s
19 708 Pages

Ermengarde de Tours
Saint-Empire Armoiries monocéphale.png
Armoiries du Saint-Empire romain
consort impératrice du Saint-Empire romain
au bureau 822(Mari co-empereur avec son père)/840 -
851
prédécesseur Judith de Bavière
successeur Engelberge Alsace
consort de la Reine de l'Italie
au bureau 822 -
850
prédécesseur Ermengarde de Hesbaye
successeur Engelberge Alsace
Reine consort de Lotharingie
au bureau 840 -
851
prédécesseur Judith de Bavière
successeur Teutberge
Reine de la Provence
au bureau 840 -
851
prédécesseur Judith de Bavière
successeur Engelberge Alsace
naissance inconnu
mort 20 mars 851
enterrement abbaye Erstein, Alsace
Maison Royale étichonides
père Hugues de Tours
mère Ou Ava Bava
consort de Lothaire I
enfants Ludwig II
Elletrud (Hiltrud)
berthe
Ermengarde (Irmgard)
Gisela
Lothaire II
Rotrud et
Charles de Provence

Ermengarde de Tours, en allemand Irmingard von Tours (... - Erstein, 20 mars 851), Il était aussi la femme de 'empereur Lothaire I, Reine de l'Italie par '822 tous '850, Puis Impératrice Reine Lotharingie et Provence, dall '840 la mort.

origine

fille du comte aîné de Tours, Ugo, membre de la famille étichonides[1], qui se vantait leur descente du roi mérovingienne et sa femme Ava ou Bava[2], Comme il ressort de testament Gerardo de Roussillon, comte de Vienne[3]. La sœur aînée Adélaïde était Ermengarde de Tours, qui a épousé Lothaire I, Il était devenu impératrice[4]. La sœur deuxième était né Ermengarde Adélaïde, avant que, comme la femme de Conrad le Vieux, était la comtesse de Paris, puis, en tant que seconde épouse Robert le Fort, marquise Neustrie.

biographie

À la mi-Octobre 821, à Diedenhofen, Il était marié à l'empereur carolingienne Lothaire I[5] (795-855), Qui, selon le Vita Hludovici[6], Il était le fils du premier-né de l'empereur Louis le Pieux et Ermengarde[7] (780-818), fille de comte de Hesbaye[8], Ingramm (ou ingerman ou Enguerrand, neveu Rotrude, femme Carlo Martello) Et Hedwig de Bavière.

Nell '849, deux ans avant sa mort, il a fait un don à l'abbaye de Erstein, Alsace.

Selon le chroniqueur Regino, dans '851, Ermengarde de Tours est mort[9]. même la annales xantenses[10] et les Formoselenses Annales[11] rapporter les nouvelles.
Ermengarde a été enterré dans l'abbaye de Erstein, près de Strasbourg, en Alsace.

enfants

Ermengarde Lothaire lui donna huit enfants:[12]:

  • Ludwig II[9] (Ca. 825- Août 12 875) Roi d'Italie et co-empereur, puis empereur;
  • Elletrud (Hiltrud) (Ca. 826 - après '867) Marié Count Berengario († 867/6), Comme vous pouvez le lire dans une lettre de '867, de papa Nicola adressée Carlo il Calvo[13];
  • Ermengarde (Irmgard) (826/30-après 847[14]), Qui se sont mariés après avoir été kidnappé[15] de Giselberto[16] (Ca. 825 - après '877), Comte de MAASGAU, dans la partie inférieure Meuse. Ce fut la mère de Reginare;
  • Bertha (ca. 830 - après '852 peut-être le '877), Avant '847 abbesse Avenay[17], à laquelle il a été consacré un poème à Sedulio Scoto[18]. D'un autre poème, il en déduit que Berta était marié[19]; cette mention aussi le mariage Annales de Fulda[20]. Peut-être Berta était abbesse Faremoutiers, dall '852 mort[21];
  • Gisela (ca. 830-860), 860 abbesse dall'851 de Saint-Sauveur Brescia, comme reflété dans un document de son frère, Louis, commémorant sa présence dans le monastère et la mort[22];
  • Lothaire II[9] (835- 8 Août 869), Roi de Lorraine, Il a épousé en '855 Teutberge, fille du comte Boso l'Ancien;
  • Rotrude (Pavie, 835/40), Qui se sont mariés dans le '850/1, le comte de Nantes, Lamberto II († 852), Comme le montre une lettre de son fils, Witberto, dell '870 sur[23];
  • Charles de Provence[9] (845 - 25 Janvier 863) Roi de Provence.

notes

  1. ^ (LA) Monumenta Historica Germaniae, Scriptores, tomus II, Thegani vie Hludovici Imperatoris, p. 597, par. 28
  2. ^ (FR) Fondation pour Généalogie médiévale: Noblesse alsacienne - Ermengarde
  3. ^ (LA) Gallicarum et Scriptores Rerum Francicarum, tomus XII: Ex Historia Vizeliancensis Monasterii Page 317
  4. ^ (LA) Monumenta Historica Germanica, Scriptores, tomus II - Thegani vie Hludovici Imperatoris page 597
  5. ^ (LA) Monumenta Historica Germaniae, tomus II: annales xantenses, année 821, page 224
  6. ^ la Vita Hludovici sont deux biographies, de la naissance 840 après JC, l'empereur Louis le Pieux, écrit en latin par deux moines, l'un anonyme, connu sous le nom « Astronome », tandis que le second nom est connu: Thegano.
  7. ^ (LA) Monumenta Historica Germaniae, tomus II: Thegani vie Hludovici Imperatoris, p. 591
  8. ^ La Hesbaye était une ancienne région de la Belgique, qui comprenait la présente province de suzerain et une partie de Brabant wallon, la Brabant flamand, la Limburg et Namur.
  9. ^ à b c (LA) Monumenta Historica Germaniae, tomus I: Reginonis Chronicon, année 851, page 568
  10. ^ (LA) Monumenta Historica Germaniae, tomus II: annales xantenses, année 851, page 229
  11. ^ (LA) Monumenta Historica Germaniae, tomus II: Formoselenses Annales, année 851, Page 35
  12. ^ (FR) Fondation pour Généalogie médiévale: Lotharingie - Ermengarde (Lothaire)
  13. ^ (LA) Gallicarum et Scriptores Rerum Francicarum, tomus VII: Nicolai Le point Papae Epistolae XLII, p. 438
  14. ^ (LA) Monumenta Historica germanique, tomus I: Ruodolfi Fuldensis, année 847 Annales, p. 365
  15. ^ (LA) Monumenta Historica germanique, tomus I: Ruodolfi Fuldensis, année 846 Annales, p. 364
  16. ^ (LA) Gallicarum et Scriptores Rerum Francicarum, tomus VII: Mettenses Annales, p. 186
  17. ^ (LA) Monumenta Historica germanique, tomus XIII: Flodoardi Historia Ecclesiae Remensis Lib. III, p. 547/8
  18. ^ (LA) Monumenta Historica Germaniae, Poetarum Latinorum Medii Aevi, Poetae Latini Aevi Carolini, tomus III, Sedulii Scotti Carmina, Versus à Bertam, p. 217
  19. ^ (LA) Monumenta Historica Germaniae, Poetarum Latinorum Medii Aevi, Poetae Latini Aevi Carolini, tomus III, Sedulii Scotti Carmina, Article Bertam, p. 228
  20. ^ (LA) Monumenta Historica germanique, tomus I: Ruodolfi Fuldensis, année 841 Annales, p. 363
  21. ^ (FR) Fondation pour Généalogie médiévale: Lotharingie - Lothaire
  22. ^ (LA) Monumenta Historica germanique, diplômé Karolinorum, tomus IV, diplôme Ludovici II, nº 33, p. 134
  23. ^ (LA) Histoire de l'Abbaye Royale et de la ville de Tournus (Dijon), p. 212

bibliographie

sources primaires

littérature historiographique

  • René Poupardin Louis le Pieux, chap. XVIII, vol. II (L'expansion islamique et la naissance de l'Europe féodale) de l'histoire du monde médiéval, pp. 558-582
  • René Poupardin, Les royaumes carolingiens (840-918), en l'histoire du monde médiéval, vol. II, 1979, p. 583-635

Articles connexes

  • souverains francs
  • francs Roi Liste
  • Histoire de France
  • Carolingiens
  • Lotharingie
  • Liste des Dukes, des rois et des comtes de Provence
  • Liste des monarques italiens
  • Empereurs du Saint-Empire romain

liens externes

prédécesseur:
Judith de Bavière
Sainte impératrice romaine
821/840-851
successeur:
Engelberge Alsace
consort de la Reine de l'Italie
822-850
autorités de contrôle VIAF: (FR86111347 · GND: (DE13794957X · LCRE: cnp01172362