s
19 708 Pages

Childebert
Portrait Roi de France Childebert Ier.jpg
Portrait de Childebert I de la médaille de bronze, la 1720 A propos de Jean Dassier (1676-1763)
Roi des Francs de Neustrie et Grande-Bretagne[1]
au bureau 511 à propos - 558
prédécesseur Clovis
successeur Clotaire I
autres titres roi des Francs au nord Loire
naissance ca. 497
mort Paris, 23 décembre 558
Lieu d'inhumation Basilique de Saint-Denis, France.
Maison Royale mérovingienne
père Clovis
mère Clotilde
épouse Ultrogota (ou Vultrogota)[2]
enfants Crodesinde et
Crodoberga

Childebert ou Childebert (497 à propos - Paris, 23 décembre 558) Il était un roi franc la dynastie des mérovingienne qui a gouverné Neustrie et Grande-Bretagne et 524 sur vallée de la Loire, au nord de la rivière.

origines

Il était le troisième fils[3] le roi de Francs saliens dynastie mérovingienne, Clovis et sa seconde épouse, Clotilde, qui, selon la évêque Gregorio di Tours (536 - 597), Elle était la fille du roi de Burgondes, Chilpéric II et sa femme, que vous ne connaissez pas le nom[4]

Childebert
Clotilde diviser le royaume entre les fils de Clovis
Childebert
La division du royaume des Francs, la mort de Clovis
Childebert
Le assassiner des enfants de Clodomiro
Childebert
Le siège de Saragosse par Childebert et Clotaire I
Childebert
Statue du roi Childebert Ier, entre 1239 et 1244, Musée du Louvre, Paris
Childebert
Childebert consacré une basilique en 558

biographie

A sa naissance, le frère aîné, Ingomero, était déjà mort.
en Regum Merowingorum Généalogie, Théodoric est cité comme le premier enfant de Clovis devant les noms des frères, Clodomiro, Childebert et Clotaire, (Théodoric, Chlomiro, Hildeberto, Hlodario)[5] et Gregorio di Tours mentionne également les frères après Théodoric et Clodomiro et avant Clotaire[6].

A la mort de son père en 511, Le royaume a été divisé en quatre parties[6] et le nord-ouest de Childebert a reçu un héritage Gaule, le nord de la région vallée de la Loire entre les vallées de Seine et Marne et la côte nord de France, avec le capital Paris[5].

Après la mort de son frère Clodomiro à Vézeronce, dans 524[7], ses trois fils (CLODOMIRO), Theobald et Guntario Clodoaldo, Ils ont été confiés à la garde de sa grand-mère, Santa Clotilde, et son royaume a été divisé entre les frères Clotaire I, qui avait épousé la veuve de Clodomiro, Gunteuca[7] et Childebert Ier, en attendant que les héritiers légitimes atteindrais l'âge de la majorité. Mais Clotaire Childebert Ier et moi, entre 530 et 531, comploté pour éliminer les trois jeunes petits-enfants, réussissant à tuer deux petits-enfants plus âgés: seulement Clodoaldo, qui a réussi à se cacher jusqu'à l'âge adulte, puis accepté de prendre à Monaco Novientum (aujourd'hui Saint-Claud), Il a été épargné[2] Childebert et annexé les territoires du nord du Loire, y compris les villes de Orléans et Chartres.

Avec ses frères Childebert Ier avait cherché à étendre la domination des Francs de toute la Gaule, et le roi de Wisigoths, Amalaric Il avait essayé d'écarter le danger en se mariant avec Clotilde, fille de Clovis, roi de Franks et sœur du nouveau roi des Francs; le syndicat n'a pas été heureux à cause de la différence d'appartenance religieuse: il était aryen et elle catholique, et les tentatives insistantes de lui faire convertir en arianisme Amalaric (deuxième Gregorio di Tours, Amalaric pour tenter de convertir sa femme, Clotilde vint aussi maltraitent[8]) Étaient en vain, en effet, ils exaspérés par ses frères Childebert I et Clotaire I. Childebert, en 531, envahi Septimanie et défait Amalaric près de sa capitale, Narbonne. Amalaric fui[8] en essayant de fuir vers Barcelone.
Mais peu après, la même année, il a été assassiné Amalaric[9] Childebert puis conquis Narbonne, a retrouvé sa sœur, Clotilde, et prit possession d'un trésor considérable[8].

Avec son frère Clotaire I, Il a participé à plusieurs expéditions contre les Burgondes, ce qui a conduit à la conquête de tout le royaume, alors que leur roi Godomar, que, dans 524, Il a tué dans la bataille Clodomiro, Il a été forcé de fuir[7]; Enfin, 534, avec Clotaire et son petit-fils Theudebert I il a réussi à achever la conquête de l'ensemble Bourgogne (Les villes ont été affectées à la Childebert Mâcon, Genève et Lyon) Et exilant définitivement son roi (Godomar).

Après avoir occupé la Bourgogne avec son frère et son neveu, ils se sont jetés sur Provence qu'il avait été occupé par Ostrogoths et il a été divisé en trois parties comme la Bourgogne, les villes de Arles et Marseille Ils ont touché à Childebert. en 536, Vitige, le roi de Ostrogoths, Il a reconnu la vente de Provence, les Francs.

Avec son frère Clotaire, puis aussi il a participé à de nombreuses expéditions contre la Wisigoths de Espagne, et 533, Childebert et son frère envahi et occupé la Navarre Pampelune, Ils sont venus à Saragosse, qui a posé le siège. puis Theudis, le nouveau roi de Wisigoths, Il est venu pour aider la ville avec deux armées (l'un commandé par lui, et un contrôle par Theudigisel); Franks, à son arrivée, se retira à la Pyrénées, où ils ont été défaits par son armée, tandis que Theudigisel, corrompu par les Francs, ne sont pas intervenus dans la bataille et a permis aux Francs de battre en retraite sans encombre, les charges de butin.

Cependant, dans ces années, avant la 541, Ultrogota marié (qui appelle Gregorio di Tours Vultrogota)[10].

en 542, Après une expédition à Saragosse, Childebert l'a emmené au manteau de Paris San Vincenzo[11].. Il a construit un monastère à la périphérie de Paris, le monastère de Saint-Vincent, qui devint plus tard célèbre sous le nom de Saint-Germain-des-Prés[12]
En plus de cette abbaye, Childebert promu la fondation de nombreuses autres églises et abbayes.

Childebert, qui avait pas de fils adopté son neveu Theudebert I, nommer son héritier[2].

Sous le règne de Childebert, puis il a commencé un processus qui a continué tout au long de la VIe siècle, l'emploi de 'armorique, par les populations britanniques, qui, comme ils sont arrivés poussé vers l'intérieur de la population indigène, gallo-romaine. A la fin du siècle, toute la péninsule serait occupée par les nouveaux arrivants, qui parlaient une langue celtique et que, tout en reconnaissant formellement l'autorité des rois mérovingienne, en fait, dans l'obéissance à leurs Dukes ils étaient indépendants: armorique était devenu le Grande-Bretagne.

Childebert I, après une maladie, il est mort en Paris, 23 décembre 558, et il a été enterré dans 'Abbaye de Saint-Germain-des-Prés il avait fondé[10].
Ne pas avoir eu des enfants par sa femme hommes Vultrogota, et, ayant des héritiers désignés prédécédé, les descendants de frère Théodoric I[2], sa mort, sa succession passée à Clotaire I, Il était donc le seul roi des Franks et immédiatement après avoir pris possession du trésor de Paris, il exila la veuve de son frère et ses deux filles[10].

descente

Childebert Ier avait deux filles de Ultrogota[10], dont les noms ont été mentionnés par l'historien français Christian Settipani, expert en généalogies[13]:

  • Crodesinde (? -après 566), Exilé par Clotaire Ier, après la mort de son père[10]
  • Crodoberga (? -après 566), Exilé par Clotaire Ier, après la mort de son père[10].

notes

  1. ^ Avec son frère, Théodoric I, Roi des Francs de Austrasie et Aquitaine et frères Clodomiro, Roi des Francs Loire et Clotaire, Roi des Francs d'Austrasie et du Nord gascogne
  2. ^ à b c (LA) Gregorio di Tours, historiarum Francorum, Quod Childeberthus Theudobertho muneravit. III, par.24
  3. ^ Clodomiro était en fait le quatrième Clovis, qui avait déjà eu un enfant, Théodoric I, sa première femme
  4. ^ (LA) Gregorio di Tours, historiarum Francorum, Quod Chlodovechus Chrodigilde accepit. II, 28
  5. ^ à b (FR) roi mérovingien
  6. ^ à b (LA) Gregorio di Tours, historiarum Francorum, De filiis Chlodovechi. III, 1
  7. ^ à b c (LA) Gregorio di Tours, historiarum Francorum, De interitu Chlodomeris. III, 6
  8. ^ à b c (LA) Gregorio di Tours, historiarum Francorum, De interitu Amalarici. III, 10
  9. ^ Selon les chroniques de jordanien et Saint Isidore de Séville Amalaric a été poignardé par ses propres soldats près de Barcelone
  10. ^ à b c et fa (LA) Gregorio di Tours, historiarum Francorum, De Obitu Childeberthi et interitu Chramni. IV, 20
  11. ^ (LA) Gregorio di Tours, historiarum Francorum, Quod Childeberthus à Hispaniis abierunt. III, 29
  12. ^ Après tout autour 'Abbaye de Saint-Germain-des-Prés Il a développé le même nom quartier.
  13. ^ Settipani (1993), p. 68, note 148.

bibliographie

  • Christian Pfister, Gaule sous les Francs mérovingiens, des événements historiques, Cambridge University Press - l'histoire du monde médiéval, vol. I, p. 688-711, Garzanti, 1999
  • Christian Pfister, Gaule sous les Francs mérovingiens, les institutions, Cambridge University Press - l'histoire du monde médiéval, vol. I, p. 712-742, Garzanti, 1999
  • Rafael Altamira, L'Espagne sous les Wisigoths, Cambridge University Press - l'histoire du monde médiéval, vol. I, p. 743-779, Garzanti, 1999

Articles connexes

Chronologie des royaumes franque 511-561

D'autres projets

prédécesseur Roi des Francs de Paris
(Ou Neustrie et Grande-Bretagne)
successeur
Clovis 511-558
avec Théodoric I, Roi des Francs de Austrasie et Aquitaine (511-534)
Clodomiro, Roi des Francs vallée de la Loire (511-524)
Clotaire, Roi des Francs d'Austrasie et du Nord gascogne (511-561)
Clotaire I
autorités de contrôle VIAF: (FR267206175 · GND: (DE10242716X · BNF: (FRcb12341131k (Date)