s
19 708 Pages

Lothaire II
Roi d'Italie
(officiellement Roi des Italiens)
crête
au bureau 10 avril 947 -
22 novembre 950
prédécesseur Hugues de Provence
successeur Berenguer d'Ivrea
naissance 925 ca.
mort turin, 22 novembre 950
dynastie bosonides
père Hugues de Provence
mère Hilda ou Ada
époux Adélaïde
enfants Emma
religion Le christianisme catholique

Lothaire II, également connu sous le nom Lothaire d'Arles (925 à propos - turin, 22 novembre 950), Il a été Roi d'Italie de 947 un 950.

origine

Marquis enfant mâle légitime du royaume de Unique Provence et alors Roi de Provence, tout en maintenant le titre de Marquis et Roi d'Italie, Hugues d'Arles et Ada ou Hilda, que vous ne connaissez pas la ligne ascendante, confirmée par le journaliste, Liutprando da Cremona, évêque de Cremona[1], qui, cependant, a déclaré qu'il était d'origine germanique (ex Francorum type Teutonicorum uxore acceperat, rendez-vous Aldama)[1]. Le mariage de ses parents a également été confirmé dans le document de fondation du monastère de Saint-Pierre, 924[2]. Hugues de Provence ou Arles était le fils aîné du comte Arles, Tybalt[3] (ca 860-895) Et Bertha, fille de Lothaire II (863-925), La fille du troisième né Roi de Lotharingie Lothaire II et sa seconde épouse, Waldrade[4] (Excommunié par déterminative concubine, de papa Nicola) Et neveu Lothaire I (Ugo mentionner leurs parents, Berta et Tybalt dans le document de fondation du monastère de Saint-Pierre, 924[2] et un don du 8 Mars 934[5]).

biographie

Selon le Regum et italiae Imperatorum Catalogues, ancien code Ambrosiano O 53, Lothar était déjà né lorsque son père, Ugo était devenu Roi d'Italie et, selon cette source, Lothaire était associée au trône de son père par le même 926[6]. Selon le journaliste, Liutprando da Cremona, Lothaire était associée au trône 937[7].
En cette année (937), Le 12 Décembre, selon Liutprand, son père, Hugh avait épousé Bertha souabe[8] (907- après Janvier 966[9]), A déclaré le Filandina, fille de Duc de Souabe et Saxe, Burchard II[10] et la veuve Rodolphe II de Bourgogne, qu'il a épousée en 922[10] (Confirmé par Sangallenses Maiores Annales[11]; tandis que le fils de Hugh, Lothaire était le fiancé à la fille de Berta et Rodolfo, Adélaïde.

en 941, lorsque le suzerain du royaume d'Italie avait été Marquis de Ivrea, Berenger, qui a réuni toute l'Italie du nord-ouest, son père, Ugo, retourné Lombardie et il a réussi à faire la paix avec comptes qui avait révolté, avec l'intention de capturer et de le rendre aveugle Berenger[12]. Berengario que, selon Liutprando, il avait été averti par co-régent Lothar II[12], avec son fils Adalberto, Il a réussi à éviter la capture[12] et, de Gran San Bernardo, de fuir vers Allemagne, au Duc de Souabe, le Ermanno[12], qui l'a amené de Roi d'Allemagne, Otton Ier de Saxe[13], qui, tout en ne faisant rien à Berengario, il a refusé de le livrer à Ugo[14].

en 945, Bérenger est retourné en Italie, à travers la Venosta rubrique de Vérone[15], gouvernée par le comte Milone[16]. Le neveu de Hugh, Manassès d'Arles, qui tenait l'archevêque de Trente frontière, a trahi son oncle et passé à Bérenger[15].
Puis, en commençant par le comte Milone[16], il y avait une désertion générale, dirigée par l'archevêque de Milan, et Lothaire II, de Pavie, de son père Ugo, a été envoyé à Milan[17], de plaider avec les rebelles, qui l'incita nommé roi seul. Mais peu après, en 946, le marquis d'Ivrea, Berengaro, qui avait capturé son père Ugo, avait rendu au trône en tant que co-régent, tandis que le même Berenger, avec la position de conseiller suprême, vraiment tenu le pouvoir[18].

Humilié, fatigué et malade, tôt 947, son père Ugo, qui allait mourir dans la même année[19], obtenu la permission d'abdiquer et, laissant son fils, Lothaire II, le seul roi d'Italie, il est retourné en Provence, avec le trésor du royaume d'Italie[19]. Le Gouvernement du Royaume d'Italie, cependant, était déjà régie par conseiller suprême, Berenger et deuxième Liutprando, Lothaire était roi de nom[20].

En cette année (947), Pour tenter de pacifier l'Italie avec son voisin (le Royaume d'Arles), Lothaire, après un engagement de dix ans, il a épousé les seize Adélaïde, fille de Rodolphe II de Bourgogne et Bertha souabe et sœur du roi Conrad le Pacifique.

Lothaire est mort en 950, probablement empoisonné par Bérenger qui lui a succédé sur le trône, le 15 Décembre[21]. Bérenger a souhaité que Adélaïde, la veuve de Lothaire, se joindra au mariage avec son fils premier-né, Adalberto; en particulier, la femme Berenger Willa Il se comporterait de cruauté envers les Adélaïde de Bourgogne, veuve de Lothaire II, qui a été emprisonné à la demande de Willa même, en 951, à Como[21]. Adelaide, cependant, évadé de la prison, a demandé la protection Roi d'Allemagne, Otto I avec laquelle, selon le reporter, Flodoardo, Il a épousé, en second mariage, Pavie, cette année (951)[22]. Le roi d'Allemagne, cependant, a reconnu la succession Berenger au trône d'Italie.

descente

Lothaire et Adélaïde avaient une fille:

  • Emma (948- après la 988), Qui, selon Flodoardo était marié à 966 à Lothaire IV de la France[23], dans une tentative de lier Brass lui-même le royaume de France.

notes

  1. ^ à b (LA) Monumenta Historica germanique, tomus III: Liudprandi Antapodosis III. par. 20, p. 306
  2. ^ à b (LA) Gallicarum et Scriptores Rerum Francicarum, tomus IX, est diplômé Hugonis Comitis provinciae et Régis italiae I, année 924, page 689 et 690
  3. ^ (LA) Monumenta Historica germanique, tomus III: Liudprandi Antapodosis III. par. 46, p. 313
  4. ^ (LA) III Annales de Saint-Bertin, année 862, page 284
  5. ^ (LA) Rapports des Chartes de l'Abbaye de Cluny, tome I, Document 417, page 403 et 404
  6. ^ (LA) Monumenta Historica germanique, tomus III: Regum et italiae Imperatorum catalogues, ancien code Ambrosiano O. 53. ligne 15, p. 216
  7. ^ (LA) Monumenta Historica germanique, tomus III: Liudprandi Antapodosis IV. par. 2, p. 316
  8. ^ (LA) Monumenta Historica germanique, tomus III: Liudprandi Antapodosis IV. par. 12, p. 319
  9. ^ (LA) Rapports des Chartes de l'Abbaye de Cluny, tome II, 1127 document, page 217 et 218
  10. ^ à b (LA) Monumenta Historica germanique, tomus III: Liudprandi Antapodosis II. par. 60, p. 299
  11. ^ (LA) Monumenta Historica germanique, tomus I: Sangallenses Maiores Annales. année 922, p. 78
  12. ^ à b c (LA) Monumenta Historica germanique, tomus III: Liudprandi Antapodosis Liber V. par. 10, p. 330
  13. ^ (LA) Monumenta Historica germanique, tomus III: Liudprandi Antapodosis Liber V. par. 12, p. 330
  14. ^ (LA) Monumenta Historica germanique, tomus III: Liudprandi Antapodosis Liber V. par. 13, p. 330
  15. ^ à b (LA) Monumenta Historica germanique, tomus III: Liudprandi Antapodosis Liber V. par. 26, p. 334
  16. ^ à b (LA) Monumenta Historica germanique, tomus III: Liudprandi Antapodosis Liber V. par. 27, p. 334 et 335
  17. ^ (LA) Monumenta Historica germanique, tomus III: Liudprandi Antapodosis Liber V. par. 28, p. 335
  18. ^ (LA) Monumenta Historica germanique, tomus III: Liudprandi Antapodosis Liber V. par. 30, p. 335
  19. ^ à b (LA) Monumenta Historica germanique, tomus III: Liudprandi Antapodosis Liber V. par. 31, p. 336
  20. ^ (LA) Monumenta Historica germanique, tomus III: Liudprandi Antapodosis liber VI. par. 2, p. 337
  21. ^ à b (FR) #ES Fondation pour Généalogie médiévale: roi d'Italie - Lothar)
  22. ^ (LA) Monumenta Historica germanique, tomus III: Flodoardi Annales. année 951, p. 401
  23. ^ (LA) Monumenta Historica germanique, tomus III: Flodoardi Annales. an 966, p. 407

bibliographie

sources primaires

littérature historiographique

  • C. W. Previte-Orton, "l'Italie au Xe siècle", chap. XXI, vol. II (L'expansion islamique et la naissance de l'Europe féodale) de l'histoire du monde médiéval, 1999, p. 662-701.
  • Louis Halphen, "Le royaume de Bourgogne", chap. XXV, vol. II (L'expansion islamique et la naissance de l'Europe féodale) de l'histoire du monde médiéval, 1999, p. 807-821.

Articles connexes

D'autres projets

liens externes

prédécesseur Roi d'Italie
(Formellement roi des Italiens)
successeur
Hugues de Provence 947 - 950 Berenguer d'Ivrea
autorités de contrôle VIAF: (FR5315625 · LCCN: (FRn2009005403 · ISNI: (FR0000 0001 0157 0695 · GND: (DE102296367 · LCRE: cnp00276351