s
19 708 Pages

Caedwalla
Caedwalla à murale Barnard Chichester (corps entier) .jpg
Roi de Wessex
au bureau 685 - 688
couronnement 685
prédécesseur Centwine
successeur Ine
naissance 659
mort 20 avril 689
Maison Royale Gewissæ
père Coenberht

Caedwalla (659 à propos - 20 avril 689) était Roi de Wessex de 685 un 688 et il a conquis la plupart des 'Angleterre Du Sud.

jeunes Exilé, il a attaqué avec succès Saxons Sud et il a tué leur roi, Æthelwealh; Cependant, ne pas être en mesure de garder le contrôle du Sussex, il a été conduit par ealdorman de Æthelwealh. Par la suite, il monta sur le trône de Wessex, et a apporté une nouvelle campagne militaire contre le royaume de Sussex, et a pris le contrôle pour le bien. Plus tard conquis l 'Île de Wight et, avec deux campagnes militaires, il a réduit sous son règne aussi Kent.

histoire

sources

La principale source sur les événements qui ont eu lieu dans le Wessex est le 'Histoire Ecclésiastique gentis Anglorum, écrit autour 731 de Beda il Venerabile. Dans ce document la Colombie a réuni un Monaco beaucoup d'informations sur Caedwalla, qui lui sont fournies par évêque Daniel de Winchester; En fait, la collecte d'informations sur la christianisation de Wessex, Beda également traqué des informations sur Caedwalla.[1] Plus d'informations peuvent être trouvées sur les dans Caedwalla contemporain Sancti Wilfrithi vie, écrit par Stephen de Ripton, ou peut-être Eddius Stephanus,[2] en Chronique anglo-saxonne et la liste des rois et leurs royaumes connus comme liste généalogique des rois de Wessex.[1] De plus amples informations peuvent être suivis dans six journaux, pas tout à fait considérés comme authentiques; ce sont des documents qui attestaient les concessions accordées par les dirigeants de l'Église.[3]

La première Wessex en 680

Cædwalla
Les royaumes britanniques septième siècle

A la fin de septième siècle Saxons occidentaux ont occupé une zone à l'ouest de 'Angleterre Sud, bien que les limites exactes de ce domaine sont difficiles à définir.[4] Dans cette zone à l'ouest a été le règne de Dumnonia, le nord royaume de Mercie, au sud-ouest du royaume Sussex et à l'est des Saxons de l'Est, qui contrôlaient Londres.[5]

Tous les lieux mentionnés dans la Chronique peuvent être identifiés, mais il est évident que les Saxons occidentaux combattaient en Somerset le Gloucestershire du Nord, du Sud et du Nord Wiltshire, confliggendo avec les opposants britanniques et Mercia. De l'ouest au sud, dell'ingente essais influence saxonne occidentale est mise en évidence par le fait que Cenwalh, qui a régné de 642 un 673, Il est rappelé que le premier patron saxon Abbaye Sherborne; De même, Centwine (676-685), Il est le premier patron du Saxon Glastonbury.[4]

biographie

ancêtres

Bede dit que était Caedwalla « Le jeune homme audacieux de la maison royale de Gewissæ » et des rapports qui sont morts dans 689 à l'âge de trente ans, mais dit qu'il est né en 659.[6] En parallèle avec le nom tribal "Gewisse", est utilisé par Bede comme l'équivalent de « Ouest saxon »: les généalogies de West Saxon rialgono à un personnage légendaire, "GEWIS".[7] Selon la Chronique anglo-saxonne, Caedwalla était le fils de Coenberht, descendant de Ceawlin par Cerdic, dont il a été le premier Gewisse être débarquées dans Angleterre.[8][9] Cependant, il semble que les plus grandes difficultés et contradictions dans la liste généalogique des rois sont causés en partie par les efforts des scribes plus tard pour démontrer que chaque roi de la liste descendait de Cerdic; si la généalogie Caedwalla doit être traitée avec prudence.[10] Son nom est le nom gallois un'anglicizzazione "Cadwallon", indiquant une origine plausible Welsh.[11]

Première campagne dans le Sussex

en Sancti Wilfrithi vie, Caedwalla est décrit comme un noble exil dans les forêts et les Chiltern Andred.[12][13] Selon la Chronique anglo-saxonne, en 685 Caedwalla « Il a commencé à se battre pour le royaume ».[8] En dépit de son exil, il a pu réunir un nombre suffisant d'hommes pour vaincre Æthelwealh, roi de Sussex. Caedwalla cependant, il a été chassé de Berthun et Andhun, ealdormen de Æthelwealh « qu'à partir de ce moment, le pays est administré », sans doute en tant que souverain.[14]

Selon la Chronique anglo-saxonne, en 661 l 'Île de Wight et la vallée de Meon ont été effectuées sous le contrôle Æthelwealh Wulfhere,[15] bien que cela aurait lieu selon Bede « Peu de temps avant » attaque Wilfrid les Saxons du Sud (689). Si, par conséquent, de tels événements se sont produits autour de 680, l'agression de Caedwalla à des dommages Æthelwealh pourrait être interprété comme une réponse aux pressions du royaume de Mercia.[16]

ont été invoquées comme raison du fait que, en même temps avec eux, le terme « Ouest saxon » même supplantant le mot « Gewisse » dans les sources contemporaines Les succès militaires de Caedwalla; En fait, il est au cours de cette période que le Saxon Ouest commencent à exercer un contrôle considérable sur les autres nations anglophones.[4]

Montée sur le trône et le royaume

Cædwalla
Représentation du roi de Caedwalla XVIe siècle par Lambert Barnard, où le souverain est représenté dans l'acte de faire une terre de concession à Saint- Wilfrid

Bède raconte comment, avant le règne Caedwalla, Wessex a été dominé par quelques petits rois, qui ont été défaits et retirés lorsque Caedwalla est monté sur le trône.[17] Cela signifie que sans doute était le même Caedwalla pour les conduire, bien que Bede ne rapporte pas directement à lui. Il faut se rappeler que, selon Bede, ces petits rois seraient remontèrent au pouvoir au cours de la décennie après la mort de Cenwalh; il a donc émis l'hypothèse que le prédécesseur de Caedwalla, Centwine, Il a réduit ci-dessous lui-même les différents roitelet tout en se préparant au trône de Caedwalla même.[18][19] On a également supposé que les soi-disant mineurs roi étaient en fait membres d'une famille en concurrence avec celle de Centwine et Caedwalla, si bien que la définition même de ré mineur rendu par Bede est due à parteggiamento Daniel évêque de Winchester, la source à partir de laquelle il attire Beda, pour faction Caedwalla.[20] il est toujours pas certain que tous les rois mineurs ont finalement été rejetés. On sait qu'il y avait un roi Bealdred, qui régnait sur les territoires de Somerset et Wiltshire Ouest, comme en témoigne deux concessions de terres.[21][22]

en 685, ou 686, Caedwalla devint roi des Saxons de l'Ouest, succédant Centwine, qui a été donné à la vie monastique.[4] Selon Bède, Caedwalla a régné pendant deux ans,[23] tandis que dans la liste généalogique des rois, il est rapporté qu'il a régné pendant trois ans.[15]
Après être devenu roi, Caedwalla a attaqué à nouveau les Saxons du Sud, le meurtre et Berthun « La réduction de la province dans un état de domination pire ».[14] Il a gagné le 'Île de Wight, qui était encore un royaume païen indépendant et a ordonné que tous les indigènes ont été exterminés, afin qu'il puisse vous faire établir leur propre peuple. Le roi de l'île, Arwald, Là, il a laissé ses deux jeunes frères comme héritiers; ils se sont enfuis de l'île, mais ont été exhumés à Stoneham, en Hampshire, et assassiné sur les ordres de Caedwalla, bien qu'un prêtre avait conduit à les baptiser avant de les tuer. Bede dit aussi que Caedwalla a été blessé et a été rétabli que lorsque le prêtre l'a trouvé pour lui demander de pouvoir baptisera prince.[24]

Le contrôle exercé que le roi Caedwalla aussi dans les territoires Surrey Elle est attestée par une carte 688, dans lequel il a concédé une parcelle de terrain Farnham pour la construction d'un cathédrale.[25] en 686 envahi Kent, Roi nomme son frère Mul, qui a succédé à son ancien souverain, Eadric. A la suite d'une révolte des habitants de Kent, selon la Chronique anglo-saxon roi Mul a été brûlé sur le bûcher avec ses douze hommes. Ce nouveau conduit Caedwalla à la guerre contre Kent, dévastant la région. Après la seconde invasion, on a supposé qu'il a occupé le contrôle directement.[26]

Abdication, le baptême et la mort

En 688 Caedwalla abdiqué et est entré en pèlerinage à Rome, probablement proche de la mort à cause de ses blessures à l'île de Wight.[4] Pendant le voyage arrêté France à Samer, près Calais, où il a fait don de l'argent pour la construction d'une église; une autre étape du pèlerinage l'a amené à la cour de Cunipert, roi de Longobardi.[27] Une fois à Rome, il fut baptisé par Le pape Sergius I, le samedi avant la Pâques et il a pris le nom de Pierre, et mourut peu de temps après. Les deux Bede la Chronique anglo-saxonne dire que Caedwalla est mort le 20 Avril, bien que cette dernière source signalent aussi qu'il est mort sept jours après son baptême, qui était le 10 Avril. L'épitaphe sur sa tombe dit qu'il était « Roi des Saxons ».[6][28]

Caedwalla et le christianisme

Quand il est monté sur le trône, Caedwalla n'a pas été baptisé, et est resté tout au long de son royaume. Bien qu'il soit parfois considéré comme un salaire souverain, cette définition n'est pas tout à fait correct; est en effet plausible que lui, tout en temporisant votre baptême, Il considère la foi chrétienne.[29] La Vita Sancti Wilfrithi est rapporté que Caedwalla considéré comme le père spirituel Wilfrid lui-même.[12] Il était respectueux des institutions ecclésiastiques, comme en témoignent les nombreuses concessions de terres aux paroisses et ceux pour la construction d'édifices religieux.[3] Comme preuve de cela, Bede dit que Caedwalla a juré qu'il ferait don d'un quart de l'île de Wight à l'église s'il avait conquis et qui fut plus tard Wilfrid pour bénéficier du don.[24] D'autres concessions ont été faites directement à Wilfrid,[3] et il a collaboré avec ce dernier et Eorcenwald, évêque de la Saxe, pour construire des infrastructures dans le ecclésiastique Sussex.[30] Cependant, il n'y a pas de données suggérant une influence Wilfrid dans l'administration de la politique Caedwalla ou dans ses campagnes militaires.[31]

notes

  1. ^ à b Yorke, Barbara (1990), Rois et Royaumes de début Angleterre anglo-saxonne, Londres: Seaby, ISBN 1-85264-027-8, p. 128-130.
  2. ^ « Stephen de Ripon » dans Encyclopédie de l'Angleterre anglo-saxonne.
  3. ^ à b c (FR) Anglo-Saxons.net.
  4. ^ à b c et Yorke 1990 op. cit., pp. 135-138.
  5. ^ Hunter Blair, Peter (1966), Grande-Bretagne romaine et au début de l'Angleterre: 55 B.C. - A. D. 871, New York: W.W. Norton Company, ISBN 0-393-00361-2, p. 209.
  6. ^ à b Beda, Histoire Ecclésiastique gentis Anglorum, Livre V, Ch 7., Trans. en. édité par Sherley-Price, p. 275.
  7. ^ Kirby, D. P. (1992), Les Inglese plus tôt Kings, London: Routledge, ISBN 0-415-09086-5, p. 48, 223.
  8. ^ à b Swanton, Michael (1996), Chronique anglo-saxonne, New York: Routledge, ISBN 0-415-92129-5, p. 38.
  9. ^ Yorke 1990, p. 133.
  10. ^ Yorke 1990, p. 130-131.
  11. ^ Yorke 1990, p. 138-139.
  12. ^ à b Kirby 1992, p. 119.
  13. ^ Ce ne fut pas rare que les rois de septième siècle passer une certaine période de temps en exil avant d'acquérir le trône; Oswald de Northumbria il est un bon exemple (voir. Campbell, James, John, Eric Wormald, Patrick (1991), Les Anglo-Saxons, Londres: Penguin Books, ISBN 0-14-014395-5, p. 56).
  14. ^ à b Bede, op. cit., p. 230.
  15. ^ à b Kirby 1992, p. 120.
  16. ^ Kirby 1992, p. 115-116.
  17. ^ Bede, op. cit., p. 224.
  18. ^ Yorke 1990, p. 145-146.
  19. ^ Kirby 1992, p. 51-52.
  20. ^ Kirby 1992, p. 53.
  21. ^ Les deux documents sont considérés comme faux (cfr. Anglo-Saxsons.net - S 236, anglo-saxons.net, 14 février 2010., et Anglo-Saxsons.net - S 1170, anglo-saxons.net, 14 février 2010.
  22. ^ D'autres problèmes d'interprétation sur la relation entre le roi mineur et le roi de Wessex sont donnés par le fait que, par exemple, dans un autre pays de concession, il est rapporté que, après l'ascension au trône de Ine son père, Cenred, a continué à régner dans le Wessex.
  23. ^ Bede, op. cit., pp. 153-155.
  24. ^ à b Bede, op. cit., pp. 230-232.
  25. ^ Anglo-Saxsons.net - S 235, anglo-saxons.net, 14 février 2010.
  26. ^ Kirby 1992, p. 121.
  27. ^ Stenton, Frank M. (1971), Angleterre anglo-saxonne, Oxford: Clarendon Press, ISBN 0-19-821716-1, pp. 2-7.
  28. ^ Swanton 1996, p. 40-41.
  29. ^ Stenton 1971, pp. 2-7; à titre d'exemple des historiens modernes pensent que ce fut un salaire Caedwalla souverain, voir. Kirby 1992, p. 118.
  30. ^ Yorke 1990, p. 56.
  31. ^ Kirby 1992, p. 117.

bibliographie

sources primaires

  • Bède, Histoire Ecclésiastique du peuple Inglese. Traduit par Leo Sherley-Price, révisé R.E. Latham, ed. D. H. Agriculteur. London: Penguin, 1990. ISBN 0-14-044565-X
  • Swanton, Michael (1996), La Chronique anglo-saxonne, New York: Routledge, ISBN 0-415-92129-5

sources historiographiques

  • Campbell, James; John, Eric Wormald, Patrick (1991), Les Anglo-Saxons, Londres: Penguin Books, ISBN 0-14-014395-5
  • Hunter Blair, Peter (1966), la Grande-Bretagne romaine et au début de l'Angleterre: 55 B.C. - A. D. 871, New York: W.W. Norton Company, ISBN 0-393-00361-2
  • Kirby, D. P. (1992), Les premiers Inglese Kings, Londres: Routledge, ISBN 0-415-09086-5
  • Lapidge, Michael (1999), L'encyclopédie Blackwell Angleterre anglo-saxonne, Oxford: Blackwell Publishing, ISBN 0-631-22492-0
  • Stenton, Frank M. (1971), l'Angleterre anglo-saxonne, Oxford: Clarendon Press, ISBN 0-19-821716-1
  • Yorke, Barbara (1990), Rois et Royaumes d'Angleterre début anglo-saxon, Londres: Seaby, ISBN 1-85264-027-8

D'autres projets

  • Il contribue à Wikimedia Commons Wikimedia Commons: Il contient des images ou d'autres fichiers Cædwalla

liens externes

  • Anglo-Saxons.net, site avec des références à des informations biographiques rapporté ici roi Cædwalla.
prédécesseur Roi de Wessex successeur
Centwine 685-688 Ine
autorités de contrôle VIAF: (FR37305368 · GND: (DE102425884