s
19 708 Pages

Muhammad ibn al-Hanafiyya, en arabe: محمد بن الحنفيةNé pendant le califat de Umar b. al-Khattab (... - Medina, 700), Il était le fils de B Alî. Abi Talib (quatrième calife islamique) Et Khawla bint Ja'far (Femme tribu de Banu Hanifa, par conséquent, son dérivé nom Ibn al-Hanafiyya) qui avait été fait prisonnier en Medina après la Bataille de Aqraba (Causés par le non-paiement de Zakat par le peuple Yamama), Puis libéré et Alî b marié. Abi Talib.

biographie

Bien qu'il ne sera pas considéré par chiites comme eux imam, comme al-Hasan et al-Husayn (fils de Fatima, fille de prophète et B Alî. Abi Talib), Cependant, il sera considéré comme le chef de 'Ahl al-Bayt et grand homme de la justice, la vie verticale et pieux par des halogénures. Il se comportera toujours avec une grande réserve et de prudence et quand al-Hasan a renoncé à ses droits et al-Husayn est mort en Karbala, beaucoup ont vu en lui le leader naturel de la famille.

Il a participé avec son père batailles du chameau et Siffin, illustrandosi pour la bravoure et le courage. L'affirmation de l'ennemi: » ... pour ton père « Ali, ne comptent plus que al-Hasan et Al-Husayn et qui est la raison pour laquelle il vous met à se battre sur la ligne de front dans les combats et non dans des lieux d'honneur ... « il aurait répondu: » ... al-Hasan et al-Husayn sont les yeux de mon père; Je suis sa main. La raison pour laquelle il me met à se battre sur la ligne de front est parce qu'il veut protéger les yeux. En fait, si vous lancez de la flèche, il la main pour protéger les yeux et non l'inverse .... " Il est probable, cependant, que cette phrase a été prononcée par Alî b. Abi Talib et par la suite attribué au même Muhammad b. al-Hanafiyya au cours de la Bataille de Siffin.

Muhammad ibn al-Hanafiyya était aussi celui qui a inspiré la résistance hostile au Calife Omeyyades Yazid I, Mais en fait guidée par "alide al-Mukhtar en son nom, mais il n'a jamais confirmé. L'insurrection éclata en Kufa (courant Irak) En l'an 686, après l'anti-Calife mecque « Abd Allāh b. al-Zubayr avait pas emprisonner la mecque Muhammad b. al-Hanafiyya, au puits de Zemzem, au cours de sa pèlerinage.
L'action d'Al-Mukhtar avait été accompli pour faire valoir les droits des halogénures le califat, et après une première étape positive, qui a également conduit à la libération de Muhammad de son séjour requis (mais la décision de ne pas suivre Muhammad al-Mukhtar, préférant rester dans un prudent Taïf), Le soulèvement a été épuisé mal en raison de l'hostilité exprimée par les forces d'Ibn al-Zubayr, qui a battu al-Mukhtar, progressivement abandonnés par ceux qui jusqu'à ce moment avait avec enthousiasme ci-dessous.

Muhammad ibn al-Hanafiyya est mort en 700, à l'âge de 65 ans à Médine, où il est resté intact par les Omeyyades, au moment du Califat Abd al Malik Ibn Marwan. La représentation des 'Ahl al-Bayt puis il a été assumé par son fils Abū Hāshim.

bibliographie

  • Encyclopédie de l'Islam (Nouvelle édition) s. v., "Muhammad ibn al-Hanafiyya" (Fr. Buhl), Leyda - Paris, E.J. Brill - G. P. Maisonneuve Larose, 1993.
  • Henri Laoust, Les schismes Dans l'Islam, Paris, Payot, 1965 (trad. Ital. Les schismes de l'Islam, Gênes, ecig, 1990).
autorités de contrôle VIAF: (FR32857439