s
19 708 Pages

Sigebert I
Sigebert Ier.jpg
Sigebert trônant peint
Roi des Francs de Metz (ou Reims), A statué sur 'Austrasie[1]
au bureau 561-575
prédécesseur Clotaire I
successeur Childebert II
naissance 535 sur
mort Vitry, Novembre ou Décembre 575
dynastie mérovingienne
père Clotaire I
mère Ingonde
époux Brunehault
enfants Ingonde
Childebert et
Clodesinde

Sigebert I (535 à propos - Novembre ou Décembre 575) Il était un roi franc la dynastie des mérovingienne que de 561 la mort a régné sur 'Austrasie.

origines

Il était le fils cinquième enfant [le évêque Gregorio di Tours (536 - 597) A inscrit comme quatrième enfant[2]], Le roi de Francs saliens dynastie mérovingienne, Clotaire I et, selon Gregorio di Tours, sa troisième épouse, Ingonde, qu'ils ne connaissent pas le croissant[2].

Sigebert I
Division du royaume de Clotaire I
Sigebert I
Le royaume des Francs, en 567, après la mort de Cariberto
Sigebert I
Image de l'assassinat Sigebert I.
Sigebert I
Assassinat de Sigebert I, Roman de Renart, 1314 env.
Sigebert I
Assassinat de Sigebert I, le siège de Tournai, Guillaume Crétin.

biographie

A la mort de son père en 561, toujours selon Gregorio di Tours et confirmé par les chroniques de Bishop, Mario di Avenches[3], les quatre fils de Clotaire Ier qui étaient encore en vie ont été divisés le royaume de son père en quatre parties et Sigeberto toccò ce qui avait été le règne de son oncle Théodoric[4], le règne de Metz (ou Reims), À savoir 'Austrasie.

Dès le début, son règne a été marqué par les combats avec son frère Chilpéric I, Roi de proximité Neustrie.
Sigebert, Chilpéric avantage du fait qu'il a été commis à la lutte contre la Avari, faire pression sur le front allemand a pu gagner Reims[5].
Sigebert, après avoir vaincu les Avars, marcha contre Chilpéric, en réussissant à occuper Soissons, capitale de son royaume, et capturer Théodebert, l'aîné de ses fils, qui lui donna de nouveau en bonne santé, l'année suivante[5].

en 566 un autre événement a suscité l'envie Chilpéric I: Le but de l'alliance avec les Wisigoths, le mariage de Sigebert I avec la princesse Brunehault (Mérida, péninsule Ibérique, ca. 543 - Renève, Bourgogne, automne 613), Fille du roi de Wisigoths de Espagne, Athanagild et Gosvinta de Balti (? -589). Brunehault, qui en plus d'être belle et avec une riche dot, elle était aussi intelligente et instruite, à gauche l 'arianisme, Il a embrassé la foi orthodoxe[6].

en 567, Chilpéric Ier, envieux de son frère, après avoir répudié sa première femme, Audovère, demanda la main Athanagild Galswinthe, la sœur aînée de Brunehault, qui n'a pas été rifiutata.Ma ans après l'assassiner devait épouser son favori, Frédégonde[7].

Après la mort de son frère, le roi de Paris, Cariberto, en 567, aucun héritier mâle, le royaume de Paris était divisé entre lui, son frère, Gontrano et son frère, Chilpéric I, si Sigebert a étendu ses domaines, l'obtention des villes de Tours et Poitiers.

Après la mort de Galswinthe, Sigebert, poussé par sa femme, Brunehault, pour venger la mort de sa sœur, il a combattu contre Chilpéric, le nouveau roi de Neustrie et après une série de batailles victorieuses (également allié Alamans) A gagné grâce à la médiation de son frère, Gontrano de Bourgogne, Galswinthe ces territoires qui avaient apporté une dot à son mari (y compris les villes de Limoges et Cahors).

en 575, attaqué à nouveau par Chilpéric, Sigebert occupé Neustrie et il a été acclamé roi. Peu après l'assassinat est venu de deux tueurs Frédégonde[8].
Sigebert a été enterré dans Lambres et que plus tard, ses restes ont été transférés à Soissons, à l'église Saint-Medardo.

La couronne de Austrasie Il passa en fils Childebert II, seulement cinq ans: la régence est exercée par la mère, Brunehault[9].
tandis que sa fille, Ingonde, il a plutôt été donnée en mariage à Ermenegildo, fils du roi Leovigildo de consolider l'alliance entre Franks et Wisigoths.

Sigebert avait une excellente relation avec Venanzio Fortunato, qui a consacré des louanges et panégyriques à tous les autres rois des Francs.

descente

Sigebert de Brunehault avait trois enfants:

  • Ingonde (568-585), Qui a épousé Ermenegildo, l'héritier du trône du royaume de Wisigoths
  • Childebert (570-596), Qui est devenu roi des Francs d'Austrasie et de la Bourgogne
  • Clodesinde (575- après la 594), Qui a été engagé avant 590, avec le roi de Longobardi, Autari puis, en 594, avec le roi de Wisigoths, Recaredo[10]

notes

  1. ^ Avec ses frères Cariberto, Roi des Francs Paris qui a régné sur Neustrie, Aquitaine et gascogne et Gontrano, Roi des Francs Orléans, qui régnaient sur Bourgogne et son demi-frère, Chilpéric I, Roi des Francs de Soissons, qui régnaient sur 'Austrasie Nord-ouest
  2. ^ à b Gregorio di Tours, Historia Francorum, IV, 3
  3. ^ Marii Episcopi Aventicensis Chronique
  4. ^ Gregorio di Tours, Historia Francorum, IV, 22
  5. ^ à b Gregorio di Tours, Historia Francorum, IV, 23
  6. ^ Gregorio di Tours, Historia Francorum, IV, 27
  7. ^ Gregorio di Tours, Historia Francorum, IV, 28
  8. ^ Gregorio di Tours, Historia Francorum, IV, 51
  9. ^ Gregorio di Tours, Historia Francorum, V, 1
  10. ^ Paul Diacre, Histoire des Lombards, III, 28

bibliographie

sources primaires

littérature historiographique

  • Christian Pfister, Gaule sous les Francs mérovingiens. événements historiques, en l'histoire du monde médiéval - Vol., Cambridge, Cambridge University Press, 1978, pp. 688-711.
  • Christian Pfister, Gaule sous les Francs mérovingiens, les institutions, en l'histoire du monde médiéval - I Vol-, Cambridge, Cambridge University Press, 1978, pp. 712-742.
  • Rafael Altamira, L'Espagne sous les Wisigoths, en l'histoire du monde médiéval - Vol., Cambridge, Cambridge University Press, 1978, pp. 743-779.

Articles connexes

D'autres projets

  • Il contribue à Wikimedia Commons Wikimedia Commons: Il contient des images ou d'autres fichiers Sigebert I
prédécesseur Roi d'Austrasie successeur
Clotaire I 561-575 Childebert II
autorités de contrôle VIAF: (FR34859640 · GND: (DE10307886X