s
19 708 Pages

Luigi Monti (Palerme, 1830 - 1914) Ce fut un universitaire et diplomate italien naturalisé États-Unis. De 1854 à 1859, il était professeur d'italien à Université de Harvard, puis consul américain à Palerme 1861-1873, et de nouveau entre 1873 et 1893, professeur au Wellesley College, Vassar College et à l'Institut Peabody de Baltimore.

biographie

Luigi Monti est né à Palerme en 1830.

Impliqué dans la révolution de 1848-1849, en 1850 arrive en exil à Boston aux Etats-Unis, où 1854-1859, il a travaillé comme instructeur de l'italien à l'Université de Harvard, sous la direction de Henry Wadsworth Longfellow et alors James Russell Lowell. Il est le deuxième travail universitaire italien dans cette institution après l'autre exil de Sicile Pietro Bachi Il avait occupé le même poste de 1826 à 1846. En 1855 publique Monti à Boston deux livres de texte pour l'enseignement: Une grammaire de la langue italienne et Un lecteur de la langue italienne. Il se traduit par deux romans Francesco Domenico Guerrazzi: Beatrice Cenci (En 1857) et Isabella Orsini (En 1859). Longfellow utilise le jeune modèle sicilien dans son compte Contes d'un Wayside Inn (Publié en 1863).[1]

En 1861, après le consul des États-Unis a été nommé mille, Monti Palerme. Il restera jusqu'en 1873.

En 1873, retourne à Boston. En 1875, il publie la traduction du roman d'un autre Guerrazzi, « Manfred ». Il a également travaillé comme une activité écrivain avec le récit autobiographique Les aventures d'un consul étranger (1878) et le roman Lion (1882).

Il reprend son travail académique. À l'Institut Lowell donne une conférence sur « représentant de l'Italie contemporaine Hommes » et enseigne des cours au Wellesley College, Vassar College et à l'Institut Peabody de Baltimore.

En 1893, il retourne en Italie où il est mort en 1914.

Luigi Monti Works

  • Une grammaire de la langue italienne (Boston, MA: Little, Brown, 1855)
  • Un lecteur de la langue italienne (Boston, MA: Little, Brown, 1855)
  • Aventures d'un consul étranger (Boston, MA: Lee et Shepard, 1878)
  • Leone: A Novel (Boston, MA: J. R. Osgood and Co., 1882)

traductions

  • Francesco Domenico Guerrazzi, Beatrice Cenci, tr. Luigi Monti (New York: Rudd Carleton, 1857)
  • Francesco Domenico Guerrazzi, Isabella Orsini, tr. Luigi Monti (New York: Rudd Carleton, 1859)
  • Francesco Domenico Guerrazzi, Manfred, tr. Luigi Monti (New York: Carleton G.W. Co;. et Londres: S. Low, Son Co., 1875)

notes

Articles connexes

liens externes