s
19 708 Pages

San Valery de Leuconay
Apparitions de Saint-Valerio à Ugo Capeto, miniature des Grandes Chroniques de France, ms. conservés à la Bibliothèque nationale de France
Apparitions de Saint-Valerio à Ugo Capeto, miniature Grandes Chroniques de France, ms. conservé dans Bibliothèque nationale de France

se calmer

naissance 565 sur
mort 619-622
vénérable de Eglise catholique
principal sanctuaire Abbaye de Saint-Valery-sur-Somme
récurrence 1 Avril
patron de Saint-Valery-sur-Somme

San Valery de Leuconay, Il a dit aussi Walaricus ou Valerico (Auvergne, 565 à propos - Leuconay, 12 décembre 619-622) Ce fut un Monaco Franco, puis abbé, la septième siècle, appartenant à 'Ordre de Saint-Colomban; Il est vénéré comme saint de Eglise catholique.

biographie

Mais quand il était la religion à un jeune âge, il est entré dans la monastère de Luxeuil en 594, où il était un disciple de Saint-Colomban. Bientôt Colombano sentit son énorme potentiel missionnaire et évangélisateur et lui a envoyé une mission où Valerio converti en Christianisme grandes populations et a attiré de nombreux camarades à la vie d'un ermite. Il se consacre à la prédication missionnaire, a combattu l'idolâtrie et la superstition. en 611 Il a fondé un ermitage en Leuconay, à Amiens, qui plus tard, il est devenu l'abbaye de Saint-Valery-sur-Somme.

Mori 12 décembre par an entre 619 et 622 en Leuconay. Ses reliques ont été tenus cachés loin des païens par l'évêque de Amiens jusqu'à 628, quand il a été construit une chapelle de culte, le 1er Avril. Une défense contre les contrevenants, la plupart des reliques ont été portées à la sécurité dans neuvième siècle à Novalaise (Val di Susa, en Piémont). Il faut donc toujours se défendre contre des raids sarrasins 906 Ils étaient cachés à Sant'Andrea turin (aujourd'hui Sanctuaire de la Consolata), Où ils sont encore conservés.

culte

Il se rappelle aussi bien la 12 décembre que le 1 Avril: de Martyrologe« A Lauconne à Amiens en France, Saint-Valerico, prêtre, qui a attiré de nombreux compatriotes à la vie de l'ermite ".

bibliographie

  • Jonas de Bobbio. Vie de saint Colomban. Bobbio, septième siècle.
  • Dieu est l'armure du fort. Les textes de christianisme celtique (sec VI-X).. Rimini, Le Cercle, 1998.
  • Archivum Bobiense Revue annuelle des Archives historiques Bobiensi (1979-2008). Bobbio.

Articles connexes

liens externes