s
19 708 Pages

la pitjantjatjara (Inglese /pɪənəɑːrə/Modèle: IPAC-en,[1] Prononciation autochtone Modèle: IPA-aus ou modèle: IPA-aus) sont une population aborigène Désert Central Australian. Étroitement liée à la Yankunytjatjara et Ngaanyatjarra, et leurs langues sont, pour la plupart, mutuellement intelligibles (elles sont toutes les variétés de la langue du désert occidental).

Ils préfèrent se faire appeler Anangu (le peuple). Le Pitjantjatjara par exemple vivent pour la plupart dans le nord-ouest de l'Australie dans la région du Sud, répartis sur la frontière du Territoire du Nord jusqu'à juste au sud de lac Amadeus, et à l'ouest sur une courte distance en Australie-Occidentale. La terre est une partie inséparable et importante de leur identité, et chaque partie est riche en histoire et signification pour Anangu.[2]

Il a, pour la plupart, étant donné leur chasse nomade et les habitudes des collectionneurs, mais ont conservé leur langue et beaucoup de leur culture, en dépit des influences de la grande communauté australienne.

Actuellement, il y a environ 4000 Anangu Ils vivant recueillis dans les petites communautés et stations réparties dans les régions traditionnelles, formant une de la communauté propriétaire le plus populaire des traditions autochtones en Australie.

étymologie

le nom pitjantjatjara Il vient du mot pitjantja, une variante du verbe « aller » qui, combiné avec le suffixe comitatif -Tjara Il prend le sens de « possesseur pitjantja " (À savoir la variété qui utilise le mot pitjantja pour « aller »). Ce qui la distingue des voisins d'Yankunytjatjara en utilisant le mot yankunytja avec le même sens. La même stratégie verbale est la base des termes et Ngaanyatjarra Ngaatjatjarra mais dans ces cas, les noms de contraste avec les deux langues de base dans leurs mots pour « ce » (respectivement, ngaanya et ngaatja). Les deux langues pitjantjatjara et Yankunytjatjara peuvent être regroupés sous le nom Nyangatjatjara (ce qui indique qu'ils utilisent le mot nyangatja pour « ce ») qui les oppose à la Ngaanyatjarra Ngaatjatjarra et langues.[3]

prononciation

le nom pitjantjatjara Il est généralement prononcé (dans la langue normale rapide) avec l'élimination de l'une des syllabes répétées -tja-, puis: pitjantjara. Dans un langage plus précis, mais toutes les syllabes sont prononcées.

notes

  1. ^ Laurie Bauer, 2007 Manuel de la linguistique des étudiants, Edinburgh
  2. ^ Kimber, R. G., L'homme de Arltunga, Hesperian Press, Carlisle, Western Australia, 1986, esp. chapitre 12
  3. ^ Goddard (1985)
autorités de contrôle GND: (DE4306717-7