s
19 708 Pages

Emma Bavière
Hemma.jpg
consort de la Reine des Francs-Orient
au bureau 840 -
876
investiture 843
prédécesseur Judith de Bavière
successeur Luitgard de Saxe
Reine consort de Bavière
au bureau 827 -
843
prédécesseur
successeur Luitgard de Saxe
naissance ca. 808
mort 31 janvier 876
enterrement Abbaye de Saint-Emmeram, Ratisbonne
dynastie Maison de Guelph
père Guelph I de Bavière
mère Hedwige de Saxe
consort de Louis le Germanique
enfants Hildegarde
Carlomanno
Ermengarde
Gisella
Ludovico
Berta et
Carlo

Emma Bavière ou Altdorf, dont le nom a été retranscrit aussi souvent Hemma (808 à propos - 31 janvier 876) Était, comme la femme de Louis le Germanique la Reine consort de Est Franks.

origine

Elle était la fille de Guelph I de Bavière (? -824/5), Comte de Altdorf et d'autres comtés Bavière et Hedwige de Saxe. En fait, il était la sœur de l'impératrice, Judith[1], la seconde épouse Louis le Pieux et fille de Guelph et Hedwige de Saxe[2].

biographie

Nell '827, à Ratisbonne, Emma mariée Roi de Bavière, Ludovico dit le germanique, qui, selon Vita Hludovici[3], Il était le troisième fils de l'enfant mâle empereur Louis le Pieux et Ermengarde[4] (780-818), fille de comte de Hesbaye[5], Ingramm (ou ingerman ou Enguerrand, neveu Rotrude, femme Carlo Martello) Et Hedwig de Bavière. Ludwig était la sœur du beau-fils Emma, ​​Judith.

Son mari Ludovico avait reçu le royaume de Bavière, dans '817, le régime Aachen, comme de père, l'empereur Louis le Pieux, avec divisio imperii[6] Il affecté au troisième fils, Ludwig, qui sera dit le germanique, la souveraineté, avec le titre de roi, Bavière, la Carinthie et Bohême (Baioariam ET Carentanos, et Beheimos et Avaros, atque Sclavos ici ab ... Est Baioariæ sunt et duas villas ... à Pago Nortgaoe Luttraof et Ingoldesstat)[7], qui était dirigé par le fils aîné, Lothaire[8].

Nell '833 son mari, Ludwig, lui a donné la 'Abbaye Obermünster à Ratisbonne.

Lorsque le père, Louis le Pieux, était en train de mourir dans '840, il envoya les insignes impériaux à son frère, Lothar, qui, sans tenir compte des divisions établi au cours des années précédentes, mais, en vertu 'Ordinatio Empires dell '817, Il prétend avoir juridiction sur tout l'empire, reconnaissant les deux frères comme des rois ses vassaux.
Ainsi, la mort de Louis le Pieux, qui a eu lieu, selon Annales de Fulda, après une brève maladie, le 20 Juin 840, sur une île de la rivière Reno[9], son mari, Louis le Germanique, occupé tous les territoires, le droit de Reno (Royaume des Francs de l'Est), tandis que son demi-frère Carlo il Calvo, Il a également cherché à se donner un nouvel élan à Neustrie et Aquitaine. Ainsi commença une guerre civile qui a vu une alliance entre son mari, Louis le Germanique et le fils de sa sœur Judith, Carlo il Calvo, contre le fils, Lothaire Ier aînée, alliée à son neveu. Pépin II d'Aquitaine.
Nell '841, il y avait le Fontaney[10], près de Auxerre, où les troupes de Louis le Germanique avaient le meilleur de l'armée impériale; en Février 842, il y avait une nouvelle alliance entre les jeunes frères contre Lothaire I (Serment de Strasbourg[11]) Et en été de cette année, il a été la reddition de nous Lothaire qu'il a accepté de se réconcilier avec ses frères[12], qui a conduit à Traité de Verdun, signé en Août 843[13].
La division, nous avons décrit par le chroniqueur Regino[14]:

  • Il est tombé à Carlo toute la partie occidentale du royaume des Francs de l'océan à la rivière Meuse
  • Il est tombé à Louis toute la partie orientale du royaume des Francs à la rivière Reno, ainsi que quelques zones, vin riche, sur la rive gauche du Rhin et
  • Lothaire, comme premier-né, le titre impérial, les terres entre les règnes de ses deux frères, la Provence et l 'Italie.

avec Traité de Verdun dell '843, Emma est devenu officiellement reine consort de Est Franks.

Emma Bavière
Tombeau de Emma

Emma est cité, avec sa fille, Berta, dans un don de 29 863 Octobre, faite par son mari, Ludwig, au monastère de Zurich[15].

avec Traité de Meerssen (870), Emma est également devenue reine de la partie orientale de la Lotharingie, bien que le titre royal appartenait au frère, tandis que son neveu, Carlo il Calvo[16]

Nell '874, selon Quorundam Gesta Francorum Regum, Emma a été frappé par la paralysie et a perdu le pouvoir de la parole[17].

Emma, ​​selon la Quorundam Gesta Francorum Regum, Il est décédé le 31 Janvier 876, dans la ville de Ratisbonne[18], où il a été enterré dans 'Abbaye de Saint-Emmeram[18].

enfants

Emma à son mari Ludovico a donné sept enfants[19]:

  • Hildegarde (828-† Altötting 856), Abbesse de Schwarzach (Wurzburg) Et puis Zurich, Il a cité dans un don de son père[20]
  • Carlomanno (830-† 880) le roi franque Est (876-880)
  • Ermengarde (830/833-866) (- † 866, Chiemsee[21]), Abbesse dans Frauenwörth lac Chiemsee, Il a cité dans un don de son père[22]
  • Gisella (-?), En Livres confraternitatum Sancti Galli Il est répertorié comme la fille de Reine Hemma, les trois sœurs Hiltigart, Irmingart, Gisla, Perhta[19]
  • Ludovico (835-† 882) le roi franque Est (880-882)
  • Berta (n. 877) (- † 26 Mars 877[23]), Abbesse de Schwarzach (Wurzburg) Et puis Zurich, Il a cité dans un don de son père[24] et cité, avec sa mère, Emma, ​​dans un deuxième don de 29 863 Octobre, faite par le père du monastère Zurich[15]
  • Carlo (839-† 888) Empereur de l'Occident (881-887) le roi franque Est (882-887) et roi des Francs Ouest (884-887).

notes

  1. ^ (LA) Monumenta Historica Germaniae, tomus II: annales xantenses, p. 225
  2. ^ (LA) Monumenta Historica germanique, tomus II, Thegani vie Hludovici Imperatoris, page 596, par. 26
  3. ^ la Vita Hludovici sont deux biographies, de la naissance 840 après JC, l'empereur Louis le Pieux, écrit en latin par deux moines, l'un anonyme, connu sous le nom « Astronome », tandis que le second nom est connu: Thegano.
  4. ^ (LA) Monumenta Historica Germaniae, tomus II: Thegani vie Hludovici Imperatoris, p. 591
  5. ^ La Hesbaye était une ancienne région de la Belgique, qui comprenait la présente province de suzerain et une partie de Brabant wallon, la Brabant flamand, la Limburg et Namur.
  6. ^ Cette division a également connu sous le nom Ordinatio Empires Elle a été ratifiée par l'empereur, Louis le Pieux, à Nimègue, nell'819.
  7. ^ (LA) Germanique Monumenta Historica, Leges, Capitularia Regum Francorum, tomus I: Ludovici I, p. 198 par. 02h03
  8. ^ (LA) Nithardus, Historia, Liber I: par. 3
  9. ^ (LA) Monumenta Historica Germaniae, tomus I: Ruodolfi Fuldensis Annales, page 362
  10. ^ (LA) Monumenta Historica germanique, tomus I: Ruodolfi Fuldensis, année 841 Annales, p. 363
  11. ^ (LA) Nithardus, Historia, liber III: par. 5
  12. ^ (LA) Nithardus, Historia, Liber IV: par. 4
  13. ^ (LA) Monumenta Historica germanique, tomus I: Ruodolfi Fuldensis, 843 Annales, p. 363
  14. ^ (FR) ES Monumenta Historica Germaniae, Tomus primus: Reginonis Chronicon, 842, p 568
  15. ^ à b (LA) Monumenta Historica Germaniae, gradué Regum Germaniae ancien Lignée Karolinorum, tomus I: Kaiserkunden Ludwig der Deutsche n ° 110, p. 159
  16. ^ (LA) Annales de Saint-Bertin, année 870, page 205 et suivantes
  17. ^ (LA) Monumenta Historica Germaniae, Scriptores, tomus I: Annalium Fuldensium Pars Tertia, page 388
  18. ^ à b (LA) Monumenta Historica Germaniae, Scriptores, tomus I: Annalium Fuldensium Pars Tertia, page 389
  19. ^ à b (FR) Fondation pour Généalogie médiévale: ALLEMAGNE - Emma (Louis)
  20. ^ (LA) Monumenta Historica Germaniae, diplômé Regum Germaniae ancien Lineage Karolinorum, tomus I: Kaiserkunden Ludwig der Deutsche n ° 67, p. 93-94
  21. ^ (LA) Monumenta Historica germanique, tomus I: Alamannici Annales, année 886, p. 51
  22. ^ (LA) Monumenta Historica Germaniae, gradué Regum Germaniae ancien Lignée Karolinorum, tomus I: Kaiserkunden Ludwig der Deutsche n ° 81, p. 118
  23. ^ (LA) Monumenta Historica germanique, tomus I: Alamannici Annales, année 877, p. 51
  24. ^ (LA) Monumenta Historica Germaniae, diplômé Regum Germaniae ancien Lineage Karolinorum, tomus I: Kaiserkunden Ludwig der Deutsche n ° 79, p. 115

bibliographie

sources primaires

littérature historiographique

  • René Poupardin Louis le Pieux, dans « Histoire du monde médiéval », vol. II, 1979, p. 558-582
  • René Poupardin, royaumes carolingiens (840-918), dans "Histoire du monde médiéval", vol. II, 1979, p. 583-635

Articles connexes

D'autres projets

  • Il contribue à Wikimedia Commons Wikimedia Commons: Il contient des images ou d'autres fichiers Emma Bavière

liens externes

prédécesseur:
Ermengarde de Hesbaye
Reine consort de Bavière
827-843
successeur:
Luitgard de Saxe
prédécesseur:
Judith de Bavière
consort de la Reine de l'est France
840 (officiel 843) -876