s
19 708 Pages

Solange Ghernaouti
Solange Ghernaouti

Solange Ghernaouti (blida, 5 décembre 1958[1]) Il est un 'universitaire Suisse.

biographie

par origine algérien[1], Il est professeur au 'Université de Lausanne (UNIL) et expert international dans le domaine de la sécurité informatique et de la défense cybernétique, collabore régulièrement avec diverses institutions gouvernementales de Nations unies, Européenne, ainsi qu'avec des entreprises privées.

C'est la première enseignante à 'HEC Lausanne et en 1987, Solange Ghernaouti est membre de l'Académie suisse des sciences techniques.[2] Il dirige le Cybersécurité suisse consultatif et Groupe de recherche (Scarg), qui a créé et le groupe de recherche en sciences de la complexité à l'université. Il a développé une approche innovante et interdisciplinaire de la sécurité numérique qui sert les individus, les organisations et les États au niveau stratégique et opérationnel.

Il est également l'auteur de plusieurs ouvrages techniques populaires et publications scientifiques[3] sur les questions de télécommunications[4], le contrôle des risques informatiques, cybercriminalité et CyberPotenza.

distinctions

  • L'ancien maire de l'IHEDN (décret du 8 Janvier 2014)[5]
  • Ordre du Chevalier Légion d'honneur[6] (Décret 31 Décembre 2013)[7]
  • Réserve lieutenant-colonel de la gendarmerie nationale française
  • Membre de l'Académie suisse des sciences techniques (depuis 2013)
  • Classé parmi les 20 femmes qui composent la Suisse par Bilan (2012)[8]
  • Classé parmi les 100 femmes les plus puissantes en Suisse pour le magazine Women in Business (2012)
  • Classé parmi les 100 personnalités qui font la Suisse Romandie pour hebdo (2011)[9]
  • Classé parmi les 300 personnes les plus influentes en Suisse par Bilan (22 Juin 2011)

divers

  • Membre du Centre de politique de sécurité[10]
  • Membre du Comité scientifique du Forum international sur la technologie et de la sécurité (2015)[11]
  • Les partenaires du projet européen E-Crime[12] et Prismacloud[13] (Respectivement de 2014 et 2015)[14]
  • Président de la Commission sociale de l'Université de Lausanne (2006)[15]
  • Président de la fondation Erna Hamburger (à partir de 2012)[16]
  • Participant au projet européen Communication sécurisée basée sur Quantum Cryptography (2004-2008)[17]

Livres principaux

  • S. Ghernaouti, Sécurité informatique et réseaux, 4ème édition, Dunod, 2013 (première édition 2006)
  • S. Ghernaouti, CyberPower: criminalité, les conflits et la sécurité dans le cyberespace, Presses Universitaires et polytechniques Romandes 2013
  • S. Ghernaouti A. Dufour, "Internet" - Que sais-je , 11ème édition, Presses Universitaires de France 2012
  • Tashi I. S. Ghernaouti-Hélie, évaluation de la sécurité de l'information: une approche holistique, Presses Universitaires et polytechniques Romandes 2011
  • S. Ghernaouti, Un traité mondial sur la cybersécurité et la cybercriminalité: une contribution pour la paix, la justice et la sécurité dans le cyberespace, 2e édition, 2011 Cybercrimedata (première édition 2009)
  • R. Berger S. Ghernaouti-Hélie, Technocivilisation: pour Une philosophie du numérique, Sciences, Presses Universitaires de discussion polytechniques Romandes 2010 ET
  • S. Ghernaouti, Guide de la cybersécurité pour les pays en développement, 3e édition revue et augmentée, UIT 2009 (première édition 2006)
  • S. Ghernaouti, Strategie et de la sécurité Ingénierie des réseaux, InterEditions 1998
  • S. Ghernaouti A. Dufour, Réseaux d'entreprise et la téléphonie de technologies à la stratégie d'entreprise, Springer-Verlag 1998
  • C. Servin S. Ghernaouti, Les Hauts en Débits télécoms, InterEditions 1998
  • S. Ghernaouti A. Dufour, Et Réseaux Locaux Téléphonie, Masson 1995
  • S. Ghernaouti, CLIENT / SERVEUR. Les Outils, départements traitemet DU Coopératif, Masson1993
  • S. Ghernaouti, Réseaux, applications Réparties normalisées, 1990 Eyrolles

notes

  1. ^ à b Base de Donnees des Élites au XXe s suisses. (Fr) Unil.ch
  2. ^ http://www.unil.ch/webdav/site/unicom/shared/uniscope/2012-2013/U585_print.pdf
  3. ^ Commentaire contre la Cybercriminalité lutter? - Pour la science
  4. ^ Guide de la cybersécurité pour les pays en développement
  5. ^ Journal Officiel de la République Française - JORF n ° 0008 du 10 janvier 2014 n ° 25 du texte - Arrêté du 8 janvier 2014 des portante auditrices auditorat et Désignation de la région en 194e session ( « promotion Henri Dunant») de l'Institut des hautes études de défense nationale, Lyon et Genève Mâcon (du 5 Novembre au 13 décembre 2013) http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000028451257
  6. ^ Une Experte en Suisse RECOIT la Légion cybersécurité d'honneur - rts.ch - Suisse
  7. ^ Journal de nomination porte-promotion et français officiel (JORF n ° 0001-1 Janvier 2014) http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000028416190
  8. ^ 20 Les femmes ici font la Suisse - Economie, Les plus de la rédaction - Bilan
  9. ^ http://www.forumdes100.com/files/F100-11_Les100_PortraitsHebdo.pdf
  10. ^ Initiative mondiale Fellowship - GCSP
  11. ^ FITS - Solange Ghernaouti
  12. ^ http://ecrime-project.eu/partners/security-committee
  13. ^ consortium | PRISMACLOUD
  14. ^ Le prof. Solange Ghernaouti et son équipe participent à deux projets européens Nouveaux - HEC Lausanne
  15. ^ Commission sociale - interne UNIL
  16. ^ Fondation Erna Hamburger | Cybersécurité suisse consultatif et Groupe de recherche
  17. ^ SECOQC - Développement d'un réseau mondial pour la communication sécurisée basée sur Quantum Cryptography

liens externes

autorités de contrôle VIAF: (FR59137702 · LCCN: (FRn98047792 · GND: (DE120177331 · BNF: (FRcb12240592g (Date)