s
19 708 Pages

Remarque disambigua.svg homonymie - "devanagari" voir ici. Si vous recherchez le même nom du bloc Unicode, voir Devanagari (Unicode).
Histoire de l'alphabet

Bronze médias Âge du XIXe siècle avant JC

  • ougaritique XV siècle avant JC
  • Proto-cananéenne XV siècle avant JC
    • phénicien XI-XIV siècle avant JC
    • Xe siècle avant JC paléo-hébreu
    • araméen VIII siècle avant JC
      • Brahmi VI siècle avant JC
      • juif III siècle avant JC
      • syriaque IIe siècle avant J.-C.
        • arabe IVe siècle après J.-C.
      • Pahlavi III siècle avant JC
        • Avestan IVe siècle après J.-C.
      • Kharoshthi III siècle avant JC
    • grec IXe siècle avant J.-C.
      • étrusque VIII siècle avant JC
        • latin VIIe siècle avant JC
        • runique Deuxième siècle de notre ère
      • gothique Troisième siècle de notre ère
      • arménien 405 après Jésus-Christ
      • géorgien Cinquième siècle après Jésus-Christ
      • glagolitique 862 de notre ère
      • cyrillique X siècle après Jésus-Christ
    • Paleoispanico VIIe siècle avant JC
  • Arabie du Sud IXe siècle avant J.-C.
    • ge'ez V-VI siècle avant JC
méroïtique III siècle avant JC
Ogham IVe siècle après J.-C.
Hangul 1443 après Jésus-Christ
syllabique canadiens 1840 après J.-C.
zhuyin 1913 après Jésus-Christ

L 'Dev'nāg'rī Alphabet (देवनागरी; en IAST: Devanāgarī, sanskritC .. L'écriture de la ville divine), Également connu sous nagari, est un abugida ( « Abugida ») utilisé dans différents langues de l'Inde (sanskrit, hindi, Marathi, Kashmiri, sindhi, népalais). Il est un script syllabique, où chaque lettre contient une voyelle inhérente schwa, qui peuvent être modifiés dans d'autres voix à travers l'utilisation des marques diacritiques ci-dessus, ils se produisent, ou sont au point principal. l'alphabet Bengali et son fonctionnement est dérivé du Devanagari.

origines

L'alphabet dev'nāg'rī apparaît autour de tous 'huitième siècle, comme une nouvelle évolution de l'écriture Brahmi, dont la présence est attestée dans la région de la vallée de l'Indus depuis Vème siècle avant JC, probablement une adaptation indienne des écritures sémitiques, pénétrait Inde par Mésopotamie.

Les lettres et les clusters irréguliers, prononciation, nombres

En écrivant Dev'nāg'rī chaque symbole qu'il représente une consonne suivie d'une à très court (sauf, dans certains cas, l'ordre des mots): par exemple, le symbole द est transcrit « de » et doit être lu en / de / en sanskrit (en hindi moderne, la voix par défaut est plutôt une voix de ton neutre légèrement voile appelé schwa, / ə /, pouvant être obtenus si vous imaginez réciter les noms des consonnes italiennes « BCDF -... » de manière « pure », sans dire une voix qui est accompagné du nom propre de la lettre, comme il arrive dans "bi-nous-la-effe ...").

En général, les lettres sont surmontées d'une ligne horizontale que vous écrivez pour la fin: pour les premières lettres d'écriture, et matra diacritiques. Dans la correspondance de certaines lettres peuvent se briser, est donc pas nécessairement toujours continue. Le point fixe, tel que la durée de l'écriture manuscrite et se compose d'une ligne verticale (.), Ditto en bengali. Si les lignes sont deux droites, la pause est plus longue (.). Cependant, la double rangée se trouve que dans la poésie: la seule ligne ( « Danda » "Stick") Signale la fin d'un semistrofa, la double ligne marque la fin d'un vers.

La voix qui accompagne la consonne peut être autre s'il y a un symbole appelé matra: Par exemple, en prenant toujours comme référence le द symbole, « de » / də /, quand il est écrit दे (notez la présente ligne oblique au-dessus du symbole), il est transcrit « de » et doit être lu / de /. Il existe des formes isolées et matra pour les voyelles courtes et longues. Etant donné que la longueur de la voyelle a une valeur distinctive en hindi et en sanscrit, vous devez sentir la différence entre court et long. Dans le tableau ci-dessous la mâtrâ sont les symboles représentés à proximité d'un cercle en tirets, indiquant la position du symbole par rapport à Matra.

En plus de matra comme une consonne, une voyelle peut également être présent sous forme indépendante lorsqu'elle est au début d'un mot ou à côté d'une autre voyelle (par exemple, le / s / seul ou début d'un mot ou flanquées par un « parole sous la forme de l'écriture de Matra supplémentaire ए).

Lorsque sur une lettre avec une voix que vous êtes placé sous une forme de points diacritiques, l 'anusvara ं, vous voulez indiquer que, après la voyelle plus une consonne nasale (n, m, etc.) qui est assimilé à la consonne qui suit (voir ci-dessous pour la liste complète).

Si vous trouvez un semi-circulaire diacritique appelé Tchandrabindou / Anunāsika (Croissant) ँ, la voyelle est prononcée par voie nasale, détente à savoir le palais mou (la partie molle du palais) et passer le son par le nez, comme cela se produit dans d'autres langues comme le portugais, le polonais, le français ou bengali. Un mot indien peut commencer et se terminent par une voyelle nasalisé (ex ऊँट / ÷:. T / « chameau » et माँ / MÃ: / « mère ») et l'un des endroits typiques où vous pouvez trouver le croissant en mots hindi est précisément le en second lieu, surtout si le mot ne se termine pas dans un schwa.

Par conséquent, en fonction de la présence d'un ou l'diacritique, deux phénomènes distincts se produisent et reconnaissable. Cependant, l'orthographe, il arrive que les deux diacritiques sont utilisés sans distinction et / ou il est utilisé seul pour les deux. Toutefois, cela ne crée pas de problèmes dans la décision parce que le nasalization se produit dans des contextes différents par l'ajout de la consonne nasale: si une voyelle, longue ou courte, est suivie ou non par une consonne qui est articulée d'une certaine manière (peu importe le lieu d'articulation et aspiration présente ou non), il y aura un ou l'autre phénomène. Pour les règles, voir ci-dessous.

Dans Romains, la présence des deux diacritiques dans tous les cas, cela signifie que la lettre modifiée « m » entre voyelles et consonnes: officiellement, seulement dans l'alphabet IPA est montré exactement la lecture complète. Là, en plus de lever l'ambiguïté qui est ajoutée consonne nasale, dans le cas de nasalisation vous écrivez un tildo sur la voyelle (ex. / Ə /). La connaissance des règles de sorte qu'il aide à comprendre la prononciation exacte de romanisation, qui ne fournit aucune information.

Cependant, avec d'autres systèmes de romanisation, dans le cas de nasalization vocal sur nous notons le twang avec un tildo et ne pas utiliser « M », superflu.

Pour désambiguïser une consonne vocale sans, à la fois à Court / schwa que matra, Il se fixe sous le symbole d'un petit appareil appelé oblique virama, ou « Tueur des maladies » . Il est écrit pas toujours, de sorte que certains mots peuvent avoir une lecture ambiguë, que vous itinéraire ou un dictionnaire ou d'une baisse des règles phono schwa (voir ci-dessous). Cependant, ils ont aussi pas la prévisibilité absolue.

Résumons ci-dessous la voix dev'nāg'rī alphabet avec leur symbole début de mot, marque diacritique avec une surprenante consonne, la प् (/ p /), la prononciation (la voix de son propre et la consonne / p / avec voix) dans 'Alphabet Phonétique International (IPA) avec l'équivalent en Romanized 'Alphabet international du sanskrit translittération (IAST, très utilisé) dans les langues indiennes et translittération (itrans), et la prononciation équivalent approximatif en italien:

voix indépendante diacritique isolé signe diacritique avec « प् » prononciation Prononciation avec / p / romanisation IAST romanisation itrans description
- - - / Ə / (ou / Ä /) / Pə / (ou / PA /) à à schwa toujours à court indépendamment (ou à Italien très court, avec la position de languette centrale) en sanskrit, hindi et marathi. En Nepali, le prononcez vocal par défaut / ʌ / (non « ou » aux lèvres arrondies). Toutes ces langues apparentées utilisent le même alphabet avec des variations de prononciation. l'alphabet Bengali découle également de Devanagari rendu fort calligraphique et de son voyelle inhérente est un « ou » fermé (अ - অ)
पा / A / / PA / Ā A vocal ouvert Central pas longtemps arrondi: comme à en càIl sait. Le temps ils diffèrent des voyelles courtes à partir de la forme courte de temps en ajoutant une partie (une boucle ou une arête) en plus ou en faisant varier dans l'ensemble de bloc la position courte, comme dans le / i: / et / u: / (voir ci-dessous)
ि पि / S / / Pi / la la voix fermé l'avant sans petit tour: comme la Italien court. Comme il est le seul qui est matra situé en face de la consonne, ne vous trompez pas vous lire devez immédiatement voir qui suit consonne.
पी / S / / PI / ī la Voix fermé non avant arrondi à long: comme la Italien. Graphiquement, il est retourné Matra / -i / verticalement (mais le ruban en haut ne change pas l'orientation). Une troisième façon de translittération le discours est avec « ee » en anglais lecture (ex. « Sweet, meet, sheep "), unique avec / e: / long" à « (voir ci-dessous).
पु / U / / Pu / u u Retour courte arrondie voyelle fermée: comme u italien
पू / U / / PU / ¾ U Voix fermée à long arrondi sur le dos: comme u en tubo. Graphiquement, il est le Matra / -u / complètement inversée. Cependant, l'emplacement est toujours au fond. Une troisième façon de translittération le discours est avec « oo » en anglais lecture (ex. « MooN, Soon, shoot "), unique avec / o: / long et ouvert", au « (voir ci-dessous)
पे / Et / / P / et et pas voyelle longue gros milieu arrondi avant: comme et italienne fermée
पॆ /et/ /pe/ et et Équivalent à / et / et vous pouvez rarement trouver des prêts de kannada, malayalam et telugu (Tous les trois, ainsi que les Tamouls sont dravidiennes). La crête de la diacritique d'onde est comparée à celle de / et / natif
पै / Əi / ou / Ai / / Pəi / ou / Pai / à à En sanskrit, diphtongue: Comment à zànon; dans d'autres peut être entendu parlé / əi /. au lieu en hindi il représente la / Ɛ: / ou / Æ: /, a « et » de long, avec la bouche grande ouverte
पॅ /ɛ/ // ê ê Il est un / ɛ / très ouvert mais bref, appelé "candra et""et la lune« : Le diacritique est la forme d'une faucille ou un croissant, mais romanizza avec le caret Il est situé dans les prêts. Marathi
पो / Ο / / Bit / ou ou voyelle mi gros à long dos arrondi: comme ou fermé italien. Le mâtrâ diffère de celle de / a: / parce que celle-ci forme la base pour une ou deux boucles.
पॊ /ɔ/ // ŏ ŏ Il est un « ou » bref et ouvert, parfois utilisé dans des prêts d'autres langues dravidienne.
पॉ /ɔ/ // Ô Ô Il est exactement le même son, mais il est utilisé dans les prêts anglais. Il transliterate un caret, comme le « Et la lune »
पौ / Əu / ou / Au / / Pəu / ou / Pau / au au En sanskrit, diphtongue: comme au en cauIl sait. En hindi, il est ou arrondi mais très ouvert et à long
पृ / R / / PR / R R En sanskrit, « pseudo-voix » syllabes courtes alvéolaires dynamiques: comme R Italien, mais dans le contexte consonne. En hindi cette lettre reste dans l'orthographe des mots sanscrits et prononcez / ɾɪ /, avec le « r » monovibrante: est donc devenue une syllabe vraie et propre. Dans prononcez Marathi / ɾu / s, en bengali, / re /. La Matra de cette syllabe différente de celle de / u / (ु), car celle-ci est orientée vers la tête en bas et a une forme plus allongée. Il ressemble à une faucille par rapport à la / ɾɪ / (ृ boucle en forme d'arc)
पॄ / R / / PR / R RR En sanskrit, « pseudo-voix » syllabes alvéolaires vives à long: comme le précédent, mais il vibre longtemps. En hindi, il est tombé en désuétude.
पॢ / L / / PL / L LR En sanskrit, « pseudo-voix » syllabique court approximant alvéolaire latéral: comme un L Italien, mais entre les consonnes. En hindi, il est tombé en désuétude.
पॣ / L / / PL / L LRR En sanskrit, « pseudo-voix » syllabique longue approximant alvéolaire latérale: version plus longue de l'année précédente. En hindi, il est tombé en désuétude.

la consonnes Ils peuvent être sourds ou son, ou aspirés non aspirés, cacuminal / retroflex et non. Si l'aspiration (importante car elle a une valeur distinctive entre foni) est dans une consonne sonore (ex. B, d, g, j, etc.), il joue de la musique.

Certains d'entre eux, à l'exception du N, LH, une forme de "v" et "r" et "y" et "n" (ङ, ऴ, व़, ऱ, य़, ऩ / n /, / ɭʱ / , / v /, / r /, / j /, / n /) et ɽ et Rh (ड़, ढ़ / ɽ / et / ɽʱ /), sont l'alphabet persan prêts (la 7ème lettre est l'anglais ) et ils sont marqués d'un point, le Nuqta, dans une lettre de la prononciation sanscrit / la position de la langue similaire. Cependant, certains intervenants peuvent les remplacer par d'autres sons natifs (par exemple, en supprimant la Nuqta de consonne pour retrouver son de départ hindi), à l'exception du 7 et 8 lettre, très utilisé et toujours écrit avec le point bas.

Pour créer la double consonnes / géminées (en italien comme « carro « ) et tout le groupe de consonnes en utilisant conjonctions / ligatures orthographiques. En fonction du type de lettre, parfois, il y a une autre façon de combiner deux ou plusieurs lettres, en plus simple fusion directe. Bien que le liquide, nasale, sifflante et aspirées vibrant (ex. / Mha /, / Nhe /, / Lhi /, / SAL / / Rhu / etc.) ne dispose pas d'une forme d'écriture en elle-même, comme il arrive pour les autres consonnes aspirées, ils sont créés avec le cluster. seuls quatre groupes sont tout à fait irrégulière. Pour certaines règles d'écriture, voir ci-dessous.

Pour translittération, il a utilisé le système Hunterian, développé par William Wilson Hunter en 1868[1]. Dans ce système, vous pouvez combiner la romanisation du système vocalique de IAST. S'il vous plaît noter à nouveau que la voix par défaut est court schwa, ton neutre, et que la ligne horizontale au-dessus des lettres et diacritiques vous avez tendance à suivre dernière.

consonne prononciation translitération description simplifiée
/ Kə / KA, ka C cri / K kOALA
क़ / Qə / QA, qa C cri / K kOALA prononcée à la racine de la langue contre le voile (la partie molle du palais).

Il est un prêt persan (a Nuqta), vient de ق .

/ Kə / KHA, kha C cri / K kOALA avec aspiration sourde (une bouffée d'air qui accompagne la prononciation de la lettre).
ख़ / Χə / KHA, khà XA, xa C cri / K kOALA aucun contact entre le voile et la racine de la langue.

Prêt persan de خ .

/ Gə / GA, g sol ghiacciolo.
ग़ / ɤə / GHA, ghGA, GA sol ghiacciolo, aucun contact entre l'arrière de la langue et le palais.

Prêt persan de غ .

/ Gʱə / Corne de l'Afrique, hag sol ghiacciolo avec prise de son (comme son, les cordes vocales vibrent. Ceux-ci se sentent vibrer si vous mettez la paume de votre main autour de la gorge et prononcez « vvvvvvv » ou « mmmmmm » et, à titre de comparaison, « ffffff » ou " ssssss « ).
/ T͡ɕə / ou / t͡sə / CA, ca C cena avec le bout de la langue poussé bien avant, en position de gnome « ​​gn ». Dans la deuxième version, pas palatalisé, il est Z zèle, sourd. Dans translittération, il ne faut pas confondre la lecture de K avec C.
/ T͡ɕʰə / ou / t͡sʰə / Cha, cha C cena palatalisé / Z de zèle, alors occlusive sourde avec aspiration.
/ D͡ʑə / ou / d͡zə / JA, ja sol gElatus palatalisé / Z exprimé arrêt.
ज़ / Zə / ZA, ZA Z zelo, mais aucun contact entre le bout de la langue et les alvéoles.

Prêt persan de ز .

/ D͡ʑʱə / ou / d͡zʱə / JAI, JHA sol gElatus palatalisé / Z sonore occlusive, avec son aspiration. Graphiquement, la première moitié de la lettre reprend le / i / forme isolée (इ).
झ़ / Ʒə / ZHA, Zha sol gElatus, sans contact entre le langage et les alvéoles.

Prêt français.

/ Tə / TA, ta T telo. Le tableau de bord sous le / t / dans IPA indique que le bout de la langue repose sur les dents.
/ Tə / THA, tha T telo, avec aspiration sourd. La ligne horizontale est cassé.
/ Ʈə / Tá, tá T telo, avec une pointe de la languette enroulée sur le palais, courbé dans la direction de la partie arrondie de la bouche. Le mouvement de la langue est analogue à celle du « r » dans la « voiture » anglo-américaine, qui, cependant, est sans aucun contact entre les organes. Dans d'autres relevés de notes, en l'absence de points ci-dessous la lettre, en utilisant la version majuscule de la lettre. Ainsi, « ta » translittérer et « Ta » à transliterate .
/ Ʈʰə / Tha, tha T telo rétroflexe, avec aspiration sourd.
/ Ɖə / Da, da forme de procès retroflex.
/ N- / Na, na pa NGnca, nasal sonore unique. Il se trouve que dans les clusters.

Anglais prêt.

/ Ɖʱə / DHA, DHA ado rétroflexe, avec aspiration sonore.
ड़ / Ɽə / Ra, Ra Américaine R Inglese « car« Retroflex.

Anglais prêt. Le temps Nuqta est en baisse.

ढ़ / Ɽʱə / RHA, RHA R car rétroflexe, avec l'aspiration du son.

Modifier le prêt anglais.

/ Də / DA, à partir de forme de procès. Il a une bosse dans plus de ट.
/ Də / DHA, dha attendre, avec l'aspiration du son. La ligne horizontale est cassé.
/ Pə / PA, pa P pAlo.
/ Pʰə / Pha, pha P pun atome d'halogène, dans un creux d'aspiration. Il ressemble à क mais dans « ph » la première partie de la consonne se cramponne à la ligne horizontale.
फ़ / Fə / il y a FA F, de faIore.

Prêt persan de ف .

/ ʂə / S (H) A, S (h) Caroline du Sud Caroline du SudIARE, retroflex. Il y a un coup plus d'un / / p.
/ Bə / BA, ba B bAlena.
/ Bə / BHA, bha B balena, avec l'aspiration du son. La ligne horizontale est cassé.
/ Və / ou / wə / VA, ou va WA WA V venire; si elle a une valeur semiconsonantico, est U guardare. La prononciation correcte, dans les cas extrêmes, peut être démêlé de la transcription dans le vocabulaire. Il y a une section en moins d'un / b /
व़ / Və / Va, il va V, venire, a trouvé dans certains manuscrits Rajasthanet le Braj. Distinguer le / v / de / w /, qui ne sont pas dans l'écriture différentielle Hindi graphiquement mais sont prises en charge dans Romanization et IPA.
/ Jə / AY, ya la laato, semi-voyelles. Il ressemble à « kh », qui, cependant, l'ensemble intègre une balle, (ख), qui sont formés avec le même « b, v ». le « y » diffère alors de « gh » parce que la seconde a une forme arrondie (घ), sans une pointe. Dans la lecture de romanisation, ne doit pas confondre J, avec Y. Le second indique la semivoyelle et la prononciation est aussi en anglais « esty« » Maisy"" Ray« La première est en anglais comme »John ""join ""Job ».
य़ / Jə / Ya, I, laato, semi-voyelles. Il est situé dans les prêts marathi.
/ Nə / NA, na N NATALE. Il est obtenu en enlevant le premier morceau de / g / ग et en le collant sur la ligne verticale.
ऩ / Nə / Na, na N NATALE. Il se trouve dans quelques prêts de langues dravidienne. Il est un prêt extrêmement rare.
/ ɳə / Na, na N NATALE, retroflex. Elle ressemble à la « p » (प), mais l'appendice de vide est séparée de la ligne verticale.
/ Ɲə / Na, na Genèse de gnson homo, unique. Elle diffère de « j » (ज) parce que « n » est plus proche d'une griffe ou une paire de pinces, tandis que « j » a la forme d'potbelly avant.
/ Mə / MA, mais M mares.
/ Sə / SA, vous savez S sole. Elle diffère de « m » à la longue sur la diagonale du sommet carré.
स़ / Θə / Tá, tá T telo, mais le bout de la langue se situe entre les deux arcs Dentare, à savoir en position « dentaire ». Il est égal à l'anglais "el'encre, eank, erugueux. prêt « persan archaïque ث . Il est un prêt extrêmement rare.
/ ɕə / ou / ʃə / SHA, sh / sa, sa Caroline du Sud Caroline du SudIARE, palatalisé ou moins. Il ressemble à थ mais ne rompt pas la ligne horizontale et se détache de la ligne verticale.
/ Ɦə / Il a a H de l'anglais have. La partie supérieure est similaire à इ ou ड.
ह़ / Ħə / Ha, ha H de l'anglais ont, mais pharyngée: Pour le prononcer, il faut approcher la racine du pharynx, de la langue, de manière à empêcher l'écoulement d'air de la glotte. L'emprunt de l'arabe ح, extrêmement rare.
/ Rə / RA, ra R riso, dynamique. Si intervocalique, il est toujours aussi monovibrante / ɾɪ /. Si doublé ou à la fin du mot, il est bien entendu, il polivibrante. Rappelez-vous que ce dernier avait en sanscrit valeur pseudovocalico, alors que le र est purement consonne. Le र contrairement स / s / il n'a pas de ligne verticale à laquelle il se connecte.
ऱ / Rə / Ra, Ra R, de rISO, disponible en prêts marathi.
/ Lə / LA, la L la. Il ressemble à « t » (त), mais en plus il y a un virage dans la jambe du « t ». Il a une valeur purement consonne.
/ ɭə / La, La L la, rétroflexe, valeur purement consonne. Il ressemble à un ठ double. Depuis cette lettre et son homologue tiré (voir ci-dessous) ne sont utilisés que dans le sanskrit védique, nell'hindi est obsolète.
ऴ / ɭʱə / LHA, LHA L la, rétroflexe et son aspiration, la valeur purement consonne.

Il y a un prêt persan et nell'hindi est obsolète.

/ Ɔ: m / "Om" Il est un calligraphique syllabe Sanskrit très populaire, archaïque et sacré. Il est également utilisé comme décoration d'objets et est souvent entendu dans le chant sacré et la méditation. Les jeux au pouvoir est indiqué dans l'IPA.
ज्ञ / Gjə / "JNA", la JNA En plus d'être l'un des deux pôles de la rédaction complètement irrégulière (voir la section « ligatures orthographiques »), la lecture est complètement différent de l'écriture et translittération: en effet, se prononce comme « GHI » de gheeLa Haye, suivie de la voyelle inhérente.
क्ष / Kʂə / KS (H) A, KS (h) Ceci est le deuxième groupe complètement irrégulière, prononcé « KS » avec le retroflex « s ».
ह्य / Hyə / HYA, hya Le troisième groupe irrégulier est une fusion de la pointe य avec la partie inférieure, en forme de coquille ह.
द्य / Dyə / DYA, DYA Le quatrième et dernier groupe irrégulier est la réunion de / d / avec le semi-voyelle / j /, a sa pointe émoussée (य) et fait saillie sous la première lettre. Il ressemble à घ mais « DYA » a une position plus basse, comme si elle glissait le long de la ligne verticale.

Pour être complet, nous listons enfin les nombres cardinaux. Le système graphique indien a le numéro zéro, dont nous avons les premières traces historiques de son propre en Inde. Pour écrire des chiffres qui dépassent un millier, ne pas utiliser le point comme séparateur, mais la virgule ou un blanc. A l'inverse, les nombres avec des virgules ont des nombres entiers séparés par tout le reste avec le point.

Symbole sanscrit-Hindi Symbole bengali symbole

arabe moderne

Symbole ourdou symbole

arabe

Nom en sanskrit Nom en hindi Noms apparentés dans d'autres langues indo-européennes
0 0 0 0 Sunya (शून्य) Sunya (शून्य) shunnô (Bengale, Sylheti)

(En arabe classique a ensuite été traduit par « sifr » qui signifie « rien », en latin médiéval était alors translittération « zephirum », donc « zéro », utilisé dans plusieurs langues européennes)

1 1 1 1 1 eka (एक) ek (एक्) yek (persan), AEK (Bengali)

ekh (Sylheti, assamais)

2 2 2 2 dvi (द्वि) faire (दो) faire (persan), dos (en espagnol)

DVA (russe), deux (italien)

deux (français), Tveir (vieux norrois)

dui (Bengale, Sylheti, assamais)

3 3 3 3 3 tri (त्रि) TIN (तीन्) tri (russe), trois (italien)

tres (espagnol), três (portugais)

trois (en anglais), l'étain (Bengale, Sylheti)

drei (allemand), troix (français)

tini (assamais)

4 4 4 4 4 catur (चतुर्) CAR (चार्) chahar (persan), Kater (albanais)

quatre (italien), cuatro (espagnol)

quatre (portugais), quatre saisons (français)

Cetiri (Serbie), Chetyre (russe)

voiture (bengali), Sair (Sylheti)

sari (assamais), ceathair (Gaelic)

5 5 5 5 5 banc (पञ्च) CAP (पाँच्) Panj (persan), Pyat « (russe)

Penki (Lituanie), PIEC (polonais)

Pach (Bengale), des casseroles (assamais)

fas (Sylheti)

6 6 6 6 6 SAS (षष्) Chah (छः) shesh (persan), seis (espagnol)

seis (portugais), six (français)

six (anglais), six (italien)

Sechs (allemand), Choy (bengali)

Shoy (assamais), le soja (Sylheti)

7 7 7 7 7 sapta (सप्त) SAT (सात्) sept (italien), vous (en espagnol)

Sieben (allemand), sept (français)

Soif (portugais), Shat (bengali, Sylheti)

8 8 8 8 8 Vente aux enchères (अष्ट) Ath (आठ्) Hasht (persan), des masses-tiges (Letton)

Acht (allemand), Atte (Norvège)

huit (italien), oito (portugais)

huit (anglais), huit (français)

au (Bengale, Sylheti)

9 9 9 9 9 Nava (नव) nau (नौ) neuf (italien), neuf (portugais)

Nueve (espagnol), neuf (français)

noh (persan), Noh (assamais)

Noy (bengali, Sylheti), Neun (allemand)

naw (Welsh, ou "Cymraeg")

Comparaison Devanagari - Bangla LIPI

Depuis l'alphabet bengali (Bangla LIPI) et Assamais sont dérivés du Devanagari, il y a beaucoup de similitudes. Le tableau commence avec toutes les voyelles et leur matra déjà ajouté - .

Devanagari moderne Banga LIPI commentaire
En hindi, il se casse la ligne horizontale.
En hindi, il se casse la ligne horizontale.
En hindi, il a une ligne horizontale.
En hindi, il a une ligne horizontale.
En hindi, il a une ligne horizontale.
En hindi, il a une ligne horizontale.
En hindi, il a une ligne horizontale.
का কা
कि কি
की কী
कु কু
कू কূ
के কে En bengali, avant d'écrire la lettre.
कै কৈ
को কো En bengali, il devient un circonflexe matra.
कौ কৌ En bengali, il devient un circonflexe matra.
कृ কৃ
En hindi, il se casse la ligne horizontale.
En hindi, il se casse la ligne horizontale.
Au Bangladesh, la lettre est inclinée par rapport à la verticale.
- - - Cette lettre / t / existe uniquement en bengali.
Au Bangladesh, il est inversé par rapport à la verticale.
En hindi, il se casse la ligne horizontale.
(ou फ़)
En bengali, il devient une spirale pointue sans ligne verticale
En hindi, il se casse la ligne horizontale.
En hindi, il se casse la ligne horizontale.
et En hindi, il se casse la ligne horizontale. En bengali, le son est également représenté par diacritique indiqué.
ऱ Cette lettre est utilisée que dans Assamais, est un « r » légèrement retroflex, beaucoup moins le prêt ड़ .
Aujourd'hui, la semi-voyelle « w » en bengali est obsolète. Il n'y a pas / phono / v.
ड़ ড়
ढ़ ঢ়
En hindi, il se casse la ligne horizontale.

pour les normes de cluster régulières

  • Les voyelles en sanskrit védique peuvent embaucher un accent tonique De bas en haut, la chute, la hausse-baisse. Ce système a des accents accents marqués au-dessus des consonnes avec et donné une Matra prosodie spécifique aux textes de la période où les meubles et l'accent musical du sanscrit avaient régularisé. Alors que le svara ( « Accent ») en bas n'a pas de symboles et est romanisée avec , le symbole Il indique la descente et n'a pas relevé de notes. enfin , un petit vertical positionné très apostrophes haute et juste après la syllabe affectée, indique le troisième type d'accent, avec romanisée .
  • En sindhi (parlé en Inde et au Pakistan) sont quatre consonnes exprimées plus: ils sont les implosive / Ɠə /, / ʄə /, / Ɗə /, ॿ / Ɓə /, reconnaissable par une partie horizontale sous la lettre et il est habituellement attaché à la ligne verticale. Il a prononcé respectivement « g, dʒ, d, b », mais avant de fermer la cloison nasale en correspondance du voile du palais (il prétend respirer que par la bouche, sans que l'air entre par le nez), puis il ferme complètement glotte (une vanne dans la gorge qui identifie la toux) et est abaissée (comme si vous avalez), provoquant en même temps un bruit, une vibration des cordes vocales. A ce son vers le bas accompagné l'exécution de la consonne. Pendant ce temps, il fait le son, la langue est déjà en place prêt à prononcer la consonne. Le prochain discours aura un timbre très guttural.
  • Dans la langue Limbu et Lohorung, un autre son est , qui est l'un détachement glottale (ou « arrêt glottal » ou « arrêt glottal) / ʔ /, ce qui équivaut à un robinet de toux très doux.
  • Le symbole de la roupie . Le symbole est similaire à de "rUpia « avec une autre section horizontale, comme pour l'euro (et). La version courte en latin est "Rs». Le prix est placé avant les chiffres. Il ne faut pas confondre avec la roupie bengali, à savoir Taka . En général, les dates, les âges, les pourcentages, les numéros de téléphone et les prix dans les panneaux d'affichage peuvent être exprimés en chiffres arabes malgré l'existence des chiffres indiens. De même, les noms de marque étrangère sont indiqués dans l'alphabet latin, le logo / marque reste inchangée et les étrangers sont des slogans en anglais. Dans les images publicitaires, le nom d'un produit / marque indienne peut être indiquée dans romanisation ou traduit en anglais.
  • Lorsque le matra / -i / convient sur les trois consonnes avec la ligne brisée, dans certaines polices peuvent apparaître dénoué le ruban de la ligne verticale: / dI / धि / ʃi / थि / BI / भि. Dans le cluster principal pour attacher.
  • Le mâtrâ de / u / short ु et long ू a une position irrégulière avec le "r": रु / ru /, रू / ru: / (dans le second cas, le mâtrâ ne change pas d'inclinaison est seulement déplacée avec un mouvement rigide suivant la consonne "r").
  • En hindi, il y a des règles strictes en ce qui concerne les phénomènes de voyelles nasalization et a ajouté + assimilation de la consonne nasale. la nasalisation Voix se produit si le diacritique (le plus juste est le croissant « tchandrabindou » ँ) est une voix normale à la fin du mot, peu importe que ce soit long ou court. La longueur de mot est indifférent: il peut aussi être monosyllabiques, comme माँ, « mais », maman ". Le nasalization aucun changement d'aucune sorte à la longueur des voyelles: rester longtemps longtemps. Le deuxième cas se produit lorsque la lune est sur une voyelle complètement isolé, long ou court. Dans le troisième cas, si elle a lieu après le discours avec un croissant, il est une autre voix (écrit, logiquement, sous forme isolée), ex. सांई / SÃ: i / « saint » dans la langue hindoue. Dans le quatrième cas, se produit si la voix long avec tchandrabindou est suivie d'un arrêt sourd ou consonne affriquée, indépendamment du fait qu'il est aspiré ou moins; pour être précis, les consonnes sont impliquées / p, t, tʃ, ʈ, k / avec et sans aspiration. Rappelez-vous que le lieu d'articulation est également indifférent. Dans le cinquième cas, il se produit quand une voix court avec tchandrabindou est suivi d'un liquide nasal ou consonne ou vibrant ou par le semi-voyelles; pour être précis, sont / l, m, ɲ. n, ɳ, N, R, ɽ, j, w /. Rappelez-vous que / ɭ / n'a pas été utilisé en hindi. Les deux derniers, dans le discours rapide, assimilent l'aspiration. En quelques mots ou de prêts, la règle peut tomber. Le croissant est également présent en bengali et aussi la voix fonction nasalizzare. Il est à ne pas confondre avec le « Isshar » (): Bengali, est écrit avant le nom d'une personne décédée ou indique le nom d'une divinité.
  • Dans tous les autres cas (toujours en hindi), prend la 'ajout de la consonne nasale et son assimilation ultérieure à la consonne suivante: ne change le lieu d'articulation, selon l'endroit où la langue est positionnée (la manière ne change pas car il est toujours nasal: le son sort toujours que du nez). La diacritique plus appropriée pour indiquer le phénomène (et rendre ainsi immédiatement reconnaissable sans la nécessité d'une application des règles) est le anusvara, . Devant ap / b utilisé est le / consonne / m, avant / b / s / sh / h devient / n /, avant même rétroflexe semble trop retrofletterà (ʈ / ɖ - / ɳ /), en face de t͡ɕ / d͡ʑ / ɕ dans la version deviendra palatalisée / ɲ / ( "gn " de gnhomo) ou autrement dans la prononciation de remplacement sera de nouveau / n /, en face de k / g devenir / n /, en face de la « v / f » devient / ɱ / (comme dans le mot « canPlateau « ), avant / q / devenir / N / luette, réalisée avec la racine de la langue (ou avec le dos ou avec la pointe) et précédée d'une lourde voyelle nasalization. S'il vous plaît noter que les diacritiques nasales, ainsi que des lettres nell'hindi desuso, se trouvent principalement dans les mots d'origine sanskrite. dans certains cas, l'écriture d'ajouter consonne nasale avec diacritique est également disponible dans les prêts d'autres langues (et donc devant des sons importés comme f / q). la règle en quelques mots ou de prêts, tels que « banque », peut tomber. Le anusvara est également en bengali, il écrit et il indique l'ajout d'un phono unique: le / s /. L'utilisation de ce diacritique et le croissant sont donc tout à fait distincts.
  • le symbole , à savoir "avagraha S« L'hindi est après les voyelles longues et les étire en lui donnant un ton plaintif, ce qui est la raison pour laquelle il est en interjections ou écrier mots Pour des raisons emphatiques, vous pouvez écrire plusieurs fois de suite (ex आई / A..: i:. / ie "! aahiiii") un exemple d'un prêt avec esclamatorio ton est कूल !! / ku: l / « cooool !! / Fiiiigooooo !!. « Dérivé du sanskrit, qui a une fonction différente: est disponible lorsque deux mots / blocs de phrases dans lesquelles les premières extrémités avec » et / ou « et le second commence par schwa sont flanqués: dans ces cas, le schwa du deuxième mot tombe à se prononcer à la fois dans la prononciation et l'orthographe, l'orthographe et le remplacer par le avagraha (ex बालको / ba:. lko / "bébé" + अयम् / əjm / "ce" = बालकोयम् / ba: lkojm / "YM » Bāl'ko"" Cet enfant ") (ex. शिवो अहम् + / + ʃivo əhəm → ʃivohəm /"« Jambon » Shivo "Je suis Shiva"). Il translittération en sanskrit comme un espace après apostrophe vide entre les deux blocs. On ne peut pas être confondu avec la suppression de schwa (voir ci-dessous), indiqué par une apostrophe dans ce dernier cas, la première est une consonne apostrophe, pas un vide. Une deuxième façon de translittération le symbole est avec > entre les deux blocs. En bengali le diacritique prend une forme très calligraphique, .
  • En hindi, un mot suivi du numéro deux (2) Indique qu'il est répété deux fois, ex. अहो 2! "Aho Aho!" (Oh oh!).
  • la visarga, , Il est deux points à la fin de ce mot en sanskrit, aspirational / -h / (glotte sans voix), qui est conservé en hindi. Il transliterate comme H, H et est toujours précédée d'une voyelle. En sanskrit, d'isoler et de se sentir le puits d'aspiration, vous pouvez entendre la voix répétée après aspiration, ce qui donne un écho, ex. / Əh → əhə/. Dans les HAP et sur les médias électroniques Translittérer comme un indice supérieur. Alors que la prononciation hindi est toujours / h / et la romanisation est unique, mais en sanskrit se trouve à la fin de la peine peut être prononcée / r / et / s / si elle récite un texte ancien avec la prononciation pausale. Dans l'orthographe bengali du côlon est vide: et indique non seulement le / son / h, mais il est dans des mots composés. Il est à ne pas confondre avec / S /.
  • la Annulation / schwa échec (Ou "suppression schwa« ) En hindi, comme déjà mentionné, il est disambiguata pas virama est prédictive -in partiel par les règles. Comme 1er règle générale, le schwa / ə / ne peut pas omettre la première syllabe d'un mot. comment 2 règle générale, si un mot commence à schwa, doit évidemment être prononcée. comment 3 la règle, étant donné la légende [C] = consonne avec schwa implicite, [V] = voix, [CV] = mâtrâ consonne +, [(C) V] = consonne qui peut éventuellement être et [C= Consonne sujet à l'automne schwa inhérente], dans les mots ayant trois syllabes [1 « ] [2] [3 » « ] dont la dernière syllabe [3 »] se termine par une voyelle un plaisir différent de schwa, la lecture finale est [(C) V] [C] [HP] (il est indifférent que le mot commence ou non conforme). A savoir, par la rencontre de deux consonnes au milieu du mot, le premier perd schwa. comment 4 règle générale, si un mot avec plus de syllabes se terminant par une consonne avec schwa implicite, qui est - [C], le phono schwa élimine souvent. comment 5 règle, un mot de quatre syllabes avec tous schwa inhérente, à savoir [C] [C] [C] [C], si elles sont soumises au phénomène se lit [C] [C] [C] [C]. Le schwa est retiré de la deuxième et quatrième syllabe, ce qui est pas par hasard est le dernier (il reprend alors la quatrième règle, parce que la première syllabe reste totalement inchangée, il intègre également la première). comment 6 règle, un mot a 4 syllabes et est très diverse dans son intérieur, il parcourt et examine le mot par l'application d'une étape à la fois la troisième règle, à savoir le déplacement de temps en temps le bloc [(C) V] [C] [CV] une position avancée. Si la combinaison des voyelles et des consonnes correspond au bloc, alors il est probable que la lecture du bloc de la parole en question reflète [(C) V] [C] [HP] (qui est, il est susceptible d'être en position [C] la chute de schwa). Si le mot a 4 syllabes, au total ils effectueront deux quarts de travail / analyse; il a 5, ils exécuteront trois avant d'arriver au fond; etc. En polysyllabes il est également utile de se rappeler la 1ère règle. S'il vous plaît noter que l'interprétation correcte et l'insertion correcte de virama peut être démêlé d'un bon dictionnaire avec romanisation et / ou la transcription IPA. Un exemple d'une délétion schwa est en son nom विमला (Vim'lā, / Vimla: /), qui suit la troisième règle. Chaque fois que dans romanisation indique la perte de schwa, à côté de la consonne affectée à écrire une apostrophe. Sans elle, cela changerait l'orthographe dans un cluster parce que les consonnes fusionneraient ensemble: « Vimala » En fait, vous écrivez विम्ला. Le virama existe aussi en bengali, et a la même utilisation.
  • la ligatures / conjonctions orthographe Ils sont obtenus, dans de nombreux cas, en supprimant la ligne verticale de la première des deux lettres et les soutenir (ils peuvent être différents ou identiques si vous écrivez une consonne doublement) jusqu'à les fusionner (ex. प्प, ष्ष, ख्ख, ग्ग, ब्ब, व्व, च्च , ञ्ञ, घ्घ, भ्भ, थ्थ, ध्ध, म्म, ल्ल, स्स, ण्ण, श्श etc.). Le support informatique, vous Adresser goût en tapant une consonne, la virama et une autre consonne. Les exceptions sont les deux doublements occlusive / kkə / et / ppʰə / (क्क et फ्फ: la première des deux lignes verticales reste) et les quatre lettres du hémisphérique de base (tous rétroflexe occlusive), qui sont accrochés les uns aux autres: ट्ट, ठ्ठ, ड्ड, ढ्ढ, y compris / ddə / द्द. Lorsque les consonnes sont accrochés, ils aplatissent et compriment. Le « t » géminées a soulevé la première partie: त्त. Elle souligne à nouveau que, en l'absence de matra et virama, la voix par défaut est court schwa: Les exemples contiennent leur propre voix neutre. En outre, deux consonnes ne peuvent pas combiner simplement pour créer un cluster: Ex, Pour créer / TKE / vous devez écrire त्के;. si vous écrivez तके, vous liriez / təke /: le schwa n'a pas été enlevé, puis être là une voyelle au milieu de la prononciation est celle qui vient indiquée et ne pas créer un cluster. Sont également présents des insultes en bengali.
  • En général, "k / ph" ne perdent pas leur ligne verticale, même quand ils sont couplés avec d'autres lettres (ex. / Klə / क्ल / kdʱə / क्ध / pʰɳə / फ्ण / pʰɖə / फ्ढ / pʰʃə / फ्थ). Elle souligne à nouveau que, avec trois consonnes, la ligne horizontale est cassée. Ainsi, à la fin de l'écriture des consonnes / matra / diacritiques de la phrase entière nous tracer deux lignes horizontales distinctes. Dans le groupe de trois consonnes avec une pause en ligne, la première moitié de la ligne qui héberge le fragment de la première consonne, ex. "RGTH" ग्थ, "pdho" प्धो, "kbhi" क्भि. Même dans le cluster, le / -i / est écrit en position preconsonantic et, dans ce cas, fait référence à un groupe de consonnes tout: si « gi » (गि) fait référence à une / g /, dans « IPR » (ग्पि) il se réfère à / gp /.
  • Le « r » quand il est le premier membre d'un groupe, se transforme en une boucle sur la lettre et reposant sur le dessus de la ligne verticale. Le cluster entier est en baisse sur la loi (ex. र्त / rtə / र्प / rpə / र्म / rmə / र्न / rnə / र्घ / rgʱə / र्ग / rgə / र्क / rkə / र्ख / rkʰə / र्ह / rhə /) . Le même doublement / rrə / (र्र) ne sont pas soumis à cette règle. La boucle est identique à celle de ऋ, mais celui-ci est écrit comme une lettre et se lit comme une vraie syllabe / ɾɪ /. Dans les mots ne confondons pas l'orthographe, à savoir ऋ avec रि.
  • Le « r » comme le premier membre d'un cluster non seulement l'écriture ne change pas même avec le plus grand groupe, mais la règle de lire les grappes du haut ne change pas: l'œil tombe toujours sur boucle haut, puis le groupe de consonnes vers le bas (ex. / RSPI / र्स्पि). Sur la forme informatisée, pour écrire le groupe de plus de trois consonnes, vous tapez le virama même après la seconde consonne. En hindi, les grappes sont de maximum 4 consonnes. Dans l'exemple, notez que le ruban de matra / -i /, en présence du groupe est liée à la consonne dans le fond.
  • Le « r » comme le premier membre du cluster est toujours écrit en boucle sur le dessus d'une ligne verticale, même quand il y a des voix matra / e / court / long + ouvert et vocale / O / Court / Long + ouvert. Depuis le matra, qui ont la forme d'une crête, repose également sur une ligne verticale, la boucle se joint à eux sur la même ligne. Puisque ni l'matra ou l'orientation du changement boucle, le résultat final est si régulier. Il lit toujours en partant du haut. (Ex / RPO:. / र्पौ / rpe / र्पे)
  • Le « r » comme le premier membre du cluster même sous la Matra / -i / est régulier. MATRA vertical maisons en rangée à la fois son ruban est la boucle, il ne change pas et est lu d'abord toujours (ex र्पी / IPD: /). Avec matra / -i / tout est toujours régulier (ex. र्पि / IPD /).
  • Le « r » quand il est le deuxième membre d'un groupe, il devient un trait d'union situé dans un petit espace sous la lettre et collé à la ligne verticale (ex. क्र / krə / प्र / prə / म्र / mrə / ब्र / brə / ख्र / kʰrə / ग्र / grə / घ्र / gʱrə / ध्र / dʱrə / द्र / drə /). Dans / trə / (त्र) aussi la jambe du त se lève pour donner plus d'espace pour « r ». Comme indiqué dans le paragraphe précédent, la lecture du cluster avec le « r », qui est toujours en mute diacritique, se déroule de haut en bas. Enfin, comme dans les quatre lettres une base hémisphérique, dans / t͡ɕʰ / et / ŋ / manque une ligne verticale, le « r » se transforme en un pointage en coin vers la base: ट्र ट्र ठ्र ड्र छ्र ङ्र. Même le / l / dans une police suit cette convention en raison de la jambe lettre est plus complexe que celle de त, qui lui ressemble. Le résultat est donc ल्र. Rappelez-vous que ळ्र est obsolète. Si sous la « -r » écrit comme un coin correspond à la voix ु et ू, l'écriture des trois membres compresser simplement: ट्रु ट्रू. Comme il y a déjà le « r » consonne, cela n'a aucun sens d'entrer dans la diacritique syllabe ृ après ce groupe.
  • Le / n / que le second élément d'un groupe dans certaines polices assume une écriture, un comportement et un haut en bas de lecture analogue à la « r » dans la même position (ex. ग्न / gnə /, घ्न / gʱnə / प्न / pnə / म्न / mnə / च्न / d͡ʑnə / ख्न / kʰnə / द्न / dnə /). Même न्न « nn » est pas exempt de la règle. Elle souligne à nouveau que, « r » au premier membre, est « r » à subir une transformation en boucle: / rnə / र्न.
  • La forme de coquille de ह / h / dans certaines maisons de polices à l'intérieur non seulement le « r » et « n » comme 2ème membre d'un cluster (ह्र, ह्न), mais aussi sa version retroflex (ह्ण), la / l / (ह्ल) et / v / (ह्व), mais pas son / homologue / b. En raison de la taille, le deuxième élément est de taille très petite, en dépit de l'élargissement de l'enveloppe.
  • Le « sh » (श) lorsqu'il rencontre avec d'autres lettres perd la section verticale, supplanté par le second consonne, et conserve sa forme (ex. / Σpə / श्प), mais dans quatre cas prend la forme d'un ruban replié sur lui-même et noué au-dessus de la barre verticale de la seconde consonne. Le ruban, flottant à la hauteur de la ligne horizontale, la taille. Les cas sont: श्न / ʃnə / श्व / ʃvə / श्च / ɕd͡ʑə / श्र / ʃr /. Ce dernier, ayant également le « r » dans la deuxième position, est donc soumis à deux règles.
  • Avec quelques lettres au premier membre n'a pas dans de nombreux cas a un calligraphique ligatures d'orthographe, le cluster est obtenu « manuellement », soit à côté des deux consonnes sans aucune variation et de l'écriture dans la première virama. Ils sont: ङ, छ, ह, द et ट hémisphérique à base de quatre lettres, ठ, ड, ढ (ex ढ्क / ɖʱkə /.). Cependant, ils encore une fois que ces lettres, si vous double, vous accrocher sur l'autre et, avec des virages « r » comme le premier ou le deuxième membre du cluster, le « r » (ex ड्रि / ɖri / र्डू / rɖu.: /).
  • Le ङ, bien que ne possédant pas beaucoup de ligatures, a la particularité de certaines polices de pouvoir compresser et accrocher en dessous de la seconde se conforme, si elle est l'une म, क, ग, घ (ङ्क ङ्ग ङ्घ ङ्म). Le « r » se place, comme cela a déjà connu, dans un coin.
  • La partie supérieure du « y » semi-voyelle, après une lettre de la base hémisphérique, se confond avec la pièce unique de ligne verticale disponible: ट्य, ठ्य, ड्य, ढ्य. La règle vaut également ङ्य.
  • Dans certains cas, les arrêts aspirés peuvent être écrites sous la forme de grappes, bien qu'il existe la consonne à lui-même, ex. "Bha" est भ ou ब्ह.
  • Le point vide (.) Au-dessus d'une lettre ou un cluster indique une abréviation (ex. म.प्र., À savoir « M.Pr. », est la région "Madhyar PrAdesh « ) (ex. ई.पू. "ī.pū. « est équivalent à l'anglais » BC « »BC") (Ex. ज.ने.वि." Ja.Ne.Vi. "est"jawahar'lal NeUniversité hru ") (Ex. वि. Il est विश्वविद्यालय "vousśvavidyālay " "Universités"). En hindi il y a aussi les sigles et acronymes, comme इसरो (IS'RO), de sigle anglais "Indian Space Research Organization».
  • Les anciens grammairiens sanskrits classés système de voyelles comme: vélaire, retroflex, occlusive palatin et, au lieu de revenir, au milieu et les écoles secondaires. et Ils sont, respectivement, ont été classés comme palais-voile (a + i) et labio-vélaire (a + u). Je, cependant, aussi les grammairiens classés comme diphtongues et prosodie, chacun sont conférés deux MATRA. Cela ne les définit pas nécessairement comme diphtongues, mais n'exclut pas que, dans un ancien stade de la langue, ils ont été considérés comme tels. Ces voyelles sont prononcées comme respectivement / E / et / O / longtemps par la plupart des brahmanes, des universitaires et des prêtres d'aujourd'hui. En plus de ces « diphtongues », d'autres sont formés par les deux demi-voyelles.

Liste des grappes occlusif, affricati, nasale + Side + dynamique, fricative

Aux fins de la consultation, ils veulent dire toutes ces grappes occlusives, affricati et dévanâgarî nasales et secondaires. Ils conviennent que ces deux lettres (en hindi il y a trois consonnes dans une rangée et, unique et rare dans la plupart des cas, 4). Les prêts arabes et dravidienne, pour éviter la redondance, ne sont pas inclus. À quelques exceptions causées par la police, appliquer toutes les règles énumérées ci-dessus, que beaucoup alléger le mnémonique de charge et / ou faciliter la consultation et la lecture. Dans la principale ligne verticale, est le premier élément du groupe, dans la principale ligne horizontale de la seconde. En procédant à l'horizontale, étant donné un organe fixe 1, est ajouté au deuxième élément consonne de chaque ligne horizontale. Dans la diagonale, car les lettres dans les deux lignes principales sont commandées de manière spéculaires, vous trouverez automatiquement toutes les double consonne. Pour plus de commodité, la diagonale du double est en gras. Tous les groupes sont disponibles en mots hindi et / ou ont la forme de la calligraphie.

- ऴ
क्क क्ख क्ग क्घ क्च क्छ क्ज क्झ क्त क्थ क्द क्ध क्प क्फ क्ब क्भ क्ट क्ठ क्ड क्ढ क्म क्ञ क्न क्ल क्ङ क्ण क्ळ क्ऴ क्र क्व क्स क्श क्ष क्ह
ख्क ख्ख ख्ग ख्घ ख्च ख्छ ख्ज ख्झ ख्त ख्थ ख्द ख्ध ख्प ख्फ ख्ब ख्भ ख्ट ख्ठ ख्ड ख्ढ ख्म ख्ञ ख्न ख्ल ख्ङ ख्ण ख्ळ ख्ऴ ख्र ख्व ख्स ख्श ख्ष ख्ह
ग्क ग्ख ग्ग ग्घ ग्च ग्छ ग्ज ग्झ ग्त ग्थ ग्द ग्ध ग्प ग्फ ग्ब ग्भ ग्ट ग्ठ ग्ड ग्ढ ग्म ग्ञ ग्न ग्ल ग्ङ ग्ण ग्ळ ग्ऴ ग्र ग्व ग्स ग्श ग्ष ग्ह
घ्क घ्ख घ्ग घ्घ घ्च घ्छ घ्ज घ्झ घ्त घ्थ घ्द घ्ध घ्प घ्फ घ्ब घ्भ घ्ट घ्ठ घ्ड घ्ढ घ्म घ्ञ घ्न घ्ल घ्ङ घ्ण घ्ळ घ्ऴ घ्र घ्व घ्स घ्श घ्ष घ्ह
च्क च्ख च्ग च्घ च्च च्छ च्ज च्झ च्त च्थ च्द च्ध च्प च्फ च्ब च्भ च्ट च्ठ च्ड च्ढ च्म च्ञ च्न च्ल च्ङ च्ण च्ळ च्ऴ च्र च्व च्स च्श च्ष च्ह
छ्क छ्ख छ्ग छ्घ छ्च छ्छ छ्ज छ्झ छ्त छ्थ छ्द छ्ध छ्प छ्फ छ्ब छ्भ छ्ट छ्ठ छ्ड छ्ढ छ्म छ्ञ छ्न छ्ल छ्ङ छ्ण छ्ळ छ्ऴ छ्र छ्व छ्स छ्श छ्ष छ्ह
ज्क ज्ख ज्ग ज्घ ज्च ज्छ ज्ज ज्झ ज्त ज्थ ज्द ज्ध ज्प ज्फ ज्ब ज्भ ज्ट ज्ठ ज्ड ज्ढ ज्म ज्ञ ज्न ज्ल ज्ङ ज्ण ज्ळ ज्ऴ ज्र ज्व ज्स ज्श ज्ष ज्ह
झ्क झ्ख झ्ग झ्घ झ्च झ्छ झ्ज झ्झ झ्त झ्थ झ्द झ्ध झ्प झ्फ झ्ब झ्भ झ्ट झ्ठ झ्ड झ्ढ झ्म झ्ञ झ्न झ्ल झ्ङ झ्ण झ्ळ झ्ऴ झ्र झ्व झ्स झ्श झ्ष झ्ह
त्क त्ख त्ग त्घ त्च त्छ त्ज त्झ त्त त्थ त्द त्ध त्प त्फ त्ब त्भ त्ट त्ठ त्ड त्ढ त्म त्ञ त्न त्ल त्ङ त्ण त्ळ त्ऴ त्र त्व त्स त्श त्ष त्ह
थ्क थ्ख थ्ग थ्घ थ्च थ्छ थ्ज थ्झ थ्त थ्थ थ्द थ्ध थ्प थ्फ थ्ब थ्भ थ्ट थ्ठ थ्ड थ्ढ थ्म थ्ञ थ्न थ्ल थ्ङ थ्ण थ्ळ थ्ऴ थ्र थ्व थ्स थ्श थ्ष थ्ह
द्क द्ख द्ग द्घ द्च द्छ द्ज द्झ द्त द्थ द्द द्ध द्प द्फ द्ब द्भ द्ट द्ठ द्ड द्ढ द्म द्ञ द्न द्ल द्ङ द्ण द्ळ द्ऴ द्र द्व द्स द्श द्ष द्ह
ध्क ध्ख ध्ग ध्घ ध्च ध्छ ध्ज ध्झ ध्त ध्थ ध्द ध्ध ध्प ध्फ ध्ब ध्भ ध्ट ध्ठ ध्ड ध्ढ ध्म ध्ञ ध्न ध्ल ध्ङ ध्ण ध्ळ ध्ऴ ध्र ध्व ध्स ध्श ध्ष ध्ह
प्क प्ख प्ग प्घ प्च प्छ प्ज प्झ प्त प्थ प्द प्ध प्प प्फ प्ब प्भ प्ट प्ठ प्ड प्ढ प्म प्ञ प्न प्ल प्ङ प्ण प्ळ प्ऴ प्र प्व प्स प्श प्ष प्ह
फ्क फ्ख फ्ग फ्घ फ्च फ्छ फ्ज फ्झ फ्त फ्थ फ्द फ्ध फ्प फ्फ फ्ब फ्भ फ्ट फ्ठ फ्ड फ्ढ फ्म फ्ञ फ्न फ्ल फ्ङ फ्ण फ्ळ फ् फ्र फ्व फ्स फ्श फ्ष फ्ह
ब्क ब्ख ब्ग ब्घ ब्च ब्छ ब्ज ब्झ ब्त ब्थ ब्द ब्ध ब्प ब्फ ब्ब ब्भ ब्ट ब्ठ ब्ड ब्ढ ब्म ब्ञ ब्न ब्ल ब्ङ ब्ण ब्ळ ब्ऴ ब्र ब्व ब्स ब्श ब्ष ब्ह
भ्क भ्ख भ्ग भ्घ भ्च भ्छ भ्ज भ्झ भ्त भ्थ भ्द भ्ध भ्प भ्फ भ्ब भ्भ भ्ट भ्ठ भ्ड भ्ढ भ्म भ्ञ भ्न भ्ल भ्ङ भ्ण भ्ळ भ्ऴ भ्र भ्व भ्स भ्श भ्ष भ्ह
ट्क ट्ख ट्ग ट्घ ट्च ट्छ ट्ज ट्झ ट्त ट्थ ट्द ट्ध ट्प ट्फ ट्ब ट्भ ट्ट ट्ठ ट्ड ट्ढ ट्म ट्ञ ट्न ट्ल ट्ङ ट्ण ट्ळ ट्ऴ ट्र ट्व ट्स ट्श ट्ष ट्ह
ठ्क ठ्ख ठ्ग ठ्घ ठ्च ठ्छ ठ्ज ठ्झ ठ्त ठ्थ ठ्द ठ्ध ठ्प ठ्फ ठ्ब ठ्भ ठ्ट ठ्ठ ठ्ड ठ्ढ ठ्म ठ्ञ ठ्न ठ्ल ठ्ङ ठ्ण ठ्ळ ठ्ऴ ठ्र ठ्व ठ्स ठ्श ठ्ष ठ्ह
ड्क ड्ख ड्ग ड्घ ड्च ड्छ ड्ज ड्झ ड्त ड्थ ड्द ड्ध ड्प ड्फ ड्ब ड्भ ड्ट ड्ठ ड्ड ड्ढ ड्म ड्ञ ड्न ड्ल ड्ङ ड्ण ड्ळ ड्ऴ ड्र ड्व ड्स ड्श ड्ष ड्ह
ढ्क ढ्ख ढ्ग ढ्घ ढ्च ढ्छ ढ्ज ढ्झ ढ्त ढ्थ ढ्द ढ्ध ढ्प ढ्फ ढ्ब ढ्भ ढ्ट ढ्ठ ढ्ड ढ्ढ ढ्म ढ्ञ ढ्न ढ्ल ढ्ङ ढ्ण ढ्ळ ढ्ऴ ढ्र ढ्व ढ्स ढ्श ढ्ष ढ्ह
म्क म्ख म्ग म्घ म्च म्छ म्ज म्झ म्त म्थ म्द म्ध म्प म्फ म्ब म्भ म्ट म्ठ म्ड म्ढ म्म म्ञ म्न म्ल म्ङ म्ण म्ळ म्ऴ म्र म्व म्स म्श म्ष म्ह
ञ्क ञ्ख ञ्ग ञ्घ ञ्च ञ्छ ञ्ज ञ्झ ञ्त ञ्थ ञ्द ञ्ध ञ्प ञ्फ ञ्ब ञ्भ ञ्ट ञ्ठ ञ्ड ञ्ढ ञ्म ञ्ञ ञ्न ञ्ल ञ्ङ ञ्ण ञ्ळ ञ्ऴ ञ्र ञ्व ञ्स ञ्श ञ्ष ञ्ह
न्क न्ख न्ग न्घ न्च न्छ न्ज न्झ न्त न्थ न्द न्ध न्प न्फ न्ब न्भ न्ट न्ठ न्ड न्ढ न्म न्ञ न्न न्ल न्ङ न्ण न्ळ न्ऴ न्र न्व न्स न्श न्ष न्ह
ल्क ल्ख ल्ग ल्घ ल्च ल्छ ल्ज ल्झ ल्त ल्थ ल्द ल्ध ल्प ल्फ ल्ब ल्भ ल्ट ल्ठ ल्ड ल्ढ ल्म ल्ञ ल्न ल्ल ल्ङ ल्ण ल्ळ ल्ऴ ल्र ल्व ल्स ल्श ल्ष ल्ह
ङ्क ङ्ख ङ्ग ङ्घ ङ्च ङ्छ ङ्ज ङ्झ ङ्त ङ्थ ङ्द ङ्ध ङ्प ङ्फ ङ्ब ङ्भ ङ्ट ङ्ठ ङ्ड ङ्ढ ङ्म ङ् ङ्न ङ्ल ङ्ङ ङ्ण ङ्ळ ङ्ऴ ङ्र ङ्व ङ्स ङ्श ङ्ष ङ्ह
ण्क ण्ख ण्ग ण्घ ण्च ण्छ ण्ज ण्झ ण्त ण्थ ण्द ण्ध ण्प ण्फ ण्ब ण्भ ण्ट ण्ठ ण्ड ण्ढ ण्म ण्ञ ण्न ण्ल ण्ङ ण्ण ण्ळ ण्ऴ ण्र ण्व ण्स ण्श ण्ष ण्ह
ळ्क ळ्ख ळ्ग ळ्घ ळ्च ळ्छ ळ्ज ळ्झ ळ्त ळ्थ ळ्द ळ्ध ळ्प ळ्फ ळ्ब ळ्भ ळ्ट ळ्ठ ळ्ड ळ्ढ ळ्म ळ्ञ ळ्न ळ्ल ळ्ङ ळ्ण ळ्ळ ळ्ऴ ळ्र ळ्व ळ्स ळ्श ळ्ष ळ्ह
ऴ ऴ्क ऴ्ख ऴ्ग ऴ्घ ऴ्च ऴ्छ ऴ्ज ऴ्झ ऴ्त ऴ्थ ऴ्द ऴ्ध ऴ्प ऴ्फ ऴ्ब ऴ्भ ऴ्ट ऴ्ठ ऴ्ड ऴ्ढ ऴ्म ऴ्ञ ऴ्न ऴ्ल ऴ्ङ ऴ्ण ऴ्ळ ऴ्ऴ ऴ्र ऴ्व ऴ्स ऴ्श ऴ्ष ऴ्ह
र्क र्ख र्ग र्घ र्च र्छ र्ज र्झ र्त र्थ र्द र्ध र्प र्फ र्ब र्भ र्ट र्ठ र्ड र्ढ र्म र्ञ र्न र्ल र्ङ र्ण र्ळ र्ऴ र्र र्व र्स र्श र्ष र्ह
व्क व्ख व्ग व्घ व्च व्छ व्ज व्झ व्त व्थ व्द व्ध व्प व्फ व्ब व्भ व्ट व्ठ व्ड व्ढ व्म व्ञ व्न व्ल व्ङ व्ण व्ळ व्ऴ व्र व्व व्स व्श व्ष व्ह
स्क स्ख स्ग स्घ स्च स्छ स्ज स्झ स्त स्थ स्द स्ध स्प स्फ स्ब स्भ स्ट स्ठ स्ड स्ढ स्म स्ञ स्न स्ल स्ङ स्ण स्ळ स्ऴ स्र स्व स्स स्श स्ष स्ह
श्क श्ख श्ग श्घ श्च श्छ श्ज श्झ श्त श्थ श्द श्ध श्प श्फ श्ब श्भ श्ट श्ठ श्ड श्ढ श्म श्ञ श्न श्ल श्ङ श्ण श्ळ श्ऴ श्र श्व श्स श्श श्ष श्ह
ष्क ष्ख ष्ग ष्घ ष्च ष्छ ष्ज ष्झ ष्त ष्थ ष्द ष्ध ष्प ष्फ ष्ब ष्भ ष्ट ष्ठ ष्ड ष्ढ ष्म ष्ञ ष्न ष्ल ष्ङ ष्ण ष्ळ ष्ऴ ष्र ष्व ष्स ष्श ष्ष ष्ह
ह्क ह्ख ह्ग ह्घ ह्च ह्छ ह्ज ह्झ ह्त ह्थ ह्द ह्ध ह्प ह्फ ह्ब ह्भ ह्ट ह्ठ ह्ड ह्ढ ह्म ह्ञ ह्न ह्ल ह्ङ ह्ण ह्ळ ह्ऴ ह्र ह्व ह्स ह्श ह्ष ह्ह

notes

D'autres projets

liens externes

autorités de contrôle GND: (DE4149407-6