s
19 708 Pages

Epinico (latin: Epinicus; ... - 480) Ce fut un Préfet de la garde prétorienne dell 'Est-Empire romain germanique, impliqués dans des luttes de pouvoir autour de l'empereur Zenone.

biographie

Natif de Phrygie, Il était probablement un notaire privé qui est devenu directeur des biens Urbicio, à travers laquelle il a rencontré Vérine, impératrice et épouse de Lion. Ce fut grâce à son intercession que Epinico il a fait de bons progrès dans la cour.

Il a occupé le poste de Livré Rerum privatarum puis, en 474, à Livré sacrarum largitionum.

préfet du prétoire de l'Est, en 475 Il a reçu un édit Zenone, en le Code Justinien,[1] en ce qui concerne le mariage des femmes égyptiennes avec les frères de leurs maris morts. Il a aidé le nouvel empereur basilic, le frère de Vérine qui avait renversé Zeno, pour obtenir de l'argent de l'église. Connu pour son avarice, il est devenu très impopulaire à cause des impôts extraordinaires imposées, et a donc été démis de ses fonctions. Mais il a atteint le grade de patrice et celui de consul honoraire.

De toute évidence, il est allé à Zénon, depuis le retour de ceux-ci, en 476, Il a maintenu son influence à la cour.

en 478 Il a engagé un barbare, un danois, pour assassiner le général Isaurian Illo, Verina adversaire; Le complot a échoué et Zeno l'a envoyé en exil en Isaurie; mais quand il a appris qu'elle avait été Vérine l'organisation du complot, il l'a rappelé et a fait la paix avec lui. Il est possible que, au moment de Epinico placage sur l'accusation de complot praefectus URBI de Constantinople.

en 480 Il a été impliqué dans un complot contre Zeno, ainsi que le préfet du prétoire de l'Est et Dionysus magister militum Traustila mais il a découvert, ils ont été mis à mort.

notes

  1. ^ Codex Iustiniani, 5.5.8; cité dans Grubbs, Judith Evans, Les femmes et la loi dans l'Empire romain, Routledge, 2002, ISBN 0415152402, p. 166.

bibliographie