s
19 708 Pages

A.S.D. Cervia 1920
football Football pictogram.svg
Logo-Cervia-1920.png
Les échantillons
signes distinctifs
Uniformes de course
manche gauche
manche gauche
T-shirt
T-shirt
canal droit
canal droit
short
chaussettes
maison
manche gauche
manche gauche
T-shirt
T-shirt
canal droit
canal droit
short
chaussettes
transfert
Couleurs sociales Jaune et bleu (rayures) .png bleu et jaune
données de l'entreprise
ville Cervia
pays Italie Italie
confédération UEFA
fédération Drapeau des États-Kingdom.svg FIGC
championnat Excellence
fondation 1920
président Antonio Gattamorta
entraîneur Massimo Sangiorgi
stade Stade Germano Todoli
(2500 sièges)
site Web www.cervia1920.com/
réalisations
Il nous invite à suivre modèle voix

L 'ASD Cervia 1920, mieux connu sous le nom Cervia, Il est le principal équipe de football dell 'ville même nom sur côte Adriatique qui joue dans Excellence.

Il a joué dans 'Excellence Emilie-Romagne: A participé à toutes les éditions du championnat depuis sa création jusqu'à la saison 2004-2005, quand il a été promu dans série D.

entre 2004 et 2006, la société a augmenté à l'avant-garde des nouvelles nationales pour la participation au reality show de Italie 1 Champions, le rêve, menée par Ilaria D'Amico.

histoire

La phase d'avant-garde

Le Cervia n'a jamais participé à une ligue professionnelle de FIGC, toujours rester dans la scène amateur football italien. L'activité est à un moment où la ville est reconnue « spa », à commencer à jouer dans une zone près de la vieille maison de lavage, en 1930 l'équipe donne une structure plus organisée, en prenant le nom Sports Club Cervia et il a déménagé dans un camp près de la Promenade (Promenade aujourd'hui D'Annunzio). Ils faisaient partie de cette équipe des gardiens de but Mario Vicari et Nerio Marzelli, les arrières latéraux et je pense que Juvarez Olindo dit Dallamora jambe à SARAR (Céleri), le centromediano Alfredo Collina, Peter "Piron"Grassi (ancien cycliste amateur), Alberto Cortesi, Fernando Zoffoli, Sergio Fusconi, John" Rino « Cecchi, Erminio Bigotti.

L'équipe, avec ce caractère et les greffes Quatrième Vicari, Boesio Casanova, Tolmino Medri et Germano Todolí, représenté la société jusqu'à ce que 1939 quand Milano Marittima Il a été inauguré Stadio dei Pini, plante d'une manière requise par Augusto insistante Piraccini, dit "Besagnon«L'ère fasciste et l'accent pour l'exercice, a fait les chroniques des jeux comme des batailles épiques, en dépit de la préparation, comme l'a rappelé » Rino « Cecchi, était limitée aux rondes de golf et la gymnastique, alors que sur le terrain l'équipe il a pris parti avec le "méthode«Comme en vogue dans les années Les joueurs étaient en effet le véritable » amateur « : travailleurs salins, commis, commerçants.

La Seconde Guerre mondiale

La période de guerre, ainsi que pour apporter la mort et la destruction, a ralenti l'industrie touristique naissante, mais jamais arrêté à toutes les activités de football, a également fait des situations improvisées telles que celle du 22 Août 1943 lorsque le Cervia a battu le représentant militaire du l'Allemagne nazie 2-0, alors que dans les premiers jours de 1944 Il a tiré avec le représentant militaire de République slovaque 1-1.

Immédiatement après la fin des hostilités et la libération, qui a eu lieu le 22 Octobre à Cervia 1944, le football a essayé d'aider à la recherche de la normalisation en Août 1945 a eu lieu dans l'ancien secteur riverain de terrain un trophée de football dédié à Cervia Tombé, suivi peu de temps après un match amical avec Ravenne Calcio Il a fini 2-0 pour Ravenne. En Octobre de cette année, il a été officiellement reconstitué l'équipe grâce à l'effort de Boesio Casanova (plus tard président), Mario Baldisserri, Domenico Fusaroli, Dino et je pense que Bruno Masini: le 15 Octobre à la section de Bologne FIGC, Piazza XX Settembre, il est entré officiellement en ce qu'on appelait A.S. Cervia, elle a commencé à jouer la vieille Cour Promenade, en attendant les travaux de restauration du Stadio dei Pini, où ils étaient toujours stationnées des troupes polonaises.

La première saison de la période d'après-guerre 1945-1946, le Cervia a été ajouté en même temps que onze autres formations Girone B Championnat régional, Romagne, Cervia l'équipe a remporté la huitième place avec enfants de 17 points de six victoires, cinq nuls et dix défaites. L'année suivante est certainement mieux, lors de la collecte troisième place derrière Castrocarese et Perticara, alors que dans la saison 1947-1948 obtient néanmoins une flatteuse quatrième place. Des fluctuations des années qui ont suivi, nous arrivons à la première 1950 qui a marqué à la place d'une suspension temporaire de l'année scolaire. Cervia, qui a été entièrement remplacé par C.R.A.L. saltern, présidé par l'ingénieur Indini et coaché ​​par l'ancien capitaine Pologne équipe nationale de football Noviski.

L'atterrissage dans la série IV

L'activité Cervia reprend la saison 1953-1954 en prenant la quatrième place du championnat de première division du groupe A, l'année suivante l'équipe dans la septième place, puis l'année après le sixième était le prélude à la saison 1956-1957 qui porte Championnat National Amateur de Cervia avec la victoire en championnat à 42 points, un de plus que le Pol. Moretti Cesenatico, grâce à 20 victoires, 2 nuls et 2 défaites, liste de mars notable. L'ascension de l'équipe est non seulement la fille des compétences des joueurs, mais aussi une ville qui vit sur boom du tourisme et de la population, monté par le président Masini Todoli et vice-président, le leader Cervia à jouer dans deux ans IV Série et alors série D jusqu'à la saison 1971-1972.

En fait, le Cervia 1957-1958, coaché ​​par Biagini, boucles une autre saison remarquable nouvellement promu écopes le Groupe A de la Commission des stupéfiants avec 36 points et arrive à IV Série. Ils font partie de l'équipe Zanini, Bienvenue, Vignoli, Proni Sintoni, Ridolfi, Brighi, Coari, Proli, Guidazzi, Bertaccini, Bettancini, Bianchedi, Lelli.

en première saison dans la série IV Le Cervia fait face à des équipes comme armoriés Cesena et Rimini (Beat la Stadio dei Pini 2-1). La dixième place finale (13 victoires, 8 nuls, 13 défaites) est un résultat que l'entreprise peut juger une bonne raison. Dans la prochaine Serie A 1959-1960 (Nouvelle dénomination de la quatrième série), le Cervia se bat très bien dirigé par Libero Zattoni sur le banc, mais il est certainement moins équipée à Cesena, Fano et Jesi, jouer pour la promotion; la quatrième place finale est digne de mention, obtenue avec 13 victoires, 11 nuls et 10 défaites.

Inséré dans le groupe C « pratique » Serie A 1960-1961, Le Cervia, coaché ​​par Modanesi arrive en neuvième position, taille réduite des attentes, mais joue loin de chez ses jeux les plus compétitifs: Merano et Monfalcone, 35 points d'extrémité situés l'équipe côtière à la mi-table.

Une étape de la série C

la Serie A 1961-1962 forces encore Cervia à de longs trajets jusqu'à Trento. La formation trouve le derby Moretti Cesenatico en battant 1-0 Cervia à la maison et lui arrache le tirage au sort à Cervia, Gialloblù ont encore la satisfaction de battre les vainqueurs du groupe Monfalcone CRDA, en terminant à la douzième place juste au-dessus de la zone de relégation avec 30 points en 34 matchs. Les résultats ne reflètent sur le risque de glisser lentement vers la catégorie inférieure, de sorte que le Cervia parvient à mettre en place une équipe vraiment efficace à partir du centre-Berti, mais la très forte vis Pesaro domine le championnat pour gagner son détachement sur Cervia dirigé par Scarascia, qui arrête à 43 points contre les 50 de la Marche, en dépit d'avoir arrêté avec deux 0-0 nuls. La deuxième place est le meilleur résultat dans l'histoire de Cervia, le résultat de 14 victoires, 15 nuls et 5 défaites. L'équipe ne souffre pas l'effet psychologique de la deuxième place et Serie A 1963-1964 Le Cervia, malgré de nombreux yeux rivés sur lui pour la saison précédente grande, cependant, obtenir un cinquième lieu prestigieux en battant même le vainqueur de la manche, le Carpi.

Tout autre semble la Serie A 1964-1965: Après un démarrage avec de bons résultats, gialloblu coachée par Arnaldo Pantani glisser progressivement vers l'arrière jusqu'au bord, seulement évité grâce à la victoire dans un play-off dramatique joué à Arezzo, Cervia où les battements Football catholique 4-3 sauver la saison. en Serie A 1965-1966 la présidence de la société est passée de Boesio Casanova Germano Todoli, l'entraîneur confirmé Pantani a à sa disposition les fidèles Esposito, Zoffoli et Piretti, et apporte la Faïence Attilio Santarelli, et il atteint donc une septième place satisfaisante que Cervia améliore la saison suivante dominé par le château qui, au moment compté sur Silvano Ramaccioni en tant que directeur sportif. Dans ce dernier Gialloblù saison principalement renouvelée dans le dos et dans l'attaque Fabbri décoller comment battre satisfaction parme de Sergio Brighenti grâce notamment à la deuxième meilleure défense du tournoi.

Les deux prochaines années ne donnent pas à Cervia grands bouleversements: dixième et treizième place sont le résultat d'une rénovation qui ne porte pas de fruit immédiatement, mais seulement pendant la Serie A 1969-1970, lorsque le Cervia dirigé par Bazzocchi terminé troisième à un point derrière la deuxième place conquise par Forli, tandis que la tour est gagnée par Macerata.

la relégation

Le grand effort de la '69 -'70 saison n'a pas suivi: la ronde de Venise et de la Romagne-Marche laisse à Cervia juste un triste douzième place qui permet d'économiser beaucoup encore la saison souffrance. la 1971-1972 saison est le dernier joué de Cervia en série D et le restera pendant plus de trente ans: l'équipe après un championnat atteint antépénultième peiné, à un seul point de la zone play-off, dégarni directement dans la promotion régionale. Il ouvre une longue période où le Cervia, dirigé par l'entrepreneur Cesena Achille Giorgini, président de 1975 un 1985, Il reste parmi les meilleures forces régionales, sans jamais être en mesure de revenir en Serie D. Depuis la création d'excellence régionale à la promotion de 2005 Il a participé à tous les tournois régionaux plus, voir jouer dans leurs rangs ces excellents joueurs Simone Confalone, puis capitaine de Cesena.

Les saisons en Promotion

La promotion 1972-1973 est un Cervia juste rétrogradé qui est secouait la déception du saut en arrière, mais les 37 points l'a placé que la quatrième place dans le groupe a gagné alors de San Lazzaro dans les séries éliminatoires de Ravenne. L'année suivante est ce que dans 1970 gialloblu plus proche du rêve de retour dans le quatrième set: la deuxième place derrière les Russes juste un point en dépit de la maison 4-1 rifilatogli retentissante laisse une certaine amertume dans la bouche, parce que les saisons suivantes seront toujours flatteur (deuxième 4 points en 1974-1975, 1975-1976 au quatrième, cinquième en 1976 à 1977, dans ces deux dernières saisons conduites par Giancarlo Magrini) Mais jamais à cela.

En 1977-1978 les résultats médiocres de Cervia commence trois ans: huitième à dix-huit points par rapport au sommet, dans le huitième round de 14 dans la 1978-1979, même dixième année plus tard, se sauver directement par un seul point sur SAMPIERANA et Gambettolese. La septième place dans la saison 1980-1981 semble inverser le cours sous l'entraîneur Lucchi, mais après la quatrième place de la prochaine saison Cervia retour dans la médiocrité avec la neuvième place.

Corradi Clercs, puis en tirant l'équipe en milieu des années quatre-vingt: le Cervia arrive en quatrième position avec la première et la sixième à la deuxième la saison suivante. en 1985-1986 Cervia est parmi les quatre équipes pénalisées par 3 points pour la modification des admonestations du registre Comité régional, il atteint la dernière place pour sauver. Il est comme une touche du fonds, car alors le Cervia passe à la septième place, puis passer à la quatrième place dans la saison 1987-1988, celui qui commence par les tristes nouvelles de la mort par excellence « Président », Todoli, qui a eu lieu le 24 Juillet . Corradini Ciani puis apporter à Cervia 1990 avec un cinquième et une troisième place à deux points promu SAMPIERANA, en commençant quatre années de la présidence Roman Rosetti.

La période suivante comptait sur entraîneur Marino Baldazzi qu'après la cinquième place dans la saison 1990-1991 Retour à la troisième place régionale Gialloblù, la déjà bonne performance est encore renforcée l'année suivante lorsque le Cervia est une deuxième position derrière Saint-Marin à une longueur de détachement. La saison 1993-1994 voit la Cervesi réduire les effectifs ambitions, puisque le jaune et le bleu ne vont pas au-delà de la septième place dans une ligue dominée par 'Imola qui à l'époque de deux points par victoire coupe neuf points avant le persécuteur. La sixième place en 1994-1995, troisième derrière la Boca-Santarcangiolese deux forts de l'année suivante, seulement neuvième saison plus tard, une fois le Saint-Marin se lever dans les Amateurs.

Le spectacle de la réalité Champions, le rêve

ASD Cervia 1920
Billet pour le match amical Palerme-Cervia le 17 Mars 2005, l'une des nombreuses réunions itinérants qui a vu le protagoniste Cervia dans la saison 2004-2005.

La société a fait l'objet de téléréalité Italie 1 Champions, le rêve, menée par Ilaria D'Amico, pour lequel il a tourné pour l'Italie face à diverses équipes de serie A dans les matchs amicaux et les pilotes nationaux formule 1, dirigé par Michael Schumacher; ces sympathiques onze finalistes de la première édition ont été choisis contre l'ancien star du Championnat d'Italie serie A. en 2006-2007, pour la première fois de son histoire, l'équipe a participé à la Romagne Coupe d'Italie major, faisant face au premier tour "Ascoli et il est vaincu 6-0. Une fois la réalité de l'équipe n'a pas eu beaucoup de chance: la première saison sans caméras a coïncidé avec le retour Excellence, depuis la dernière place du classement du groupe D Serie A 2006-2007.

Après la réalité

Dans les pièces de la saison 2007-2008 du Championnat Excellence Émilie-Romagne - Piscine B. L'équipe, pratiquement démantelée, elle est confiée à Marino Baldazzi, ce qui porte le Cervia au salut. L'année suivante, toutefois Baldazzi, ce qui confirme la majeure partie de l'équipe, obtenir de meilleurs résultats en obtenant la cinquième place.

La fin d'une époque

Le Cervia 1920, il a participé à tous les championnats d'excellence depuis sa création la catégorie, à l'exception des championnats de la série D 2005-2006 et 2006-2007, est présenté au début de la saison 2011-2012 avec une équipe fortement rajeunie. Après un championnat fluctuant atteint une sorte de séries éliminatoires dernier match à l'extérieur avec Football Castel San Pietro Terme, gialloblu qu'ils peuvent compter sur deux des trois résultats, menant à quelques minutes de la fin d'une course qui leur apporterait au salut, quand Castellani renversent le résultat 80 « et a pris la tête 90 » éviter la relégation directe et forcer Cervia à prendre pour la promotion. A la fin de la même saison, il est formalisé la scission entre le terrain de football et le secteur football à 5 avec la mise en place de Futsal Cesenatico qui hérite du titre de Chievo à inscrire au championnat régional de football Romagnolo de émilien dans cinq Serie C2.

histoire

Histoire de l'AS Cervia 1920
  • 1945 - Refondation du Sport Cervia le 15 Octobre.
  • 1945-1946 - 8 dans le groupe B de la Première Division Emiliana.
  • 1946-1947 - 3 dans le groupe B de la Première Division Emiliana.
  • 1947-1948 - 4ème dans le groupe B de la Première Division Emiliana.
  • 1948-1949 - 10 dans le groupe A de la première division Emiliana.
  • 1949-1950 - 4 dans le groupe A de la première division Emiliana.
  • 1950-1951 - 3 dans le groupe A de la première division Emiliana.
  • 1951-53 - activités abandonnées - Changement de nom C.R.A.L. Salina Cervia.
  • 1953-1954 - 7 dans le groupe A de la première division Emiliana.
  • 1954-1955 - 7 dans le groupe A de la première division Emiliana.
  • 1955-1956 - 6 dans le groupe A de la première division Emiliana.
  • 1956-1957 - 1er dans le groupe B de la Première Division Emiliana. Promu au Championnat national amateur.
  • 1957-1958 - 1er dans le groupe A de Emiliano Championnat National Amateur. Promu à la série IV.
  • 1958-1959 - 10 dans le groupe D de la IV série.
  • 1959-1960 - 4 dans le groupe C de la série D.
  • 1960-1961 - 9 dans le groupe C de la série D.
  • 1961-1962 - 12 dans le groupe C de la série D.
  • 1962-1963 - 2e dans le groupe C de la série D.
  • 1963-1964 - 5 dans le groupe C de la série D.
  • 1964-1965 - 15 dans le groupe C de la série D.
  • 1965-1966 - 7 dans le groupe C de la série D.
  • 1966-1967 - 5 dans le groupe C de la série D.
  • 1967-1968 - 10 dans le groupe D de la série D.
  • 1968-1969 - 13 dans le groupe D de la série D.
  • 1969-1970 - 3e groupe D de la série D.
  • 1970-1971 - 12 dans le groupe D de la série D.
  • 1971-1972 - 16 dans le groupe D de la série D. Relégué à la promotion régionale
  • 1972-1973 - 4e en promotion Emiliana.
  • 1973-1974 - 2e dans la promotion Emiliana.
  • 1974-1975 - 2e dans la promotion Emiliana.
  • 1975-1976 - 4e en promotion Emiliana.
  • 1976-1977 - 5e promotion Emiliana.
  • 1977-1978 - 8ème promotion Emiliana.
  • 1978-1979 - 8ème promotion Emiliana.
  • 1979-1980 - 10e Promotion Emiliana.
  • 1980-1981 - 7ème Promotion Emiliana.
  • 1981-1982 - 4e en promotion Emiliana.
  • 1982-1983 - 9ème promotion Emiliana.
  • 1983-1984 - 4e en promotion Emiliana.
  • 1984-1985 - 6e promotion régionale
  • 1985-1986 - 13ème promotion Emiliana.
  • 1986-1987 - 7ème Promotion Emiliana.
  • 1987-1988 - 4e en promotion Emiliana.
  • 1988-1989 - 5e promotion Emiliana.
  • 1989-1990 - 5ème en Emilie-Romagne Promotion.
  • 1990-91 - 5ème en Emilie-Romagne Promotion.
  • 1991-1992 - 3ème en Emilie-Romagne Excellence.
  • 1992-93 - 2 en Emilie-Romagne Excellence.
  • 1993-94 - 7ème en Émilie-Romagne Excellence.
  • 1994-1995 - 5ème en Emilie-Romagne Excellence.
  • 1995-1996 - 3ème en Emilie-Romagne Excellence.
  • 1996-1997 - 9 en Emilie-Romagne Excellence.
  • 1997-1998 - 11 en Emilie-Romagne Excellence.
  • 1998-1999 - 6ème en Emilie-Romagne Excellence.
  • 1999-1900 - 12 en Emilie-Romagne Excellence.
  • 2000-01 - 13 en Emilie-Romagne Excellence.
  • 2001-02 - 8 en Emilie-Romagne Excellence.
  • 2002-03 - 2 en Emilie-Romagne Excellence. Il a perdu le play-off.
  • 2003-04 - 7ème en Émilie-Romagne Excellence.
  • 2004 - change de nom A.S.D. Cervia 1920.[1]
  • 2004-05 - 1er en Emilie-Romagne Excellence. promu en série D
  • 2005 - change de nom Vodafone Cervia.[2]
  • 2005-06 - 4ème en Serie D - Battez les séries éliminatoires.
  • 2006 - change de nom A.S. Cervia 1920.[3]
  • 2006-07 - 18 en Serie D - relégués dans Excellence Emilie-Romagne - Jouer pour la première fois Coupe d'Italie plus grand
  • 2007-08 - 11 dans le groupe B d'excellence Émilie-Romagne.
  • 2008-09 - 5 dans le groupe B d'excellence Émilie-Romagne.
  • 2009-10 - 5 dans le groupe B d'excellence Émilie-Romagne.
  • 2010-11 - 7 dans le groupe B d'excellence Émilie-Romagne.
  • 2011-12 - 18 ° dans le groupe B d'excellence Emilie Romagne. Promotion en Reléguée.
  • 2012-13 - 14 dans le groupe D de la Promotion Émilie-Romagne. Vince playout.
  • 2013-14 - 10 dans le groupe D de la Promotion Émilie-Romagne.
  • 2014-15 - 1er groupe D de la Promotion Emilie-Romagne après lien avec Bakia Cesenatico. Promu dans l'excellence.
  • 2015-16 - 14 ° dans le groupe B d'excellence Emilie Romagne; secouru après playout avec Conselice.
  • 2016-17 - 17 dans le groupe B d'excellence Émilie-Romagne.
  • 2017-18 -

Présidents et entraîneurs

Jaune et bleu (rayures) .png
Les présidents de Cervia
  • 1927-1945 -
  • 1945-1951 - Boesio Casanova
  • 1951-1953 - Ing. Indini
  • 1953-1965 - Boesio Casanova
  • 1965-1975 - Germano Todoli
  • 1975-1985 - Achille Giorgini
  • 1985-1988 - Germano Todoli
  • 1988-1992 - Roman Rosetti
  • 1992-2002 - Giuliano Lucchi
  • 2002-2004 - Antonio Gattamorta
  • 2004-2008 - Massimo Medri
  • 2008-2011 - Claudio Bertozzi
  • 2011-présent - Antonio Gattamorta
Jaune et bleu (rayures) .png
Les entraîneurs de Cervia
  • 1945-1946 - Italie del Moro
  • 1947-1948 - Italie Sivieri
  • 1948-1951 -
  • 1951-1953 - Pologne Noviski
  • 1953-1954 -
  • 1954-1955 - Italie Adami
  • 1957-1958 - Italie Biagini
  • 1958-1960 - Italie libre Zattoni
  • 1960-1961 - Italie Modanesi
  • 1961-1962 - Italie Scarascia
  • 1962-1963 - Italie Scarascia-Arnaldo Pantani
  • 1963-1967 - Italie Arnaldo Pantani
  • 1967-1972 - Italie Enzo Bazzocchi
  • 1973-1974 - Italie libre Zattoni
  • 1974-1975 - Italie Vastola
  • 1975-1976 -
  • 1976-1979 - Italie Giancarlo Magrini
Jaune et bleu (rayures) .png
Les entraîneurs de Cervia
  • 1979-1980 - Italie Riva
  • 1980-1983 - Italie Gabriele Lucchi
  • 1983-1984 - Italie Corradi
  • 1984-1985 - Italie Germano Chierici
  • 1985-1986 - Italie Pollini
  • 1986-1987 - Italie Quadrelli
  • 1987-1988 -
  • 1988-1989 - Italie Corradini
  • 1989-1990 - Italie Ciani
  • 1990-1994 - Italie Marino Baldazzi
  • 1994-1902 -
  • 2002-03 - Italie Claudio Savioli
  • 2003-04 - Italie Andrea Orecchia
  • 2004-06 - Italie Francesco Graziani
  • 2006-07 - Italie Andrea Bini
  • 2007-10 - Italie Marino Baldazzi
  • 2010-11 - Italie Matteo Domeniconi
  • 2011-13- Italie Paolo Bertaccini
  • 2013-14- Italie Moreno Farsoni
  • 2014-aujourd'hui- Italie Massimo Sangiorgi

notes

  1. ^ CHANGEMENT DE NOM DE L'ENTREPRISE (PDF) http://www.figc.it/, 2004. Récupéré 12 Novembre, 2016.
  2. ^ CHANGEMENT DE NOM DE L'ENTREPRISE (PDF) http://www.figc.it/, 2005. Récupéré le 7 Août, 2016.
  3. ^ CHANGEMENT DE NOM DE L'ENTREPRISE (PDF) http://www.figc.it/, 2006. Extrait le 15 Novembre, 2016.

bibliographie

  • Silvano Stella, Mario Silvano Stella, Les années folles de Cervia: Le championnat de football championnat après, Germano Association Todoli pour la défense du sport et de la nature, 2004

Articles connexes

  • Champions, le rêve
  • IV Série
  • série D

liens externes