s
19 708 Pages

Erik Anundsson
Roi de Suède
au bureau c. 862 - c. 882
prédécesseur Anund II d'Upsal Olof ou I
successeur Björn III de Suède
Nom complet Eiríkr IV Anundsson
naissance Uppsala
dynastie Maison de Munsö
père Anund II d'Upsal
enfants Björn III de Suède
religion paganisme nordique

Erik Anundsson, Eric Eymundsson (norrois: Eiríkr Önundrsson) (Uppsala, ... - 882), Il a été un semi-légendaire souverain suédois.

histoire

Selon le Hervarar saga il était le fils Anund II d'Upsal et il régna sur la Suède au moment de Harald Bellachioma. Son fils était Björn III de Suède:

« Re Anund II d'Upsal Il avait un fils nommé Eiríkr, et il a réussi au trône de Uppsala après son père. Ce fut un roi puissant. Dans ces jours Harald Bellachioma Il se fit roi de Norvège. Il a été le premier à réunir le pays sous un seul domaine. Eiríkr à Uppsala avait un fils nommé Björn, qui monta sur le trône après son père et a régné pendant longtemps. »

(Hervarar saga, cap. 16[1])

Erik Harald Bellachioma contemporain est appelé Eymundsson de Snorri Sturluson, mais étant donné que le nom de l'ancien roi Anund Il est confirmé par d'autres sources (Rimberto et Adam de Brême) Anundsson est probablement le patronyme plus probable.

la Nordisk familjebok Erik identifie avec le légendaire roi suédois Erik Väderhatt (Erik Wind Hat).

la Landnámabók Il nous informe que Erik et son fils Björn a décidé simultanément Le pape Adrien II et Le pape Jean VIII, Ainsi, dans la période 867-883.

la Saga de Saint Olaf, dans la version contenue dans Heimskringla de Snorri Sturluson, rapports:

« Mon grand-père Þorgnýr Il pourrait bien se souvenir du roi d'Uppsala Eirik Eymundson, et a dit que dans ses meilleures années, il a laissé chaque été pour l'expédition dans les différents pays et gagné pour lui-même Finlande, la Karelia, la Courlande, l 'Estonie et d'autres pays de l'Est ci-dessous; et aux présents pavois jour, les remparts, et d'autres grandes œuvres qu'ils sont encore visibles. Et d'ailleurs, il n'a pas été si fier de ne pas écouter les gens qui avaient quelque chose à lui dire. »

(Saga séparée de St. Olaf, partie III le discours Þorgnýr[2])

en Saga de Harald Bellachioma, part of 'Heimskringla, Il rapporte que Erik voulait étendre ses domaines à l'ouest pour rendre le royaume de Suède ainsi que celle de ses ancêtres Sigurd Anneau et Ragnar Lodbrok. Avec cela à l'esprit, au fil des ans a remporté la Värmland, la Västergötland et toutes les terres au sud de Svinesund et il a réclamé les rivages de Viken comme son propre, en plaçant Hrane Gautske (le Hrane Geato) comme Jarl des terres entre les Svinesund et Göta Alv.

notes

  1. ^ Traduction par Nora Kershaw saga Hervarar.
  2. ^ Traduction par S. Laing Saga d'Olaf Haraldsson.

bibliographie

sources primaires
  • saga Hervarar, saga nordique la XIII siècle qui rassemble la matière provenant d'autres légendes plus anciennes
  • Skáldatal, collection de sagas prose courte, conservée dans deux manuscrits, le contenu le plus ancien dans 'Edda
  • Heimskringla, opéra épique de Snorri Sturluson, 1240 sur
  • Flateyjarbók, manuscrit Islandais, écrit par Jon Thordarsson et Magnús Thorhallzsson, 1387-1394 sur
  • Landnámabók, manuscrit médiéval islandais qui décrit en détail la La colonisation de l'Islande
  • Gesta Hammaburgensis Ecclesiae Pontificum, travail écrit par Adam de Brême, 1075-1076 sur
  • Vita Sancti Anscharii archiepiscopi Hamburgensis, biographie Saint-Anscario, écrite par saint Rimberto Bremen, 875 sur
prédécesseur roi semi-légendaire de la Suède successeur
Anund II d'Upsal Olof ou I c. 862 - c. 882 Björn III de Suède