s
19 708 Pages

Louis III
Le roi Louis III.gif
Louis III
Roi des Francs Ouest
au bureau 879-882
prédécesseur Louis II Balbo
successeur Carloman II
Nom complet Louis le Jeune
autres titres Roi d'Aquitaine, avec son frère Carloman II
naissance 863/5[1] ou 864[2]
mort Saint-Denis, le 5 août 882[1][2]
Lieu d'inhumation Abbaye Royale de Saint-Denis
dynastie Carolingiens
père Louis II Balbo
mère Ansgarda)

Ludovico, Il a dit aussi Louis le jeune (863/5[1] ou 864[2] - Saint-Denis, le 5 août 882[1][2]), Il était roi de Ouest Franks de 879 jusqu'à sa mort.

Louis III de la France
Louis III et son frère Carloman.

origine

Louis III de la France
L'Empire carolingien à la mort de Louis II Balbo. En viole le règne de Louis III.
Louis III de la France
Tombeau de Louis III.
Louis III de la France
Les deux premières pages de Ludwigslied (Song for Luigi), écrit en l'honneur de la victoire contre Saucourt Vikings.

Il était l'aîné de Louis II Balbo, roi des Francs Ouest, Roi de Lotharingie, Roi de Provence et Roi d'Aquitaine et sa première femme Ansgarde de Bourgogne[3] fille Arduino du comte de Bourgogne et Wisemberga[4]. Il a épousé en secret et, selon le chroniqueur Regino, contre la volonté de Carlo il Calvo père de Louis II[5].

biographie

Nell '875 Louis II Balbo, à la demande de son père Carlo il Calvo, Ansgarda mère divorcée de Louis le Jeune[5] avec désapprobation Le pape Jean VIII que, le 7 Septembre 878 à Troyes, Il a refusé de couronner la reine de la nouvelle épouse Luigi Balbo des Francs ouest, Adelaide de Paris[6].

Quand son père est mort, en '879, Il a combattu avec sa mère et son frère Carlomanno pour la succession au trône accusant Adélaïde de Paris d'adultère, alors que Adélaïde était enceinte de son fils Charles le Simple Il met en cause la légitimité de la succession au trône des premiers enfants de lit que Louis avait dû Ansgarda. Louis III et Carloman II, avec le soutien de Hincmar Archevêque de Reims, Il a fait annuler le divorce de la mère ont été les héritiers reconnus congiuntamante monta sur le trône de France et d'Aquitaine, et ont été couronnés à la fois Ferrières-en-Gâtinais dans '879[1]. Ils appartenaient également aux royaumes Provence et Lotharingie Ouest, mais celui-ci a été vendu en '880 son cousin, le roi des Francs de l'Est Louis III le Jeune roi de Franconie et Saxe que, finalement, en Février de cette année a reconnu la souveraineté des cousines[1] avec le traité de Ribemont.

Louis et Carloman en 880 Mars ont divisé les royaumes ensemble. A Louis a la France Ouest et Neustrie (Le royaume des Francs Ouest)[1] tandis que Carlomanno a Aquitaine, Septimanie, l'ouest Bourgogne (royaume d'Aquitaine) et Provence[7].

La noblesse de Provence et la Basse-Bourgogne, cependant, n'a pas accepté Carloman comme roi et élu Higgs Roi de la Provence.

Après la division, Louis et Carloman (été 880) Avec les forces jointes de son cousin Charles le Gros roi de Alemannia récemment élu Roi d'Italie et futur empereur. Avant ils ont fait la guerre contre Ugo, fils naturel de Lothaire II, qui selon le Duché de Lorraine (Toltagli héritage paternel comme enfant illégitime) alors, puisque Carloman ne pouvait pas s'imposer Higgs, les trois alliés ont agi à son aide envahisseur Provence et ils conquirent Mâcon, une partie du royaume de Provence et, en Août, a été assiégea Vienne où Higgs était barricadé. En Novembre, le siège a été levé à cause de la défection de Charles le Gros qu'il devait aller à Rome pour recevoir la couronne impériale des mains de Le pape Jean VIII. La ville défendue par la reine Ermengarde de l'Italie, Il n'a diminué que dans '882 après avoir été à nouveau assiégée par le comte d'Autun Riccardo Chef Exécuteur. Cependant Higgs n'a pas abandonné et a continué à défendre son royaume.

Pendant ce temps, Vikings, des pirates Danemark, Ils ont repris leurs raids sur la côte nord de la France à partir de leurs bases situées dans Frise Ouest. Luigi a mobilisé une armée contre eux et les a vaincus dans '881 à Saucourt, sur village Somme près de Abbeville. attaqué la suite normans qui ont attaqué le long des rives Loire.

Louis III est mort le 5 Août de '882 à Saint-Denis. Selon l'historien Christian Settipani, l'expert en généalogie, au cours d'un jeu d'amour Tours chassé à cheval une jeune fille et en passant sous un faible portail il a claqué contre le linteau. Le choc fut si violent que fracassé la tête et a causé sa mort après pas beaucoup[1]. Il a été enterré dans 'Abbaye Royale de Saint-Denis.
Ayant pas d'héritiers, il a succédé Carloman avec qui il avait déjà divisé le gouvernement de la France.


descente

Di Luigi il n'y a pas de descendance connue[1][2].

notes

bibliographie

sources primaires

littérature historiographique

  • René Poupardin, royaumes carolingiens (840-918), dans "Histoire du monde médiéval", vol. II, 1979, p. 583-635
  • Allen Mayer, Les Vikings, dans "Histoire du monde médiéval", vol. II, 1979, p. 734-769

Articles connexes

  • Franks (Histoire des royaumes francs)
  • francs Roi Liste
  • Histoire de France
  • Carolingiens
  • Empereurs du Saint-Empire romain
  • Liste des Dukes, des rois et des comtes de Provence
  • Liste des ducs d'Aquitaine

D'autres projets

liens externes

prédécesseur Roi des Francs Ouest successeur Autograf, Karl den store, Nordisk familjebok.png
Louis II 879 - 882 Carlomanno
autorités de contrôle VIAF: (FR66470389 · ISNI: (FR0000 0000 7976 8848 · GND: (DE121496430 · BNF: (FRcb11913450f (Date) · LCRE: cnp00565067