes pensaient que ces lignes ont fait valoir contre ce point de vue "..
  10. ^ William Armstrong Percy III, « Réexamens à propos de Greek homosexualités », en B.C. Verstraete et V.L. Provençale (eds), Le désir du même sexe et l'amour dans l'Antiquité gréco-romaine et dans la tradition classique de l'Occident, Binghamton, 2005, p. 19 ISBN 978-1-56023-604-7.
  11. ^ Katherine Callen King, Achille: Paradigmes du héros d'Homère Guerre au Moyen Age, Berkeley, 1987 ISBN 0-520-07407-6.
  12. ^ Avant la sexualité: La construction de l'expérience érotique dans le monde grec ancien, John J. Winkler et froma I. Zeitlin, Princeton University Press, 1990 ISBN 0-691-00221-5.

Articles connexes