s
19 708 Pages

Robert I
Comte de Blois
au bureau 865 -
866
prédécesseur le Oddone
successeur le comté a été annexée à Marquis de Neustrie
comte de Tours
au bureau  ? -
866
prédécesseur Viviano Conte
successeur le comté a été annexée à Marquis de Neustrie
naissance neuvième siècle
mort après la novembre 902
religion catholique

Roberto de Blois et Tours (... - après novembre 902) était Comte de Blois et Tours.

origine

De ses ancêtres il n'y a pas de nouvelles.

biographie

Roberto Di, nous avons peu d'informations[1][2][3].
Il est seulement mentionné dans Chartes Vendômoises, dans le document vingt et unième, en date Novembre 902, inhérente à un don du vicomte de Blois, Guarnegaud et sa femme Elena, où Roberto est cité avec le titre de comte en même temps que la Comte de Vendôme, Bouchard Ratepilate[4].

On ne sait pas exactement quelle année il est devenu comte de Roberto Tours. Après le décompte Ugo, dans '828, le comté avait été prise par Louis le Pieux, vous n'avez pas des informations précises de Hugh qui a succédé. Il semble que le roi des Francs Ouest, Carlo il Calvo, après '840, Il avait donné le comté de Tours à Viviano conte, un abbé laïque St. Martino di Tours, qui il était célèbre pour avoir commandé ce qu'on appelle la première Bible de Carlo il Calvo, aussi connu comme la Bible Vivian (Bible de Vivien). Très probablement Roberto a réussi Viviano.
Le comté puis, entre '861 et l '866, Il a été annexé au Marquis de Neustrie[5], de Marquis de Neustrie contre les Bretons, Robert le Fort.

Pour le comté de Blois, très probablement Roberto, au cours de la '865, Il a succédé à son prédécesseur, le Oddone, qui était le frère (Major) de Robert le Fort[6]. Mais, l'année suivante, le comté a été annexée à Marquis de Neustrie[5], même de Marquis de Neustrie contre les Bretons, Robert le Fort.

Les deux comtés, la mort de Robert le Fort, qui a eu lieu cette année-là (866), Ainsi que le titre de marquis de Neustrie contre les Bretons, ils sont passés à L'abbé Hugh et de ce dernier à Odo, comte de Paris, qui, en 988, réussi par son frère, Roberto.

comme dans 902 Roberto est mentionné avec le titre de comte, vous pouvez penser que sous le gouvernement du futur marquis de Neustrie roi des Francs Ouest, Roberto, Roberto Blois est approprié le titre de comte.

Roberto Di après la citation ci-dessus n'a pas nouvelles, de sorte que vous ne connaissez pas l'année exacte de la mort.

descente

Roberto Di on ne connaît ni le nom ni la ligne ascendante d'une épouse possible, et il n'y a pas de nouvelles de descendants[1][2][3].

notes

  1. ^ à b (FR) #ES Fondation pour Généalogie médiévale: Noblesse carolingienne-ROBERT
  2. ^ à b (FR) #ES Fondation pour Généalogie médiévale: Noblesse de la France centrale (Blois) -Robert
  3. ^ à b (FR) #ES Fondation pour Généalogie médiévale: Noblesse de Central France (Tours) -Robert
  4. ^ (LA) L'Abbé C. Métais, Chartes Vendômoises, Doc. XXI, p 30.
  5. ^ à b la Marquis de Neustrie Il a été mis en place par le roi de Franks ouest, Carlo il Calvo, juste '861, et il a été divisé en deux zones, un sud-ouest pour lutter contre Bretons, confiée à Robert le Fort, tandis que l'autre région était au nord-est, pour lutter contre Vikings Il a été confiée à Adalard le sénéchal.
  6. ^ (FR) René Merlet Les Comtes de Chartres, chap. III, p 26 ff

bibliographie

sources primaires

littérature historiographique

  • René Poupardin, royaumes carolingiens (840-918), dans "Histoire du monde médiéval", vol. II, 1999, p. 583-635
  • Louis Halphen, France: la dernière carolingienne et la montée de Ugo Capeto (888-987), dans « Histoire du monde médiéval », vol. II, 1999, p. 636-661
  • (FR) René Merlet Les Comtes de Chartres.

Articles connexes

  • Comte de Blois
  • Tours comté
  • Franks (Histoire des royaumes francs)
  • souverains francs
  • Histoire de France

liens externes

prédécesseur Comte de Blois successeur Blois ancien.svg Blason
le Oddone 865-866 le comté a été annexée à Marquis de Neustrie