s
19 708 Pages

San Walter de Saint-Martin de Pontoise
vitrail de la cathédrale Saint-Maclou à Pontoise
vitrail de la cathédrale Saint-Maclou à Pontoise
se calmer
naissance 1030
mort 1099
vénérable de Eglise catholique
béatification 1170
canonisation 1153
principal sanctuaire Cathédrale Saint-Maclou et le monastère Pontoise
récurrence 23 mars, 8 avril
patron de Pontoise

San Walter (Gauthier, Gualtiero) de Saint-Martin de Pontoise (Fresnoy-Andainville, 1030 - Pontoise, 8 avril 1099) Ce fut un Monaco bénédictin français premier abbé Saint-Martin de Pontoise, saint pour Eglise catholique.

Il est parfois célébré le jour 23 mars ou, plus souvent, l '8 avril (Avec Saint Dionysius de Corinthe).

biographie

Issu d'une famille modeste dans une petite ville Picardie (France Nord) appelé Fresnoy-Andainville, le jeune Gauthier a étudié tôt à la ville voisine de Amiens et elle a terminé ses études de premier cycle directement Paris, où il a pris la chaire de philosophie de la rhétorique. Vocation ne tarde pas à venir, et il est devenu un bénédictin en Monaco 1060 autour, entrant dans le couvent de Rebais de Diocèse de Meaux, près de Paris.

lorsqu'en 1 066 une nouvelle communauté monastique, très dévoué à Saint Martino di Tours, il s'installe à Pontoise, une centaine de kilomètres au nord de Paris, Père Gauthier a été choisi comme abbé. Ce fut le roi lui-même, qui avait quinze ans, Philippe Ier de France, qui lui a donné l'abbaye directement croix. Dans un premier temps, le monastère a été dédié à St. Évêque de Paris Germano, puis à Saint-Martin. Après quelques années, le comportement irrespectueux et laxiste de ses frères l'ont amené à fuir, d'abord en 1072, refuge par son ami, l'abbé de Saint Hugues Cluny.
Trouvé par sa communauté et forcé de revenir à Pontoise, il a tenté une seconde évasion en 1074, cette fois-ci en ermite à Tours,sur une île de la rivière Loire. Cette fois-ci, il a été trouvé et ramené à Pontoise. en 1077 un troisième drain; en essayant d'échapper à un oratorio, il a été reconnu et fait rapport. À ce stade, la 1080 Il a décidé d'aller directement à Rome de papa Gregorio VII pour dénoncer ses désaccords avec les moines de Pontoise et demander à être libéré de l'abbaye d'obligation, mais sa demande a été refusée. en 1092, après une querelle avec Roi de France et les évêques du Conseil de Paris, où il a ouvertement dénoncé la mauvaise conduite des abbés bénédictins de France, il a même été emprisonné, battu et jeté dans l'isolement. Il a ensuite été libéré quelques semaines plus tard.

en 1094 Il a décidé de fonder un couvent à Berteaucourt-les-Dames, près de Amiens, avec l'aide de deux de ses fidèles, bien que le propriétaire du terrain, inquiet que les pèlerins ruinés ses récoltes, l'ont conduit.

L'abbé puis retourna à Pontoise, où il a passé les dernières années, et où il est mort d'un vendredi saint, vraisemblablement le 8 Avril 1099; pour Martyrologe applique ce jour, mais pour certains diocèses français aussi 4 mai. Il a été canonisé par 'Archevêque de Rouen Hugues de Boves 1153, et béatifié par Le pape Alexandre III en 1170.

Enterré dans la même abbaye, ses restes ont été déplacés par précaution, le cimetière Pontoise au cours de la Révolution française, et par la suite volé.

liens externes

autorités de contrôle VIAF: (FR295529511