s
19 708 Pages

Henri de Blois
Évêque de l'Eglise catholique
Mandats exercés Évêque de Winchester (1129-1171)
1100
évêque consacrée 1129
décédé 1171
Henri de Blois
Plaque effigiante Henri de Blois conservé au British Museum

Enrico Blois ou Winchester, en français: Henri de Blois, en anglais Henri de Blois ou Henri de Winchester (Blois, 1100 - Winchester, 8 août 1171) Était Monaco Cluny, puis abbé de 'abbaye de Glastonbury, de 1126, et enfin évêque de Winchester de 1129 sa mort. Il a également été légat du pape pour 'Angleterre de 1139 un 1143..

Dans la période initiale de 'Anarchy (ou guerre civile) Anglais, son pouvoir était si grand que Henry a été aussi appelé "un roi sans trône« (Un roi sans trône) ou »la puissance derrière le trône« (Le pouvoir derrière le trône).

origine

Il était le cinquième enfant du fils Comte de Blois, Châteaudun, Chartres et Meaux, ainsi que les dames Sancerre, Stephen, comte de Blois, et Adela de Normandie, fille de Duc de Normandie et Roi d'Angleterre, Guillaume le Conquérant et Mathilde de Flandre (1032 - 1083). son frère Thibault IV le Grand, réunifié la comté de Blois avec Comté de Champagne, tandis que l'autre frère, Stefano était roi d'Angleterre de 1135 un 1154.

biographie

Il a quitté rapidement perdu son père, mort en Terre Sainte, dans le deuxième Bataille de Ramla, en 1102, tandis que le frère aîné Theobald hérité des possessions de son père, Henry a été initié à la vie religieuse "Abbaye de Cluny, où, en prenant les vœux, elle est devenue Monaco. Son oncle, le roi d'Angleterre, Henri I Beauclerc, Je l'envoie en avant Somerset puis, 1126, Il l'a nommé abbé de 'abbaye de Glastonbury et enfin, le 17 Novembre 1129, Il est évêque de lui consacrait Winchester[1], tout en restant abbé de Glastonbury, et quand le 1er Mars 1139, Il a été nommé légat du pape, est devenu le membre le plus éminent de l'Église d'Angleterre et est resté pendant de nombreuses années, dans la période des guerres et des conflits connu sous le nom « »Anarchy (ou guerre civile) Anglais« Jusqu'à ce que son frère, Etienne de Blois était Roi d'Angleterre.
Cependant, comme abbé de Glastonbury, Henry est resté en contact avec Pierre le Vénérable de Cluny un intérêt pour les conflits sur le continent, en particulier la persécution des Abelardo et la traduction de Coran Peter a fait de l'arabe en latin.

Henri de Blois
L'Hôpital de la Sainte-Croix à la colline Sainte-Catherine, Hampshire, fondé en 1130, par Enrico Vescovo

Lorsque, en 1135, son frère Stefano, après la mort d'Henri Ier est accueilli avec enthousiasme Londres et il a été invité à aller à Winchester, pour vous assurer que le vrai trésor, face à des difficultés qui ont été posées par les barons de l'Echiquier[2], l'intervention du jeune frère, Henry, évêque de Winchester, a contribué à convaincre les barons de soutenir Stefano, qui a été couronné roi.
Leur cousin, la fille d'Henri Ier et héritier du trône, Matilde, à ce moment-là en Normandie et enceinte de son troisième enfant, elle ne pouvait pas aller directement à Angleterre, mais il oppose le couronnement de Stephen, citant le serment[3] emprunté à son père. Il a essayé de faire appel à Le pape Innocent II pour avoir violé le serment, en envoyant son propre évêque à Rome; mais après environ deux ans, le pape, influencé par Henry, puissant archevêque de Winchester, frère de Stephen, pensait que le serment fait nul parce qu'il vient gâté par la clause de mariage conclu sans le consentement de la noblesse anglaise.
Mais quand Stephen, le début de l'été 1139, il emprisonna l'évêque Roger Salisbury, parce qu'il n'a pas retourné au roi, son château, il a perdu le soutien de l'église, embarrassant que Henry, légat du pape, a dû intervenir pour dénoncer les actions de son frère; puis quand, peu après, les questions Stefano pire, s'appropriant, à la mort de Roger, de tous les actifs de l'évêque, Henry a dû reprendre son frère. Ce fut alors que Mathilde a débarqué en Angleterre avec son frère, Robert de Gloucester et 140 chevaliers, ce qui donne le signal pour un soulèvement de quelques barons mécontents de faiblesse Stephen.

Henri de Blois
West Gate Ville Winchester.

en 1141, en Bataille de Lincoln, a été vaincu et le roi lui-même fut capturé l'armée de Stephen; Il a été emprisonné dans le gardé château de Bristol, où il a promis de reconnaître son cousin comme reine et aller en exil dans leurs possessions françaises. Henri de Blois est allé rencontrer Mathilde avançant de Winchester, et il a reconnu[4] comme "Dame du Inglese« (Ou » Dame de l'anglais « ), en échange de la liberté complète dans les affaires religieuses. Winchester se rendit et Matilde, avec le soutien de Henry, a été reconnu reine d'Angleterre par un concile dans la cathédrale de Winchester.
Enfin Matilde pourrait venir à Londres pour le couronnement dans 'Westminster Abbey; mais il semble que, avant le couronnement Matilde rejeter les demandes d'une délégation à Londres pour confirmation des privilèges de la ville, portant ses représentants dédaigneusement. Les habitants de Londres devant la nouvelle taxe sont entrés dans la tourmente et que l'épouse de Stephen, la reine Matilde, était venue à Londres à la tête d'une armée, il a cassé une révolte furieuse du peuple de Londres et Matilde ont dû fuir.
Henri de Blois alors reconnu comme roi son frère retirant le soutien apporté à Matilde qui a attaqué Winchester, assiégeant; Mais l'armée de la reine, Matilde di Boulogne est venu à la rescousse de la ville et peu de temps après Robert de Gloucester et a été fait prisonnier en échange de sa libération, Matilde a été contraint de libérer Stefano, cet homme est allé à Londres et le jour de Noël 1141, Il a de nouveau été couronné roi dans la cathédrale de Canterbury.

Henri de Blois
maison d'habitation de Henry, évêque de Winchester, en Londres situé sur la rive sud de Thames, à Southwark.
Henri de Blois
Ruines l'abbaye de Glastonbury.

en 1143, après la mort de Le pape Innocent II, Henry a perdu la fonction de légat du pape pour l'Angleterre, qui l'a privé d'une partie de son pouvoir; Enrico effectue alors un voyage à Rome, où il a réussi à assurer différentes faveurs pour l'abbaye de Glastonbury.
Henry a également été intéressé par la publication et la distribution de livres, y compris la Bible Winchester, à l'époque, la plus riche d'illustrations et une Bible connue sous le nom Blois psautier, conservé dans British Museum et considéré comme un trésor (trésor national britannique).
Enrico a écrit ou commanditées écrit plusieurs autres livres, y compris Antiquités de Glastonbury, de Guglielmo di Malmesbury, son ami personnel.

Avec la satisfaction générale, dans 1153, Henri de Blois a été parmi les protagonistes des négociations qui ont abouti à la fin de la guerre civile. Son frère Stephen reconnu comme son successeur Enrico Plantageneto, fils de Matilde. La ratification solennelle du traité a eu lieu à Winchester.
Stefano est décédé le 25 Octobre, 1154, à Douvres et comme convenu, il lui succéda sur le trône d'Angleterre Henri II d'Angleterre, initiateur de la dynastie Plantagenet.
Henri de Blois tomba bientôt en disgrâce; Henri II, en 1155, Il a confisqué tous ses châteaux et des palais, si Henri de Blois a décidé de se retirer dans l'abbaye de Cluny, qui, à cette époque, était en difficulté. Il a saisi l'occasion d'aider les abvbazia avec des biens qui étaient encore à gauche; en Noël Il est mort de Pierre le Vénérable 1156.

Environ trois ans plus tard, Henry est revenu en Angleterre, dans son diocèse, et 1162, présidé l'élection et l'ordination arcivescovo di Canterbury de Tommaso Becket, qui, même si elle ne partageait certains extrêmes, il a maintenu une bonne relation, même pendant l'exil de Thomas; En effet, pendant son exil et après l'assassiner de Tommaso Becket, Henry qui a soutenu sa famille.
Il semble également que participer Enrico à la suite de Thomas, dans Wolvesey Palace, gagner le ressentiment du roi Henri II.

Enrico morì le 8 Août 1171 Winchester et a été enterré dans la crypte de la cathédrale. D'autres sources affirment que Henry a été enterré à Cluny.

dans son antiquités, Guglielmo di Malmesbury qui connaissait très bien Henri de Blois, l'a décrit comme suit: « Toutefois, en dépit de sa noble naissance, il rougit quand il a fait l'éloge. »

descente

Par Henri de Blois, il n'y a pas de descendants connus.

notes

  1. ^ (FR) E.B. Fryde, et al., Manuel de Chronologie britannique, 3, London, 276, 1986, p. 276, ISBN 0861931068.
  2. ^ La commission qui était en charge des finances et des impôts dans le royaume, composé de nobles avait connu scaccarium ou échiquiers, pour le tissu à damier qui couvrait la table, pour faciliter les shérifs de compte de paiement
  3. ^ en 1127, Henri Ier d'Angleterre appelé un grand conseil avec tous les nobles laïcs et l'église la plus importante, y compris son frère, David I de l'Ecosse, son neveu, Stephen de Blois, et son fils aîné (illégitime) Robert de Gloucester et tous ont prêté serment qu'ils accepteraient comme reine, sa fille, Matilde. La plupart ont obéi, mais n'a pas été satisfait de la solution et aurait aimé encore moins si elle savait que Henry était en train de négocier le mariage de sa fille avec le fils de l'ancien ennemi des Normands, la Comte d'Anjou. en Juin 1128, à Le Mans a été célébré le mariage de Mathilde et fils de V Folco conte, Geoffrey la Foire o Plantageneto, dix ans plus jeune. Ce mariage signifiait que la plupart des barons ne reconnaissait pas son serment il y a un an. Henry puis il est dit dans 1131.
  4. ^ Henri de Blois, légat du pape en Angleterre, Il n'a pas encore pardonné à son frère, Stefano, pour les événements de 1139 relative à Vescovo Ruggero de Salisbury.

bibliographie

  • William John Corbett, Angleterre, 1087-1154, cap. II, vol. VI (Le déclin de l'Empire et la papauté et le développement des Etats nationaux) de l'histoire du monde médiéval, 1999, p. 56-98.

Articles connexes

D'autres projets

  • Il contribue à Wikimedia Commons Wikimedia Commons: Il contient des images ou d'autres fichiers Henri de Blois
prédécesseur Abbé de Glastonbury successeur Prepozyt.png
le Seffrid
1121 - 1125
1126 - 1171 Roberto Winchester
1173 - 1180
prédécesseur Évêque de Winchester successeur BishopCoA PioM.svg
Guglielmo Giffard
1100 - 1129
1129 - 1171 Richard de Ilchester
1174 - 1188
autorités de contrôle VIAF: (FR26901073 · LCCN: (FRnr00006562