s
19 708 Pages

le Oddone
Comte de Blois
au bureau 834 -
865
prédécesseur William
successeur Roberto Blois
comte de Troyes
au bureau 852 -
858
prédécesseur Alerano
successeur Rodolfo
comte de Troyes pour la deuxième fois
au bureau 866 -
871
prédécesseur Rodolfo
successeur Oddone
comte de Châteaudun
au bureau 834 -
858
prédécesseur William
successeur le titre n'a pas été attribué
mort 10 juin 871
dynastie Robertiens
père Robert III de Worms
mère Wiltrude
épouse Guandilmoda ou Guandilmode
enfants une femme
Oddone et
Roberto
religion catholique

Oddone de Blois ou Troyes (... - 10 juin 871) était Comte de Blois, de Troyes et Châteaudun.

origine

Selon l'archiviste et historien, René Merlet, dans son Source de Robert le Fort, Odo était le frère (aîné) de Robert le Fort[1]. Ainsi, selon la théorie la plus acceptée, Oddone, comme Roberto, était le fils du comte de vers, Robert III (? -c. 834) Est confirmée par un don de '836[2], et Wiltrude[3], fille du comte d'Orléans, Adriano. En outre, selon le journaliste Regino Robert le Fort (et Oddone) était lié avec le comte de Troyes, Alerano[4]; historien médiéviste, Donald C. Jackman affirme que Alerano avait sposato Wiltrud[5], la fille du comte vers, Robert III, de sorte que la sœur de Odo et Robert le Fort.
Selon Merlet, Oddone descendait de Comte de Blois, William[6] et aussi numismatique, archéologue et historique, Anatole de Barthélemy, Robert le Fort (et Oddone) descendait d' Comte de Blois, William, frère Le comte d'Orléans, le Oddone[7].

biographie

il était Comte de Blois, comme nous le rappelle Annales de Fulda[8].
Selon Merlet, Oddone, avec son frère Robert le Fort, avec le consentement de 'empereur, Louis le Pieux, réussi leur père William, les comptes de Blois, dans '834[9], où il dit que le comté a été divisé en deux parties; aussi sostiee que Oddone et son frère étant partisan Carlo il Calvo, dans '843, par ce dernier, qui a succédé à son père roi des Francs Ouest, Ils ont été confirmés dans leurs titres[10].

Dans un document rédigé par Carlo il Calvo, 1 Octobre 845, Oddone le comte est mentionné comme un garant, dans la restitution d'une propriété à 'Archevêque de Reims, Hincmar[11].

Dans un document de l'église San Martino de Tours, mai 846, Il est mentionné un don fait à la même église par Oddone et son conte femme, une propriété dans le comté Châteaudun[12], Comte qui était aussi à cette époque, Châteaudun.

Avec un document, établi le 11 Octobre 849, Carlo il Calvo donne une propriété à Oddone, qui est défini dans le document de la notre fidèle et bien-aimé comte à notre service (Ministerialem)[13].

en Cartulaire de l'Abbaye de Saint-Aubin d'Angers le document n ° XVI du 16 Août 851, un don de Carlo il Calvo, Il cite le Oddone conte, pour un échange de propriétés entre Odo lui-même et l'évêque de Angers, Dodone[14].

Dans le document relatif à missi dominici, écrit par Carlo il Calvo, en Novembre 853, le conte Oddone est mentionné en même temps que l'Evêque et Wenilon Donato (Wenilon episcopus, Odo et Donatus) Comme dans divers comtés missus jusqu'à la Bourgogne (Senonico, Trecasino, Wasteniso, Miliduniso, Morviso, Proviniso, et ini Arcisisis et tribus dans duobus Brionensis)[15].

Nell '852, Oddone a réussi à Alerano, comté Troyes et dans un document daté Avril prochain Carlo il Calvo a confirmé dans le titre, comme il ressort de cartolario de Montiéramey (cartulaire de l'Abbaye de Montéramey)[12]

Nell '858, le 21 Mars, Oddone avec archevêques, évêques et autres comptes ont signé un document compilé par Carlo il Calvo[16].

selon Annales de Fulda, Odo et l 'Abate Adalardo, missi dominici en Occident, en Juillet de cette année (858), Ils sont allés à Carlo il Calvo[17] que l'armée rassemblait pour combattre Vikings.

Mais quand le Comte du Maine, Rorgone II, toujours dans '858, révolté contre son frère Robert le Fort reposé et quand, peu après, Louis le Germanique Il a attaqué son demi-frère, Carlo il Calvo, la majorité des nobles, dirigée par Robert le Fort, rebellé et a refusé d'aider leur roi, qui a été forcé de fuir. Très probablement Oddone avait suivi son frère pourquoi il a été licencié du comté de Troyes qui a été donné à l'oncle maternel de Carlo il Calvo, Rodolfo, et il a réussi à garder le comté de Blois.

Oddone est mentionné comme successeur Alerano, dans le comté de Troyes, dans un document en date du 25 Avril 864, Le roi Charles le Chauve[18].

selon Annales de Saint-Bertin, au début de '866, Il était mort l'oncle de Carlo il Calvo, Rodolfo[19] et Odo avait repris le comté de Troyes, tandis que le comté de Blois a été passé à Roberto Blois.
En outre, cette même année, le spectacle Annales de Saint-Bertin avec son frère, Robert le Fort, comme le défenseur de la vallée Seine, qui a réussi à repousser les Vikings, qui étaient déjà arrivés à "Castrum Milidunum", sans se battre, capturer un certain nombre de navires[19].

Oddone a occupé le comté de Troyes jusqu'à sa mort le 10 Juin 871[12]. Le comté passa à son fils aîné, Oddone II.
21 juin 871, il y avait un don pour l'âme de Odo faite par sa femme et d'autres personnes Guandilmoda[12].

Mariage et descendants

Oddone avant mai 846 (En ce mois est un don fait par Odo et sa femme[12]) Avait épousé Guandilmoda (ou Guandilmode), qui apparaît avec son mari dans un autre don de Mars 849[12]. Selon certains historiens, y compris l'historien médiéval, Donald C. Jackman, il était Guandilmoda, la fille du comte Alerano. Odo Guandilmoda avait trois enfants:

  • une femme qui a épousé Comte de Poitiers, Emenone (Parenté est confirmé par un don de son fils Adalelmo qui reconnaît le neveu du frère de sa mère, Robert I[12])
  • Oddone († après '886) Comte de Troyes
  • Roberto (Feb. 886) Comte de Troyes

notes

  1. ^ (FR) #ES Fondation pour Généalogie médiévale: Noblesse de Franconie-Eudes
  2. ^ (LA) codex Lorsch, tomus II, Doc Page 1826. 470
  3. ^ (LA) codex Lorsch, tomus II; Doc. 271, page 52
  4. ^ (LA) Monumenta Historica Germaniae, Scriptores, tomus I - pages 604 et Reginonis chronicon 605
  5. ^ (FR) Fondation pour Généalogie médiévale: Noblesse carolingia- Aledramn
  6. ^ (FR) René Merlet Les Comtes de Chartres, chap. III, p 26 ff
  7. ^ (FR) Fondation pour Généalogie médiévale: Re capétienne - ROBERT « Fort »
  8. ^ (LA) Monumenta Historica Germaniae, tomus I: Ruodolfis Fuldensis, Page 371 Annales, note 42
  9. ^ (FR) René Merlet Les Comtes de Chartres, chap. III, p 27
  10. ^ (FR) René Merlet Les Comtes de Chartres, chap. III, p 28
  11. ^ (LA) Gallicarum et Scriptores Rerum Francicarum, tomus VIII: Diplômé No. LV, page 478
  12. ^ à b c et fa g (FR) #ES Fondation pour Généalogie médiévale: Noblesse carolingienne-Eudes
  13. ^ (LA) Gallicarum et Scriptores Rerum Francicarum, tomus VIII: Diplômé No. LXXXIX, page 505
  14. ^ (LA) Cartulaire de l'Abbaye de Saint-Aubin d'Angers: Document No. XVI, Page 28
  15. ^ (LA) Monumenta Historica Germaniae, Legum, tomus I - II Karoli Capitularia la page 426
  16. ^ (LA) Monumenta Historica Germaniae, Legum, tomus I - II Karoli Capitularia, Karoli Conventus Cariacensis II, p 457 et 458
  17. ^ (LA) Monumenta Historica Germaniae, tomus I: Ruodolfis Fuldensis Annales, page 371
  18. ^ (LA) Gallicarum et Scriptores Rerum Francicarum, tomus VIII: Diplômé No. clxxxvii, page 591
  19. ^ à b (LA) Les Annales de Saint-Bertin et de Saint-Vaast III, année 866, page 153

bibliographie

sources primaires

littérature historiographique

  • René Poupardin Louis le Pieux, dans « Histoire du monde médiéval », vol. II, 1999, p. 558-582
  • René Poupardin, royaumes carolingiens (840-918), dans "Histoire du monde médiéval", vol. II, 1999, p. 583-635
  • (FR) René Merlet Les Comtes de Chartres.

Articles connexes

  • Souverains de Champagne
  • Comte de Blois
  • Franks (Histoire des royaumes francs)
  • souverains francs
  • Histoire de France

liens externes

prédécesseur Comte de Blois successeur Blois ancien.svg Blason
William 834-865 Roberto Blois
prédécesseur Comte de Troyes successeur Ville fr Troyes.svg Blason
Alerano 852-858 Rodolfo la
Rodolfo 866-871 Oddone II II

Activité wiki récente

Aidez-nous à améliorer BooWiki
Commencez