s
19 708 Pages

Enrico Franconie, en français Henri (Dans la première moitié de neuvième siècle - Paris, 28 août 886) Était Marqués de Neustrie, dall '885 sa mort.

origine

Je ne sais pas l'origine exacte de Henry, mais on suppose que descendant de Poppo La Franconie (parent ou grand-parent)[1], fondateur de Babenbergs. Toutefois, selon Annales de Fulda Henry avait deux frères, Poppo et Egino[2], les deux Dukes Thuringe[1].

biographie

Nell '866, selon Annales de Fulda, Henry commandait les troupes du roi des Francs-Orient, Louis le Germanique[3], pour contrecarrer la tentative de rébellion de son fils, Carlomanno di Baviera.

Toujours selon le Annales de Fulda, dans '871 Il était encore à côté du roi Louis II comme son vassal (vassallus)[4] et '880, à côté du roi des Francs Ouest, Louis III le Jeune ,avec Adalard le sénéchal, Il se heurta aux troupes Hugues de Lotharingie, commandé par Théobald d'Arles, et il a remporté une victoire sanglante, tuant plusieurs ennemis[5]. selon Vedastini Annales, Tybalt, qui était partisan de Le boson de Provence contre Louis III le Jeune, pour la couronne de la Provence, dans cet affrontement, a été grièvement blessé par Henri de Franconie[6].

Nell '882, Enrico, la guerre civile entre Saxons et thuringes, Il met son frère Poppo qui a conquis le sud de Thuringe[2] et '883 Il en conflit avec les Vikings Pruma, obtenir la victoire[7].

Au début de '885, Henry dans une embuscade Hugues de Lotharingie, qui a été fait prisonnier, et par ordre de son cousin, l'empereur, Charles le Gros, Il a été aveuglé et emprisonné dans le monastère de Abbaye de Prüm, où il est mort.

Après la mort de Ragenoldo, à Rouen, la lutte contre les Vikings, à l'été "885[8], Henry a reçu le titre de marquis de Neustrie pour lutter contre Vikings[9].

Il a trouvé la mort dans '886 tous 'Siège de Paris la lutte contre les Vikings[10] et sa mort est mentionné dans les avis de décès de 'Abbaye de Fulda[11]. Henry a été enterré dans l'abbaye de Saint-Medard à Soissons[11]
l'empereur Charles le Gros puis balayé le titre de marquis de Neustrie contre les Vikings, II Berenger.

descente

On suppose, selon le Chronicle dell 'chroniqueur Saxo, que Henry avait épousé Ingeltrude[11], la fille du marquis Eberhard du Frioul et Gisella, fille de Louis le Pieux). Il avait quatre enfants[11]:

  • Hedwig (ca. 850-903)
  • Adalberto (? -906 exécuté)
  • Adalard (? -903 exécuté)
  • Enrico (- ca. 903 tombé en bataille)

notes

bibliographie

sources primaires

littérature historiographique

  • René Poupardin, Les royaumes carolingiens (840-918), en l'histoire du monde médiéval, vol. II, 1999, p. 583-635
  • Allen Mayer, les Vikings, en l'histoire du monde médiéval, vol. II, 1999, p. 734-769

Articles connexes

liens externes

prédécesseur Marquis de Neustrie contre les Vikings successeur
Ragenoldo 885- 886 II Berenger
autorités de contrôle VIAF: (FR43039737 · GND: (DE13387611X