s
19 708 Pages

Santa Edburga de ministre en Thanet
naissance VIIe siècle. Après Jésus-Christ
mort 751 après J.-C.
vénéré de Eglise catholique, l'Eglise orthodoxe, l'Église anglicane
récurrence 12 décembre

Edburga de ministre en Thane, également connu sous le nom Eadburge et Bugga (VII Sec. - 751), Il était une princesse royale, la fille unique du roi Centwine et sa femme, la reine Engyth, vivait dans Kent entre les septième et huitième siècles. Il est vénéré comme saint de Eglise catholique, de Eglise orthodoxe et Communion anglicane.

vie

Edburga était un ami et élève de Santa Mildred et toujours, il a tenu une correspondance régulière avec San Bonifacio, Évêque de Mayence.

devenir religieuse bénédictin à l'Abbaye de Ministre en Thanet, en 716, il est devenu le troisième abbesse de l'abbaye de Santa passe à droite ami Mildred.[1]

Une analyse de sa correspondance avec Saint-Boniface émerge, après la mort de Redbad, Roi des Frisons, qui eut lieu en 719, Edburga a écrit au saint envoi de 50 shillings d'or et une nappe d'autel pour l'aider dans son travail d'évangélisation de l'Allemagne[2], et en particulier de Frise, excusait qu'il n'était pas en son pouvoir d'envoyer plus. En d'autres occasions, il envoie un cadeau au saint, qui a probablement rencontré lors d'un pellegrinaggioa à Rome, aussi des livres et des vêtements, et il sait qu'il lui écrivit pour la consoler de son pénis en raison du vieillissement.[1]

femme très instruite pour le moment (St. Lioba Tauberbischofsheim dit qu'il a appris de son l'art de la poésie), il a également été un administrateur compétent, au cours de sa période de abbesse, en fait, a réussi à obtenir des licences pour diverses abbaye royale, et ainsi construire, en 741, une nouvelle église abbatiale , archevêque Cuthbert dédiée aux Saints Pierre et Paul, également situé à Minster en Thanet.[1] L'église est aussi devenu un sanctuaire pour les reliques de saint Mildred, ils ont été transportés en 746, puis un lieu de pèlerinage pour les adeptes de ce dernier.[3]

Après sa mort en 751 (semble au 27 Décembre), ses restes ont été déposés dans l'église elle-même qu'elle avait construit et qui va, cependant, détruit par les envahisseurs danois dans les neuvième et dixième siècles. En 1055 ses restes, ainsi que ceux de Saint-Mildred, ont été transportés à Canterbury, où l'archevêque Lanfranc il a jeté dans l'église de San Gregorio.[4]

notes

  1. ^ à b c Minster Abbey - Early Fondation, Les Sœurs Bendictine de Prieuré de St Mildred. Récupéré 2 mai 2017.
  2. ^ Edburga (Eadburh, Bugga) du ministre - Vue d'ensemble, Oxford University Press. Récupéré 2 mai 2017.
  3. ^ D. W. Rollason, La Mildrith Légende: une étude au début de l'hagiographie Angleterre médiévale, en Des études en Histoire de la Grande-Bretagne début, Leicester University Press, 1982, p. 16.
  4. ^ Albano Butler, Vies des Pères, Martyrs et autres principaux saints, 1825, p. 225.