s
19 708 Pages

Remarque disambigua.svg homonymie - Si vous cherchez nom propre de personne, voir Herbert.
le Cariberto
Portrait Roi de France Caribert.jpg
Portrait de Cariberto de médaille de bronze, la 1720 A propos de Jean Dassier (1676-1763)
Roi des Francs de Paris, Il régna sur Neustrie, Aquitaine et gascogne[1]
au bureau 561-567
prédécesseur Clotaire I
successeur Le royaume a été divisé entre Gontrano Sigebert I et Chilpéric I
naissance 520 sur
mort Paris, Novembre ou Décembre 567
dynastie mérovingienne
père Clotaire I
mère Ingonde
conjoints Ingoberga
Méroflède
Theodichilde
Marcovefa
enfants Berta, première chambre
Berthefleda, le second lit
un mâle, un troisième lit
et Clotilde, peut-être quatrième lit

le Cariberto (520 à propos - Paris, Novembre ou Décembre 567) Il était un roi franc la dynastie des mérovingienne, l'aîné des enfants survivants de Clotaire I qu'entre 561 et 567, il régna sur Neustrie, Aquitaine et gascogne.

origines

Il était le troisième fils [le évêque Gregorio di Tours (536 - 597) Qu'il énumère comme troisième fils[2]], Le roi de Francs saliens dynastie mérovingienne, Clotaire I et, selon Gregorio di Tours, sa troisième épouse, Ingonde, qu'ils ne connaissent pas le croissant[2].

Cariberto
Division du royaume de Clotaire I
Cariberto
Le royaume des Francs, en 567, après la mort de Cariberto

biographie

A la mort de son père en 561, toujours selon Gregorio di Tours et confirmé par les chroniques de Bishop, Mario di Avenches[3], les quatre fils de Clotaire Ier qui étaient encore en vie ont été divisés le royaume de son père en quatre parties et Cariberto toccò ce qui avait été le règne de son oncle Childebert[4], comprenant la Neustrie, l 'Aquitaine, la gascogne et Novempopulania (La région ancienne dont aujourd'hui territoire coïncide, plus ou moins, avec le diocèse de Vienne), Qui comprend les villes de Paris (La capitale: son est généralement appelé royaume de Paris) Rouen, Tours, Poitiers, Limoges, Bordeaux, Toulouse, Cahors et Albi.

Sa tentative de consolider l'autorité monarchique au sein de son royaume, a été sévèrement entravée par le clergé, en particulier pour son comportement immoral en ce qui concerne sa vie conjugale, ce qui l'a amené à être excommunié, comme rapporté par Grégoire de Tours dans sa Historia Francorum qui parle comme un homme ignorant dissolue et en conflit avec certains membres du clergé[5].

Cariberto morì 567 et il a été enterré dans l'église abbatiale de San Vincenzo, près de Paris (aujourd'hui Saint-Germain-des-Prés) Et son royaume, en l'absence d'héritiers mâles légitimes, a été réparti entre les frères Gontrano (Qui avait la plus grande partie), Sigebert I et Chilpéric I.

Mariages et descendants

Clotaire marié quatre fois[5]:

sa première femme était Ingoberga (Ca. 520-589), Avec qui il avait une fille:

  • Berta (Avant 560- avant 616), Qui a épousé le roi païen Ethelbert la Kent et converì au christianisme[6],

Ingoberga avait à son service deux filles, filles d'un travailleur de la laine, et Méroflède Marcovefa, qui aimait par le roi Cariberto. Ingoberga, qui avait essayé d'humilier le père des filles, a été désavoué et Méroflède, est devenue la deuxième femme de Cariberto, lui donna une fille:

  • Berthefleda (après 561-après la 589) Qui était une nonne au couvent de San Martino Tours.

Puis Cariberto Theodichilde a épousé la fille d'un berger, qui, après la mort de son mari dans le mariage offert au frère, Gontrano, celle envoyée dans un couvent Arles. Theodichilde à Cariberto avait donné un fils:

  • un fils (né après 561) Qui a vécu quelques jours.

Enfin Cariberto Marcovefa a épousé la sœur de sa deuxième femme, pour qui il a eu des problèmes avec le Vescovo Germano, qui l'a excommunié. Marcovefa à Cariberto peut-être[7] Elle l'ennuie une fille:

  • Clotilde (après 561-après la 590), Une religieuse à l'abbaye de la Sainte Croix Poitiers, où il a mené, en collaboration avec le cousin Basina, fille de Chilpéric I, un soulèvement contre l'abbesse, Leubovera[8].

notes

  1. ^ Avec ses frères Gontrano, Roi des Francs Orléans qui régnaient sur Bourgogne et Sigebert I, Roi des Francs Metz (ou Reims), Qui a régné sur 'Austrasie et son demi-frère, Chilpéric I, Roi des Francs de Soissons, qui régnaient sur 'Austrasie Nord-ouest
  2. ^ à b Gregorio di Tours, Historia Francorum, IV, 3
  3. ^ Marii Episcopi Aventicensis Chronique
  4. ^ Gregorio di Tours, Historia Francorum, IV, 22
  5. ^ à b Gregorio di Tours, Historia Francorum, IV, 26
  6. ^ Sous le règne de Ethelbert, le pape Gregorio Magno il a envoyé Angleterre Augustin de Canterbury, qui a commencé la conversion des Anglo-Saxons
  7. ^ Gregorio di Tours écrit qu'elle était la fille de Cariberto, sans préciser la mère.
  8. ^ Gregorio di Tours, Historia Francorum, X, 15

bibliographie

sources primaires

littérature historiographique

  • Christian Pfister, Gaule sous les Francs mérovingiens. événements historiques, en l'histoire du monde médiéval - Vol., Cambridge, Cambridge University Press, 1978, pp. 688-711.

Articles connexes

D'autres projets

  • Il contribue à Wikimedia Commons Wikimedia Commons: Il contient des images ou d'autres fichiers Cariberto
prédécesseur Roi de Paris successeur
vacant 561-567 Elle se termine le règne de Paris
autorités de contrôle VIAF: (FR81542029 · GND: (DE137337604