s
19 708 Pages

Sainte-Gertrude de Hamage

badessa

naissance 560 sur
mort 6 décembre 649
vénéré de Eglise catholique
récurrence 6 décembre

Gertrude de Hamage (560 à propos - 6 décembre 649) A été le fondateur et premier abbesse de l'abbaye de Hamage; Il est vénéré comme un saint par Eglise catholique.

Ce fut la mariée Richomer, patricien bourguignonne et probablement la mère de Bertrude (†618 ou 619) Reine de la France qui seconde épouse Clotaire II.

biographie

Selon le Synopsis Franco Merovingicae, écrit à la fin de XIIe siècle Andreas Silvius, Monaco Abbaye de Marchiennes, était la fille de Teodobaldo, duc de Douai. Si l'existence de Teodobaldo et son titre duc ne sont pas en cause, la spécification du « duc de Douai » est remise en question.[1]

Le nom de Teodobaldo, Gertrude et Gerberg porté par l'une des filles, pour indiquer l'appartenance Agilolfings. Chronologiquement Teodobaldo pourrait être l'un des frères Garibaldo, 1er duc de Bavière.[2]

Mariage et enfants

Elle était mariée à Richomer, patrizio Borgognone, avec qui elle avait:

  • un enfant pour lequel l'historien Jacques Pycke propose le nom de Richomer,[3] mais selon Settipani, cette seconde Richomer est le résultat d'erreur de fractionnement d'un seul caractère de ce nom.[4]
  • une fille nommée Gerberga, mère:[1]
    • Adalbaldo († 642), Duke, mari Santa Rictrude, abbesse Abbaye de Marchiennes, et le père du saint Eusebia, Clodsinda et Adalsinda et Saint-Maurontius de Douai;[5]
    • Erchinoald († 658) maître du palais de Neustrie;[6]
  • probablement une fille, Bertrude, Il était marié au roi Clotaire II et mère de Dagobert Ier, roi des Francs[7][8]

Viduité et la mort

Gertrude se retira dans Veuf la vie religieuse et, sur les conseils de amandus, Il a fondé l'abbaye de Hamage. Elle est morte le 6 Décembre 649 et son arrière petit-fils, sant'Eusebia (v 636-16 Mars. 689) Son Réussi comme abbesse.[3][9]. Ses reliques 686 ou 691 Ils ont été transférés à Marchiennes.[10]

notes

  1. ^ à b Settipani, Les Ancêtres de Charlemagne, p. 109
  2. ^ Settipani, Les Ancêtres de Charlemagne, pp. 1024-5
  3. ^ à b Pycke, Gertrude de Hamay (sainte) en Dictionnaire d'histoire et de géographie ecclésiastique, vol. XX., P. 1062
  4. ^ Settipani, Les Ancêtres de Charlemagne, p. 108
  5. ^ Selon le Rectrudis vie, écrit par Ubaldo début St. Amand Xe siècle
  6. ^ Selon le Chronologium Marchianensis la XIIe siècle, spécifiant ch'Ercinoaldo était le frère de Adalbaldo
  7. ^ la Chronique Fredegar précise qu'il était un cousin de Dagobert Ier par la mère de ce dernier.
  8. ^ Settipani, Les Ancêtres de Charlemagne, pp. 92-3
  9. ^ Settipani, Les Ancêtres de Charlemagne, pp. 108-9.
  10. ^ Pycke, Gertrude de Hamay (sainte), p. 1063

bibliographie

  • J. Pycke, Gertrude de Hamay (sainte) en Dictionnaire d'histoire et de géographie ecclésiastique, vol. XX. (Gatianensis - Giry), Librairie et Letouzey Ané, Paris, 1984. ISBN 2-7063-0157-0, col. 1062-3
  • Christian Settipani, Les Ancêtres de Charlemagne, Paris, 1989, 170 p. ISBN 2-906483-28-1
prédécesseur Abbesse de l'abbaye de Hamage successeur Prepozyt.png
Abbaye fondée par saint Gertrude 625 à propos - 649 Sant'Eusebia de Hamage
649 - 660

Activité wiki récente

Aidez-nous à améliorer BooWiki
Commencez