s
19 708 Pages

Constantin picte
La Croix-Dupplin, maintenant église St Serf, Dunning, dans lequel Caustantín mac Fergusa est commémoré comme "Custantin filius Fircus [sa]"

Caustantín mac Fergusa (Avant 775 - 820) Il a été Roi des Pictes (Ou Fortriu), Dans aujourd'hui Écosse, de 789 tous '820.

Aujourd'hui, nous ne croyons plus que lui et son frère Óengus Ils étaient fils de Fergus Mac Echdach, Roi de Dal Riada[1]. Bien que l'on pensait qu'ils étaient des parents du premier roi Óengus mac Fergusa, peut-être ses petits-enfants. cette famille Il a peut-être été à l'origine Circinn (peut-être aujourd'hui Mearns) et ont des liens avec Eóganachta la Munster, en Irlande[2].

Il a régné dans une période pour laquelle la annales irlandaises donner peu d'informations sur les événements de Écosse[3]. Pendant ce temps, il se trouva sans doute de faire face aux incursions fréquentes Vikings[4]. en 789 Il se souvient d'un bataille en Pictland et entre Caustantín Conall Mac Taidg, où il a été le premier à gagner. Conall a été tué plus tard dans Kintyre dans '807. On ne sait pas si Caustantín était roi avant de vaincre Conall, parce que les listes des rois donnent une vie pour son royaume entre 35 et 45 ans[5]. selon sources Il est mort en '820. Des analyses récentes ont montré que la Croix-Dupplin est nommé Custantin filius Fircus [sa]. Ce fut aussi le saint patron de nombreux monastères Northumbria.

Il a été remplacé par son frère Óengus. son fils Drust Il montera plus tard sur le trône. Un autre fils, Domnall, préférer Roi de Dal Riada dall '811 Tout à propos de '835.

notes

  1. ^ Bannerman, pp. 83-85; voir aussi Broun, pictes Kings, pag. 78 autres propositions.
  2. ^ Broun, pictes Kings, pag. 82, pl. 67; Clancy, Caustantín; Woolf, Onuist.
  3. ^ Broun, pictes Kings, pag. 72.
  4. ^ Annales d'Ulster, 789 ans, 794-796, 798, 802, 806, etc ...
  5. ^ ESSH, pag. CXXVII; Broun, pictes Kings, pagg.82-83 et note 29.

bibliographie

  • Alan Orr Anderson, Les premières sources de l'histoire écossaise Ceo 500-1286, vol. 1. Reproduit avec des corrections, Stamford, Paul Watkins, 1990. ISBN 1-871615-03-8
  • Marjorie Ogilvie Anderson, Rois et Royauté en début de l'Ecosse, 1980 écossaise Academic Press, Edinburgh. ISBN 1-871615-03-8
  • John Bannerman, Le Takeover écossais de Pictland et les reliques de Columba dans Dauvit Broun et Thomas Owen Clancy (ed.) Spes Scotorum: Saint Columba, Iona et en Ecosse, Edinburgh, T et T Clark, 1999 ISBN 0-567-08682-8
  • Dauvit Broun, Dunkeld et les origines de l'identité écossaise dans Dauvit Broun et Thomas Owen Clancy (ed), op. cit;. Pictes Kings 761-839: Intégration avec Dal Riada ou développement séparé dans Sally M. Foster (ed.) Le St Andrews Sarcophage: Un chef-d'oeuvre Pictes et ses connexions internationales, Quatre tribunaux, Dublin, 1998. ISBN 1-85182-414-6
  • Thomas Owen Clancy, fils Caustantín de Fergus (Uurgust) à M. Lynch (ed.) Le compagnon d'Oxford à l'histoire écossaise, Oxford et New York: Oxford UP, 2002. ISBN 0-19-211696-7
  • John Fordun, Chronique de la nation écossaise, ed. William Forbes Skene, trans. Felix J. H. Skene, 2 vol. Reproduit, Lampeter: Llanerch Press, 1993. ISBN 1-897853-05-X
  • Katherine Forsyth, La preuve d'une source picte perdue dans l'Historia regum Anglorum de Siméon de Durham, Simon Taylor (ed.) Les rois, les prêtres et les chroniques en Ecosse, 500-1297: essais en l'honneur de Marjorie Ogilvie Anderson à l'occasion de son anniversaire ninetieth, DublinFour Courts Press, 2000. ISBN 1-85182-516-9
  • Sally Foster, Pictes, Gaels et les Écossais: Early Historic Scotland, Londres: Batsford, ISBN 0-7134-8874-3
  • Alfred P. Smyth, Warlords et les hommes saints: l'Ecosse AD 80-1000, Reproduit, EdinburghEdinburgh UP, 1998. ISBN 0-7486-0100-7

liens externes

prédécesseur Roi des Pictes successeur
Conall Mac Taidg
ou Drust VIII
789-820 Óengus II