s
19 708 Pages

Carlo
Roi de Provence
au bureau 855-863
prédécesseur Lothaire I (Provence faisait partie du royaume de Lotharingie)
successeur Ludwig II
naissance ca. 845
mort Lyon, 25 janvier 863
Lieu d'inhumation Église Saint-Pierre (Lyon)
dynastie carolingienne
père Lothaire I
mère Ermengarde de Tours

Charles de Provence (845 à propos - Lyon, 25 janvier 863) était Roi de Provence, dall '855 sa mort.

origine

Il était le troisième fils du fils Roi d'Italie (822-850), Alors Empereur de l'Occident et Roi de Lotharingie (840-855) Lothaire I (795-† 855) Et Ermengarde de Tours[1] (- † 851), Fille d'Hugues de Tours, membre de la famille étichonides, qui se vantait leur descente du roi mérovingienne. Charles était la nièce d'alors Louis le Pieux (778-† 840, Empereur d'Occident de '814) Et Ermengarde de Hesbaye (780-† 818).


biographie

Charles de Provence
L'Empire carolingien, après la division du royaume de Lotharingie (Répartition Prüm, a eu lieu peu avant la mort de Lothaire I, dans '855). En rose, les territoires de Charles

Selon le chroniqueur Regino, dans '851, Charles, un enfant a été laissé motherless[1].

Nell '855, son père, Lothaire Ier est tombé gravement malade et désespéré de la reprise, a renoncé au trône, et se tint à Monaco 'Prüm Abbey[2] et avant sa mort, selon Regino, avec Répartition Prüm, Il a divisé son royaume, Lotharingie, parmi les trois enfants[3]:

  • à Ludovico (ou Luigi) II (825 - 875), Le premier-né, ont été confirmés, le trône d'Italie (il était déjà Roi d'Italie) Et le titre titre impérial (Il était déjà co-empereur)
  • à Lothaire II (835 - 869), Le second fils, ainsi que le spettarono Frise, les terres entre la rivière Reno est, la rivière escaut à l'ouest et les montagnes Jura (Avec Basse Bourgogne) Et Savoia, y compris, au sud, avec le titre de Roi de Lotharingie
  • Charles, le troisième fils, a touché le Provence, Lyon et Bourgogne Transgiurana, sous le titre Roi de Provence[4].

Charles était encore un enfant et, selon Annales de Saint-Bertin il a également été épileptique[5], de sorte que ses frères aînés, à Orbe, Ils ont essayé de le persuader d'abandonner le royaume que son père avait eu l'intention, et d'être tonsuré[6] mais les nobles provençaux se sont rebellés contre la proposition (d'après le manque Annales de Saint-Bertin d'accord entre les frères aînés[6]) Et Charles a gardé son trône[7].

Parmi l '856 et l '860 Il y a deux documents ont fait deux dons à l'église de respectivement Villeurbane, à la demande du Régent, Gerardo, comte de Vienne, et l'un de l'église orange, le compte à la demande de Arles, Fulcrado[4].

Nell '858, Il avait conclu un accord avec son frère Lothaire II au patrimoine du royaume de Provence, dans le cas où Charles était mort sans héritiers, avec un traité qui garantissait le royaume à Lothaire en échange de la vente de certains territoires à son frère[8],.

Nell '860 Il a battu l'oncle Carlo il Calvo, qui voulait voler le royaume. Dans la même année, le jour de Pentecôte, Charles a rencontré les frères Ludovico et Lothaire en église Saint-Castor, à l'extérieur des murs de Coblence, et stipulé avec eux un traité de paix, Paix de Coblence, cependant, il destiné à être rompu déjà en 869.

Charles a perdu l'intérêt pour le problème qui se pose dans '860, le divorce de son frère Lothaire II[9].

Charles, opprimé par la maladie, il est mort en '863[5], sans héritiers, à Lyon[4] où il a été enterré dans l'église de Saint-Pierre Lyon.
Son frère Louis II, roi d'Italie et empereur, se précipita en Provence[5], et, avec le soutien des anciens du royaume, il est approprié[5]. L'autre frère, Lothar II, qui, selon l'accord, de '858, entre Charles et Lothaire aurait touché le royaume de Provence, au courant de ce qui est venu en Provence[5]. La guerre a été évitée par un accord dans lequel Ludovico prit le titre royal[5], tandis qu'une partie des territoires de Bourgogne Transgiurana, appartenant au défunt Charles, a été affecté à Lothaire.

descente

Di Carlo il n'y a pas de descendance connue.

notes

  1. ^ à b (LA) Monumenta Historica Germaniae, tomus I: Reginonis Chronicon, p. 568
  2. ^ (LA) Monumenta Historica germaniques, Tomus I: Ruodolfi Fuldensis Annales, année 855, p. 369
  3. ^ (LA) Monumenta Historica Germaniae, tomus I: Reginonis Chronicon, année 855, p. 569
  4. ^ à b c (FR) Fondation pour Généalogie médiévale: Roi de Provence - CHARLES
  5. ^ à b c et fa (LA) Annales de Saint-Bertin, 863, p. 118
  6. ^ à b (LA) Annales de Saint-Bertin, année 866, p. 90
  7. ^ La régence fut confiée au comte Vienne, Gerardo.
  8. ^ (LA) Annales de Saint-Bertin, année 858, page 95
  9. ^ Lothaire II, qui avait épousé, en '855, Teutberge, il ne pouvait pas lui donner des enfants, voulait divorcer et prendre avec eux l'ancien amant Waldrade qui lui avait déjà deux enfants de données

bibliographie

sources primaires

littérature historiographique

  • René Poupardin, Les royaumes carolingiens (840-918), en l'histoire du monde médiéval, Volume II, Cambridge, Cambridge University Press, 1979, p. 807-821.
  • Louis Halphen, Le royaume de Bourgogne, en l'histoire du monde médiéval, Volume II, Cambridge, Cambridge University Press, 1979, p. 583-635.

Articles connexes

liens externes

prédécesseur Roi de Provence successeur
Il a été le premier 855-863 Louis le Jeune
autorités de contrôle VIAF: (FR66858443 · GND: (DE102507414 · LCRE: cnp00292808